(j'ai édité ce message et me suis excusée de la formulation bien avant ton message @Patriarcaca)
et oui c'est tout à fait ce que je voulais dire @Euki

J'ai toujours eu du mal à me positionner dans un système "patriarcal" car ce serait pour moi admettre que l'homme a une influence sur moi que je subis et dont je ne veux pas. Je vais encore me faire insulter je le sens... Je ne nie aucun de ces problèmes, et je fais régulièrement les frais du machisme ambiant, par de petites, débiles, ou graves agressions. Mais j'en ai marre de rentrer tout le monde dans des tiroirs et de mettre des noms sur plein de choses en ayant l'impression de faire avancer les choses.

Cela dit, pour revenir sur la question du féminicide et pour me contredire moi même, on parle d'un infanticide quand on tue un enfant, d'un homicide quand on tue un homme (et une femme jusque là) alors féminicide pourrait effectivement être appliqué quand une femme, tout simplement (et tristement) est tuée. Mais de là à dire qu'un meurtre commis dans le cadre de violences conjugales constitue la remise en question de la femme dans son être et qu'il s'agit d'un système... C'est encore remettre les choses dans un autre tiroir et pour moi ça ne fait pas avancer le tointoin. La violence reste la violence, qu'elle soit dirigée contre les femmes ou contre les hommes. Pour les avoir observé de ma tour, les rapports hommes / hommes sont aussi d'une violence folle et mènent à des pertes humaines quotidiennes incroyables. Les statistiques ne pourront pas nier cela.

Le problème remonte souvent à l'éducation, perso je ne suis pas certaine de vouloir des enfants, mais pour les madz qui en ont / auront, je leur souhaite toute la force du monde pour parvenir ou aider à faire sortir l'homme et la femme de ce schéma de violence institué depuis des millénaires.
 
  • Big up !
Reactions : Clearview
Je suis étonnée par certaines réactions sur ce forum. Je m'y serait attendu venant de certains amis avec qui je bataille concernant le féminisme, qui trouvent que les féministes c'est quand même des meufs qui perdent leur temps avec des détails insipides et qui du coup font chier leur monde. C'est le genre de personne qui sont capables de dire: "Oui mais bon ya des femmes qui tuent leurs compagnons et leurs compagnes aussi! Pas logique de parler de féminicide"
Sauf que, comme le dit l'auteur dans son commentaire, si on s'intéresse un peu aux chiffres, la majorité (pardon, l'ECRASANTE MAJORITE HELLO!) des victimes sont des femmes, et petit détail la majorité (l'ECRASANTE MAJORITE) des agresseurs sont des hommes.
Alors voilà, vous pouvez continuer de minimiser ce fait: beaucoup d'hommes pensent que leur femme leur appartient (pour le coup, l'inverse est vrai: homme comme femme, beaucoup trop de gens considèrent qu'aimer quelqu'un c'est le posséder, que l'autre leur appartient, ce qui conduit à ces hommes et ces femmes aggressifs et ridicules dès qu'on s'approche de leur moitié.) et qu'ils ont tous les droits sur elle, frapper, humilier, violer.
Une femme peut se défendre physiquement. Le problème est ailleurs. Le problème est que l'on inculque aux hommes l'idée d'une virilité déformée, insensible, violente. Le problème est qu'on apprend aux filles à être douces, à ne pas déranger les autres, à croire en l'amour et au prince charmant avant toute autre chose.

Donc oui ces meurtres et agressions conjugales ne relève pas d'une "criminalité normale" ou d'une violence ordinaire. Ils sont le reflet d'une détestation des femmes par beaucoup d'hommes. Comment expliquer que beaucoup de ces agresseurs frappent leur femme et épargne les enfants? Si cela résulte d'une violence non tournée vers les femmes?
Reconnaitre cette violence spécifique (car elle l'est, faut arrêter de se voiler la face) par un mot, le féminicide, je trouve que ce serait déjà énorme. En faire un facteur aggravant ça vous choque? Sérieusement vous voudriez pas jeter un oeil aux chiffres qui prouvent qu'être une femme est un facteur aggravant pour être agressée, violée, violentée, voir si ça vous choque pas aussi? Oui la réalité c'est ça.
 
Mais c'est horrible ! C'est un scandale ! J'en avais déjà un petit peu entendu parler mais pas à ce point là ! Il faut que ça cesse c'est inadmissible qu'on en soit encore la en 2014 ! :eek: :angry:
 
C'est logique de parler de féminicide si on le prend par les racines : féminicide = meurtre de femme.

Pas "meurtre de femme parce que la femme est détestée par l'homme et qu'ils vont tous nous buter à petit feu".

A mon sens tu donnes toi même la réponse à ta propre question : l'homme (qui fait du mal) bat sa femme et non ses enfants non pas parce qu'il déteste la FEMME dans sa féminité, mais parce que selon lui elle lui appartient parce que c'est SA femme. Et cette dérive du couple / amour est en effet à l'origine d'un laïus sur la notion de possession. Et c'est insidieux, ça peut être aussi bien masculin que féminin et c'est dangereux, surtout quand celui qui croit posséder pète les plombs.

J'avais oublié à quel point les discussions par écran interposés pouvaient partir de traviole et combien il était important de bien peser et penser son propos avant de le poster.

Je ne veux pas passer pour quelqu'un qui nie les violences, ou qui dit qu'elles sont anecdotiques. Juste que j'ai été heurtée par ce qui m'est apparu comme des amalgames.

Ah et réponse à l'apparté : @Terrific-fluffy-bunny : moi je sais pas cette histoire de chemise ça m'a fait pouffer. Tu as raison de dire que c'était pas un vêtement approprié, mais et encore, ça ça le regarde. Mon collègue vient avec des jeans troués alors qu'on est consultants et dans une perpétuelle relation client et ça ne me fait ni chaud ni froid (mon patron kiffe moins étrangement...). Les femmes sur la chemises sont issues de comics pour la plupart, elles sont sexualisées, comme le sont les femmes depuis l'antiquité que ce soit dans la peinture de la renaissance ou dans les fresques gréco-romaines... Parce que le corps de la femme plait plus que celui des hommes. Alors attention encore une fois je ne défends pas les abus sur la sexualisation du corps féminin et les déviance constatées, mais concernant cette chemise j'ai trouvé que c'était un peu fort de café. Ah et pour le cul de Kardashian, les réactions sont pitoyables, ils auraient dû s'arrêter au coté complètement dingo de cette photo... mais reconnait que la personnalité, fesse ou pas fesse, est une vraie tête à fessées :unicorn:
 
Pas "meurtre de femme parce que la femme est détestée par l'homme et qu'ils vont tous nous buter à petit feu".
Personne ne dit ça.

A mon sens tu donnes toi même la réponse à ta propre question : l'homme (qui fait du mal) bat sa femme et non ses enfants non pas parce qu'il déteste la FEMME dans sa féminité, mais parce que selon lui elle lui appartient parce que c'est SA femme.
C'est exactement ça dont on parle. Pour ne pas mettre les féministes face aux sceptiques, comme le disait @Terrific-fluffy-bunny , on pourrait parler de la circonstance aggravante d'avoir déjà été en situation de relation intime avec la victime. Mais ce serait encore nier que l'agresseur en est arrivé là parce que consciemment ou non il était dans un schéma où l'homme se doit de se faire respecter, en montrant qui est le patron. Si la majorité des femmes qui ne se font pas respectées par leurs mecs ont d'autres réactions, comme de tout faire pour les reconquérir, c'est parce qu'elles n'ont pas été éduquées dans l'idée d'être la patronne, au contraire.

On est tous baignés dans cette culture. Après tout, il y a 24 ans, le droit français estimait qu'un mari ne pouvait pas violer sa femme, elle était forcément d'accord. EN 1990. Beaucoup de Madmoizelles étaient déjà nées.
 
Je crois que j'ai besoin d'aide pour comprendre l'intérêt de faire une "sous-catégorie" de crime... Un crime = un crime. Certes je trouve les mots des médias un peu léger "accident domestique" "crime passionnel" "dispute qui a mal tournée (wtf??)" pourquoi ne parle-t-on pas de "meurtre de sang froid" ? "meurtre avec préméditation" ? J'ai l'impression que c'est un peu comme séparer le "simple" meurtre (comprendre un blanc hétéro tue un blanc hétéro), du meurtre par racisme/homophobe, alors ok les motivations ne sont pas les mêmes mais les gens n'ont-ils pas un peu la réaction de se dire après "ah oui il est mort parce qu'il était noir = normal" "ah oui il a tiré sur les étudiantes, car se sont des femmes et qu'il était frustré = limite ça se comprends (moi je ne comprends pas perso)" ? Ce qui est très étrange en vérité car quand on nous parle d’infanticide, de parricide, on a tout de suite cette impression de dégoût, de l'horreur.
Alors avant d'instaurer ce mot qui semble important si j'en crois l'article, ne faut-il pas déjà rectifier la véritable place de ces "crimes passionnels" en crime, car il s'agit bien de la même chose au fond, même avec des mobiles différents, l'homicide volontaire reste toujours le même crime et résulte toujours à la même chose : des gens sont morts, des familles sont détruites, des scandales éclates...
Je m'interroge vraiment car j'ai du mal à comprendre, je pense qu'il me manque des éléments...
 
Reconnaitre légalement le féminicide et qu'il soit reconnu comme une circonstance aggravante,ça veut dire que le meurtre d'une femme devrait être traité différement que celui d'un homme?
Cette revendication sonne comme une grosse insulte au combat pour l'égalité qui est l'essence même du féminisme.
Je ne dis pas que c'est ce qu'avance l'auteure de l'article, mais je dis que le féminicide est un terme qui pose problème.
Les violences conjugales, les crimes, les viols et les meurtres sont des atrocités dont sont victimes les femmes comme les hommes,de même que le sexisme et les stéréotypes.
Par exemple on m'a raconté qu'une institutrice qui a vu deux petits garçons pleurer en attendant leurs parents leur a dit "Alors, il y a des nouvelles filles dans la classe?".
Voilà ce qui est dit à deux petits garçons de cinq ans, il leur est dit que les garçons ne doivent pas pleurer, que c'est réservé aux filles, et c'est dit par une femme qui est une de leur figure d'éducation.Ce serait plus, ou moins choquant si ça venait d'un homme? Et si c'était dit à des filles?

On peut faire des statistiques avec tout et si il y a 200 femmes tuées par ans il y a au moins 200 hommes qui sont tués aussi. Et qu'est-ce que ça prouve? Qu'il y a au moins 200 êtres humains tués par an en France par au moins 200 autres êtres humains.Parce que la justice c'est que tout le monde soit à égalité devant la loi, les riches les pauvres les gros les maigres, et les hommes et les femmes.
La discrimination sociale des femmes est un problème ancestral qui se réglera quand on arrêtera d'apprendre aux filles qu'elles doivent être douces, dociles et désirables et aux garçons qu'ils doivent être forts,virils et supérieurs. Les petits garçons et les petites filles en sont les premières victimes. Ca ne se réglera sûrement pas en appliquant une justice différente selon les genres (remember quand c'était pour selon les couleurs de peau, ya pas si longtemps de ça?).

Il faut défendre l'égalité entre les hommes et les femmes, dans tous les domaines, dans tous les pays et
dans toutes les sociétés sans exception et sans concession et arrêter de créer des nouvelles différences. C'est ce qu'est le féminisme pour moi.

PS : c'est long et désolée d'avance si il y a des redites
 
On est tous baignés dans cette culture. Après tout, il y a 24 ans, le droit français estimait qu'un mari ne pouvait pas violer sa femme, elle était forcément d'accord. EN 1990. Beaucoup de Madmoizelles étaient déjà nées.
Je sais que les avancées sont récentes mais nous avons avancé grâce a des hommes et des femmes de sang froid qui savaient avancer justement. Ça m'embête quand on fait référence aux abus du passé, je préfère quand on parle de ceux du présent, il nous suffit de traverser quelques frontières pour voir les dégâts de ces derniers... Bref.

@Biscottine a selon moi soulevé le problème majeur de cette dénomination : en quoi un meurtre de femme, même premidité serait il moins grave que celui d'un homme et cela ne serait-ce pas pousser a l'inégalité par différenciation de genre ?
 
Donc si on pousse plus loin la logique, et qu'un mec tue sa femme noir, il sera coupable d'un féminicide raciste ??

Ca me semble un peu tiré par les cheveux quand même...
 
H

Himi

Guest
Dingue cette tendance quand on parle de féminisme, d'actes de discriminations strictement envers les femmes, de toujours vouloir dire que ça marche dans les deux sens. Regardez juste des stats sur internet et vous verrez que même si oui, ça marche dans les deux sens, il y a quand même un sens qui prévaut sur l'autre.
D'autre part ça n'a rien à voir. Oui, il existe des hommes qui souffrent, des hommes abusés par leur femmes/copines mais c'est pas trop le sujet là en fait. Il existe dans ce monde un mécanisme qui tient à maintenir les femmes dans une faiblesse physique et psychologique par rapport aux hommes, ce qui PEUT mener à des crimes motivés par la haine de la femme. On ne dit pas que dès qu'un homme tue une femme, c'est par rapport à son genre. On dit juste que ce type de motif est un fait avéré, donc on en parle.
Je suis vraiment fatiguée de voir tout ce hors-sujet à chaque fois d'autant plus que pour beaucoup j'ai le sentiment que vous nous prenez pour des dindes "oui mais des hommes sont battus aussi", non sans blague, on ne s'en serait pas doutées :rolleyes: (désolée pour ce ton mais j'en peux plus).
Je sais pas mais si vous voyez un article sur l'agriculture vous allez pas dire "oui mais est-ce qu'on parle de la danse aussi ?". Non ça n'a rien à voir hein, pourtant l'agriculture est un sujet tout aussi intéressant que la danse c'est juste PAS le sujet présentement. Bah là c'est pareil.
 
Personne ne nie que dans la plupart des meurtres conjugaux, les victimes sont des femmes.

Ceci dit, personne n'a répondu à la question: comment prouver qu'un meurtre conjugal est un féminicide? Et si l'agresseur avait était homo, est-ce que ça aurait vraiment changé quelque chose?

En exagérant, on pourrait très bien aller chercher d'autres statistiques et en faire des circonstances aggravantes. Pourquoi ne pas prendre le critère de l'âge, quand on sait que les violences sont + fréquentes sur les 35-44 ans? C'est exagéré, mais c'est la même logique.

Pour moi, un meurtre reste un meurtre tant que l'on a pas prouver la présence de circonstance aggravante, et honnêtement, le féminicide reste extrêmement difficile à instaurer.

Et enfin, pour en avoir parler avec une victime, les hommes battus se sentent de + en + délaissés par la justice et par le féminisme, parce que justement, les statistiques ne sont pas "en leur faveur", et qu'on ne reconnaît pas tout à fait que le sexisme peut être aussi contre les hommes. Par exemple le scientifique avec sa chemise qui a dû faire des excuses publiques, limite en chialant. Alors oui, la chemise est de mauvais goût, mais de là à la qualifier de mysogine... Perso j'ai un T-shirt avec un Ezio (Assassin's Creed) super sexy, et je ne me sens pas coupable de misandrie quand je le porte...
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes