Lettre ouverte aux mecs pour qui « je ne suis pas de celles à qui on fait la cour »

19 Octobre 2014
1
0
52
33
Et bien moi, chère auteure de l'article, je t'aime !
Je t'aime parce que je n'aurais pas pu mettre de mots plus juste sur ma situation (même si rien n'est jamais pareil), et je t'aime parce que tu m'as émue et que moi je veux bien me rouler en boule avec toi les soirs où tu seras triste, même si je ne te connais pas du tout ! Voilà !
 
29 Novembre 2013
23
78
189
la-vie-du-troupeau.blogspot.fr
Certaines réponses à cette article me donnent envie de hurler.
Comme lorsque cette amie chère à mon cœur et toujours heureuse dans ses histoires m'a dit un jour : "Mais enfin, tu n'avais qu'à te méfier."

Mais comment pouvez-vous dire ça ? Ne vous êtes vous jamais trompé sur le compte de personne ? N'avez-vous jamais été trahi(e)s ?
Qu'il y ai là-dedans du sexe ou non ne change rien. Ou plutôt, il ne fait qu'acidifier un peu plus le tout, faire fondre notre orgueil, mais cela reste une déception.

J'ai pleuré souvent sur cette lettre parce que c'est une catharsis formidable.
Vous nous dites que nous aurions du résister, ne pas croire que sexe et amitiés pouvaient cohabiter, et même que c'est cruel de le demander. Mais la plupart du temps nous n'avions rien demandé, ni nous ni personne !
Ces hommes qui étaient nos amis sont venus vers nous je le pense sans la moindre intention de nuire mais en nous cherchant, en nous prenant dans leur bras, chatouillant, embrassant les joues, le front, le nez. Puis la bouche. Où était la limite ?

Alors oui, si cela m'est arrivé vous pourrez peut être me dire que si c'était ma faute d'avoir cédé (mais s'ils en ont envie, pourquoi n'aurais-je pas le droit de l'avoir aussi ?) . Mais ce n'était pas qu'une illusion, ça marcherait, ils me le disait même pour certains : "mais on est amis hein ?".
Mais oui !
Et puis non.

Alors si ça s'est reproduit vous pourriez aussi me dire qu'une fois c'est compréhensible mais que l'on doit apprendre de ses erreurs et que si le scenario se répète c'est qu'on est vraiment tarte.
Mais vous ne le savez pas que chaque relation est unique ? Qu'aucune ne se ressemble ?
Peut-être que je fais aussi partie des idéalistes qui croient toujours à l'espoir. Je crois aussi que l'on attire toujours le même genre de personne.

Mais est-ce que vous pouvez vous figurer vous qui dites "pas de sexe avec de l'amitié" que parfois, cela arrive. Simplement.
Cela m'est arrivé tellement, tellement de fois. Et c'est un miracle, on ne m'a jamais accusée d'être facile. Je crois même que chaque homme a eu l'impression d'être "l'élu" tant la réputation de jeune fille sage me collait à la peau. Mais cela ne les as jamais empêché de me traiter sans aucun respect.
Ce que je veux dire c'est que je n'avais concrètement rien fait pour le mériter (quand bien même une fille facile "mériterait" un manque de respect, hum...) et qu'ils n'étaient pas foncièrement méchants non plus
(je garde pour la plupart une tendresse débordante et certains sont redevenus des amis). C'est la vie, les circonstances mais SURTOUT leur manque d'empathie qui les as poussé à cela.
Car oui je crois que ma seule faute est d'aimer les grandes gueules un peu égoïstes (mais vous savez, qui ont des millions d'autres qualités et talents (au cap's part exemple)).

Et n'avez vous jamais remarqué que le sexe rapprochait ? Quand bien même ce n'était qu'un pote, il y a surement eu des discussions avant ou après, des confessions. Il y a eu de la confiance de développée, de la complicité. Ça demande beaucoup de complicité je crois, faire des galipettes avec quelqu'un.
Alors ce n'est plus un pote.
Et on ne lui demande pas la fidélité, l'amour éternel, on exige pas l'amitié non plus.
L'amitié on la pleure, la perte de la spontanéité nous vrille l'estomac mais la seule chose que l'on réclame c'est le respect. Une explication lorsque l'on nous quitte, et rien plutôt qu'un bonjour nonchalant d'inconnus lorsque l'on se croise.

Vous n'en voudriez jamais une jeune fille de pleurer sur la perte d'un amour, je crois que l'on peut se dire qu'alors nous pleurons ici nos amours aussi. Des amours plus légers, des amours plus tendres et moins passionnés. Des amours un peu débiles parfois et qui ne tiennent à rien. Mais à qui l'on tient.


Je ne sais pas trop pourquoi j'ai écrit ce pavé qui est beaucoup trop décousu. Pas vraiment pour moi mais je n'aurais pas la prétention de dire pour les autres. Peut-être un peu par colère.
Parce que tout cela ce n'est pas qu'une question d'égo, de manque ou de trop plein.
C'est une question de déception lorsque l'on a le malheur de toujours s'attacher trop fort.
Parce que je ne peux pas vous en vouloir de ne pas avoir connu ce sentiment d'impuissance mais que je peux vouloir essayer de vous le faire comprendre.


"Trouve toi un mec" c'est terriblement méprisant.
Et inutile.

Moi il y a un homme que j'aime et qui m'aime, profondément, comme on ne m'a jamais aimé.
Cela m'empêche t-il de manquer de défaillir, lorsque je croise un de ces anciens amis ?
Lorsque les souvenirs affluent en pagailles, de ceux qui sont fait de parties de cache cache à la campagne et de bains de minuit ?

La réponse est absolument pas.Parce qu'il y a juste des milliers d'amours différents et certains peuvent vous aliéner.
 
21 Octobre 2014
9
8
54
33
Certaines réponses à cette article me donnent envie de hurler.
Comme lorsque cette amie chère à mon cœur et toujours heureuse dans ses histoires m'a dit un jour : "Mais enfin, tu n'avais qu'à te méfier."

La réponse est absolument pas.Parce qu'il y a juste des milliers d'amours différents et certains peuvent vous aliéner.


L'auteur a tout à fait le droit de pleurer des amitiés perdues mais ce qui est étrange dans son discours, c'est qu'à aucun moment elle ne comprend qu'une relation sexuelle peut changer complètement une relation et que ça peut mettre une relation en péril.
Elle casse du sucre sur le dos des hommes qui ne lui parlent plus ensuite mais n'ont-ils pas le droit de d'être gênés ensuite par une amitié avec une personne avec qui ils ont couchés?
De plus, comme déjà dit dans un autre commentaire, il semble que ça lui est arrivé souvent, alors ces hommes étaient-ils vraiment des amis ou plutôt de nouvelles connaissances? Quand il y a amitié + attirance sexuelle, ça peut devenir une relation de couple, c'est même les deux éléments qui font un couple, mais encore faut-il en parler avant d'avoir des relations sexuelles parce que ce n'est pas anodin dans une relation d'amitié. Ce n'est pas commun d'être attiré sexuellement par tous ses amis.
Sans oublier que les hommes se rendent peut-être compte qu'elle ne sait pas ce qu'elle veut et qu'ils ne veulent pas de drame. Ou peut-être que son manque clair d'affectivité se ressent puisqu'elle dit chercher de l'attention même sans sexe. D'ailleurs, elle dit elle-même qu'on lui a déjà reproché ça.
Bref, on a que son point de vue. On ne sait pas comment elle se comporte réellement, c'est peut-être un pot de colle. En tout cas, je ne vois pas de corrélation entre les exemples qu'elle donne et le sujet initial du texte. Je n'ai pas l'impression qu'elle n'est pas "la fille à qui on fait la cour" ou qu'elle est "la fille avec qui on baise facilement". J'ai plus l'impression qu'elle se met dans des situations de coups d'un soir et n'assume pas.
Perso on ne m'a jamais fait la cour et j'ai quand même été en relation amoureuse. C'est elle qui semble séparer deux catégories de filles et s'imposer ce stéréotype. Quand au fait que les mecs ne parlent plus après: bouhou! Combien de personnes restent en contact avec leurs ex? Alors, oui quand un mec n'explique même pas et arrête subitement de te parler, ça c'est irrespectueux. Mais ne plus vouloir parler à un ex après la rupture, ça n'a rien d'irrespectueux. Et oui, j'ai pleuré de ne plus voir des mecs que je connaissais à peine, mais je sais que parfois je m'attache trop vite et c'est simplement un moyen de faire le deuil d'une relation, même courte. On pleure une soirée et puis une semaine plus tard, on se souvient à peine du mec ou des conversations qu'on a eu.
Je crois surtout que l'auteur a besoin de prendre du recul sur la situation et peut-être même de voir un thérapeute. Elle agit et pense de manière très paradoxale et semble malheureuse de la situation.
 
Dernière édition :
29 Novembre 2013
23
78
189
la-vie-du-troupeau.blogspot.fr
@MissCalendula
Et bien... je ne peux pas dire que tu as fondamentalement tord parce que tout ça c'est un peu une affaire de point de vue et de sensibilité personnelle.
Mais c'est précisément pour cette raison que je me suis insurgée contre les réactions parfois violentes qu'il a pu il y avoir, elles ne prennent pas en compte cette subjectivité.
Je ne peux pas argumenter pour la jeune fille qui a écrit cette lettre puisque je ne sait pas qu'elle est exactement son expérience en dehors de ce qu'elle nous dit ici. Mais de nombreuses personnes se retrouvent très bien dans ses mots et c'était mon cas et ça, je peux en parler.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Résumé du grand blabla chiant :

Ta confiance en toi a été un peu ébranlée par des relations foireuses comme ça arrive à tout le monde > tu cherches réconfort parmi ta famille et tes amis > certains de tes amis sont perturbés par la relation de complicité que tu as avec eux > hormones, jeunesse, blablabla (et il ne me semble pas que l'on ai a un seul moment sous entendu la culpabilité de l'un ou de l'autre là dedans) > ils ne savent pas comment gérer le truc, ni surtout, ce qu'ils veulent* > répéter ça avec 5/6 scénarios différents > confiance dans les chaussettes et l'impression de ne pas valoir grand chose.

Je crois que l'auteure du post comme moi n'en voulons pas à ces garçons. Nous sommes malheureuses, c'est tout.

* Nan parce que là dessus faut pas déconner, c'est la remarque qui a beaucoup été faite de "tu n'avais qu'à savoir ce que tu veux" ben désolée mais quand on prend le temps d'en discuter avec le premier concerné, qu'on décide d'être clair, de se mettre d'accord, et qu'au final le mec fait à peu près l'exact inverse de ce qui avait été convenu à deux parce qu'il a les foies, Y'a un moment on peut pas y faire grand chose !
 
Dernière édition :
21 Octobre 2014
9
8
54
33
@Noyée J'en reviens à ce que j'ai dis :
- des "amis" qu'on rencontre et revoit en soirées ne sont pas des amis très importants.
- quand on couche avec un mec, on ne peut pas supposer qu'il voudra d'une relation sérieuse.

Si on parle de personnes étant amies depuis plusieurs mois, qui se confiaient des trucs perso, etc. Là je comprends le sentiment de perte d'un ami.
Si on parle d'un mec qui arrête subitement de parler sans même dire qu'il ne veut pas aller plus loin ou qui stoppe une relation de couple sans explication, là je comprends l'étonnement.

Désolée que ton médecin soit conne, j'espère que tu en as changé.

Comme je l'ai dit, moi aussi je me suis déjà trop attachée à des mecs. Le truc avec ce témoignage, c'est que la fille ne semble avoir aucun recul sur la situation et ne réalise pas que le problème vient en partie d'elle même si elle a eu aussi la malchance de tomber sur des cons. Peut-être que je suis trop "méchante" parce que moi aussi j'ai vécu des situations similaires (pas autant que toi ou l'auteur, certes) mais je n'accuse pas les autres de ce problème, et n'en fait pas un problème social.
 
29 Novembre 2013
23
78
189
la-vie-du-troupeau.blogspot.fr
@MissCalendula Oui je comprends tout ça mais deux petits trucs :
1/ "des amis que l'on rencontre et revoit en soirées ne sont pas des amis très importants" bon je comprends bien que c'est pas ton intention mais cette vérité dites comme ça avec aplomb elle me laisse relativement coite. La journée je travaille, je ne vois généralement mes amis qu'en soirée. Nous sommes toujours autour d'une bière. Ça fait des soirées bières/potes. Je tiens à la plupart comme à la prunelle de mes yeux. Voilà. ça, c'est pour moi. (d'ailleurs la plupart du temps que je passe avec mon amoureux c'est le soir avec une bière et ses potes. Ça ne m’empêche pas de l'aimer très très fort:dowant: )

2/ Sur le témoignage de la fille qui ne semble avoir aucun recul je ne peux rien réfuter... c'est juste que non, définitivement, moi je ne trouve pas. Mais je ne peux pas te reprocher de penser le contraire. Par contre, je peux te dire qu'il ne faut pas perdre de vue qu'il n'y a pas tout dans sa lettre. Ça, c'est ce qu'elle avait envie de crier dans un moment de désespoir. Et il y a fort à parier que si elle est dans ce moment de désespoir c'est parce que ça faisait des heures, de jours, de mois qu'elle ressassait.
Et dans ces cas là il faut être honnête, pour 1 reproche que l'on fait aux autres, on s'en ai fait 10 à soi-même.
En tout cas moi quand je la lis c'est ce que je ressens.
 
21 Octobre 2014
9
8
54
33
@Noyée
Tu passes plus de temps avec ton mec en soirée que tous les deux à partager des moments intimes?
Pour moi, l'amitié c'est comme une relation amoureuse, ça se construit à deux.

L'auteur pense que les hommes avec qui elle couche font une différence entre les "filles bien" et les "coups d'un soir" alors même qu'elle semble faire cette différence toute seule et fait preuve d'incohérences plusieurs fois dans l'article quand à ses désirs et son manque d'attention. Pour moi, ça montre bien qu'elle ne sait pas prendre du recul sur la situation et que le gros du problème vient d'elle.
 
29 Novembre 2013
23
78
189
la-vie-du-troupeau.blogspot.fr
@MissCalendula
Ben j'dois avouer que oui, je dois passer plus de temps en soirée avec mon copain qu'autre chose (pour plein de raisons indépendantes de notre volonté) mais c'est surtout qu'on est pas d'accord sur la définition de soirée, alors disons le tout de suite ça ira plus vite : pour moi les soirées c'est un deux ou trois amis et moi autour d'une bière. Déformation professionnelle j'imagine puisque mon meilleur ami est barman. Tout cela pour dire que j'imagine qu'avec une définition comme ça 'c'est possible de construire une vraie amitié non ? Bon et puis au pire je m'en fous si elle n'est pas vraie ça reste l'une des plus belle choses que je puisse souhaiter à quelqu'un.

L'article hein... oui, techniquement c'est la forme. C'est une chose publiée dans un magazine... Mais dans le fond je n'aurais jamais qualifié. C'est un témoignage, c'est un exercice d'écriture. On ne sera jamais d'accord parce que l'on ne met pas la même chose derrière. Je ne me permettrais jamais de reprocher à l'auteure son incohérence puis pour moi c'est une forme littéraire. A la limite, ce serait totalement fictionnel, écrit seulement pour le kiff, ça ne me dérangerait pas le moins du monde.
Ça fait pour moi le même office qu'un poème, un bout de roman, qu'une chanson. C'est plus une catharsis qu'autre chose, alors bon moi l'incohérence j'm'en bat l’œil avec une fourchette.
 
21 Octobre 2014
9
8
54
33
@Noyée
hemmm Alors t'es d'accord sur l'utilisation du terme mais en fait non. Et puis, on parle d'un sujet précis, mais si c'était autre chose ça serait pareil. T'as envie d'avoir raison, alors bon tu t'en fiches en fait de savoir de quoi on discute.
Merci merci

Je commentais sur un sujet spécifique, tu veux argumenter sur autre chose. C'est sûr qu'on ne risque pas d'aller très loin si on n'a pas le même sujet de discussion.
 
19 Septembre 2012
24
95
679
32
Rennes
www.letheatredemarie.fr
J'ai rien compris ...
Ces mecs là, ça n'a jamais été ses amis ! Et puis, il y a pas à vouloir être amie avec ce genre de mecs ! C'est évident que c'est des cons, faut juste pas perdre son temps avec. Des vrais bons amis il y en a peu au final je pense, et ce genre d'expériences permet d'écrémer un peu. Enfin, je sais pas, je crois que j'ai pas compris le fond.
 
  • Big up !
Réactions : Membre supprimé 44459
18 Février 2015
187
763
264
Lyon
Je trouve que vous jugez tou-te-s beaucoup l'auteure de l'article... Certain-e-s partent en mode "oui nan mais c'est de sa faute aussi, et puis désolé-e mais des amis que tu ne vois qu'en soirée c'est pas des vrais amis". Sérieusement, c'est quoi ce manque d'empathie ? o_O
Elle ne nous a pas révélé toute sa vie, on ne sait pas si les potes en question sont des amis "de soirée" ou "de tous les jours". La question n'est pas là.
Ce que la madZ qui a livré son témoignage dit, c'est que beaucoup des amis avec qui elle a couché - et là encore, vous n'avez pas à la juger, elle fait bien ce qu'elle veut de sa vie - la nextent une fois qu'ils ont eu du sexe. Chacun comprend ce texte à sa manière ; j'y vois une interrogation sous-jacente de type "Pourquoi ne peut-on plus être amis dès lors qu'on a couché ensemble ?". Et l'auteure dit qu'elle a l'impression qu'ils ont honte d'elle après, ou en tout cas qu'ils ne "l'assument" plus.
Je ne comprends pas leur comportement :facepalm: Si je couche avec l'un de mes amis, l'amitié qui nous lie ne s'efface pas ! À la limite elle se renforce même, au sens où ça nous fait encore plus de bons souvenirs ensemble. Et si c'était nul, bah on en rigole tous les deux et on passe à autre chose XD
Dans tous les cas, coucher avec qqun ne veut pas dire qu'on tombe amoureu-x/se de la personne ou qu'on en devient dépendant-e. Je pense à une vidéo réalisée par SolangeTeParle il y a un ou deux ans où elle parle du fait de dire "je t'aime". Dire ces trois petits mots à qqun c'est pas grand chose, ça n'engage à rien, c'est joyeux et léger, alors pourquoi s'en faire une montagne ? C'est pareil avec le sexe : faut se détendre un peu, c'est pas parce que tu partages le lit d'une personne que ça y est elle va te coller jusqu'à la fin de ta vie XD Tu peux encore la prendre dans tes bras après, lui faire des câlins sans que ça soit forcément bizarre.

Bref, je m'étale comme d'habitude :rire:, mais je tenais quand même à vous dire ceci : c'est vraiment manquer d'empathie que de réagir en disant que c'est de sa faute / que le gros du problème vient d'elle. Elle s'attache à ses amis et elle s'attache aux gens avec qui elle a couché : et alors ? Elle le précise elle-même : ce n'est pas un attachement en mode "épouse-moi vivons ensemble ayons des enfants". Plus une envie et un besoin d'attention et de complicité que je trouve très normaux... Je trouve ça dingue de voir à quel point les gens sont parfois incapables de gérer le fait qu'on les aime et qu'on leur dise. Il y en a pour qui "je t'aime" est forcément synonyme d'engagement et compagnie alors que tellement pas ! C'est juste mignon et affectueux, c'est cool comme tout de s'entendre dire "je t'aime" :happy:
Pour rebondir sur l'attitude de ses amis, je trouve ça intriguant qu'ils la voient comme "partenaire à usage unique" et qu'ils la zappent. Un peu comme si pour eux, toute l'amitié qui précédait la séance de baise était dès lors caduque ou n'avait même jamais vraiment existé... Comme s'ils étaient devenus amis avec elle juste pour sexer et puis tchao. Ce qui serait très nul de leur part :stare:

Si la madZ qui a écrit cet article me lit un jour :happy:, sache que je t'envoie plein de love et de soutien ! Et que je ne pense vraiment pas que le problème vient de toi, mais plutôt de la manière dont on envisage nos relations sexuelles et nos partenaires dans notre société.
Plein de chance j'espère, et courage ! Bonne continuation :fleur:
 
14 Août 2015
3
5
24
33
L'histoire de ma vie ...
Ce changement de comportement de la part d'amis peut etre dur parfois...
Mais c'est comme tout ça passe, faut garder le cap^^
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes