Dans l'absolu, c'est bien de vouloir rendre le meurtre du femme sous les coups de son compagnon comme circonstance aggravante. Mais est-ce que le crime est en lui-même sexiste de facto ?
J'ai comme l'impression que ça va être compliqué à prouver dans le cadre de violence conjugale, parce que si un homme agresse une femme inconnue et la tue parce que c'est une femme, c'est pas compliqué à prouver vu qu'il y a une démarche. Dans le cas d'un meurtre sexiste suite à des violences conjugales, il faut forcément prouver le maschisme de l'homme par des témoignages qui décrivent que sa personnalité est maschiste. Pourquoi les violences conjugales en elle-même ne sont pas une circonstances aggravante en sortant de la dimension sexiste qui ouvre la porte à une trop forte généralisation ? A mon sens, ça revient à dire que chaque meurtre perpétrés pas des hommes envers des femmes sont toujours sexiste, nan ?
Dans les cas suivant :
- Si un homme tue sa fille :infanticide ou féminicide
S'il tue sa mère ou sa soeur : est-ce que c'est parce que son des femmes ?
A part avoir des preuves évidentes de mashisme, le sexisme est dur à prouver légalement parlant mais si on considère que les violences domestiques motivés par n'importe quel raison ( physique ou psychologique) sont aggravantes en soi je pense qu'on couvre mieux le problème. Et appliquer le féminicide au cercle "public".
Je dis certainement n'importe quoi mais à chaud je vois ça comme ça.
 
  • Big up !
Reactions : littlecassy
Que proposes-tu? que les crimes racistes ne soient plus reconnus en tant que tel? La loi existe pour protéger ceux qui sont faibles.
Je t'invite à relire mon premier post. Je suis tout à fait pour reconnaitre les crimes racistes et ceux sexistes. La loi qui parle des circonstances aggravantes pour les crimes et les délits racistes dit : "l'infraction est commise à raison de l'appartenance ou de la non-appartenance, vraie ou supposée, de la victime à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée." Théoriquement cette loi protège tous les citoyens quelque soit leur religion et/ou leur ethnie donc même un blanc catholique. De fait ces circonstances ne sont pas retenue quand la victime est blanche et catholique car il n'y a pas un système raciste contre eux.
Je suis pour qu'une loi dise la même chose mais que l'on parle de l'appartenance ou non à un sexe ou à un genre. De fait, ces circonstances seront quasiment toujours pour des crimes et délit ayant pour victime de genre féminin.

C'est un choix de la société de ne pas faire de différences légales entre les citoyens et de défendre les minorités. Pour reprendre ton dernier exemple que propose-tu? qu'il existe une liste de religions, d'origine éthniques... qui donnerait lieu aux circonstances aggravantes de racisme. Cette liste ne pourra être jamais exhaustive. C'est pour cette raison également que la loi ne fait pas de distinction pour défendre tout le monde et surtout les plus faibles.
 
Dernière édition :
http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/11/26/fusillade-mortelle-en-pleine-rue-a-grenoble_4529571_3224.html
Voici un fait divers qui rentre tout à fait dans la case "féminicide" selon l'article de Madmoizelle, si j'ai bien compris.
Résumé :
Une femme décide de quitter son conjoint. Celui-ci l'attend alors au pied de l'immeuble avec un fusil et la tue à bout portant. L'article appelle ça "un drame familial".
Dans les commentaires, une personne dit que c'est un meurtre sexiste, et non un drame familial. Une autre personne la met rapidement à sa place :
c'est à cause de gens comme vous, que les féministes sont aujourd'hui considérées comme des radicaux insupportables.Vous confondez tout, et vous permettez de reprendre un drame pour servir votre opinion. Le crime n'a rien de sexiste, à aucun moment on a l'occasion de déduire de cet article que le crime à été commis par contre la gente féminine, c'est une homme perdu qui a commis un crime rien d'autres.
Je me trompe ou ceux et celles qui sont contre le terme de féminicide ont la même logique que le 2e commentaire et sont donc d'accord avec lui ? C'est une vraie question, j'aimerais comprendre.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
@Euki : Non en effet. En lisant l'article, on ne peut rien savoir de plus. Mais c'est totalement nier tout le reste à côté. Tu as lu l'article initial sur Madmoizelle comme moi.
L’OMS a révélé vendredi qu’une femme sur trois a été victime de violences conjugales, physiques ou sexuelles, dans une série d’études publiées dans The Lancet. Jusqu’à 38% des meurtres de femmes sont perpétrés par un partenaire intime. Une femme a plus de chances de mourir sous les coups de son conjoint que d’un cancer ou d’un accident de la route.
En France, tous les deux jours et demi, une femme est tuée par son conjoint. Tous les deux jours et demi.
C'est pas un cas isolé, c'est un tout, qui découle d'un système sexiste. Là tu prends ce cas là comme si le reste autour n'existait pas, on peut faire ça avec toutes les affaires de femmes qui meurent sous les coups de leur mari, et en déduire que chaque type a individuellement pété les plombs sous le coup de la colère. Mais si tu regardes l'ensemble, c'est quasi toujours les femmes qui prennent, c'est quasi toujours les hommes les bourreaux. Tu peux pas prendre un nouveau cas et le mettre à par pour l'analyser, c'est une répétition qui vient noircir un tableau déjà bien crade.
Je vais faire un parallèle avec un cas sans équivoque : toutes ces personnes qui disparaissent et / ou sont retrouvées morte dans des circonstances atroces au Mexique, en grande partie des femmes.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Meurtres_de_femmes_de_Ciudad_Juárez
On est d'accord (j'espère) qu'on a là un cas qui colle au terme de "féminicide".
Pourtant, si on prend au cas par cas, rien ne prouve que la victime a été tuée parce qu'elle est une femme. Tu vois le truc ?
Sans déconner, buter sa femme sous le coup de la colère parce qu'elle veut te quitter ? C'est considérer qu'elle t'appartient et qu'elle n'a pas le DROIT de partir. Un raisonnement pareil découle d'un système machiste. Si ça avait été un couple homo il l'aurait peut-être tué aussi ? Ben alors c'est juste un meurtre, ce mec est jaloux au point qu'un faut l'enfermer, et ce n'est pas un genrisme ou je ne sais quoi puisque ça n'a rien à voir avec notre cher système patriarcal. Faut arrêter de glorifier la jalousie et la colère masculine. Même pas la glorifier, la trouver normale...
Enfin bref, j'ai ma réponse à ma question : c'est bien le même raisonnement et tu es d'accord avec le commentaire en question, merci de m'avoir répondue.

Pour finir :
@Frushtuk
ex : quelqu'un décide de tuer un homme parce qu'il représente pour lui l'image masculine qu'il déteste.
Pardon mais là je veux bien un exemple... Des femmes battues/violées/tuées parce que leur conjoint a décidé qu'elles leur appartenait et que par conséquent elles n'avaient pas le droit de se barrer, je t'en cite à la pelle, mais un homme tué parce qu'il représente une image haïssable de la masculinité... A part un homophobe qui assassine un gay, je vois pas. Et c'est pas un meurtre sexiste, c'est un meurtre homophobe...
 
  • Big up !
Reactions : Patriarcaca
Je vais pas revenir dans le débat parce plusieurs madz ont très bien exprimé ce que je voulais et que je risque de m'énerver. Mais dans l'article vous dites "Le collectif Osez Le Féminisme", mais si je ne m'abuse, c'est une association, non ? (détail diront certain-e-s mais la forme dit beaucoup de chose d'une assemblée quand même)
 
Je rejoins le raisonnement d' @Euki, notamment sur la question de la responsabilité de la société dans ces crimes de genre : les hommes subissent autant que les femmes l'imprégnation patriarcale du milieu dans lequel nous vivons, (au sens où ils n'en sont pas conscients). En conséquence, est-ce-qu'on ne se trompe pas de coupable en faisant payer ces féminicides à l'échelle individuelle et non pas sociétale? Ça revient un peu à la question de la responsabilité en droit : le fait de ne pas être totalement responsable de ses actes parce qu'on est pas en pleine possession de son libre-arbitre... Je ne suis pas juriste, mais à vue de nez, il me semble que si cette notion de féminicide était introduite en droit, elle serait soit injuste (dans la mesure où elle alourdirait une peine), soit dangereuse (dans la mesure où elle pourrait être invoquée pour échapper à une condamnation).

Autre aspect qui m'interroge, les hommes meurent eux aussi, à cause de cette culture patriarcale. Je ne parle pas d'hommes tués par des femmes, de crimes "misandres" ou autre, mais de comportements à risque induits par l'éducation, certaines figures d'identification et diverses injonctions à la virilité, qui pèsent sur l'espérance de vie des hommes en France. Donc oui, le patriarcat "tue". Mais il tue insidieusement et il fait des victimes directes et indirectes chez les deux sexes. C'est pour ça qu'autant la notion de féminicide me parait pertinente en terme de sensibilisation et prise de conscience à l'échelle sociétale, autant en terme de droit pénal, elle me semble inapplicable (et le féminisme ne s'en portera peut-être pas plus mal!).
 
@Frushtuk Mon avis rejoint ceux de @Euki et de @Chandernagor. Oui le système patriarcal qui engendre des violences conjugales essentiellement des hommes envers les femmes. Parler de féminicide en France dans le cas des violences conjugales ne me choque pas outre mesure bien que le terme ne parle que des meurtres et non du continuum des violences. Par contre, il s'agit ici d'une action visant à créer une loi en France autour du concept de féminicide. C'est cette action qui me semble mauvaise pour les raisons que j'ai déjà développé dans mes différents posts (notion ne s'intéressant qu'aux meurtres de femmes).

Dans l'exemple que tu présente et si le caractère sexiste d'un crime était reconnu comme aggravant, il faudrait démontrer que ce meurtre entre dans d'autres actes qui monterait un certain sexisme comme des violence conjugale antérieur et/ou avec des ex. Enfin c'est comme ça que j’imagine la chose. Après un jugement est toujours sur un cas isolé et des personnes bien précises, c'est une des bases de notre modèle de justice.

La loi française reconnait déjà les discriminations sexiste pourquoi pas alors aller plus loin et reconnaitre que des crimes et délits peuvent avoir un caractère sexiste et que cela en fait une circonstance aggravante. Même si dans les fait ça changera peut de chose aux peines, cela dira que l’État reconnait que le sexisme est grave et peut faire du mal et même tuer de même qu'il le reconnait pour le racisme et l'homophobie. Cela permettrait également d'en parler dans les débats du procès en opposition du "oui mais il l'aimait"

Enfin sur la question des crimes sexistes à l'encontre d'homme, on pourrait y mettre des agressions envers des personnes transgenres, agenres voir uniquement travestis reconnues comme étant du sexe masculin pour l’État français. Ces crimes sont peut-être considéré comme homophobe par la justice mais ces personnes ne sont pas forcément homosexuelles et c'est le fait qu'elles ne rentrent pas dans le genre masculin tel que décrit par la société qu'elles sont agressé. Pour moi, il s'agit alors de crime sexiste.
 
Dernière édition :
J'ai lu vos réponses, c'est vrai que en faire une loi, concrètement c'est pas évident. Et c'est vrai qu'on juge au cas par cas, selon les actions du coupable, pas de son environnement. Mais en tant que spectateur extérieur, je ne peux pas ne pas voir ça comme un tout et me dire "et allez, encore un..."
De toutes façons, je suis pas juriste, et je pense donc que tout ça me dépasse, alors je pense que mon avis on s'en bat doucement la rate : )
Par contre, si on pouvait effectivement changer le vocabulaire des médias à ce propos, et bannir à tout jamais les "crimes passionnels", "drames familiaux", "drame conjugaux" et autres gentils euphémismes pour parler de meurtres de sang froid, ça serait un pas en avant.
En Espagne, il existe une charte journalistique pour parler des violences faites aux femmes, elle a été traduite en français sur ce blog si ça vous intéresse de le lire : http://www.crepegeorgette.com/2014/10/14/charte-journalisme-violence-sexisme/

- Le féminicide, qui peut aussi être commis par une femme, vise à la base les meurtres des femmes, pas les violences conjugales.
Oui oui je sais bien. Je pars là dessus parce que le mot "féminicide" dérangeait particulièrement dans ce cas précis. Ça ne veut pas dire que j'oublie le reste.

- Les lois d'un pays sont édictées en fonction de ce qui se passe dans le pays même, pas en fonction de ce qui se passe à l'étranger. Tu ne peux donc pas prendre l'exemple de l'Amérique latine pour justifier la nécessité de l'arrivée d'une telle loi en France, tu ne peux pas non plus te référer à une quelconque étude effectuée en Amérique du Nord comme le fait l'article.
Euh, oui, c'était pas pour justifier le cas français, peut-être n'ai-je pas été claire. Je voulais juste faire un parallèle avec un cas de féminicide absolument sans équivoque. J'avais pas de cas français sous le coude (j'ai envie de dire heureusement).

@Frushtuk
Tout ce que j'écris est à lire sur un ton calme (vraiment). Et je suis ravie que des Madz comme toi m'opposent des arguments tout à fait valables et qui me font réfléchir.
Ben écoute, ça me fait plaisir de débattre avec toi. Tout ceci est fort intéressant. J'espère que je suis pas trop froide à l'écrit, je suis pas du genre à parsemer mes pavés avec des smileys pour adoucir le truc !
Je suis bien contente de t'avoir fait réfléchir. C'est réciproque.
 
Les médias ont encore du mal à mettre les mots justes sur les crimes machistes, qui sont pourtant si fréquents. Le collectif Osez le féminisme a lancé une campagne sur le sujet. Leur réclamation : que « tuer une femme parce qu’elle est une femme » soit reconnu comme une circonstance aggravante. Elles et ils ont raison : le féminicide est un véritable problème de société et le premier effort à faire pour lutter contre est d’arrêter de nier son existence.
Ouais, enfin en même temps on n'en serait pas là si un mauvais scribe frustré par son physique et ayant eu des problèmes avec les femmes, n'avait pas détourné un texte sacré qui plus tard donna l'un des textes religieux sur lesquels une grosse partie des sociétés se sont construites. Grâce à lui, certains religieux ont encore + exagéré les propos, permettant ainsi de considérer la femme comme inférieure, stupide et même quasi démoniaque face à l'homme.

Si ce texte n'avait jamais été mal traduit et aussi mal détourné, nous n'en serions pas là aujourd'hui. La face du monde aurait été franchement différente et peut-être même que le machisme ne serait pas né... Dommage que personne ne s'intéresse ou s'interroge sur les origines de certaines choses, mais il est certain que même si on rétablit les vérités, ça ferait perdre des privilèges à certains! è__é

(oui, je sais ce que je dis, je n'invente rien, j'étudie actuellement beaucoup question origines de l'humanité en piochant chez les archéologues et tout un tas de savants chercheurs/trouveurs!)

Voilà.
 
je pense que c est interessant de faire des campagnes et des actions pour les victimes mais je pense que faire de la sensibilisation et parler aux hommes serait encore mieux, :dunno:ne pas separer les hommes et les femmes ds cette lutte :supermad:mais impliquer tout le monde dés le plus jeune age... en plus de promouvoir l egalité homme femme au sens large on pourrait aussi parler de ces inegalités et de ces violences non? ce serait plus complet :clap:
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes