L'orthorexie, si on en parlait à nouveau?

Juste par curiosité : pourquoi serait il dangereux d'éliminer tous les sucres de l'alimentation ? De ce que j'avais compris, sauf cas particuliers (type diabète ou TCA justement),le sucre et même le sucre naturel, si on arrive à le supprimer de son alimentation, il y a plein de bénéfices. Et pas de dangers, si ce n'est les 1er temps les symptômes de sevrage assez hard.
Bah parce que le sucre comprend aussi le sucre lent et si tu n'as plus de glucose ne comptes pas sur ton cerveau pour utiliser des lipides il en est incapable il a besoin de sucre plus précisément de glucose present dans l'amidon des pâtes par exemple ! ^^ les sucres représente plus de la moitié des réserves de substrats pour que ton corps fonctionne normalement ! ;)
 
D'acc ! J'avais lu il y a fort longtemps le témoignage d'un type qui justement avait banni totalement tous les sucres, et semblait justement dire l'inverse (un regain de vitalité, de meilleures aptitudes cérébrales etc ), d'où ma question. Mais je ne le retrouve plus (perdu dans les méandres des internets à priori). De toute façon, déjà me passer de sucres rapides, c'est une épreuve pour laquelle je ne suis pas psychologiquement prête alors les autres sucres... ;)
Les sucres lents on ne peut selon moi pas les bannir ça rienviendrait à retirer tous les féculents ! C'est pas fou je pense (mais je ne suis ni medecin ni diététicienne) par contre les sucres rapide et notamment le sucre raffiné je pense que c'est pas une mauvaise idée de l'éviter puisqu'il n'apporte pas grand chose à l'organisme de mémoire c'est sans doute de ça que parlait l'article ! ^^
 
@Jeannedarkh alors mon copain ( qui a eu une formation d'infirmier ) m'a dit que c'est le cerveau qui consomme les sucres rapides. Et donc pour faire gros que quand on a une activité cérébrale intense et qu'on n'a plus de glucose, c'est là qu'on commence à voir des étoiles :ko:
Bon, je ne suis pas en ce moment la mieux placée du monde pour donner des conseils diététiques. Mais autant je bannis les cochonneries style Haribo, Bounty etc. autant je vais chercher mes sucres rapides dans les fruits ( crus ou en jus ).

A l'inverse les sucres lents seraient là pour l'activité physique ou du moins tout ce qui requiert d'être en mouvement.
 
@Jeannedarkh Rien que la phrase "le sucre raffiné plus addictif que la cocaïne"... Travaillant régulièrement en hôpital, je n'ai jamais vu aucune personne s'automutiler par manque de sucre, par contre par manque de cocaïne... Il faut faire attention avec les mots, et aussi avec ce qu'on lit. Il y a une espèce de "vendetta" contre "le sucre raffiné" dans certains milieux qui encourage les avis les plus extrêmes, qui sont rarement justifiés.

En fait on peut arrêter complètement le sucre. On mobilise alors deux mécanismes naturels :
- En premier lieu la lipolyse, c'est à dire la transformation des graisses en sucre. C'est un mécanisme assez efficace, qui peut être autosuffisant (on peut se passer a 100% de sucre si on manger assez de graisses), mais il n'y a pas vraiment d'avantage, et a tendance a un peu plus fatiguer l'organisme a la longue.
- Si ça ne suffit pas (manque de graisse par ex), la miolyse, c'est a dire la destruction des protéines, principalement celles de muscles, pour en faire du sucre. C'est un peu le mécanisme de la dernière chance, s'il se déclenche c'est que l'organisme est déjà sensiblement affamé. Ce dernier est très délétère pour la santé car il affaibli tout l'organisme, et qu'il y a un tas d'effet secondaire aux réactions concernées.

Dans tous les cas, de toute façon, le corps doit garantir un taux de sucre simple dans le sang pour le bon fonctionnement de l'organisme. Si ce taux descend trop c'est le coma puis la mort.

Le "problème" des sucre rapides (qu'ils soient raffinés ou non, la différence entre du sucre blanc et du sucre simple provenant de fruit ou de plante est très ténue...), c'est que consommé en grande quantité ils favorisent les yoyo insuline/glucagon, et donc les variations brutales de taux de sucre dans le sang, ce que l'organisme n'aime pas du tout. Mais cela ne concerne que les grandes quantité. Donc si quelqu'un éprouve un bénéfice à arrêter le sucre, c'est qu'il était sensiblement dans l'excès avant cela. Et le bénéfice provient de l'arrêt de l'excès, pas de l'arrêt du sucre.
Idem pour les sucres lent, qu'ils proviennent de produit raffiné ou non (là encore, la différence est existante mais pas si élevée que ça entre les deux, pour un organisme saint, pour un organisme déjà fatigué par les excès par contre passé à une alimentation complète va compenser un petit peu, pour un moment...).

Idéalement, dans le cadre d'une alimentation saine et équilibrée, le corps fonctionne parfaitement a l'aide des 3 apports :
- Les sucres rapide viennent prendre le relais immédiatement en compensant le bas taux du sang (car si faim => manque de sucre dans le sang)
- Les sucres lent prennent le relais pour maintenir ce taux, car plus long a digérés et donc a arriver dans le sang.
- Enfin le corps gère les graisses via une utilisation des graisses disponible (sanguines), évitant à ces dernières de finir stockées.

On peut parfaitement survivre avec uniquement l'un de ces apports, pour peu que cela soit distribué correctement dans le temps, et en quantité. Mais ça ne veut en aucun cas dire que c'est "plus saint". Et diaboliser l'un des groupes c'est juste rejeter la responsabilité du déséquilibre alimentaire sur le groupe d'aliment plutôt que sur son mode de consommation.

De même qu'un jeûne, modéré et relativement bref (une dizaine de jours tout au plus) ne présente aucun danger pour peu qu'on ai un poids "de santé" et une activité physique modérée.
 
@Jeannedarkh Tu as du mal lire mon message, je dis que le jeûne est sans danger pour peu qu'il soit relativement bref et pratiqué par une personne en bonne santé ;) Certains peuvent aller plus loins, la plupart des gens peuvent aller jusqu'a 3 semaines, mais on préfère en général garder la barrière des 10 jours pour être sûr que cela convient à tout le monde. Cela peut même participer à calmer "ou retarder" un diabète de type 2 débutant, et participer à la guérison de certaines maladies (en combinaison avec d'autres traitement). C'est très bien documenté, même si c'est pas très populaire en France pour le moment. La plupart des travaux ont été effectués en Europe de l'est, et l'Allemagne est plutôt à jours (en partie grâce à son statut particulier dû à l'URSS).

Au sujet du lait, tu as en effet des nutritionnistes qui vont l'encourager, mais déjà beaucoup moins de médecin, et quasi aucun chercheur spécialisé en nutrition. Les recommandations officielles sont des compromis entre ce qui est bon pour la santé humaine et les intérêt économiques. Or l'UE surproduit du lait depuis la seconde guerre mondiale.Faut bien le vendre... Les bienfaits pour la santé étant... +/- inexistant.

(Ps : quand tu parles des "chercheurs et médecins" c'est +/- mon travail en fait :nod: Même si je ne suis pas spé en nutrition, c'est un domaine que je suis avec attention, d'où mes réponses un peu "poussée" (et mon ton peut-être un peu péremptoire parfois, involontairement).
(Ps2 : cétose/lipolyse c'est "la même chose", ce sont les deux faces d'une même pièce, ce sont deux mécanismes conjugués, souvent on n'en cite qu'un pour parlé du duo)
 
@Jeannedarkh c'est très gentil, mais je ne me considère pas comme " forte " dans le sens où cela ne m'a pas demandé plus d'efforts que ça :) Je ne suis pas partie de tout à rien, ça a été une démarche progressive. Je privilégie la qualité sur la quantité. Si je suis invitée quelque part et qu'il y a un beau dessert au chocolat, je ne me prive pas :P Ou bien de temps en temps je fais des crêpes, et là je me lâche sur les confitures, pâtes à tartiner etc.
Mais auparavant quand j'étais addict à la bouffe grasse et sucrée, je ne prenais finalement plus temps de plaisir que ça à manger. C'était plus par besoin que par envie. Quand j'ai eu le déclic, ça a été plutôt facile de me dire " retrouvons le vrai plaisir de bouffer ".
Ceci dit c'est vraiment ma démarche perso, je ne vais pas asticoter quelqu'un qui mange un Bounty à côté de moi :cretin:

Sinon, je crois que j'ai du mal avec le terme " orthorexie ". D'un côté, on culpabilise sans cesse les gens pour manger moins gras, moins salé, moins sucré, manger plus de fruits, de légumes ... Et du coup si une personne suit tous les mantras de la nutrition nec plus ultra, elle est taxée d'orthorexique ?
Alors soit je fais une grosse crise de déni, soit il y a un souci quelque part :hesite:
 
@Jeannedarkh
Sinon, je crois que j'ai du mal avec le terme " orthorexie ". D'un côté, on culpabilise sans cesse les gens pour manger moins gras, moins salé, moins sucré, manger plus de fruits, de légumes ... Et du coup si une personne suit tous les mantras de la nutrition nec plus ultra, elle est taxée d'orthorexique ?
Alors soit je fais une grosse crise de déni, soit il y a un souci quelque part :hesite:
Tout à fait d'accord. Inventer des termes et des nouvelles "maladies", genre ça existait pas avant qu'on y mette un nom...
Je comprends pas bien pourquoi... :confused:
Faire culpabiliser ceux qui prennent soin de leur santé pour ne pas que le cours de la malbouffe chute peut-être...
 
  • Big up !
Reactions : Nedjma
Tout à fait d'accord. Inventer des termes et des nouvelles "maladies", genre ça existait pas avant qu'on y mette un nom...
Je comprends pas bien pourquoi... :confused:
Faire culpabiliser ceux qui prennent soin de leur santé pour ne pas que le cours de la malbouffe chute peut-être...

Il est normal que chaque trouble ai un nom, tu ne crois pas ?

Il y a une différence entre faire attention à ce qu'on mange, et avoir un obsession pour la nourriture "saine", refuser catégoriquement tout ce qui ne rentre pas dans un listing personnel de nourriture "ok", mettre sa santé en danger a cause de fausses croyances sain/pas sain, se fabriquer des déséquilibres par idéologie, etc.

Dans ce domaine on considère en général que c'est pathologique quand il y a un impact négatif sur la qualité de vie. C'est une limite qui est assez claire et pourtant souple.

Ce n'est pas qu'on l'invente, c'est surtout qu'on met un nom dessus. Et c'est important d'une part pour "légitimer" la souffrance (ce n'est pas dans ma tête, c'est une maladie, ça se soigne, et on me reconnait ma souffrance), et aussi pour aider a une prise de conscience des gens qui sont dans le déni.
Forcément avant certains troubles étaient sur rare qu'il n'y avait pas forcément besoin d'un nom... Et avec l'augmentation croissante du nombre, encouragée par une société qui blâme la "malbouffe", ça devient un problème suffisamment fréquent pour mériter un nom et qu'on s'y intéresse un peu plus.


Et pour répondre a ta dernière phrase provocatrice, l'économie du "sain", du "bio", du "healthy" marge bien plus gras et rapporte largement plus donc si tu veux chercher un lobby caché derrière il faut plutôt regarder de l'autre côté.
 
@Jeannedarkh oui peut-être, avec le côté hypercontrôle qui devient une source de stress pour la personne et l'entourage. En fait là où j'ai du mal à voir en quoi c'est un TCA, c'est parce que je n'ai pas l'impression que cela mette à mal la santé physique de la personne. Autant l'anorexie et la boulimie, oui, bien sûr.
Un coup j'avais lu un article sur une vegan qui était devenue aussi orthorexique et qui aurait perdu la vue ... Sauf que selon l'article, c'était plus devenu pour moi une force d'anorexie.
Ou peut-être faut-il voir l'orthorexie comme un stade pré-anorexique ? :hesite:

@Evil Knievel je pense exactement comme toi. J'ai l'impression que l'on culpabilise les gens qui ne sont pas méga portés sur la bouffe et qui ne mangent pas telle ou telle chose ... juste parce qu'ils ne sont pas dans le conditionnement que l'on a reçu dès notre plus tendre enfance. C'est comme l'histoire des trois repas par jour, dans le passé ça avait une raison d'être, mais aujourd'hui :dunno:
Encore une fois, je jette pas la pierre à ceux qui mangent trois fois par jour, chacun fait ce qu'il veut. Mais ça me fait tout le temps sourire quand les gens s'offusquent à l'idée de réduire son nombre de repas.

@123pourquoi hmmm, pas d'accord avec ta dernière phrase, l'agriculture intensive est la plus désastreuse en terme d'écologie et de dépenses. Par contre si au niveau de l'orthorexie, tu aurais des précisions à m'apporter je suis vraiment preneuse. Je ne dis pas que l'orthorexie est un fake, je dis que je ne vois pas en quoi c'est préjudiciable pour la santé physique. Parce que si quelqu'un est vraiment obnubilé par le manger sain, il va se renseigner à fond, non ?
 
Il est normal que chaque trouble ai un nom, tu ne crois pas ?
Il faut alors définir ce qu'est un "trouble", parce que parfois c'est juste sortir de la norme. Du coup tu es considéré "malade" alors que tu es juste différent...

Il est normal que chaque trouble ai un nom, tu ne crois pas ?
Et pour répondre a ta dernière phrase provocatrice, l'économie du "sain", du "bio", du "healthy" marge bien plus gras et rapporte largement plus donc si tu veux chercher un lobby caché derrière il faut plutôt regarder de l'autre côté.
Ça ne se voulait pas du tout provocateur. C'était un clin d'oeil, mais raté apparemment!
Je suis effectivement régulièrement remontée contre les prix pratiqués dans les magasins bios. On est d'accord, c'est un business. Après, de là à dire que ça rapporte "largement plus", je ne sais pas...
.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes