@La chevelue : ça ne t'a pas blessée toi, et j'en suis ravi.e, mais il reste que de très nombreuses personnes ont été blessé.es par cette "blague".
Parce que non, ce n'est pas "un des pires cadeau de fête des mères ", parce que ça sous-entend que c'est de la faute de la personne qui fait son CO si ça se passe mal, puisque c'est un cadeau pourri selon l'article. Tous les autres exemples de cadeaux pourris sont des choses qui sont blessantes à offrir comme "cadeau" à sa mère de façon intrinsèque, pas parce que c'est une mère qui "ne comprend pas" mais parce que c'est son enfant qui ne fait pas attention à ses sentiments.

Un CO n'est pas mauvais. C'est confier à quelqu'un une part importante de soi-même, c'est faire confiance, c'est partager. Avec une mère aimante et pas homophobe, c'est un vrai cadeau. Ce n'est pas traité comme tel dans notre société actuelle et c'est une tragédie.

Édit : et puis encore une fois le coup des moules faudra m'expliquer dans quel monde c'est pas super insultant.
 
Dernière édition :
Coucou @Elysabeth :happy: J'ai bien tout lu, et je ne suis pas d'accord sur tout.
(ça m'a pris du temps, je ne connaissais pas tous les articles cités)
Je sais pas si ça vaut le coup que je poste mon avis détaillé, mais là j'ai pas le temps :sad:
En tout cas je trouve que ça fait pas de mal de rappeler à l'ordre (même si je partage pas ton avis sur tous les points).
EDIT : c'est où, ce médiateur ? (connaissais pas ça ;) )
 

Fab

Fondateur de mad
Équipe madmoiZelle
Après avoir vu votre petit article, l’humour sur l’homophobie, votre polémique et vos semblants d’excuses, je me suis dit que moi aussi j’allais faire une sorte de top des trucs à ne pas faire.

Top 10 des trucs à ne PAS faire quand on est un site féministe.
(Ou «Et si MadmoiZelle était un homme cis qui fait semblant d'être profem en fait ?»)

1. Des blagues sur l’homosexualité ou l’homophobie.
http://www.madmoizelle.com/fete-des-meres-cadeaux-nuls-561137
Par exemple, sous entendre que le malaise des personnes homophobes suite à un coming out pourrait être drôle. Ça ne l’est pas. Car certaines personnes homophobes sont dangereuses et leurs réactions peuvent être violentes. Un coming out est rarement agréable et les réactions sont souvent tendues ou gênantes, pas un sujet de plaisanterie donc.
2. Faire la promotion et conseiller un film sexiste jusqu’au trognon.
http://www.madmoizelle.com/celibataire-mode-demploi-critique-505637
http://www.madmoizelle.com/celibataire-mode-demploi-interview-505237
Ce film est bourré de clichés sexistes, de culture du viol, de banalités et de bullshit :

«Le personnage joué par Rebel Wilson est sûrement sensé être hyper sexuellement libéré mais quand elle est trop bourrée pour se rappeler si c'était bien ou pas» > Culture du viol
«La gynéco qui déteste les enfants et sait pas s'y prendre mais passe 5 minutes avec un bébé et tout d'un coup BOUM c'est dans ses gènes ahah» > Cliché sexiste.
«Le bartender qui dit que les meufs entendent ce qu'elles veulent dans une conversation» > Cliché sexiste.
«L'héroïne qui pleure parce qu'elle sait pas s'occuper de sa box internet seule» > Cliché sexiste
«L'ex de l'héroïne qui règle sa télé pour qu'elle soit pas en espagnol, la meuf savait pas appuyer sur la télécommande seule» > Cliché sexiste
«Maintenant le personnage de Rebel Wilson shame l'héroïne sur ses poils » > Sexisme
«La meuf qui fait un breakdown hystérique parce que le mec avec qui elle sort depuis 3 semaines lui a dit qu'ils étaient casual» > Cliché sexiste

Je vous laisse suivre le livetweet du film ici : https://twitter.com/Brain_Juice/status/730850505338048512
3. Faire la promotion d’un site qui ne fait que balancer des clichés sexistes pour «l’humour».
http://www.madmoizelle.com/madame-gorafi-496819
Quoi de plus à dire ?
Ce site se croit drôle parce qu’il balance des clichés sexistes à la pelle mais comme le site le fait au Second Degré magiquement il pense ne pas être sexiste. Et MadmoiZelle en vante les mérite de l’humour (sexiste rappelons le), bien entendu.
4. Faire la promotion d’un film transphobe et genre pas qu’un peu.
http://www.madmoizelle.com/danish-girl-avant-premiere-paris-483739
http://www.madmoizelle.com/danish-girl-avant-premiere-cinemadz-490815
http://www.madmoizelle.com/critique-danish-girl-489735
http://www.madmoizelle.com/the-danish-girl-420563
Et évidemment c’est full of bullshit. Notamment en essayant de justifier l’acteur cis au lieu d’une actrice trans. Ça dit que l’histoire est vraie te que c’était la première femme trans à se faire opérer.
C’est complètement faux, l’histoire est grandement fictionnelle (basé sur un bouquin dont l’auteur lui même dit qu’il a inventer la majorité de la vie et des fréquentations de Lili), et Lili n’est pas le première personne trans à se faire opérer (par contre c’est peut être la première à en mourir ?).

Pour les autres griefs sur ce film je renverrais vers ces articles :
5. Faire la promotion d’un artiste sexiste et de ses œuvres.
http://www.madmoizelle.com/comment-cest-loin-critique-471917
http://www.madmoizelle.com/bloques-presentation-411551
MadmoiZelle peut pas trop jouer les innocents sur la nature sexiste de l’individu, ayant posté un article sur sa condamnation à ce sujet : http://www.madmoizelle.com/orelsan-condamne-169450
Et puis même quand l’artiste en question fait des blagues misogynes on lui cherche des excuses.

Bon parfois ya un semblant de critique mais on dirait que c’est bien suite aux critiques reçus à ce sujet que cette remise en question existe : http://www.madmoizelle.com/bloques-parodie-sexisme-434341
Et sans doute le pire, quand Bloqués fait un épisode sur le féminisme terminant par «C’est pas les féministes qu’on aime pas, c’est juste les connasses» qui a le droit à toutes les éloges.

Quand même l’épisode se prend des critiques justifiées sur le sexisme (et l’anti-féminisme) de cette réplique MadmoiZelle vient à la rescousse pour nous sortir le grand classique «C’est vous qui n’avez pas compris» et le «c’est normal c’est un personnage sexiste».
http://www.madmoizelle.com/bloques-feminisme-440349
6. Faire la promo d’un artiste et d'une vidéo transphobe
http://www.madmoizelle.com/salut-les-geeks-episode-100-451847
Mathieu Sommet n’est pas à son coup d’essai avec des blagues sur les trans en utilisant des mots fort insultants comme «travelos».

Je vais pas tout réécrire, je renverrais vers ces billets :
En gros ce cher M.Sommet se moque très clairement des personnes (trans en l’occurence) qui prennent mal l’usage de certains mots (comme travelo ou ladyboy).
Une belle ode à la “liberté d’expression” dirons certains, moi (je suis pas la seule) j’y vois plutôt une critique du style «mais on peut plus insulter personne en paix :sad:»​
7. Relayer des messages privés et le compte twitter d’une victime de harcèlement (sans son accord) à la personne à l’origine de ce harcèlement.
Ça fait directement suite au n°6. Je vais copier mes tweets sur le sujet que j’ai écrit à l’époque ce sera plus parlant :

Après avoir vu le dernier épisode de SLG, plusieurs pers (dont des pers trans) ont dénoncé les blagues sur le viol, la pédophilie et la transphobie. Suite à cela les fans de @Mathieu_Sommet ont commencé à harceler certaines des personnes trans qui dénoncent cette transphobie. Une de mes amies s'est fait longuement harcelée, insultée, son @ et une photo volée ont tournés pour se moquer d'elle. Tout ça car elle disait: être insultée par la vidéo de @Mathieu_Sommet que celle-ci incitait aux moqueries envers les personnes trans

Résultat: ce harcèlement est simplement la preuve que la vidéo de @Mathieu_Sommet incite à la haine envers les personnes trans. Pendant ce temps @madmoizelle disant à quelle point cet épisode est génial, malgré les blagues sur le viol, la pédophilie et la transphobie. Évidemment venant d'un média se voulant «féministe» je trouve ça très choquant, je suis pas la seule à l'avoir fait savoir.

Même si c'est pas la première fois (on se souviendra de la promotion éhontée des vidéos terriblement sexistes de Navo). Étant mis au courant de ce harcèlement, @Madmoizelle A contacté la personne harcelée qui a donc partagé des screens de ce harcèlement. Puis @Madmoizelle A téléphoné à @Mathieu_Sommet partageant à cette occasion les screens sans l'accord de la personne harcelée.

Aujourd'hui on voit la réaction de @madmoizelle avec l'edit de leur article. Où ils justifient la transphobie de @Mathieu_Sommet. SÉRIEUSEMENT ? Une personne s'est fait harcelée suite à cette vidéo. C'est quoi qu'il vous faut comme preuve ?

Vous lui crachez clairement à la gueule en lui disant «on a bien vu mais osef c'est pas transphobe, ton harcèlement c'est pas du à ça». Visiblement propager la haine c'est pas grave, ça vous éclate.
Et quand on est harcelé à cause de vous faut surtout rien changer hein :)
Je rappelle que dans la vidéo @Mathieu_Sommet dit clairement que les personnes trans surréagissent à la transphobie. Et sa vidéo a amené au harcèlement de personnes trans. Remet toi en question mec sérieusement.

Si on gueule à ce sujet c'est pas innocent hein @Mathieu_Sommet c'est que ce genre de vidéo entraîne des actes plus graves encore. Genre les moqueries, le harcèlement, la dépression, tout ça, le genre de truc qui peut mener au suicide hein. Vous avez une influence, vous êtes des médias. Prenez vos responsabilités.
8. Faire la promo d’un clip de «cookie pour mec profem»
https://twitter.com/madmoiZelle/status/710140030921138176
Les mecs qui se félicitent de pas être sexistes et qui font des vidéos pour le dire (et réclamer la reconnaissance).
C’est toujours d’un grand malaise, surtout quand c’est relayé par des compte féministes.
(Et on apprend aussi que seules les filles “bonnes” sont harcelées dans la rue. Ya encore du boulot mon coco.)
9. Poster des petits strips cisexistes oklm
http://www.madmoizelle.com/et-si-homme-karensac-473105
“Si elle se réveillait un matin en étant devenue un homme”
Comme si c’était pas le quotidien des personnes trans qui en souffrent on fait une petite bd pour dire que ce serait trop bien tout ça.
10. Dire «C’est vous qui avez pas compris» au lieu de reconnaître ses erreurs et s’excuser.
Je vais même pas mettre de lien là parce que c’est tellement courant.

C’est compris dans TOUS les encarts des articles précédents ou vous essayez de vous justifier après des plaintes, critiques et remarques.
Vous refaites toujours les mêmes erreurs, et nous en bonne poire on vient toujours s’en plaindre en pensant qu’un jour vous comprendrez.
Mais à chaque fois, À CHAQUE FOIS, vous nous faites l’excuse du «c’est vous qui avez pas compris».

Au début je trouvais ça rigolo de voir un site comme ça se voulant un peu féministe se vautrer dans le sexisme aussi facilement, c’est cocasse. Mais ça me fait plus rire, un peu comme le harcèlement de rue, on vous retrouve à chaque coin de rue en train de siffler les nanas.

C’est tellement systématiques qu’on est même plus surpris quand ça arrive. Et à chaque fois «mais c’était pas pour vous insulter, vous avez mal compris :sad:»

C’est un peu votre «not all men» à vous, à chaque critique vous vous dédouanez au lieu d’assumer et de vous excusez comme n’importe qui devrait le faire.

Et encore j’ai pas tout ressorti parce que limité à 10 pour le top et que je suis pas au courant de tout, je suis une personne vraiment extérieure au site. Vous imaginez même pas la facilité avec laquelle j’ai retrouvé ces articles et ces critiques, sans doute une petite partie de l’iceberg de casseroles que vous vous payez avec une régularité à faire pâlir une montre suisse.

Et si vous vous sentez visés et insultés par ce post, je vais pas vous dire que vous m’avez mal compris. Vous m’avez sans doute très bien compris et il serait grand temps de vous remettre en question, sérieusement avant de faire encore plus de mal.
C'est marrant parce que tout ce qu'on vous reproche on pourrait le faire à n'importe quel homme cis qui fait semblant d'être profem (d'où le sous titre).​
@Elysabeth, je prends le temps qu’il faut pour te répondre, non pas pour te convaincre, mais pour expliquer aux 20 et quelques autres membres du forum en quoi ton message est abscons à nos yeux :) J’imagine bien que le simple fait que je sois un homme disqualifie mes propos à tes yeux - ou valide les tiens, puisque “ah mais ça explique tout, c’est un mec qui a fondé ce site”. :yawn:

1 - C’est assez rare pour un premier message de tirer un bilan aussi définitif, surtout que tu l’avoues toi-même, tu ne connais pas vraiment madmoiZelle. Plusieurs points de ton post le montrent, et j’imagine que cette méconnaissance est encore accentuée par le fait que tu n’as pas lu personnellement les dizaines de milliers de messages qui animent nos débats, que ce soit sur les topics de réactions des articles que tu cites, ou sur un topic nommé “le médiateur” (6 000 posts à lui seul), où on a débattu looooonguement avec toutes nos membres de ces sujets. C’est un peu dommage, parce que ça t’offrirait (peut-être) un autre point de vue personnel, mais pourquoi pas après tout :)

2 - Tu fais un écueil d’entrée en partant du postulat que madmoiZelle se revendique “féministe”. Ça fait très longtemps qu’on a arrêté de se proclamer “féministe”, et notamment vis-à-vis des féministes elles-mêmes qui considéraient qu’on ne faisait du “assez bon” féminisme à leurs yeux. Or, et c’est mon deuxième point...

3 - madmoiZelle a tout simplement vocation à être une porte d’entrée vers le féminisme, à offrir des outils de compréhension et des grilles de lecture de la société patriarcale dans son ensemble. À sensibiliser et à décrypter toutes sortes de sujets possibles.

4 - madmoiZelle a commencé à écrire des articles sur le sujet vers 2011-2012. Depuis, de nombreuses lectrices ou membres du forum, par leurs simples recherches & discussions, nous ont “dépassé” (et heureusement !) et on a eu de très nombreux débats sur le sujet pour leur expliquer que notre volonté n’était pas de les suivre dans cette évolution, mais bien de continuer à proposer aux plus jeunes de nos lectrices fraîchement arrivées sur madmoiZelle le même travail quotidien sur le sujet auxquelles elles ont pu avoir accès quelques années auparavant.
Je préfère “convertir” tous les jours plein de nouvelles madmoiZelles au féminisme que de continuer à parler à des convaincu•e•s, quitte à devoir encaisser la colère de certaines anciennes lectrices de mad qui considèrent qu’on ne fait pas “assez bien”.

5 - Forcément, cette vulgarisation et cette volonté d’offrir un éclairage féministe au plus grand nombre, mêlées à notre furieuse tendance à voir le verre à moitié plein nous amène parfois à faire des choix “problématiques” aux yeux des féministes plus aguerries.

D’où viennent plusieurs points que tu cites - je ne vais pas rentrer dans le détail, mais c’est un peu l’idée. Je comprends tout à fait que certains choix déplaisent, mais je préfère m’adresser à des millions tous les mois en leur inculquant des bases plutôt qu’à quelques milliers convaincues tout en allant trop loin pour les non-initiées. C’est un choix et on le fait bien, je pense, en tout cas d’après ce que nous disent l’immense majorité de nos lectrices.

6 - C’est cette petite différence qui fait toute la différence entre ton / votre féminisme et le nôtre. C’est dommage, parce que bon nombre dé féministes (notamment sur Twitter, d’où tu viens si j’en crois tes tweets de ces derniers jours où tu as rameuté les troupes pour réunir ces exemples) nous voient donc comme des “ennemi•e•s” voire des traîtres à la cause, VOIRE qu’on se sert du féminisme comme “argument marketing” (meilleure blague EVER → http://forums.madmoizelle.com/sujets/comment-cest-bien-comment-cest-loin-le-premier-film-dorelsan.106867/page-11#post-7015349) alors qu’on est juste une initiation au féminisme et qu’on ne revendique rien du tout.

7 - C’est dommage parce qu’il y a une volonté parmi certaines féministes de vouloir distribuer les bons points et les mauvais points (et ton post en est un nouvel exemple). Je sais que je mansplaine en balançant ça comme ça, mais comme toute mon équipe composée majoritairement de personnes concernées est d’accord avec moi, j’y vais : et si on arrêtait de se tirer dans les pattes dans notre propre camp ? Après tout, pourquoi pas, moi ça ne me dérange pas qu’on se casse du sucre sur le dos, mais c’est pas comme si on était beaucoup trop nombreux•ses sur le front :/

8 - C’est assez classique aussi de la part de nos “””détracteurs””” (j’utilise plein de guillemets), mais ils ou elles ont souvent tendance à voir le verre à moitié vide concernant madmoiZelle. Pour les 10 points “””problématiques””” que tu soulèves, combien d’articles qui ont fait bouger des lignes, qui ont lancé des alertes (ou contribué à les lancer), qui ont filé des clés aux jeunes femmes, qui leur ont appris à mieux accepter leur vie, leur entourage, leur passé, à mieux embrasser leur futur ? Sur des sujets bien plus larges que le féminisme - je pense en tout premier lieu au harcèlement scolaire. Je pourrais passer une partie de ma journée à te faire une liste parmi nos 30 000 articles, mais je n’ai pas vraiment le temps et sans doute que d’autres membres pourront le faire mieux que moi :)

9 - C’est le seul point particulier sur lequel je rebondirai de ta liste, mais qui illustre bien tout le décalage qu’il y a entre ta perception de la ligne édito et la nôtre

"8. Faire la promo d’un clip de «cookie pour mec profem»
https://twitter.com/madmoiZelle/status/710140030921138176
Les mecs qui se félicitent de pas être sexistes et qui font des vidéos pour le dire (et réclamer la reconnaissance).
C’est toujours d’un grand malaise, surtout quand c’est relayé par des compte féministes.
(Et on apprend aussi que seules les filles “bonnes” sont harcelées dans la rue. Ya encore du boulot mon coco.)"

Plusieurs points :

1/ Ce clip a été écrit par Marion Seclin, avec l’aide d’Ivan, mais c’est l’initiative de Marion avant tout.

2/ À aucun moment, l’objet n’est de dire “t’as vu je mérite un cookie je suis pas sexiste” mais tout simplement “garde ton avis pour toi”. On ne peut pas faire plus décalé comme interprétation par rapport à notre intention initiale - et ce message illustre ce que je disais plus haut sur notre intention, c’est-à-dire de s’adresser aux non-initié•es

3/ Cette vidéo n’a qu’un intérêt : offrir aux madmoiZelles qui le souhaitent l’occasion de partager un message clair de façon ludique sur leur mur FB. La vidéo a été vue plus d’un million de fois et si elle n’est pas parfaite en 1 minute (ce que je peux tout à fait concevoir), si elle a permis à quelques individus de prendre conscience de leur reloutise dans la rue, je considère que le pari est gagné.

Voilà. J’espère que c’est plus clair pour toi : madmoiZelle n’a jamais eu vocation à être “parfaite” aux yeux des féministes convaincu•es. Je reçois donc tes critiques, je les connais, on les voit, soit sur notre forum, soit sur twitter, mais très sincèrement, je pense qu’on ne poursuit tout simplement pas le même objectif. Mais j’ose espérer qu’on puisse cohabiter sur l’Internet qui est suffisamment grand pour toutes les bonnes volontés qui souhaitent faire connaître le féminisme au plus grand nombre. :top:

L’objectif de ce post, encore une fois, n’est pas de te convaincre, je sais que je n’y arriverai pas, mais simplement de recadrer nos intentions et notre “mission” par rapport à ton interprétation - et celles des personnes qui t’ont biguppé•e. :)
 
@Elysabeth, je prends le temps qu’il faut pour te répondre, non pas pour te convaincre, mais pour expliquer aux 20 et quelques autres membres du forum en quoi ton message est abscons à nos yeux :) J’imagine bien que le simple fait que je sois un homme disqualifie mes propos à tes yeux - ou valide les tiens, puisque “ah mais ça explique tout, c’est un mec qui a fondé ce site”. :yawn:

1 - C’est assez rare pour un premier message de tirer un bilan aussi définitif, surtout que tu l’avoues toi-même, tu ne connais pas vraiment madmoiZelle. Plusieurs points de ton post le montrent, et j’imagine que cette méconnaissance est encore accentuée par le fait que tu n’as pas lu personnellement les dizaines de milliers de messages qui animent nos débats, que ce soit sur les topics de réactions des articles que tu cites, ou sur un topic nommé “le médiateur” (6 000 posts à lui seul), où on a débattu looooonguement avec toutes nos membres de ces sujets. C’est un peu dommage, parce que ça t’offrirait (peut-être) un autre point de vue personnel, mais pourquoi pas après tout :)

2 - Tu fais un écueil d’entrée en partant du postulat que madmoiZelle se revendique “féministe”. Ça fait très longtemps qu’on a arrêté de se proclamer “féministe”, et notamment vis-à-vis des féministes elles-mêmes qui considéraient qu’on ne faisait du “assez bon” féminisme à leurs yeux. Or, et c’est mon deuxième point...

3 - madmoiZelle a tout simplement vocation à être une porte d’entrée vers le féminisme, à offrir des outils de compréhension et des grilles de lecture de la société patriarcale dans son ensemble. À sensibiliser et à décrypter toutes sortes de sujets possibles.

4 - madmoiZelle a commencé à écrire des articles sur le sujet vers 2011-2012. Depuis, de nombreuses lectrices ou membres du forum, par leurs simples recherches & discussions, nous ont “dépassé” (et heureusement !) et on a eu de très nombreux débats sur le sujet pour leur expliquer que notre volonté n’était pas de les suivre dans cette évolution, mais bien de continuer à proposer aux plus jeunes de nos lectrices fraîchement arrivées sur madmoiZelle le même travail quotidien sur le sujet auxquelles elles ont pu avoir accès quelques années auparavant.
Je préfère “convertir” tous les jours plein de nouvelles madmoiZelles au féminisme que de continuer à parler à des convaincu•e•s, quitte à devoir encaisser la colère de certaines anciennes lectrices de mad qui considèrent qu’on ne fait pas “assez bien”.

5 - Forcément, cette vulgarisation et cette volonté d’offrir un éclairage féministe au plus grand nombre, mêlées à notre furieuse tendance à voir le verre à moitié plein nous amène parfois à faire des choix “problématiques” aux yeux des féministes plus aguerries.

D’où viennent plusieurs points que tu cites - je ne vais pas rentrer dans le détail, mais c’est un peu l’idée. Je comprends tout à fait que certains choix déplaisent, mais je préfère m’adresser à des millions tous les mois en leur inculquant des bases plutôt qu’à quelques milliers convaincues tout en allant trop loin pour les non-initiées. C’est un choix et on le fait bien, je pense, en tout cas d’après ce que nous disent l’immense majorité de nos lectrices.

6 - C’est cette petite différence qui fait toute la différence entre ton / votre féminisme et le nôtre. C’est dommage, parce que bon nombre dé féministes (notamment sur Twitter, d’où tu viens si j’en crois tes tweets de ces derniers jours où tu as rameuté les troupes pour réunir ces exemples) nous voient donc comme des “ennemi•e•s” voire des traîtres à la cause, VOIRE qu’on se sert du féminisme comme “argument marketing” (meilleure blague EVER → http://forums.madmoizelle.com/sujets/comment-cest-bien-comment-cest-loin-le-premier-film-dorelsan.106867/page-11#post-7015349) alors qu’on est juste une initiation au féminisme et qu’on ne revendique rien du tout.

7 - C’est dommage parce qu’il y a une volonté parmi certaines féministes de vouloir distribuer les bons points et les mauvais points (et ton post en est un nouvel exemple). Je sais que je mansplaine en balançant ça comme ça, mais comme toute mon équipe composée majoritairement de personnes concernées est d’accord avec moi, j’y vais : et si on arrêtait de se tirer dans les pattes dans notre propre camp ? Après tout, pourquoi pas, moi ça ne me dérange pas qu’on se casse du sucre sur le dos, mais c’est pas comme si on était beaucoup trop nombreux•ses sur le front :/

8 - C’est assez classique aussi de la part de nos “””détracteurs””” (j’utilise plein de guillemets), mais ils ou elles ont souvent tendance à voir le verre à moitié vide concernant madmoiZelle. Pour les 10 points “””problématiques””” que tu soulèves, combien d’articles qui ont fait bouger des lignes, qui ont lancé des alertes (ou contribué à les lancer), qui ont filé des clés aux jeunes femmes, qui leur ont appris à mieux accepter leur vie, leur entourage, leur passé, à mieux embrasser leur futur ? Sur des sujets bien plus larges que le féminisme - je pense en tout premier lieu au harcèlement scolaire. Je pourrais passer une partie de ma journée à te faire une liste parmi nos 30 000 articles, mais je n’ai pas vraiment le temps et sans doute que d’autres membres pourront le faire mieux que moi :)

9 - C’est le seul point particulier sur lequel je rebondirai de ta liste, mais qui illustre bien tout le décalage qu’il y a entre ta perception de la ligne édito et la nôtre

"8. Faire la promo d’un clip de «cookie pour mec profem»
https://twitter.com/madmoiZelle/status/710140030921138176
Les mecs qui se félicitent de pas être sexistes et qui font des vidéos pour le dire (et réclamer la reconnaissance).
C’est toujours d’un grand malaise, surtout quand c’est relayé par des compte féministes.
(Et on apprend aussi que seules les filles “bonnes” sont harcelées dans la rue. Ya encore du boulot mon coco.)"

Plusieurs points :

1/ Ce clip a été écrit par Marion Seclin, avec l’aide d’Ivan, mais c’est l’initiative de Marion avant tout.

2/ À aucun moment, l’objet n’est de dire “t’as vu je mérite un cookie je suis pas sexiste” mais tout simplement “garde ton avis pour toi”. On ne peut pas faire plus décalé comme interprétation par rapport à notre intention initiale - et ce message illustre ce que je disais plus haut sur notre intention, c’est-à-dire de s’adresser aux non-initié•es

3/ Cette vidéo n’a qu’un intérêt : offrir aux madmoiZelles qui le souhaitent l’occasion de partager un message clair de façon ludique sur leur mur FB. La vidéo a été vue plus d’un million de fois et si elle n’est pas parfaite en 1 minute (ce que je peux tout à fait concevoir), si elle a permis à quelques individus de prendre conscience de leur reloutise dans la rue, je considère que le pari est gagné.

Voilà. J’espère que c’est plus clair pour toi : madmoiZelle n’a jamais eu vocation à être “parfaite” aux yeux des féministes convaincu•es. Je reçois donc tes critiques, je les connais, on les voit, soit sur notre forum, soit sur twitter, mais très sincèrement, je pense qu’on ne poursuit tout simplement pas le même objectif. Mais j’ose espérer qu’on puisse cohabiter sur l’Internet qui est suffisamment grand pour toutes les bonnes volontés qui souhaitent faire connaître le féminisme au plus grand nombre. :top:

L’objectif de ce post, encore une fois, n’est pas de te convaincre, je sais que je n’y arriverai pas, mais simplement de recadrer nos intentions et notre “mission” par rapport à ton interprétation - et celles des personnes qui t’ont biguppé•e. :)
Bonjour Fab.

Peut être entendra tu une fan de première heure, toi qui as l'air de prendre ça comme un bon point.
Je suis Madz depuis des années, depuis 2012 exactement. Au début j'étais enjouée, en fait quand je donnais dans le white feminism, et puis j'ai évolué voyant que ce n'était pas BIEN.
Je vais la faire courte, car autant de condescendance et de mauvaise foi m'énerve, c'est facile de retirer l'étiquette féministe du site quand ça vous arrange, c'est facile de faire des sujets problématiques et de dire que c'est nous qui n'avons pas compris, c'est facile d'utiliser comme excuse soit disant que vous initiez (lol) les apprenties féministes, les novices. STOP. Non seulement tu es conscient de faire du mansplane et tu continues, mais en plus tu nous donnes raison : tu refuses d'admettre les tords du site. Non, c'est pas nous qui ne comprenons pas bien, c'est vous qui êtes problématiques À PLUSIEURS REPRISES. Vous avez donné dans l'homophobie, le sexisme, la grossophobie, et j'en passe, parce que vous n'allez pas au fond des choses et que vous voulez faire de la pub à vos copains.

A plusieurs reprises j'ai laissé une chance à Madz. Maintenant c'est fini. Voir autant de mépris envers ceux qui vous mettent en face du fait que vous pouvez êtes oppressifs, c'est grave. Mais bon après je parle à un homme cis et blanc, sans doute meme hetero. Je ne suis pas si étonnée de ce manque de considération et de respect de la part d'un profem.

Bonne journée et au revoir Madz.
 
2 - Tu fais un écueil d’entrée en partant du postulat que madmoiZelle se revendique “féministe”. Ça fait très longtemps qu’on a arrêté de se proclamer “féministe”, et notamment vis-à-vis des féministes elles-mêmes qui considéraient qu’on ne faisait du “assez bon” féminisme à leurs yeux. Or, et c’est mon deuxième point...

3 - madmoiZelle a tout simplement vocation à être une porte d’entrée vers le féminisme, à offrir des outils de compréhension et des grilles de lecture de la société patriarcale dans son ensemble. À sensibiliser et à décrypter toutes sortes de sujets possibles.

4 - madmoiZelle a commencé à écrire des articles sur le sujet vers 2011-2012. Depuis, de nombreuses lectrices ou membres du forum, par leurs simples recherches & discussions, nous ont “dépassé” (et heureusement !) et on a eu de très nombreux débats sur le sujet pour leur expliquer que notre volonté n’était pas de les suivre dans cette évolution, mais bien de continuer à proposer aux plus jeunes de nos lectrices fraîchement arrivées sur madmoiZelle le même travail quotidien sur le sujet auxquelles elles ont pu avoir accès quelques années auparavant.
Je préfère “convertir” tous les jours plein de nouvelles madmoiZelles au féminisme que de continuer à parler à des convaincu•e•s, quitte à devoir encaisser la colère de certaines anciennes lectrices de mad qui considèrent qu’on ne fait pas “assez bien”.

Mais, et c'est, je pense, ce qui perplexifie beaucoup de lectrices de toute "heure", n'est-il pas possible de faire les deux ? On apprends rien à personne en évoquant des concepts dépassés ou incomplets. On apprends pas aux jeunes futurs médecins des méthodes d'il y a dix ans, ou de simples résumés approximatifs desdites pratiques. Il est tout à fait possible de faire de la simplification et de convertir plein de nouvelles personnes aux prémices du féminisme... En restant pointus vis à vis de ceux/celles qui sont plus aguerris avec, non ? On dirait presque que c'est par paresse intellectuelle, sans vouloir vous en accuser, vu que j'en sais rien. Mais ça donne vraiment l'impression que vu que c'est des jeunettes qui connaissent pas le concept, vous vous foulez plus trop ? :yawn:
 

Fab

Fondateur de mad
Équipe madmoiZelle
Bonjour Fab.

Peut être entendra tu une fan de première heure, toi qui as l'air de prendre ça comme un bon point.
Je suis Madz depuis des années, depuis 2012 exactement. Au début j'étais enjouée, en fait quand je donnais dans le white feminism, et puis j'ai évolué voyant que ce n'était pas BIEN.
Je vais la faire courte, car autant de condescendance et de mauvaise foi m'énerve, c'est facile de retirer l'étiquette féministe du site quand ça vous arrange, c'est facile de faire des sujets problématiques et de dire que c'est nous qui n'avons pas compris, c'est facile d'utiliser comme excuse soit disant que vous initiez (lol) les apprenties féministes, les novices. STOP. Non seulement tu es conscient de faire du mansplane et tu continues, mais en plus tu nous donnes raison : tu refuses d'admettre les tords du site. Non, c'est pas nous qui ne comprenons pas bien, c'est vous qui êtes problématiques À PLUSIEURS REPRISES. Vous avez donné dans l'homophobie, le sexisme, la grossophobie, et j'en passe, parce que vous n'allez pas au fond des choses et que vous voulez faire de la pub à vos copains.

A plusieurs reprises j'ai laissé une chance à Madz. Maintenant c'est fini. Voir autant de mépris envers ceux qui vous mettent en face du fait que vous pouvez êtes oppressifs, c'est grave. Mais bon après je parle à un homme cis et blanc, sans doute meme hetero. Je ne suis pas si étonnée de ce manque de considération et de respect de la part d'un profem.

Bonne journée et au revoir Madz.
Avant tout, je suis désolé que tu nous quittes avec un tel ressentiment, c'est un peu dommage :/ Mais bon je vois pourquoi. Ceci dit, je pense m'être mal fait comprendre : que tu finisses par quitter madmoiZelle parce qu'il ne correspond plus à tes attentes est - à mes yeux - tout à fait naturel puisque le principe même de notre ligne édito est de ne pas évoluer en même temps que nos "anciennes" lectrices. :)
Mais, et c'est, je pense, ce qui perplexifie beaucoup de lectrices de toute "heure", n'est-il pas possible de faire les deux ? On apprends rien à personne en évoquant des concepts dépassés ou incomplets. On apprends pas aux jeunes futurs médecins des méthodes d'il y a dix ans, ou de simples résumés approximatifs desdites pratiques. Il est tout à fait possible de faire de la simplification et de convertir plein de nouvelles personnes aux prémices du féminisme... En restant pointus vis à vis de ceux/celles qui sont plus aguerris avec, non ? On dirait presque que c'est par paresse intellectuelle, sans vouloir vous en accuser, vu que j'en sais rien. Mais ça donne vraiment l'impression que vu que c'est des jeunettes qui connaissent pas le concept, vous vous foulez plus trop ? :yawn:
Il suffit de voir l'accueil d'articles comme "le sexisme anti-hommes n'existe pas" : applaudi à 2 mains par toutes nos lectrices les plus aguerries au féminisme et hué par toutes les novices. C'est après quelques échecs de ce style que j'ai d'ailleurs décidé d'arrêter de creuser sur le sujet du féminisme pour rester une "porte d'entrée". :/
Je pense contrairement à toi que la déconstruction prend du temps, et se fait par étapes. Il s'agit de bien assimiler certaines notions avant de pouvoir être en mesure "d'accepter" d'en acquérir d'autres. Si tu vas trop loin d'un coup au sein d'un même support, tu risques de perdre les gens ou de les braquer. Autre exemple : il suffit aussi de voir les commentaires YT sur les vidéos de Marion sur des notions qui nous paraissent évidentes pour se rendre compte que la route est droite, la pente est raide et le chemin est LONG. J'avais d'ailleurs commencé par les supprimer, avant d'arrêter, parce que j'étais en train d'édulcorer la réalité. La réalité de la vraie vie, elle est là, dans les coms Youtube :)

Et non ce n'est pas de la "paresse intellectuelle" ou qu'on "se foule plus trop" : c'est au contraire très compliqué de faire de la vulgarisation et d'être capable d'expliquer des concepts aussi compliqués de façon pédagogique. Essayez pour voir, ouvrez un blog, écrivez, partagez, essayez d'avoir des feedbacks, vous verrez, c'est pas évident, vraiment ;)
J'ai tendance à croire que PARFOIS (mais je veux pas être parano, c'est juste cette petite phrase de fin qui me donne cette impression et c'est pas la première fois que je remarque ça) que vous nous prenez un peu de haut, voire même un peu pour des idiots, vous pensez qu'on ne connaît pas toutes les nuances du féminisme intersectionnel :) Beh non. C'est juste qu'on décide de les occulter sur madmoiZelle pour les raisons évoquées plus haut, en partant du principe que d'autres le feront mieux que nous pour un public plus averti.

Vous avez le droit de ne pas le comprendre, de ne pas être d'accord, mais en attendant, c'est notre choix et vu où on en sont nos (ex-)lectrices qu'on a éventuellement aidées à déconstruire, je me dis que le boulot est pas si mal réussi.

Parce que je trouve super paradoxal de bouffer du sexisme à foison à coup de promotions de films (mais bon ça fait du biffe) &cie mais après avoir des articles du style "T'es féministe(..)". Y a vraiment un truc qui me dérange dans ces démarches:hesite: J'ai l'impression que vous etes juste devenus une grosse usine.
Je ne sais pas si tu as vu les films "sexistes" dont tu parles et dont on fait la promo, mais ils sont tous validés en amont par la rédac pour un partenariat (je dis ça parce que j'ai remarqué que vous avez souvent tendance à avoir un avis sans avoir vu le dit film ou en vous basant sur des LT d'autres gens). Je viens encore de laisser passer deux films en mai et juin dont je tairai le nom et dont les distrib nous voulaient en partenaires parce qu'ils n'étaient pas dans notre ligne édito, donc j'ai toujours du mal à comprendre ces critiques. :dunno:

Et puis il suffit de voir la différence d'interprétation sur le sujet de Marion et Ivan, pour se dire que sur un film, ça doit être exactement la même chose. Et c'est pas bien grave, NOUS, on considère que ça va être cool pour NOS lectrices.

Après, éditorialement parlant, ne compte pas sur nous pour éliminer de fait tous les films qui sont "normalement sexistes" (genre qui ne passent pas le test de Bechdel) juste pour cette raison s'ils sont bons par ailleurs, sans quoi on ne parlerait de plus rien du tout en terme de culture. La société est sexiste, la culture l'est aussi, on essaie d'être un filtre parmi tout ça, mais comme le disait Mymy naguère, aucun police du féminisme n'interdit d'être à la fois féministe et d'aimer les films et les albums d'Orelsan, quoique vous en pensiez :)
 
Je ne comprends pas en quoi "nous sommes juste une porte d'entrée vers le féminisme, on veut pas trop pousser de ce côté là" doit se traduire par "on cautionne des propos et des artistes sexistes/homophobes/transphobes/etc".
Que vous ne vouliez pas écrire des articles sur le féminisme, ok. Que quand il y a 10 pages de topic pour vous dire que vous avez merdé avec une blague homophobe vous persistiez à dire "mais c'est de l'humour", c'est pas être une porte d'entrée vers le féminisme, c'est juste n'en avoir rien à foutre.
 
J'ai tendance à croire que PARFOIS (mais je veux pas être parano, c'est juste cette petite phrase de fin qui me donne cette impression et c'est pas la première fois que je remarque ça) que vous nous prenez un peu de haut, voire même un peu pour des idiots, vous pensez qu'on ne connaît pas toutes les nuances du féminisme intersectionnel :) Beh non. C'est juste qu'on décide de les occulter sur madmoiZelle pour les raisons évoquées plus haut, en partant du principe que d'autres le feront mieux que nous pour un public plus averti.
Pardon mais là non, juste non ... Qu'il s'agisse de ligne éditoriale et de choix de filtrer ce que vous dites dans vos articles c'est une chose, mais les commentaires et les comportements sur le forum c'est en est une autre : et sur ce dernier point on ne peut pas dire que vous soyez particulièrement respectueux des oppressions que vivent chacun-e ici ... Est-ce qu'il faut ressortir le coup des "triggers personnels", des "les français-e-s sont majoritairement blanches" et autres ? Alors OK vous n'êtes pas né-e-s de la dernière pluie et vous bossez vos sujets, mais sous-entendre que le féminisme intersectionnel (je rappelle quand même que l'intersectionnalité à la base c'est une notion d'afro-féminisme) c'est easy pour vous et c'est acquis, après tant de blessures infligées aux Madz racisé-e-s ces derniers mois en particulier, c'est fort de café. Après tant de commentaires où les mécanismes mêmes du racisme systémique (entre autres, hein, on peut reparler d'Orelsan aussi) sont repris et se rejouent de façon à peine voilée (sans jeu de mot), je pense qu'il faut aussi que vous admettiez que, si, vous ne maîtrisez pas toutes les nuances des violences intersectionnelles que vivent les membres de ce forum.

(@Elysabeth on pourrait aussi parler de http://www.madmoizelle.com/bon-dieu-comedie-prejuges-247496, la promo d'un film raciste)
(et c'est pas faute de l'avoir répété sur le topic de l'article sur Orelsan : aimer écouter Orelsan c'est une chose, en faire sa promo c'est une tout autre chose)
 
Dernière édition :

Fab

Fondateur de mad
Équipe madmoiZelle
Je ne comprends pas en quoi "nous sommes juste une porte d'entrée vers le féminisme, on veut pas trop pousser de ce côté là" doit se traduire par "on cautionne des propos et des artistes sexistes/homophobes/transphobes/etc".
Que vous ne vouliez pas écrire des articles sur le féminisme, ok. Que quand il y a 10 pages de topic pour vous dire que vous avez merdé avec une blague homophobe vous persistiez à dire "mais c'est de l'humour", c'est pas être une porte d'entrée vers le féminisme, c'est juste n'en avoir rien à foutre.
Tu as suivi le médiateur et le topic sur l'humour sur madmoiZelle ? (Pas les liens sous la main, désolé, je suis sur mon tel, rdv sur le forum Annonces)
On prend le temps de réflexion pour essayer de trouver un terrain d'entente et un cadre tou•tes ensemble sur le sujet, de réduire les incompréhensions entre nous, mais de là à dire qu'on en a rien à foutre... Le tout en environ 48h. Non désolé je ne peux pas te laisser dire ça, d'autant plus qu'il est samedi et que je suis en train de te répondre.
 
Personnellement, je comprend l'avis de @Fab

Quand je suis arrivée sur le site en 2012, j'avais 20ans, je m'étais jamais posée plus de questions que ça, je trouvais que le concept de retirer le "mademoiselle" des papiers officiels étaient débiles, je faisait du slut-shaming aussi bien sur les vêtements que sur le comportement et je pouvais tenir pas mal de propos que je ne supporte plus aujourd'hui (par exemple le fameux : "il y a des combats plus importants).

A l'époque, on m'aurait donné un article de Crêpe Georgette ou de l'Echo des Sorcières, je pense que j'aurai classé ça en "féministes hystériques qui haissent les hommes" et que j'aurai pas regardé plus loin.
Aujourd'hui, j'ai évolué. Parce que, en arrivant sur le site, je suis tombée sur des articles d'ouverture, qui m'ont donné les premières notions et qui m'ont amenée doucement, sans trop me bousculer, à ouvrir les yeux.
On est pas forcé.e.s de lire ce genre de site, et je pense qu'une bonne partie des gens n'auront pas envie d'aller plus loin et de se renseigner s'ils tombent direct sur des articles de pointes où les bases sont acquises et qu'il faut les amener doucement à voir autrement. Ce n'est pas évident de remettre en cause quelque chose qu'on a cru normal toute sa vie.

Donc que le site soit "juste" une première ouverture ne me choque pas, il en faut. Et le forum est plutôt bien pour pousser la réflexion ensuite, quitte à ouvrir plus le débat dans les commentaires d'articles pour amener celleux qui ont été accroché.e.s à se poser plus de questions.

Après, je suis d'accord qu'il ne faut pas tout laisser passer pour autant, et qu'il faut éviter de perpétrer d'autres oppressions sous ce prétexte. Mais je ne suis pas sûre que l'équilibre soit si facile à trouver.
J'ai conscience que ce que je dis ici est en partie problématique avec un aspect "attendez on s'en occupera plus tard" que j'aimerai éviter d'avoir, mais malheureusement, la société étant ce qu'elle est et les gens étant ce qu'ils sont, je pense qu'on ne peut pas tout leur demander d'un coup sans recevoir en face une levée de bouclier magistrale.

Edit : et je ne pense pas que penser qu'il y aura une réticence de la part des genTes non déconstruits à tout assimiler d'un coup soit les prendre pour des cons. Ou alors j'étais conne à 20ans. Ou alors j'ai mal compris ce que vous vouliez dire.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes