@nara64
Je sens que je vais me faire lyncher mais bon j'y vais :shifty:: il y a quelques petits oublis dans ton récit (très pro-Russe), genre, je ne sais pas, le fait que Bachar Al Assad soit un dictateur et que son régime soit responsable de la mort de millier de syriens. Tu écrit " contrairement à ceux que certains croient, le grand méchant n'est pas forcément là où vous le pensez." Je pense que tout n'est pas blanc ou noir, il n'y a pas d'un côté les méchants et de l'autre les gentils.
Egalement sur les causes du conflit, tu oublie la crise alimentaire de 2012 http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-moyen-orient/syrie-l-emissaire-de-l-onu-deplore-une-crise-alimentaire_1165482.html (entre autre). Tu oublie aussi qu'une partie de la population s'est soulevé contre le régime lors des printemps arabes.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
Je ne vais revenir sur tout le message (il est très long) et je ne dis pas que tu as complètement tord (je suis d'accord sur les causes du conflit - économiques- et la responsabilité partielle de nos gouvernements), mais il y quelques trucs qui m'ont fait tiqué (genre le complot des services secrets européens). :hesite:

Sur l'article ,je n'aime pas trop cette tendance qui consiste à jouer au plus vertueux "comment ose tu avoir peur ou Être triste alors que des milliers de gens meurent chaque jour dans d'autres pays"? En fait, pourquoi de pas faire un article juste sur les syriens qui ont peur?
Je croyais que l'article allait (plus) parler de la stratégie de Daesch (faire grimper la haine de l'autre, la méfiance envers les musulmans et les nationalismes) et de la nécéssité de prendre garde à ce genre de dérives.
 
Moi je trouve cet article super bien.

Je ne comprends pas en quoi il serait "irrespectueux". Comme l'a dit une madz plus haut, dans l'idéal il ne faudrait pas faire de distinction entre "nos" morts et "leurs" morts, toutes les victimes des attentats de Paris et de Bruxelles sont victimes de la même chose que ce qui a été à l'origine des attentats au Mali, en Côte d'Ivoire, au Kenya, au Liban (j'en oublie probablement et je dois regarder l'article pour les citer, ce qui montre à quel point on ignore complètement les victimes quand elles ne sont pas occidentales), et de ce qui se passe en Syrie tous les jours. ça me fait penser à cet article qui a été publié dans Mediapart en janvier 2015 et qui revient sur l'analyse de Judith Butler sur les réactions émotionnelles aux attentats et sur les effets de la compassion sélective.

Je ne vois pas du tout en quoi cet article de Clémence serait "un prétexte" ou une instrumentalisation indigne de l'actualité pour parler "d'autre chose". Pour que ce soit considéré comme tel il faudrait 1 - que ce soit illégitime de parler des victimes qui ne sont pas occidentales, et 2 - que la cause soit différente.
Ensuite je ne vois pas en quoi c'est indigne de dire "trop tôt" qu'il ne faut pas faire d'amalgame, ce qui est indigne ce sont les personnes qui ont déjà commencé les amalgames, ce qui est indigne c'est la façon dont certaines chaînes "d'information" font tourner les mêmes images sensationnalistes en boucle pendant des semaines sans aucune intelligence, et ce qui est indigne aussi c'est la récupération politique des événements pour faire passer en douce des textes et des mesures liberticides et autoritaires. C'est crucial de trouver le courage de parler de tout ça maintenant, parce que sinon on va laisser faire et passer des choses inacceptables.

Pour le reste, je n'ai pas trop le courage de débattre de politique maintenant mais je suis d'accord avec ce qu'ont dit plusieurs Madz : le gouvernement de Assad, la Russie, les bombardements de la France, les alliances de certains pays dont la France avec l'Arabie-Saoudite, avec le gouvernement Syrien, avec la Russie, etc etc, font aussi partie du problème, et si on ne règle pas ce (ces) problème(s) ce sera toujours le bordel en Syrie et ailleurs. Donc il faut virer Daech, en espérant que ce soit possible à l'heure actuelle, et aussi virer tout ça en même temps.

Sinon, je comprends le titre de l'article (et je le trouve bien) mais personnellement depuis novembre j'ai peur et ne je vois pas trop comment je pourrais prétendre le contraire. Je crois que je n'ai jamais autant été touchée personnellement par un événement qui ne m'affecte pas directement ni moi ni mes proches. Je sais que statistiquement on a plus de chances de mourir d'un cancer ou d'un accident de voiture que d'un attentat terroriste mais c'est vraiment difficile pour moi de le réaliser, et je pense que les médias et l'ambiance générale n'y sont pas pour rien. Je n'arrive pas à circuler normalement dans mon arrondissement (11) comme avant, j'ai l'impression d'habiter dans l’œil du cyclone (Paris) je fais des détours pour ne pas passer devant le Bataclan etc parce que ça me déprime trop, j'ai peur dans les transports, je prends 10 milles bus pour éviter le métro à chaque fois que c'est possible, j'évite les terrasses, je n'arrive pas à tenir très longtemps en manif parce que dès qu'il y a trop de mouvement je panique intérieurement etc etc. Là ça allait mieux petit à petit, mais ce qui est arrivé hier a été un coup de massue de plus. J'ai du mal à dealer avec un sentiment d'injustice, d'énorme tristesse/déprime, et de peur en même temps. Du coup parfois ça m’énerve que certaines personnes brandissent des # JeSuisEnTerrasse # MêmePasPeur comme un acte de courage et comme un devoir "sinon on les laisse gagner", parce que ça me donne l'impression d'être nulle et pas courageuse du tout.
Donc quand je réalise à quel point ça m'affecte alors que je n'ai pas été touchée, et que je réalise qu'en Syrie ils n'ont pas statistiquement 1 chance sur 10,000 (ou moins) d'en mourir, mais 1 sur 300 (sachant qu'en plus tout est en ruine), bah je trouve que l'article de Clémence est vraiment important et j'ai beaucoup de mal à comprendre qu'on puisse lui reprocher d'en parler; et la façon dont sont traités les réfugiés au moment même où on pleure nos victimes me révolte d'autant plus.
 
Dernière édition :
Je crois qu'il va falloir resituer le contexte de ce qu'il se passe en Syrie, et contrairement à ceux que certains croient, le grand méchant n'est pas forcément là où vous le pensez. Attention il y a de la lecture, c'est très intéressant. Merci de ne pas me juger, ce sont des faits et rien que cela.

Je vais vous raconter une longue histoire.
En 1971, une poche de gaz gigantesque a été découverte, dans le golfe persique, répartie à moitié moitié entre le Qatar et l'Iran. Cette poche, les qataris l'ont nommé North Dome, et les perses - ou iraniens – l'ont nommée South Pars (rien à voir avec Eric Cartman).

Cette poche de gaz représente 20% des réserves naturelles de gaz du monde.
Le Qatar a commencé les forages en 1988, pour passer, à partir de 1996, en phase de production et augmenter progressivement sa capacité de production, au fil des années.

L’Iran, du fait du blocus économique qui le frappait, n'a pu commencer l'exploitation de ce champ que bien plus tard, mais rattrape depuis son retard.

De l'autre côté, schématiquement, l'Europe est un gigantesque consommateur de gaz qui ne produit pratiquement rien et doit tout acheter sur le marché international. Les trois grandes sources de gaz qui alimentent l'Europe sont l'Algérie, les champs de la mer du nord (exploités par le royaume uni et la Norvège)... et la Russie.

La Russie ayant réussi à nouer des liens proches avec l'Algérie, l'Europe vit donc dans une situation de dépendance stratégique permanente vis-à-vis d'une coupure toujours possible du gaz russe qui, si elle était également appliquée par l'Algérie, plongerait l'Europe dans une crise énergétique grave.

La conjonction de ces deux facteurs, d'un côté un Qatar et un Iran producteurs massifs d'un gaz abondant, et de l'autre d'une Europe qui voudrait diversifierses sources d'approvisionnement énergétiques, tout cela explique le rapprochement entre la France et le Qatar (mais aussi le relâchement du blocus iranien).

Donc, à partir de 2007, un Qatar ayant des quantités immenses de gaz à fourguer a commencé à draguer l’État français, s'offrant des clubs de foot, des coupes du monde pour devenir populaire et... en substance, monter un projet de gazoduc direct, allant du Qatar, passant par l'Arabie Saoudite, rejoignant la Turquie, puis rentrant en Europe par les Balkans.

Le seul problème... c'est qu'entre l'Arabie Saoudite et la Turquie, il n'y a que deux pays, le premier étant l'Irak et le second... la Syrie. L'Irak étant en guerre et jugé totalement inadéquatpour y construire un gazoduc, les qataris et les saoudiens ont proposé, en 2009, à Bachar El > Assad de construire ce gazoduc sur son territoire. Bachar El Assad étant allié de la Russie, la Russie lui fit refuser ce transit, puisque ce gaz qatari allait la priver de son arme stratégique contre l'Europe. Assad refusa donc, en conséquence de quoi, en 2011 le Qatar et l'Arabie Saoudite consacrèrentquelques milliards d'euros à la création de milices en Syrie pour entamer un conflit contre Assad, dans l'espoir dele destituer, étant entendu que l’État qui prendrait sa place pourrait être islamiste ou n'importe quoi d'autre, la seule obligation qui lui incomberait, dès sa prise de pouvoir, se résumant à la construction de ce gazoduc.

Le Qatar et l'Arabie Saoudite financèrent ainsiAl Nosra, branche d'Al Qaïda en Syrie, avec la bénédiction d'Israël qui voyait d'un bon oeil la chute d'El Assad, qui ainsi arrêterait de financer le Hezbollah qui du coup n'aurait plus eu de financement pour continuer de tirer des roquettes sur Israël.

Et la guerre civile en Syrie éclata, et ... la guerre s'enlisa, pendant des mois, des années...

En septembre 2013, excédés par le temps que prenait cette petite guerre coloniale, les USA, la France et le Royaume uni se décidèrent à envoyer une flotte de guerre pour appuyer les rebelles syriens et faire chuter Bachar etson régime.
La Russie, qui ne l'entendait pas de cette oreille, envoya plusieurs navires de guerre s'interposer entre la côte syrienne et la coalition qui allait passer à l'attaque.

Il faut ici comprendre que la façon de faire la guerre des USA est très monolithique, codifiée... lorsqu'ils passent à l'attaque, ils le font :
1) avec des missiles tomahawk, qui permettent de détruire les radars à interférométrie et les radars passifs (ceux qui voient les avions furtifs)
2) ce qui permet ensuite d'envoyer l'aviation furtive détruire les défenses anti aériennes et les PC de commandement,
3) ce qui permet ensuite d'envoyer la vague de bombardiers classiques pour inonder les troupes terrestres ennemies de bombes.Donc, toute la stratégie américaine est basée sur l'attaque première des tomahawk. En septembre 2013, la flotte américaine, avant de lancer le gros de ses tomahawks en a lancé deux, de "reconnaissance"... et ils ont eu la très désagréable surprise de les voir tomber dans l'eau, leurs missiles ayant été brouillés par les contre mesures électroniques de la flottille russe.

Donc, alors que la télé nous bombardait avec les explications sur l'attaque qui allait avoir lieu, que Hollandel'avait annoncée publiquement... eh bien l'occident a du replier ses billes et rentrer penaud à la maison, puisque l'attaque ne pouvait pas avoir lieu.Et cette guerre annoncée fut oubliée du jour au lendemain par nos médias.

La vengeance de l'occident eu lieu quelques mois plus tard, en Ukraine.Une révolution fut organisée par les services secrets européens. Des barbouzes de la DGSE engagèrent quelques centaines de mercenaires pour organiser un coup d’État, qui eut bien lieu, le but premier étant de punir la Russie qui avait eu l'outrecuidance de croire qu'elle pouvait agir entant que superpuissance.

Et l'Ukraine tomba aux mains d'une junte pro-occidentale. La Russie réagit en récupérant la Crimée et en réussissant à utiliser le sentiment pro-russe d'une bonne moitié de l'Ukraine pour entamer là bas une guerre civile.

Un avion de ligne abattu dans le ciel ukrainien permet à l'Europe d'inventer des sanctions économiques contre la Russie, ce qui permit de mettre à mal l'économie russe et de diminuer la valeur du rouble par deux face à l'Euro tout comme au dollar.

Mais la Russie survécut sans trop de problèmes au choc économique.

Pendant ce temps, la guerre continuait en Syrie.. Al Nosra avait accouché d'un monstre, l'Etat Islamique, la guerre de tranchées était de plus en plus défavorable au régime d'El Assad...

L'Iran, considérant - à juste titre - que l'Arabie Saoudite finançait l'EI aussi bien en Syrie qu'en Irak, l'Iran soutenant les pouvoirs centraux > syrien et irakien et étant en conflit officieux avec l'Arabie Saoudite sur deux fronts déjà, décida d'appuyer une révolte armée au Yemen contre l'Arabie Saoudite. Ce conflit débuta en mars 2015.

Ainsi donc, l'Iran et l'Arabie Saoudite sont en conflit désormais sur trois fronts, en Syrie, en Irak et au Yemen... l'exploitation de la poche de gaz north dome/south pars étant évidemment le nœud du problème.

C'est ainsi que la Russie décida d'intervenir directement en Syrie, il y a un ou deux mois, pour assister le pouvoir central, en faisant travailler > essentiellement son aviation, sans troupes au sol.

L'espoir changea de camp, le combat changea d'âme, comme disait tonton Victor... Les troupes d'el Assad reprenant le dessus, la construction qataro-arabo-turco-atlantiste tombait à l'eau. Qui plus est, l'Etat Islamique et Al Nosra ayant poussé le bouchon un peu plus loin que ce qui était attendu... il devenait de plus en plus difficile pour les "démocraties" occidentales de faire croire qu'elles étaient du côté du "bien"... et l'on ne peut que constater l'habileté avec laquelle Poutine a réussi à remporter la guerre médiatique en occident.

Pour les courageux(ses) qui auront lu jusqu'au bout, les pourris ce sont nos gouvernements (UE, France, Russie, Qatar, Syrie, USA, ...), tous autant qu'ils sont, et ceux qui souffrent ce sont les peuples ... quels qu'ils soient. Courage à nos amis belges, je suis de tout cœur avec vous.
Ton intervention est super intéressante car j'ai entendu presque la même chose en regardant un reportage sur France 3 (très tard comme par hasard) ce que j'ai vu diffère très légèrement: La Turquie avait été écarté du projet: et c'est à partir de là qu'il y aurait eu des blocages. Les américains qui étaient un peu derrière la Turquie ne voulaient pas non plus que ce projet se concrétise. Et ils n'appréciaient pas du tout l'implication de la Russie.
Finalement, différents groupes "rebels" dont Daesch ont été financés par certaines puissances arabes et les Occidentaux.
Sinon, il est vrai que Bacher Al Assad était très autoritaire pourtant je me souviens avoir vu un reportage sur des syriens avant la guerre et ils adoraient leur pays, il y avait de la censure mais ils avaient aussi accès à l'éducation, l'Université... Ils étaient un peu comme l'Iran et la situation est plus nuancée qu'on le pense: ce n'était pas noir ou blanc. Comme en Chine en fait mais avec l'aspect religieux en plus.
Certains journalistes soulève aussi le manque de preuve sur pas mal de crimes dont est accusé Bacher Al Assad. Par contre ce qui est certain c'est que notre gouvernement à mis 6 millard d'euros dans cette guerre, idem pour la Russie et les Etats-Unis. À ce niveau là, on est le pire du pire.
La religion est une couverture qui cache un problème plus profond. Et puis ça arrange nos gouvernements Occidentaux: avoir une population unifiée n'est jamais bon, ils veulent entretenir un climat d'insécurité et faire passer des lois liberticides.
Quant à la Crimée, encore une fois, cette insurrection n'est pas sortie de nul part. Pour avoir passé quelques temps en Europe de l'est (pas seulement en Pologne) j'ai la sensation d'un fort sentiment anti-europeen et d'une population très pro-russe, bon je parle surtout de climat général. C'est due aussi au deplacements de population je suppose. D'autant plus que les sanctions économiques à l'encontre de la Russie n'a pas été très bien vécu car beaucoup de ses pays commerçaient avec la Russie. Et la question des migrés n'arrangent rien, en Pologne on peut parler de "germanbashing" par la presse.
Il y a pleins de rumeurs, la principale étant que: Andrzej Duda, Miloš Zeman et Vladimir Poutine feraient plein d'accord "officieux". Ce sont des rumeurs mais je pense que tous ses conflits ne font que commencer et qu'on est loin d'en voir la fin.
 
Mais ce n'est pas ça le texte: c'est une dénonciation face à ces politiciens ou gens qui profitent des attentats pour s'en prendre aux réfugiés. La journaliste rappelle donc ce qu'ils vivent au quotidien, qu'ils ne sont pas là juste parce que c'est cool l'Europe, qu'ils en bouffent à la pelle des attentats, meurtres, kamikazes. C'est pour expliquer que ce qui nous fait frémir, nous terrorise, ils le vivent au centuple, alors, pourquoi les maudire et les enfoncer encore plus, les traiter pire que des animaux en les laissant moisir dans des camps ? On ne compare pas la douleur, on fait appel au bon sens pour que les gens sachent qu'eux eux aussi en bavent: ce qu'on refuse d'un côté, les attentats en Europe, on le banalise et on l'occulte pour d'autres pays comme la Syrie.
Ce texte, c'est "regardez: comme c'est terrible les attentats à Paris et en Belgique, sentez comme ça fait mal, sentez cette douleur ... comprenez-vous enfin ce que vivent les Syriens ...?"

Il y a eu le même genre d'articles le 14 novembre .......... rien de choquant.
 
C'est la première fois que Madmoizelle me déçoit en ne publiant RIEN sur le sujet hier alors que j'espérais y trouver un peu de réconfort.
Puis aujourd'hui, ça.
Beaucoup de Belges vous lisent. Je pense que je ne verrai plus Madmoizelle de la même façon. :sad:
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
on est de tout coeur avec vous vraiment . Je ne pense pas que l'article décrédibilise les morts mais je ne saurait pas comment te l'expliquer. Je ne peux que vous soutenir avec mes petits bras .
 
@Dimi @Manhole @Efe' @Neverland90

Je vais essayer de répondre à vos interrogations, si j'en oublie dites le moi, il y avait beaucoup à lire ^^
Alors mes sources me viennent d'une conférence à laquelle j'ai assisté en février à Grenoble, qui s'intitulait Moyen Orient : Enjeux Energétiques et Tensions Politiques. Elle était animée par M. Francis Perrin, un expert de la question http://www.oagafrica.com/fr
C'était extrêmement intéressant, et objectif contrairement à ce qu'on peut lire dans divers médias.

Mon texte n'est pas spécifiquement pro-russe, car Poutine a mis aussi son grain de sel dans l'histoire. Je veux juste resituer les choses dans leur contexte. Il y a une espèce d'ingérence des pays occidentaux sur les autres pays. Et effectivement la Syrie n'était peut-être pas un modèle de liberté mais Bachar El-Assad n'est pas le monstre que l'on nous décrit. C'est valable pour tous les autres pays où il y a eu le Printemps Arabe. Regardez aujourd'hui qui prend le pouvoir dans ces pays, moi ça me fait peur. Comme je dis nos gouvernants sont tous pourris, peut importe de quel bord ils sont, ils veulent tous tirer la couverture à eux, peu importe les conséquences. Mais très franchement ceux qui pense que la France est une démocratie vous vous leurrez. On n'a pas le pire modèle politique c'est clair mais c'est pas le meilleur non plus. Bonne lecture !
 
Moi aussi je trouve l'article déplacé... Les belges n'ont même pas fini d'identifier les corps des victimes que vous venez nous pondre un article qui dit limite que c'est pire ailleurs donc souffrons mais pas trop longtemps non plus hein (24h c'est déjà beaucoup), y a pire ailleurs.:dunno:
Je suis navrée d’être franche mais croyez moi, on risque pas d'oublier ce qu'endurent les syriens depuis 3 ans au moins, pas un média chaque jour qui nous explique qu'il y a eu X morts/attentats/bombes en Syrie. Je ne parle qu'en mon nom, mais en ce qui me concerne je n'oublierais jamais la photo du petit Aylan sur la plage en Turquie....:tears:
Donc voila, c'est pas que je me fous du sort des syriens, je suis sure que le but de l'article n'était pas de blesser ou choquer qui que ce soit, mais franchement, vous auriez pu attendre un peu. Je met ça sur le compte de la maladresse mais pensez a ceux/celles qui ont perdu quelqu'un hier...La Syrie doit pas être leur priorité a l'heure actuelle, et c'est NORMAL, il y a un temps pour tout.

PS: désolée si mon post semble cynique, mais j'aurais péter les plombs si j'avais lu un article pareil le 14 novembre, alors je me met a la place des belges aujourd'hui. J'ai l'impression que le chagrin est hiérarchisé genre:
- guerre en Syrie: l’Apocalypse
- 13 novembre a Paris: le drame
- Bruxelles 22 mars: c'est triste mais fallait s'y attendre
- attentat en Turquie/Cote d'Ivoire/Mali/Tunisie/Liban: on s'en fout c'est loin de chez nous en plus eux ils ont l'habitude

j’exagère un peu peut être mais c'est mon ressenti, et la je parle pas de Madz en particulier mais de tous les médias que je vois.:ninja:
 
@Neverland90 sur la partie "Certains journalistes soulève aussi le manque de preuve sur pas mal de crimes dont est accusé Bacher Al Assad".
@nara64 "Bachar Al assad n'est pas le monstre qu'on nous décrit"
Il a le rapport d'Amesty International qui est accablant
https://www.amnesty.org/fr/countries/middle-east-and-north-africa/syria/report-syria/
ou les photos de "César" photographe militaire syrien : trigger warning/ photos choquantes: http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-moyen-orient/la-routine-de-l-horreur-du-regime-syrien-l-histoire-des-photos-macabres-de-cesar_1721619.html d'ailleurs une enquête a été ouverte par la France suite à ça http://www.liberation.fr/planete/2015/09/29/syrie-enquete-ouverte-en-france-visant-le-regime-assad-pour-crimes-de-guerre_1393800
ça n'est certainement pas l'unique responsable mais il ne faut pas minimiser ses crimes sous ce prétexte.
un peu HS
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
Dernière édition :

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes