Accro du petit gadget téléphonique, je ne le suis pas. Mais en même temps, je ne peux pas m'en passer, ne serait-ce que parce mes parents (assez traumatisés de me voir partir à 250 km de chez eux alors que j'ai une santé pourrie) ne s'en remettraient pas si je leur annonçais que je résiliais mon abonnement téléphonique. Je reçois et envoie peu de SMS, du coup il tient super longtemps sans être rechargé ^^
Le seul gadget du smartphone que j'utilise régulièrement, c'est les Mail. Et accessoirement l'agenda. Sinon, il dort sagement dans mon sac :rotate:
 
les choses n?étaient pas aussi faciles que pour l?envoi d?un texto : il fallait appeler un numéro spécial et dicter son message à une opératrice avant que celle-ci ne le transmette au destinataire (jeunes lectrices, tombez à la renverse en prenant ainsi conscience de mon grand âge : je viens d?une époque où on n?avait pas de clavier pour s?envoyer des textos). Comme il était très fréquent que l?opératrice comprenne mal le message annoncé, le Tatoo n?avait aucun intérêt si ce n?est celui d?accumuler ce que nous nommerions aujourd?hui des fails, en bonne et due forme. Exemple : si je dictais à l?opératrice « Salut, j?ai vu Jess, elle a craqué son jean en EPS, c?était trop marrant », le destinataire avait 9 chances sur 10 de recevoir : « Salut, j?ai vu Jeff, elle a raqué son gin au PS, c?était trop parent ».
Ah le tattoo, l'appel surtaxé et les gros fails derrière ça me rappelle ma tendre adolescence. et juste a côté le tamagotchi.

n'ayant pas de fixe ni internet à la maison et à 12000 km de la métropole j'ai un portable que j'oublie très réguièrement mais qui me permet de rester tout de même en contact.
 
J'en ai plus depuis maintenant 4 mois...
Et j'ai remarqué que ça soulait plus mes potes que moi, le fait que je sois pas joignable ! Sinon, je m'en accommode assez facilement :)
 
Elles se comptent sur le doigt les personnes que je connais qui n'ont pas de portable.. Mais que je les admire !
Je pourrai être dans la même catégorie, j'ai un portable mais ne m'en sers presque jamais. Il est là seulement pour les urgences ou les imprévus.
J'ai en horreur tout ce côté textos groupés pour les fêtes ou le nouvel an, je trouve ça d'une stupidité et complètement impersonnel.. Je n'y réponds plus car comme il est dit dans l'article, avant, bonne poire que j'étais, je me sentais obligée de répondre avec un petit mot rigolo pour remercier la personne qui quand même avait pris la peine de cliquer sur mon nom et de m'inclure dans le lot :Pff: J'étais l'élue. Enfin, on était 46.
Non maintenant j'ai arrêté ces conneries. Si les gens sont des petits moutons feignants qui n'ont plus le sens des valeurs et un minimum de respect, et bien tant pis.

Et puis, ça n'a pas été dit mais quelle économie !
Quand je vois le prix que mettent certains dans leur forfait, c'est effrayant. Mais c'est tellement normal pour les gens...
Moi j'ai le vieux forfait 15?/1h par mois, ça me suffit amplement, mais si je calcule tout ce que j'ai payé toutes ces années... pour ça... ça me fait un peu mal quand même...
Alors des fois j'ai l'impression de venir d'une autre planète et de ne pas être normale... mais cet article me redonne espoir :happy:
 
Je viens de passer une demi-heure dehors parce que j'avais oublié mes clés et mon portable. Cet article tombe à pic. Haha Sinon je rejoins une des madz qui disait que pour elle le fait de ne pas avoir de portable laissait plus de place à l'imprévu, plutôt que le contraire. Avec un portable certes on peut s'organiser en dernière minute mais on s'organise quand même donc justement, je trouve que ça brise plus la spontanéité...
 
J'ai eu un portable assez tard, en terminale.Ayant été habituée à me débrouiller sans, je ne l'utilisais presque pas pendant ma première année. Je pouvais le laisser éteint toue la journée, l'oublier chez moi en allant au lycée... C'était chouette :)

Et puis deux ans et demi ont passés, et j'ai du le changer suite à un problème de batterie. Par le même coup, c'est devenu bien plus avantageux d'avoir SMS illimités donc j'ai pris ce forfait. Et j'ai été "contrainte" de prendre un téléphone qui peut aller sur internet, car je cherchais un portable qui ne fasse pas beaucoup d'onde et les plus simples en produisaient malheureusement plus...

Depuis, je ne me déplace plus sans mon portable... même dans ma maison :erf:
C'est assez idiot, mais j'ai pris l'habitude avec mon copain d'envoyer beaucoup de SMS, environ 50 à 60 par jour, parfois même pendant les cours, alors qu'on est dans la même salle ! J'en ai bien conscience et je voudrais pouvoir m'en passer mais ça me rassure... J'ai un peu l'impression d'avoir 'mon copain dans ma poche' (idiot non ? :shifty: ) et si je ne peux pas le joindre je panique vite, j'ai besoin d'avoir de ses nouvelles très très souvent.

Alors désormais les seuls moment où je peux être tranquille, sans portable, c'est en vacances avec mon copain : je l'allume juste le soir, pour voir si mes parents ou amis n'ont pas essayés de me joindre. Et je vis tellement mieux !

Edit : en me relisant, je me rends compte que si je me suis mise à utiliser, c'était uniquement pour mon copain... Je m'en veux un peu de m'être laissée emporter ainsi alors que j'avais si longtemps à toutes ces nouvelles technologies :erf:
 
J'ai eu un portable pendant très longtemps, et depuis quelques mois je n'en ai plus. J'ai un fixe et des mails, pas besoin de plus, aucune nouvelle selon moi ne peut pas attendre quelques heures que je sois rentrée. J'étais complètement intoxiquée par mon téléphone, mails et textos sans arrêt... Je suis ravie d'avoir réussi à arrêter. Cela devient effectivement très difficile d'avoir des amis qui répondent à des messages en discutant, et pire en disant "non mais continue je t'écoute" :annoyed:

Bref, tout ça pour dire que si j'ai arrêté c'était en toute conscience et par choix presque "politique": le portable, non pas en soi mais par l'usage qu'on en fait, est un facteur d'inattention constante, qui peut entraîner selon moi une fermeture et aussi un manque d'investissement (dans les relations hors-écran, dans les évènements: on est toujours là mais aussi ailleurs, donc on n'est entièrement nulle part).

C'est aussi pour cette raison que je n'ai pas facebook. (et j'ai 24 ans pourtant!).

Je suis donc plutôt ravie de voir que je ne suis pas la seule, et j'encourage celles qui sont sans portable à le rester! Ou du moins à ne s'en servir qu'en cas d'urgence ;)
 
J'aime pas ne pas avoir mon portable sur moi ou près de moi, car j'aime pouvoir joindre et être joignable à tout moment. Et je le laisse allumé la nuit au cas où il arrive un truc. Enfin, une fois j'ai eu un appel inconnu à 4h30, je n'avais pas décroché car je ne décroche pas quand je connais pas le numéro (si c'est important, la personne me laissera un message) et quand j'ai écouté le message, trop bizarre, j'ai failli faire une crise d'angoisse en pleine nuit de peur qu'il soit arrivé quelque chose à quelqu'un (alors qu'en réécoutant le message le lendemain, c'était sûr que c'était une mauvaise blague)

Par contre, il est quasi tout le temps en vibreur donc je loupe parfois des appels (mais cela est compensé par le fait que je le regarde très souvent), je n'ai pas de smartphone (mes amis me charrient là dessus, alors que moi ils me font rire à passer leur vie sur leur smartphone quand on sort) et me sers de mon portable uniquement pour communiquer, parfois l'appareil photo et aussi comme réveil. Mais c'est tout!

C'est vrai que les personnes injoignables c'est parfois relou (un de mes meilleurs amis en a un mais c'est rare de l'avoir direct quand on l'appelle, et il met parfois une semaine à répondre à un texto!). Mais bon, je commence à me dire tant pis pour lui si il répond pas, et je sais que si il veut nous voir il nous contactera d'une façon ou d'une autre.

Mais je me connais, si j'ai un smartphone un jour, je vais lutter pour ne pas y rester scotchée. Donc je garde mon portable actuel, c'est un warrior en plus, je ne compte plus combien de fois il a fait des vols planés, je me dis que j'aurais déjà explosé mon Iphone si j'en avais un! :coiffe:
 
J'ai adoré cet article! Le ton est très bien, léger, drôle, et aussi touchant pour le coup.

Sinon je pourrais avoir autant d'arguments pour que contre.
Mais moi dans l'absolu je trouve ça "génial" les gens qui vont au bout de leur idée: ce n'est pas forcément par refus du progrès, c'est juste qu'ils vivent mieux sans. Alors tant mieux, même si ça peut compliquer les choses pour les autres, ou qu'on peut passer pour des has been. C'est la vraie liberté je crois, être soi-même.

Je crois que ça dépend vraiment de soi en fait, donc oui, je suis tout autant d'accord avec les gens qui ne peuvent pas vivre sans, tous les avantages que ça apporte, mais je comprends ce sentiment fort de liberté, de souffler, et ça me plait aussi.
 
Heyheymymy;3136881 a dit :
Avoir un gsm, c'est être ouvert à l'imprévu.
Mais c'est aussi la porte ouverte au manque de fiabilité chez les gens, chose que je déplore mais qui devient de plus en plus courante. Dans le sens où avant, quand on appelait quelqu'un sur son fixe pour lui fixer rdv, vu que si on devait annuler au tout dernier moment pour un prétexte fumeux ben on ne pouvait pas le faire (genre la personne est déjà partie de chez elle pour se rendre au rdv) on avait plus de scrupules et donc on venait au rdv quand même car on avait pas pu prévenir la personne (ou alors ça s'appelle poser un lapin mais c'est une autre histoire). Alors que maintenant avec la facilité qu'offre le portable de pouvoir joindre partout à tout moment, on ne se gêne plus pour annuler en extrème dernière minute même quand ce n'est pas un cas de force majeure (du genre quelqu'un d'autre qui propose mieux entre temps, changement d'avis soudain...). Maintenant vu qu'on peut prévenir on fait moins d'efforts pour être à l'heure et tenir ses engagements. Ca fait peut-être vieille réac' comme discours mais je suis intimement convaincue que le manque de fiabilité chez la majorité des gens de nos jours est due à la facilité et l'abondance des moyens de communication. J'ai moi même un téléphone portable mais j'ai tellement en horreur le laxisme et la non-ponctualité que je mets un point d'honneur à ne pas être comme ça. Celle qui arrive toujours en avance et qui harcèle les autres (par téléphone justement ^^) pour savoir où ils sont et dans combien de temps il arrivent, c'est moi :d
 
Je suis loin d'admirer les gens qui n'ont pas de téléphone portable. Je suis loin de les mépriser aussi, hein, il ne s'agit pas de ça, c'est juste que je vois pas en quoi c'est admirable de s'en passer...
J'utilise beaucoup mon smartphone, j'envoie beaucoup de SMS, j'aime le fait d'être joignable en permanence et de pouvoir joindre les gens n'importe quand. Si je passe par hasard près de chez un pote, je n'ai qu'à appeler rapidement pour passer lui dire bonjour ou aller prendre un café. Si je vois un truc dans la rue qui me fait penser à quelqu'un, je prends une photo et je l'envoie. Si des amis décident de sortir, j'aime pouvoir prendre le temps de les rejoindre à n'importe quel moment, où qu'ils soient.

J'ai dû vivre quelques jours sans portable l'année dernière, et ça m'a saoulée. Je n'étais pas en manque, pas en panique, pas angoissée, juste agacée de perdre toute la spontanéité que j'avais acquise grâce à cet appareil. J'avais la sensation de rater plein d'occasions, plein de contacts, et de perdre beaucoup d'énergie dans des détails d'organisation qui n'en valaient pas la peine.
J'ai ressenti comme un poids le fait d'être obligée de donner un lieu et une heure de rendez-vous ultra précis par exemple, au lieu de dire "on se retrouve en début d'après midi à Beaubourg" et d'ajuster au fur et à mesure (en fonction de ce qu'on fait avant, de l'endroit où on se trouve...) j'étais obligée de dire "on se retrouve à 14h10 devant l'entrée à tel endroit sous ce poteau", sans aucune marge de man?uvre possible, et c'était pénible.


Bien sûr qu'on peut y trouver tout un tas d'inconvénients. Il est vrai que je suis assujettie au besoin d'immédiateté : j'ai envie de dire quelque chose à quelqu'un, je le dis (toutes proportions gardées, hein, je modère mes propos et je ne dis pas n'importe quoi à n'importe qui n'importe quand).

Mais malgré ça je n'admire ni n'envie les gens qui vivent sans. C'est cool pour eux si ça leur convient mais ça me fait le même effet que les gens qui me diraient se passer d'Internet : je trouve ça dommage de renoncer à tant de possibilités de communication.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes