@Pelleas
Je ne vois pas, ni d'amalgames ni de simplifications hasardeuses dans les propos d'Alice Coffin (et celle d'autres Madz).
Et oui on est bien dans le "not all men" puisqu'au lieu de parler des violences conjugales le débat dévie sur encore sur "Vous dites que tous les hommes sont violents snif snif".

Et qui parle d'enfermer la femme dans un statut de victime et de fragilité en fait ? Il me semble que, au contraire, nier la violences systémiques qui leur est faite, c'est les priver d'un moyen de la combattre, de prendre de l'assurance et de s’émanciper.
 
@Sadala:

Tu ne vois pas d'amalgame dans la phrase : "Moi, en tant que femme, ne pas avoir un mari, ça m’expose plutôt à ne pas être violée, ne pas être tuée, ne pas être tabassée. Et cela évite que mes enfants le soient aussi. " ?

Alors qu'en changeant 2-3 mots : "Moi, en tant que femme, ne pas avoir un mari, ça m’expose moins à être violée, être tuée, être tabassée. Et cela diminue le risque que mes enfants le soient aussi. "

Etant donné que, tout les hommes ne tabassent/violent/tuent pas leur compagne (et heureusement), et qu'a l'inverse ces choses ne seraient pas si rares au sein des couples lesbiens (je sais on manque de chiffres mais les assos lgbt ne tirent pas la sonnettes d'alarme pour rien). La première phrase est fallacieuse alors que la seconde est déjà plus réaliste.

Et qui parle d'enfermer la femme dans un statut de victime et de fragilité en fait ? Il me semble que, au contraire, nier la violences systémiques qui leur est faite, c'est les priver d'un moyen de la combattre, de prendre de l'assurance et de s’émanciper.

Systémique oui. Systématique non. ce sont deux choses bien différente (je te link le premier article qui me tombe sous la main, même si il pourrait être plus détaillé https://www.sens.fr/sensible/systemique-mais-pas-systematique/). Ainsi: "les femmes subissent des violences des hommes" relève du systémique, alors que "Tous les hommes violentent les femmes" tombe belle et bien dans le systématisme (aka l'amalgame).
Et le corollaire à "tous les hommes sont des agresseurs" est bien "toutes les femmes sont des victimes". Et ça, non, je ne pense pas, merci. On peut être femme ET forte. Et sans passer par la case victime/vierge martyre.

Bref. Le simple fait qu'un nombre significatif de madz trouvent ces propos maladroits montre bien qu'il y a peut être un problème dans la communication d'Alice Coffin. Car si même en étant féministe et un tant soit peu déconstruites on trouve ses propos discutables, ce n'est pas surprenant que cela soit encore plus mal reçu par des gens hostiles à ses idées. Et je reste persuader que pour que les choses avancent, ce sont bien les idées des gens réfractaires au féminisme qu'il faut faire évoluer. Et non continuer à prêcher au sein des convaincues.

Apres, et c'est dommage que l'article n'en parle pas, mais c'est un phrase à prendre pour ce quelle est. C'est à dire des propos tenus dan le cadre d'un débat. Et non pas un discours ou un manifeste ou chaque mot est pesé et relu. Les mots n'ont pas le même valeurs suivant le cadre ou ils sont dit. Et donner le même poids à une discussion qu'à une parution officielle est clairement débile. Donc clairement il y a instrumentalisation de ses propos par le camps adverse. Et la systématisation du harcèlement restent totalement insupportable. Surtout vis a vis d'une phrase sortie d'un débat, donc potentiellement sous le coup d'une certaine émotion.
 
@Pelleas
Ben elle dit que ça "l'expose" au risque de violence. Cela veut bien dire ce que ça veut dire. Dire qu'une femme en couple s'expose (statistiquement parlant) à des violence ne veut pas dire qu'elle subira forcément des violences et que son mari à elle est violent. Et ça ne veut pas dire que TOUS les hommes sont des agresseurs et que les femmes ne peuvent pas être violentes elles-mêmes.

Si tu préfères renforcer avec le "moins" pourquoi pas mais il ne faudrait pas lui faire dire ce qu'elle n'a pas dit non plus. Comme tu l'as bien dit, il s'agit d'une phrase sur le vif prise dans un débat, chaque mot n'est pas pesé et en l'occurrence, je trouve son propos suffisamment clair comme ça.

Et je n'ai jamais dit qu"une femme devait passer par la case martyr pour être forte. Juste que reconnaître le statut de victime lors de violence ce n'est pas l'y enfermer... mais lui permettre d'avancer et s'émanciper enfin c'est comme cela que je vois les choses vis à vis de mon vécu.
Ne pas minimiser les violences faites aux femmes, en parler, c'est aussi un moyen pour elles de trouver des solutions. Mais pour ça il faut pouvoir parler librement sans avoir peur de froisser l'ego des hommes.
 
Dernière édition :
@Clematis: excuse moi si je n'ai peut être pas été claire. Quand j'ai dit "On peut être femme ET forte. Et sans passer par la case victime/vierge martyre." Cela ne veut juste dire qu'il n'y a pas forcement de lien entre le fait d'avoir subit des abus et le fait d’être "forte ou faible". Que l'on est pas obligée d’être une survivante pour être évéillée. Que la violence ou non de notre vie, n'est pas forcement notre constituante première et que chaque parcours peut être différents.

Encore une fois, désolée si cela a fait écho à des choses pas cool chez toi. Ce n’étais clairement pas mon intention :fleur:

Ben elle dit que ça "l'expose" au risque de violence. Cela veut bien dire ce que ça veut dire. Dire qu'une femme en couple s'expose (statistiquement parlant) à des violence ne veut pas dire qu'elle subira des violences. Et ça ne veut pas dire que TOUS les hommes sont des agresseurs. Après si tu préfères renforcer avec le "moins" pourquoi pas mais il ne faudrait pas lui faire dire ce qu'elle n'a pas dit non plus.

Pour le coup, le "tout les hommes sont violents" est plus issu de plusieurs post qui ont émaillés les pages précédentes et ne sont effectivement pas à attribuer a A.C.
Pour A.C. sa formulation "ne pas avoir de ... m'expose a ne pas" est super inhabituel dans sa structure. T'as une double négation sur un facteur de risque. Le truc parfait pour se faire des nœuds a la tête. Mais même en simplifiant mathématiquement genre moins par moins égal plus on arrive à "être avec un homme m'expose à". Oui effectivement c'est vrai. Réducteur mais vrai.
Mais venant d'une personne ayant aussi dit "Soyez exigeantes, devenez lesbiennes !". Il n'y a pas loin pour y voir une négation des violences conjugales entre femmes, et une idéologie à base de : "les femmes sont mieux que les hommes". Et la, chez moi, ça coince.

Et bordel ... genre on "devient" d'une orientation sexuelle par choix. Donc je suppose aussi qu'on peut arrêter d’être pédé ? On se croirai à un repas de famille avec mamie homophobe ...
 
@Pelleas
Hein ? Oo Elle n'a jamais dit que l'orientation était un choix. Il se trouve que elle est lesbienne et elle parlait de sa situation, c'est tout. Elle n'a jamais dit que c'était la solution universelle contre les violences conjugales où même qu'elle était devenue lesbienne pour se protéger.
C'est une sacrée interprétation des propos là...
 
Dernière édition :
@Pelleas
Mais où elle dit qu'être lesbienne est un choix et que ça conférait un risque O de violences conjugales ?
On est encore dans la déformation de propos là.
Dans son interview elle ne police pas ses propos et elle fait de la provoc avec cette phrase qui te choque.

Venant d'une femme on en a pas l"habitude surtout que là c'est les hommes qui sont visés donc oui j'imagine que ça parait misandre pour certains. Moi je trouve son interview super intéressante en tant qu'hétéro, le "regard masculin" dont elle parle je le vis...
 
@Sadala : Ce sont ses mots à elle, postés sur son twitter : "Soyez exigeantes, devenez lesbiennes ".

Et oui je trouve ces propos intrinsèquement misandres.

Je pense que lorsqu'elle tient ces propos, Alice Coffin parle de lesbianisme au sens politique du terme. On est libre de ne pas partager les idées de ce courant du féminisme, mais je pense qu'il est important de savoir qu'il est utilisé comme outil de lutte féministe depuis de longues années pour pouvoir mieux interpréter et replacer les propos de Coffin dans son contexte.
 
@Pelleas pour vraiment aller jusqu'au bout du propos il faut lire l'interview (pas juste le gros titre) où elle dit exactement : "Soyez exigeantes, devenez lesbiennes ! Ou, du moins, apprenez à vous passer du regard des hommes. Le regard des hommes qui, lorsqu’il ne nous rabaisse pas, trop souvent nous fige dans un rôle, une apparence, que nous n’avons pas choisis. Le regard des hommes sur le monde aussi. Au cinéma, Laura Mulvey (critique et réalisatrice britannique et féministe) a appelé cela le male gaze, dans un essai de 1975. Le regard masculin, c’est cette façon dont les films, les livres, les médias reflètent d’abord le point de vue d’un homme. Il en va de même dans la réalité, et il faut s’en déprendre. À chacune ses techniques. Moi, j’essaie de lire en priorité des livres de femmes, de voir en priorité des films de femmes. Les représentations ont un pouvoir terrible sur nos vies. Elles les conditionnent. Se passer du regard des hommes est un immense défi. "

La phrase est provocatrice, mais c'est pas très juste de réduire ce qu'elle dit à une simple injonction à devenir lesbienne.

(L'interview complète : https://www.nationalgeographic.fr/p...sser-du-regard-des-hommes-est-un-immense-defi)
 
DP, mais sur l'extrait d'interview que je citais, je trouve qu'elle a mille fois raison. Une part énorme de la pression qu'on se tape en tant que femmes vient du regard masculin, du fait qu'on nous appris que notre valeur dépendait de sa validation, qu'on en avait besoin pour exister et qu'il fallait tout faire pour le capter et le conserver.
 
@Pelleas pour vraiment aller jusqu'au bout du propos il faut lire l'interview (pas juste le gros titre) où elle dit exactement : "Soyez exigeantes, devenez lesbiennes ! Ou, du moins, apprenez à vous passer du regard des hommes. Le regard des hommes qui, lorsqu’il ne nous rabaisse pas, trop souvent nous fige dans un rôle, une apparence, que nous n’avons pas choisis. Le regard des hommes sur le monde aussi. Au cinéma, Laura Mulvey (critique et réalisatrice britannique et féministe) a appelé cela le male gaze, dans un essai de 1975. Le regard masculin, c’est cette façon dont les films, les livres, les médias reflètent d’abord le point de vue d’un homme. Il en va de même dans la réalité, et il faut s’en déprendre. À chacune ses techniques. Moi, j’essaie de lire en priorité des livres de femmes, de voir en priorité des films de femmes. Les représentations ont un pouvoir terrible sur nos vies. Elles les conditionnent. Se passer du regard des hommes est un immense défi. "

La phrase est provocatrice, mais c'est pas très juste de réduire ce qu'elle dit à une simple injonction à devenir lesbienne.

J'avais du mal à exprimer aussi clairement alors merci. ^^

Prendre cette phrase hors contexte c'est assez malhonnête je trouve. Surtout que là on va chercher dans des anciennes interview la petite phrase polémique (comme sa phrase sur les violences conjugales en fait).
Pendant ce temps là, les petites phrases sexistes d'hommes bien plus puissants politiquement passent crème.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes