Lettre à celles qui ne tombent que sur des connards

J

JAK-STAT

Guest
@Flopidou dans ce cas il est beaucoup plus délicat de dire "il est possible de s'en sortir, quand on en prend la décision, si besoin en se faisant aider" que "c'est TA responsabilité" genre c'est TOI qui y arrive pas, c'est TOI le problème. La formulation a toute son importance et c'est ce qu'on essaye d'expliquer depuis 4 pages. Au lieu de dire que si on se met au centre de ses priorités l'autre ne pourra pas nous respecter, on pouvait dire "en montrant que tu n'acceptes pas d'être traitée comme un bouche trou, que tu es consciente de ta valeur et que tu sais que tu mérites le meilleur, tu empêches l'autre de servir de toi, et tu le forces à te respecter".
 
6 Septembre 2011
819
4 202
4 864
@Citronnelle et s'il te la fait quand tu es en couple ? qu'il a l'air d'avoir compris quand tu lui expliques ? et que par ailleurs il se montre adorable et que t'as pas d'autre raison de réaliser qu'il est con ?
Comme je l’ai dit précédemment, pour moi il y a forcément des signaux dans la phase où on apprend à se connaître. Sinon et ben le gars a peut être un trouble de la personnalité qui fait qu’il est capable de porter un masque pour arriver à ses fins...mais là on est sur un cas vraiment spécial, il fait admettre que c’est extrêmement rare...


Justement c’est bien sur ce point que l’article met l’accent. Que, peut être, on accepte des choses qui ne sont pas acceptables, et qu’on devrait peut être être plus vigilante avec ça. Que si tu acceptes des choses qui ne sont pas acceptables, (mais que toi tu juges que tu peux faire avec), et bien peut être que c’est une composante du fait de ne tomber que sur des connards dans tes relations. Et qu’en peut être il faudrait que tu t’écoutes davantage avant d’entamer des relations avec des personnes. C’est ce que dit l’article selon moi.
 
Dernière édition :
28 Avril 2017
145
1 404
1 704
34
Hum, l'article a probablement ses défauts sur la formulation, mais je trouve qu'il a au moins le mérite d'adopter un autre point de vue que celui qu'on nous vend à longueur de magazine féminin (et autres romans à l'eau de rose), à savoir qu'être dans une relation déséquilibrée n'est pas une fatalité, ni la normalité.
Il n'est pas "trop amoureux" : il est jaloux, et ce n'est pas à toi de le rassurer, c'est à lui de prendre du recul. S'il ne s'investit pas autant que toi dans la relation, ce n'est pas parce que "il ne sait pas où il en est, ni s'il t'aime vraiment, il a besoin de temps", c'est parce que "ça l'arrange bien que ce soit toi qui fasses tous les sacrifices".
Bien sûr, on ne parle pas ici de relations pathologiques avec des individus vraiment dangereux, on parle pour moi du poids de la culture sur notre vision des relations. On nous apprend dans tous les livres/films/chansons que les mecs ont du mal à s'engager, qu'ils sont de grands enfants que leur chérie fait passer à l'âge adulte. On nous apprend que l'amour fait souffrir et qu'on doit forcément tout donner pour s'investir dans une relation.
Je ne veux pas contester le poids de cette culture et la difficulté de s'en extraire, mais quand on se rend compte qu'un schéma relationnel ne nous convient pas, il est de notre ressort de l'interroger, pour savoir ce qui ne nous convient pas dedans et comment s'en sortir.
L'article a des maladresses qui vont avec son ton léger, mais il a le mérite de remettre les choses en perspective. :)
 
16 Février 2009
2 242
28 614
5 694
Honnêtement je suis perplexe face aux trois-quarts des réactions là. Pour avoir connu ma part de mecs irrespectueux, égoïstes et parfois un peu tordus, je préfère mille fois me dire que c'était au moins en partie de ma responsabilité, plutôt que d'y voir une fatalité et de me considérer comme victime à vie. Le discours de l'article je me le suis pris dans la tronche de façon 15 fois plus percutante il y a environ 2 ans, et de toutes les aides que j'ai pu solliciter, c'est vraiment celle qui a impulsé la plus grosse prise de conscience et les plus gros changements dans ma façon d'être. Je sais qu'on est pas toutes réceptives aux mêmes approches, mais avant de condamner l'article, sachez que ces conseils parlent aussi à certaines personnes et les aident à avancer dans leur vie. Je ne vois pas au nom de quoi on les priverait de ça. Tout le monde n'est pas obligé d'être d'accord, par contre ça serait bien de respecter les gens qui ont besoin de lire ces mots-là, parce qu'il y en a.
 
Dernière édition :
16 Août 2017
563
1 542
564
@Khyra alors juste à propos de ton interrogation sur en gros , est ce que tout le monde peut tomber dans les griffes d’un perverse narcissiques, à un moment je me gavais un peu de doc sur le sujet et il me semble que oui en effet tout le monde court ce risque dans sa vie...mais faut dire aussi qu’on a le mot pervers narcissique un peu rapidement à la bouche pour parler de gens qui bien souvent ne le sont pas
 
27 Août 2017
1
4
54
31
Pour avoir connu un vrai PN, et quelques connards, je pense qu'on est au-delà du choix ou de l'absence de choix. Tout cela est bien plus profond. De même que le PN a un problème narcissique, sa victime en a une aussi (qui n'est évidemment pas la même). Être faible, ce n'est pas grave mais malheureusement, certaines personnes en abusent et s'en nourrissent. Donc oui, on choisit l'autre parce qu'on le reconnaît comme son bourreau, puis son sauveur. On se sent parfois victimisé, ensuite bourreau et enfin sauveur mais c'est l'echec. Il s'agit de schémas psychologiques complexes qui n'ont rien à voir avec une décision ou un choix. C'est une manière, même une stratégie, pour des individus ayant des failles narcissiques, de se préserver d'eux-mêmes. Souvenez vous de Marion Seclin qui choquait les idiots en ironisant sur le fameux "tu as vu comment tu étais habillée ? C'est pour cela que tu as été violée ! '. J'estime que c'est la même chose pour les PN" t'as vu comment t'étais faible ? Pas étonnant qu'il te mette plus bas que terre".

En revanche, Camille ne parle pas des PN mais des CONNARDS. C'est pô la même chose dieu merci ! Vivent les connards, si doux finalement...
 
26 Avril 2012
249
1 210
4 804
Bourg en Bresse
Comme beaucoup d'autres lectrices, je n'ai pas été choquée par l'article, ni le message. Je pense que le malentendu vient de la définition de "connard" = si on met derrière ce terme les PN, les manipulateurs, les personnes violentes, alors cet article est absolument atroce, car il responsabilise les victimes d'abus. Par contre, si - comme moi - on met derrière le terme "connard" les personnes trop égoïstes, pas toujours respectueuses, les mecs qui font souffrir car ils ont peur de s'engager, etc, alors cet article est plutôt bien écrit et assez intéressant, je trouve.

Je me suis assez reconnue dans le propos, pas tant parce que j'ai été avec des connards (dans l'ensemble j'ai plutôt rencontré des mecs super cool), mais pour ma capacité à accepter de rentrer dans des relations un peu merdiques (mec qui veut pas s'engager, relations longue distance mal barrées, etc). Alors oui, il y a des facteurs autres que ma volonté qui entraient dans l'équation, mais je trouve que rappeler qu'une personne peut au moins essayer de changer les choses, c'est quand même pas mal. Se retrouver avec un connard/une connasse ou dans une relation merdique n'est pas une fatalité et souvent le temps, l'énergie, des bons conseils, des ami-e-s solides voire parfois l'argent (quand il faut être aidé par un-e pro) suffisent à réussir à briser ce cercle des relations néfastes. Encore une fois, je ne parle pas ici de situations graves avec une personne dangereuse en face, mais bien des petites relations pourries qui nous font perdre du temps et de l'énergie.

En tout cas, ça m'aurait fait du bien de lire cet article à certaines époques de ma vie ^^
 
29 Février 2016
217
1 753
2 314
@Khyra Oui, même les personnes solides peuvent tomber sur des pervers narcissiques. Parce qu'ils aiment s'approprier les qualités de l'autre, alors plus il en a, mieux c'est. La personne qui a confiance en elle ne va pas forcément se méfier en plus, puisque justement elle se dit qu'elle n'est pas ce genre de personne qui tombe sur des connards. J'ai souvent lu des témoignages de femmes qui disaient qu'avant elles étaient joyeuses, vivantes, fortes, et qu'elles ne pensaient pas un instant tomber sur ce type de personnes.
Et puis, même sans faille majeure, on a tous besoin d'être aimé, valorisé. Ce n'est pas parce qu'on a confiance en soi, qu'on est solide, qu'on ne peut pas être détruit. ça représente en plus un vrai challenge pour le PN, et il aime ça. On a tous au moins de petites failles, aussi. Aimer, c'est aussi se dévoiler, se mettre à nu, prendre le risque de se montrer tel qu'on est, avec nos qualités et nos défauts. Un PN trouvera toujours prise qqpart pour détruire.
 
23 Novembre 2012
1
19
1 554
Bonjour,
Personnellement cet article m'a beaucoup touché. Je sors d'une longue relation de plus de 10 ans très compliquée dans laquelle je suis restée pour des raisons qui n'étaient pas les bonnes. J'ai fini par partir et je suis allée voir une psychologue, en parallèle j'avais une histoire avec un garçon qui montrait des signes de non respect envers moi. Tout le travail que j'ai fait sur moi avec ma psy m'a amenée aux mêmes conclusions que cet article : par manque d'estime de moi j'étais prête à accepter beaucoup trop de choses... Dans la foulée j'ai dit "ciao" à ce mec qui ne me méritais pas et je commence à travailler pour être "complète" en étant seule. Et c'est un VERITABLE travail pour les filles comme moi qui sont comme dit queen Camille "amoureuses de l'amour".
Il n'y a à mon sens pas de culpabilisation mais plutôt une prise de conscience concernant le bonheur et les projections qu'on peut s'en faire.
En tout cas merci, moi ça m'a fait du bien de lire ça ;)
 
5 Mai 2017
434
2 364
1 724
Je suis d'accord avec pas mal des réactions ici, la formulation est beaucoup trop simpliste et même si c'était pas le but, ça devient culpabilisant et ça change le fond qui est pourtant très intéressant. Y avait des pistes très fines dans l'article, comme le fait d'être amoureuses de l'amour, d'entourer la relation d'un halo de destinée ("on s'entend si bien c'est fou !" "On a eu de la chance de se rencontrer, quel hasard") ou d'accorder autant de prix au feeling.

- Quelqu'un parlait des signaux avant-coureurs qui se manifestaient forcément dès le début de la relation, mais qu'on ne voyait pas ou choisissait de pas voir. Je pense qu'on n'a vraiment pas le même curseur de ce qui est acceptable ou non, selon nos besoins, notre personnalité et nos valeurs. Y a des gens qui dans la phase séduction et même après ne montrent que le meilleur d'eux-mêmes, et donc non, les signes ne sont pas toujours visibles, ni assez significatifs pour justifier de ne pas s'engager. Y a certains traits de caractère qui ne sont mis en action que sous la pression de certains enjeux de couple comme la vie en commun, l'exclusivité etc, et donc c'est même pas que la personne les cachait volontairement, c'est que dans un cadre léger, tranquille, ses travers avaient pas lieu de se manifester. Pis est-ce qu'y a des choses universellement inacceptables ? Si on en croit toute la théorisation sur les relations toxiques, oui, mais là encore chaque relation dépend de ce qui est important pour telle personne et pas pour telle autre. Quand on a pas ce qui nous convient, quand bien même ça conviendrait à quelqu'un d'autre, c'est toxique pour nous. Sauf que parfois y a des trucs qui nous conviennent alors qu'ils devraient pas, ou au contraire on exige trop. On parle pas de la possibilité de tellement vouloir lire les signes qu'on en devient hyper méfiant.es et exigeant.es avec les partenaires potentiels (beaucoup plus qu'avec les amis par ex).

- " Le jour où tu quittes le connard, il cesse d'exister ". Si on ne rencontre que des connards, on peut aussi envisager qu'eux ne tombent que sur des "filles qui attirent les connards"... et sont des connards avec d'autres gens. L'article dédouane vraiment les connards, qui sont "pas toujours méchants", qui n'en seraient que parce qu'on leur a donné la possibilité de l'être. Limite ON les transforme en connards - j'ai souvent entendu des meufs se reprocher ça d'ailleurs. Mais cette possibilité d'exploiter le mal-être de l'autre, ils étaient pas obligés de la saisir et d'en profiter, donc que ce soit conscient ou non (comme le fait de choisir des connards au demeurant), ils ont fait du mal à quelqu'un d'autre. Pour moi la personne qui blesse autrui est plus coupable que celle qui se blesse soi-même. Et comme l'a dit une madz, quand on se blesse soi-même c'est moins une affaire de culpabilité que de responsabilité.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
Dernière édition :
27 Octobre 2017
1
0
52
24
"le jour où tu quittes le connard, il finit d'exister"

Ah ouais ? :lol: Alors comment ça se fait que même 8 ANS APRÈS, son harcèhttp://www.madmoizelle.com/je-ne-tombe-que-sur-des-connards-1000288lement a tellement été blessant que j'en fait encore des cauchermars la nuit ? :lalala:
Alors oui à cet âge j'avais des faiblesses (comme tout le monde à 14/15 ans), mais au lieu de blâmer le fait d'en avoir, c'est vrai que ce serait mieux d'apprendre à ne pas les exploiter chez les autres :fouet:

On parle pas forcément de couple ici, on parle aussi de ces gens qui veulent pas être en couple mais qui gardent qqn qui est amoureux sous le coude. Et puis l’article s’adressant aux « victimes » il est évident qu’il est pas là pour éduquer les bourreaux.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes