Merci pour cet article.
Je comprend qu'il puisse blesser celles qui sont directement touchées par l'attentat d'hier, mais le message et important, et je ne trouve pas qu'il minimise les attentats de Bruxelles ou Paris. Et même si c'est dur d'en parler tout de suite, quand on est encore sous le choc, c'est là qu'on se rend le mieux compte de ce que vivent en permanence les Syriens, c'est donc le meilleur moment pour faire comprendre à ceux qui crachent sur les réfugiés pourquoi il est normal que ces gens fuient..
 
Je rejoins certains commentaires. Meme si je suis d'accord avec le fond de l'article (qui est d'ailleurs tres bien ecrit et documente, comme toujours avec @Clemence Bodoc), je trouve qu'il y a un lieu et un moment pour tout. Peut etre est-ce parce que je vis a Bruxelles et du coup, je n'ai certainement pas le recul necessaire. Mais pour moi, cela se fait aussi un peu l'echo de pas mal de medias etrangers (y compris la BBC, NYT, etc.) qui depuis hier font remarquer la Belgique est un peu beaucoup responsable ce qui lui arrive. Que ce soit avere ou non n'est pour moi pas la question - je trouve que s'abstenir pendant au moins 24h de tels commentaires ne mange pas de pain.
 
Non et puis il y a quand même un postulat de départ qui est faux. Les villes syriennes n'ont pas été détruites par Daesh. Les villes syriennes ont été détruites par le régime de Bachar Al Assad (qui a tué l'immense majorité des victimes syriennes sur place) ou par les bombardements de la Russie et de la coalition internationale (je distingue car la Russie ne s’embarrasse vraiment pas pour bombarder des civils).
Bien sûr, Daesh est présent dans certaines régions syriennes, et fait régner la terreur (je vous conseille d'ailleurs cette excellente série qui m'a fait pleurer beaucoup http://www.bbc.co.uk/programmes/p03l511j ), et il faut arrêter sa progression et ses exactions. Bien sûr, bien sûr. Mais la destruction de la Syrie c'est d'abord le régime en place, ne l'oublions pas. Daesh n'agit pas de la même manière en Europe et en Syrie. Chez nous ce sont actes terroristes et kamikazes, en Syrie, c'est la torture, les exécutions publiques et la Charia. Ils agissent en Occident pour insuffler la terreur et provoquer une réaction, ils agissent en Syrie pour régner, tout simplement.

Je trouve aussi le parallèle déplacé. Ne faisons pas de comparaisons entre les malheurs. Ce que vivent les réfugiés est terrible, mais honnêtement on ne peut oser dire à des gens qui viennent de perdre leurs amis ou leurs familles à Bruxelles "Tais-ton et regarde donc ce pauvre réfugié coincé dans les Balkans, sa maison à Homs est détruite".

Tous mes encouragements à la Belgique, et tous mes souhaits pour une fin rapide du conflit syrien.
 
Comme les autres Madz, je suis plus que d'accord avec le fond de l'article... Mais je ne pense pas que ce soit le moment non plus. Je me souviens de mon (notre) état de choc après le 13 novembre... Je ne peux que bien me rendre compte de celui des Belges à l'heure actuelle... Donc c'est trop tôt. Un tel article ne serait jamais passé tout de suite après le 13 novembre, il n'y a pas de raison que cela passe après hier (ce n'est pas parce que ce n'est pas "chez nous" qu'on peut se permettre ça aussi je trouve).
 
Déjà, l'article minimise nos attentats sous prétexte qu'on ne subit pas ça tout les jours contrairement aux syriens. Ensuite, les corps sont encore chauds qu'on les utilise pour parler d'un autre problème (en minimisant donc grandement les attentats en Belgique). Et pour finir, ce ne sont pas les premiers attentats islamistes que nous avons en Belgique, contrairement à ce qu'en dit l'article. Il y a eu le musée juif.

C'est une question de point de vue j'imagine, mais je trouve que cet article sonne plus comme de la récup foutage de gueule que comme un hommage aux victimes belges. En fait ça m'a donné exactement le même sentiment que l'extrême-droite qui fait son beurre sur les attentats pour faire de la propagande anti-immigration, mais en inversé. Parler brièvement des attentats belges pour dire "ouais bon on vous a pas oublié maintenant vos gueules, si on parlait des vrais problèmes, comme par exemple, les syriens qui souffrent ?". Sérieusement, ça me laisse un goût amer.

Et bien, vous le prenez mal. Si on parle des Syriens et autres réfugiés à l’heure actuelle, c'est bien parce qu'ils s'en prennent plein la tronche tout le temps et encore plus après chaque attentat: ce sont les boucs émissaires, les rejetés, ceux dont on ne parle plus trop car ça ennuie, ça met en colère, ou, au contraire, ce sont ceux dont on parle trop pour diffuser de la haine ...etc. ... en gros, ce n'est jamais le bon moment d'en parler. Si on en parle aujourd'hui, c'est pour rappeler qu'ils fuient ceux que nous subissons et que l'on doit s'en rappeler jour près jour. Si on en parle aujourd'hui, c'est qu'ils sont affectés par ces attentats, de voir que l'on blesse et tue ceux à qui ils demandent de l'aide. Si on en parle aujourd'hui, c'est que si eux sont affectés par notre sort alors qu'ils subissent le pire (je suis de Paris avec proches blessés durant le 13 novembre), c'est que nous pouvons faire pareil. Cet article est juste là pour expliquer que eux, n'y sont pour rien et que eux souffrent aussi. Minimiser ? Le monde entier est tourné vers la Belgique ... et qu'en est-il des attentats en Turquie il y a quelques jours, et de ceux de la Côte d'Ivoire et du reste des pays touchés par ces attentats ?! Ce qu'a vécu la Belgique ainsi que la France est terrible, et le mot reste faible. Mais justement, restons tournés vers l'ensemble des peuples qui subissent Daesh et n'accusons ni n'oublions le faible.
 
Dernière édition :
Je crois qu'il va falloir resituer le contexte de ce qu'il se passe en Syrie, et contrairement à ceux que certains croient, le grand méchant n'est pas forcément là où vous le pensez. Attention il y a de la lecture, c'est très intéressant. Merci de ne pas me juger, ce sont des faits et rien que cela.

Je vais vous raconter une longue histoire.
En 1971, une poche de gaz gigantesque a été découverte, dans le golfe persique, répartie à moitié moitié entre le Qatar et l'Iran. Cette poche, les qataris l'ont nommé North Dome, et les perses - ou iraniens – l'ont nommée South Pars (rien à voir avec Eric Cartman).

Cette poche de gaz représente 20% des réserves naturelles de gaz du monde.
Le Qatar a commencé les forages en 1988, pour passer, à partir de 1996, en phase de production et augmenter progressivement sa capacité de production, au fil des années.

L’Iran, du fait du blocus économique qui le frappait, n'a pu commencer l'exploitation de ce champ que bien plus tard, mais rattrape depuis son retard.

De l'autre côté, schématiquement, l'Europe est un gigantesque consommateur de gaz qui ne produit pratiquement rien et doit tout acheter sur le marché international. Les trois grandes sources de gaz qui alimentent l'Europe sont l'Algérie, les champs de la mer du nord (exploités par le royaume uni et la Norvège)... et la Russie.

La Russie ayant réussi à nouer des liens proches avec l'Algérie, l'Europe vit donc dans une situation de dépendance stratégique permanente vis-à-vis d'une coupure toujours possible du gaz russe qui, si elle était également appliquée par l'Algérie, plongerait l'Europe dans une crise énergétique grave.

La conjonction de ces deux facteurs, d'un côté un Qatar et un Iran producteurs massifs d'un gaz abondant, et de l'autre d'une Europe qui voudrait diversifierses sources d'approvisionnement énergétiques, tout cela explique le rapprochement entre la France et le Qatar (mais aussi le relâchement du blocus iranien).

Donc, à partir de 2007, un Qatar ayant des quantités immenses de gaz à fourguer a commencé à draguer l’État français, s'offrant des clubs de foot, des coupes du monde pour devenir populaire et... en substance, monter un projet de gazoduc direct, allant du Qatar, passant par l'Arabie Saoudite, rejoignant la Turquie, puis rentrant en Europe par les Balkans.

Le seul problème... c'est qu'entre l'Arabie Saoudite et la Turquie, il n'y a que deux pays, le premier étant l'Irak et le second... la Syrie. L'Irak étant en guerre et jugé totalement inadéquatpour y construire un gazoduc, les qataris et les saoudiens ont proposé, en 2009, à Bachar El > Assad de construire ce gazoduc sur son territoire. Bachar El Assad étant allié de la Russie, la Russie lui fit refuser ce transit, puisque ce gaz qatari allait la priver de son arme stratégique contre l'Europe. Assad refusa donc, en conséquence de quoi, en 2011 le Qatar et l'Arabie Saoudite consacrèrentquelques milliards d'euros à la création de milices en Syrie pour entamer un conflit contre Assad, dans l'espoir dele destituer, étant entendu que l’État qui prendrait sa place pourrait être islamiste ou n'importe quoi d'autre, la seule obligation qui lui incomberait, dès sa prise de pouvoir, se résumant à la construction de ce gazoduc.

Le Qatar et l'Arabie Saoudite financèrent ainsiAl Nosra, branche d'Al Qaïda en Syrie, avec la bénédiction d'Israël qui voyait d'un bon oeil la chute d'El Assad, qui ainsi arrêterait de financer le Hezbollah qui du coup n'aurait plus eu de financement pour continuer de tirer des roquettes sur Israël.

Et la guerre civile en Syrie éclata, et ... la guerre s'enlisa, pendant des mois, des années...

En septembre 2013, excédés par le temps que prenait cette petite guerre coloniale, les USA, la France et le Royaume uni se décidèrent à envoyer une flotte de guerre pour appuyer les rebelles syriens et faire chuter Bachar etson régime.
La Russie, qui ne l'entendait pas de cette oreille, envoya plusieurs navires de guerre s'interposer entre la côte syrienne et la coalition qui allait passer à l'attaque.

Il faut ici comprendre que la façon de faire la guerre des USA est très monolithique, codifiée... lorsqu'ils passent à l'attaque, ils le font :
1) avec des missiles tomahawk, qui permettent de détruire les radars à interférométrie et les radars passifs (ceux qui voient les avions furtifs)
2) ce qui permet ensuite d'envoyer l'aviation furtive détruire les défenses anti aériennes et les PC de commandement,
3) ce qui permet ensuite d'envoyer la vague de bombardiers classiques pour inonder les troupes terrestres ennemies de bombes.Donc, toute la stratégie américaine est basée sur l'attaque première des tomahawk. En septembre 2013, la flotte américaine, avant de lancer le gros de ses tomahawks en a lancé deux, de "reconnaissance"... et ils ont eu la très désagréable surprise de les voir tomber dans l'eau, leurs missiles ayant été brouillés par les contre mesures électroniques de la flottille russe.

Donc, alors que la télé nous bombardait avec les explications sur l'attaque qui allait avoir lieu, que Hollandel'avait annoncée publiquement... eh bien l'occident a du replier ses billes et rentrer penaud à la maison, puisque l'attaque ne pouvait pas avoir lieu.Et cette guerre annoncée fut oubliée du jour au lendemain par nos médias.

La vengeance de l'occident eu lieu quelques mois plus tard, en Ukraine.Une révolution fut organisée par les services secrets européens. Des barbouzes de la DGSE engagèrent quelques centaines de mercenaires pour organiser un coup d’État, qui eut bien lieu, le but premier étant de punir la Russie qui avait eu l'outrecuidance de croire qu'elle pouvait agir entant que superpuissance.

Et l'Ukraine tomba aux mains d'une junte pro-occidentale. La Russie réagit en récupérant la Crimée et en réussissant à utiliser le sentiment pro-russe d'une bonne moitié de l'Ukraine pour entamer là bas une guerre civile.

Un avion de ligne abattu dans le ciel ukrainien permet à l'Europe d'inventer des sanctions économiques contre la Russie, ce qui permit de mettre à mal l'économie russe et de diminuer la valeur du rouble par deux face à l'Euro tout comme au dollar.

Mais la Russie survécut sans trop de problèmes au choc économique.

Pendant ce temps, la guerre continuait en Syrie.. Al Nosra avait accouché d'un monstre, l'Etat Islamique, la guerre de tranchées était de plus en plus défavorable au régime d'El Assad...

L'Iran, considérant - à juste titre - que l'Arabie Saoudite finançait l'EI aussi bien en Syrie qu'en Irak, l'Iran soutenant les pouvoirs centraux > syrien et irakien et étant en conflit officieux avec l'Arabie Saoudite sur deux fronts déjà, décida d'appuyer une révolte armée au Yemen contre l'Arabie Saoudite. Ce conflit débuta en mars 2015.

Ainsi donc, l'Iran et l'Arabie Saoudite sont en conflit désormais sur trois fronts, en Syrie, en Irak et au Yemen... l'exploitation de la poche de gaz north dome/south pars étant évidemment le nœud du problème.

C'est ainsi que la Russie décida d'intervenir directement en Syrie, il y a un ou deux mois, pour assister le pouvoir central, en faisant travailler > essentiellement son aviation, sans troupes au sol.

L'espoir changea de camp, le combat changea d'âme, comme disait tonton Victor... Les troupes d'el Assad reprenant le dessus, la construction qataro-arabo-turco-atlantiste tombait à l'eau. Qui plus est, l'Etat Islamique et Al Nosra ayant poussé le bouchon un peu plus loin que ce qui était attendu... il devenait de plus en plus difficile pour les "démocraties" occidentales de faire croire qu'elles étaient du côté du "bien"... et l'on ne peut que constater l'habileté avec laquelle Poutine a réussi à remporter la guerre médiatique en occident.

Pour les courageux(ses) qui auront lu jusqu'au bout, les pourris ce sont nos gouvernements (UE, France, Russie, Qatar, Syrie, USA, ...), tous autant qu'ils sont, et ceux qui souffrent ce sont les peuples ... quels qu'ils soient. Courage à nos amis belges, je suis de tout cœur avec vous.
 
Ça me fait plaisir de voir vos commentaires parce que je n'arrivais pas à voir ce qui me mettait mal à l'aise dans cet article. Au départ, je me disais "rho ce titre... évidemment que si, on a peur! On crève de peur! Vous avez vu la photo du métro !? Comment je pourrai encore le prendre sans vomir. Comment je pourrai repasser par Maelbeek sans pleurer?" Et puis j'ai relativisé, parce que c'est vrai,c'est moins pire que ce qui se passe en Syrie. On a peur, oui, mais pas encore assez que pour fuir. Au final, je me suis dis que je n'allais pas commenter ça, j'avais pas envie de râler, je n'avais pas le cœur à ça.

Mais les commentaires m'ont confirmés qu'il y avait quelque chose de maladroit avec l'article et je vais essayer de l'expliquer avec mes mots. Aussi pour un peu mettre à plat mes sentiments, j'en ai besoin: Le 13 novembre et les jours qui ont suivi, madmoizelle n'a publié QUE des articles sur les attentats. Que des articles réconfortants, explicatifs et tristes. Il y avait même un article qui précisait qu'il était NORMAL d'avoir peur et que c'était un peu bizarre de dire "les français n'ont pas peur"... Et nous,on a droit à un topic dédié aux attentats (merci, d'ailleurs ça a fait du bien <3) et un article qui nous rappelle que ce qui nous arrive est quand même moins grave que ce qui se passe en Syrie. :/
Alors précisions bien que je SAIS que ce n'est pas malintentionné, que je sais que vous n'êtes pas touchées de la même manière que pour les attentas de Paris. Mais quand je vois mon frère qui pleure parce qu'il a perdu un de ses amis, franchement, je ne me dis pas qu'il pourrait quand même relativiser; on est pas en Syrie. Il a eu peur hier, toute la journée sans avoir des nouvelles de son pote ? Non, lol, pas autant que les Syriens! Alors oui, le but de l'article n'était pas de dire qu'on devait culpabiliser d'avoir peur - au contraire-, mais il nous rappelle quand même qu'on a de la chance.
Si cet article était sortit le 14 novembre, seul parmi des articles déco ou un récap rigolo, je ne crois pas que ça aurait été bien reçu...(et c'aurait été normal). Est-ce que parce que ça n'arrive pas dans VOTRE ville, ça ne mérite pas plus que juste un "ouais, quand même moins flippant que ce qu'il se passe en Syrie." Que vous vous sentiez moins concernées, ok. Mais quand même... Des vies ont été détruites, des groupes d'amis sont en larmes. Ça aurait pu être à Paris. Ça a été chez moi... et quand je repasserai à Maelbeek, je serai en larmes, je le sais déjà.

Vous devriez surement faire plus d'articles qui nous en apprend sur ce qui se passe actuellement en Syrie, en Iraq, partout! Sur l'excision, le mariage des jeunes filles, Daesh,... Je suis hyper intéressée! Mais là c'était maladroit :/

@Jee Miny Au risque de me répéter, on ne dit pas qu'il ne faut pas parler des réfugiés. On trouve ça juste un peu fort que le seul article consacré aux attentats de Bruxelles soit pour rappeler que les réfugiés aussi ont plus peur. Oui, ça minimise nos morts et nos blessés. Franchement, la crise des réfugiés mérite bien un article à lui tout seul avec des comparaison avec les attentats de Paris et de Bruxelles pour permettre aux pauvre Occidentaux que nous sommes de nous identifier. De même Bruxelles mérite un article mais pas pour nous dire que c'était moins pire qu'ailleurs.
 
Dernière édition :

Azelais

You owe me a waffle.
Je comprends les réticences d'un certain nombre de Madz, surtout si elles ont été touchées de près, mais pour toutes celles qui comparent aux attentats de Paris, je dois dire que moi, en tant que française et ayant toute ma famille à Paris, c'est une des premières choses auxquelles j'ai pensé au lendemain du 13 novembre: "voilà à quoi ça ressemble, voilà pourquoi ils fuient leur pays. Sauf que leur situation, c'est ça puissance 10".
Je ne vois pas en quoi ça minimise les souffrances des français à l'époque ni des belges aujourd'hui. Ce n'est pas un concours, il ne s'agit pas de décider qui mérite le plus de pitié et d'aide; ce genre d'article vise tout simplement à souligner une attitude humaine, on est généralement plus aptes à comprendre un problème une fois qu'on l'a nous même traversé.
Et je pense que dans ce cas précis, le fait de le sortir dès aujourd'hui n'est pas dû à un manque de respect pour la Belgique (comme c'est en revanche le cas pour d'autres articles qui disent globalement "bien fait pour vous", ça c'est réellement gerbant) ou à une demi-mesure par rapport à la France, mais plutôt à un sentiment d'urgence : c'est ENCORE arrivé, et on sait très bien sur qui ça va ENCORE retomber (pas seulement les réfugiés syriens, naturellement, mais ce sont eux qui sont dans la situation la plus précaire). Alors oui, on le dit plus vite, en espérant que ça empêchera certains qui seraient trop sous le coup du chagrin/de la colère de dire/faire des conneries avant qu'il ne soit trop tard. Ça n'invalide pas la souffrance ni le droit de porter son deuil, ça rappelle juste que cette souffrance, il ne faut pas la reporter sur d'autres.En revanche, un peu plus de nuance dans le titre et les idées aurait sans aucun doute été nécessaire, histoire de ménager tous ceux et celles qui ont été touchés et qui ne peuvent pas directement prendre du recul, ce qui est parfaitement normal. Il faut du temps pour soigner une plaie à vif, surtout quand c'est le seul article qui sort sur le sujet, il en faudrait davantage pour ne pas donner ce sentiment que c'est tout ce qu'il y a dire sur la question, point.

(Et je dois dire que j'ai beaucoup du mal avec cette notion de "nos morts". Pas nécessairement ici, mais je l'ai vu utilisée par un de mes contacts facebook qui est clairement un gros facho, un "vengeons nos morts" assorti d'un bon gros "interdisons l'islam et foutons tous les musulmans dehors", et j'ai clairement envie de lui dire que dans "nos morts", il y a des musulmans, des gens de toutes les origines, peut-être même des syriens après tout. Il compte aussi les venger où il n'y a que le 100% pur belge/français qui mérite de ne pas mourir ? Je comprends complètement qu'on ne flippe vraiment et qu'on ne souffre vraiment et qu'on ne compatisse vraiment que quand ça nous arrive à nous, dans notre périmètre de sécurité; mais pour moi, en tant qu'individu qui n'a perdu personne, de près ou de loin - comme c'est son cas à lui- je trouve que ça n'a aucun sens de "hiérarchiser" les victimes de la sorte, ça nie justement la souffrance de tous les autres, et ça instrumentalise tout aussi largement cette tragédie pour appuyer ses propos gerbants à base d'islamophobie et de racisme généralisé.)
 
Dernière édition :
C'est un article nécessaire, certes.
Mais le choc est là, et je me souviens avoir eu des envies de meurtres après les "pasdamalgames" en France lorsqu'ils sont arrivés trop tôt. Parce que merde, laissez-nous chialer, laissez-nous être en colère, ne commencez pas vos injonctions, nous ne sommes pas prêts à les entendre.

Je suis d'accord avec ces injonctions, évidemment qu'il ne faut pas tout mélanger etc... c'est juste que... c'est pas ce qu'on veut entendre là.
On veut des câlins, des gens un peu positifs, rassurants en tout cas, sur l'état de la nature humaine.

Laissez-nous le temps de péter les plombs pour revenir un peu cassé-e-s, mais prêts à reprendre le flambeau de la parole et de la lutte contre le racisme, l'islamophobie et toutes ces choses qui pourrissent notre quotidien.
On ne peut pas lutter quand on est nous-mêmes dévasté-e-s.
 
Si je suis d'accord avec la substance de l'article, sa forme me déçoit grandement. Je suis belge et comme d'autres avant moi ont pu le dire, je trouve ça déplacé et mal venu d'utiliser le drame qui s'est abattu sur nous pas plus tard qu'hier pour en faire une leçon. Bien sûr qu'il ne faut pas oublier les Syriens, bien sûr qu'il faut se battre pour la solidarité et la tolérance. Cependant, aujourd'hui, en ce lendemain de tragédie, je suis venue sur madmoizelle avec un besoin de réconfort et d'espoir tout comme les français sont venus sur madmoizelle au lendemain du 13 novembre avec un besoin de réconfort. Cet article, en plus de minimiser l'ampleur des événements, porte un message très pessimiste. Cet article ne m'aurait pas choquée si un autre avait pris en considération nos blessures et notre peine plutôt que d'en diminuer la légitimité en la comparant.

Ce dont nous avons besoin en ce moment c'est de photos qui montrent qu'on ne se laisse pas abattre, d'images du piétonnier rempli de messages d'espoir, de blagues belges, d'un hommage à nos victimes... J'aimerais d'ailleurs dire à tous mes compatriotes que je les aime, que je suis fière de partager le culte du chocolat avec eux et que je les invite à être à Bruxelles ce dimanche pour une grande marche contre la peur !

Nonante baises mes arsouilles, à tantôt sur le piétonnier !
 
Dernière édition :
@nara64 Je me demandais juste pour ton résumé de la situation d'où proviennent ces informations, en particulier l'implication de tel ou tel autre pays ?

Sinon pour l'article pas grand chose à dire dans l'ensemble. Si je suis ok sur le fond comme beaucoup, la forme et le titre me perturbe. J'avais juste lu le titre ce matin au boulot pendant une pause et ça m'avais perturbé avant de lire l'article.

Et sinon dans un tout autre registre, j'ai du punir un élève ce matin qui faisait des blagues pas drôle sur les attentats. Et ça me perturbe beaucoup (oui beaucoup de choses me perturbent) qu'on ait eu aucune directive du ministère (je suis enseignante en France dans le Nord). Parce que pour les attentats en France on a eu des directives, on savait si on devait en parler, un (tout petit) peu comment. Mais là silence radio. Et du coup on ne sait pas s'il faut en parler, ou pas...et comment surtout. Et comment réagir face aux ados ? Et ça m'étonne. Alors soit c'est parce que c'est pas en France donc pas de directive, même si mon collège est plus près de la frontière belge que de Paris, soit on "s'habitue"? Je sais pas...
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes