@Nastylol je pluissoie ton message.
1er fois que je m'exprime sur ce poste tiens. Je reprendrais pas les multiples arguments car j'ai big up beaucoup par ici, et des avis contraires aussi car les coms exprimaient certains points que je defendais.

Pour reprendre un peu ce qui a été dit, je me demande comment on peut, en tant que patron d'une boite de com (je vois un magazine comme une boite de com) depuis 10 ans faire une erreur comme celle-ci. De publier un licenciement public. Que la personne soit bienveillante ou malveillante. C'est la justice qui tranchera dans ces propos et mon avis n'a rien à faire par ici. L'erreur est humaine certes mais c'est tout de même une grosse erreur.

Concernant la pauvre @Marie , honnêtement c'est un peu beaucoup de l'acharnement là. Le fait qu'elle se soit mal exprimée ça vous empêche tant que ça de dormir ? L'erreur est humaine, elle est jeune. Jsais pas respirez un coup et soyez un peu bienveillante. Moi aussi j'ai été victime de soucis au boulot qui m'ont même entrainé un burn out avec tentative de suicide, d'ailleurs je suis toujours en arrêt maladie 2 ans après. Mais c'est pas pour ça que je vais m'indigner et exiger des excuses à la moindre phrase négative que je lis ou que j'entends. Sinon j'ai pas fini de m'indigner. Surtout par ici où règne une certaine bienveillance et que ce genre de propos c'est souvent des maladresses. Surtout que Marie est jeune et qu'il est facile de supposer qu'elle ne pense pas cela. C'est pas un troll ou une personne malveillante qui cherche à blesser les gens. Ben oui elle a merdé sur quelques propos, ça arrive. Elle est jeune, elle comprend sûrement pas l'impact de ses mots avec son expérience pro (et l'a sûrement compris desormais). Je comprends aussi son silence qui doit venir d'un tapage de doigts de la hierarchie et d'une interdiction de répondre. Et vous, vous êtes là à exiger des excuses sans prendre en compte la situation dans sa globalité et sur les difficultés que vivent en ce moment les redactrices. Je veux bien qu'on soit sur un magazine qui est censé être à visée militante, qu'on est ici pour débattre, remettre en cause des propos negatifs, se remettre en question. Mais ayez un peu d'empathie pour la situation et dépasser les mots d'une jeune adulte qui n'a certainement pas voulu vous blesser. Et qui doit se mordre les doigts d'avoir écrit cela sous l'émotion et dont elle doit avoir l'impossibilité de répondre au vu du contexte juridique des soucis de l'entreprise (sous peine d'être peut etre licenciée pour faute pro justement). Au vu des témoignages qu'on a pu lire ailleurs, vous devez vous doutez que si le contexte pro est si malveillant, elle doit trinquer de son message non ?
Ou alors jsuis trop bisounours peut etre pour passer l'éponge facilement ?
 
@VS_Submarine Franchement, je partage aussi cette frustration et je comprends tout ce que tu dis. Après, on ne va pas se mentir, la comm c'est pas le fort du mag... Le nombre de fois où ils ont été interpellé pour des articles ou problèmes et ont simplement ignoré ou noyé le poisson... En vrai, depuis bien dix ans que je suis Mad (de loin, depuis des années), je crois que je ne m'attendais même pas à mieux de la part de la direction... Bref, wait and see.
 
C'est justement de ça que je parle. Je pense que n'importe quel avocat spécialisé leur dirait à ce stade "TAISEZ-VOUS, SILENCE, DITES PLUS UN MOT DESSUS". Parce que je vois pas ce qu'ils peuvent encore dire sans empirer leur cas niveau judiciaire. Ou alors ça donnerait "Bonjour, on n'a pas bien géré, déso, coeur sur vous". parce que légalement, ils peuvent juste rien faire de plus j'imagine. Et un message de ce type ne ferait qu'énerver encore plus le lectorat. Pour moi, c'est la raison principale du silence, pas une question de ne pas avoir envie de répondre ou de s'en fiche. :)
Ce n'était peut-être pas très clair, je m'exprimais dans ce message sur l'absence de réaction des instances dirigeantes de Madmoizelle sur le passage problématique dans le message de Marie, celui qui m'a fait réagir intialement dans ce post.;)
 
@Nastylol je pluissoie ton message.
1er fois que je m'exprime sur ce poste tiens. Je reprendrais pas les multiples arguments car j'ai big up beaucoup par ici, et des avis contraires aussi car les coms exprimaient certains points que je defendais.

Pour reprendre un peu ce qui a été dit, je me demande comment on peut, en tant que patron d'une boite de com (je vois un magazine comme une boite de com) depuis 10 ans faire une erreur comme celle-ci. De publier un licenciement public. Que la personne soit bienveillante ou malveillante. C'est la justice qui tranchera dans ces propos et mon avis n'a rien à faire par ici. L'erreur est humaine certes mais c'est tout de même une grosse erreur.

Concernant la pauvre @Marie , honnêtement c'est un peu beaucoup de l'acharnement là. Le fait qu'elle se soit mal exprimée ça vous empêche tant que ça de dormir ? L'erreur est humaine, elle est jeune. Jsais pas respirez un coup et soyez un peu bienveillante. Moi aussi j'ai été victime de soucis au boulot qui m'ont même entrainé un burn out avec tentative de suicide, d'ailleurs je suis toujours en arrêt maladie 2 ans après. Mais c'est pas pour ça que je vais m'indigner et exiger des excuses à la moindre phrase négative que je lis ou que j'entends. Sinon j'ai pas fini de m'indigner. Surtout par ici où règne une certaine bienveillance et que ce genre de propos c'est souvent des maladresses. Surtout que Marie est jeune et qu'il est facile de supposer qu'elle ne pense pas cela. C'est pas un troll ou une personne malveillante qui cherche à blesser les gens. Ben oui elle a merdé sur quelques propos, ça arrive. Elle est jeune, elle comprend sûrement pas l'impact de ses mots avec son expérience pro (et l'a sûrement compris desormais). Je comprends aussi son silence qui doit venir d'un tapage de doigts de la hierarchie et d'une interdiction de répondre. Et vous, vous êtes là à exiger des excuses sans prendre en compte la situation dans sa globalité et sur les difficultés que vivent en ce moment les redactrices. Je veux bien qu'on soit sur un magazine qui est censé être à visée militante, qu'on est ici pour débattre, remettre en cause des propos negatifs, se remettre en question. Mais ayez un peu d'empathie pour la situation et dépasser les mots d'une jeune adulte qui n'a certainement pas voulu vous blesser. Et qui doit se mordre les doigts d'avoir écrit cela sous l'émotion et dont elle doit avoir l'impossibilité de répondre au vu du contexte juridique des soucis de l'entreprise (sous peine d'être peut etre licenciée pour faute pro justement). Au vu des témoignages qu'on a pu lire ailleurs, vous devez vous doutez que si le contexte pro est si malveillant, elle doit trinquer de son message non ?
Ou alors jsuis trop bisounours peut etre pour passer l'éponge facilement ?
Pour la première partie, je partage ton avis.

Pour la partie concernant le message de Marie, en l'absence d'affirmations, je me garde de spéculer.
Peut-être que le message était maladroit, peut-être qu'elle ne voulait pas être blessante, peut-être qu'elle-même est super mal. Mais ce sont des spéculations.

Tout ce que je retiens pour l'instant est que des propos choquants, blessants, relevant du victim-blaming ont été tenus et que PERSONNE de chez Madmoizelle n'a réagit, dans un sens ou dans l'autre, aux commentaires des lectrices (je ne suis pas la seule) qui se sentaient blessées, choquées, et agressées. Certaines peut-être, c'est mon cas en tout cas, agressées doublement de part justement cette absence de réponse.
Niées dans leur statut de victime, et je pèse mes mots.

EDIT : Tant mieux vraiment si certaines arrivent à passer au dessus (je suis sincère, hourra à elles.eux), moi franchement ça m'a renvoyée 7 ans en arrière quand on m'a reprochée d'être faible, de me laisser faire et de ne pas envoyer bouler mon collègue. Et quand on sait la nature des blessures générées par le fait d'être sous l'emprise de quelqu'un (culpabilisation, estime de soi réduites à néant), c'est terriblement violent.
Et avec plus de 70 Big Up sur mon message initial en moins de 24h, je ne pense pas avoir une réaction délirante ni isolée... Enfin heureusement qu'il y a ces Big Up :puppyeyes:, parce que plus ça va, plus je glisse doucement vers l'impression d'être tarée quand je vois certaines réactions ... /EDIT

Et en l'occurrence cela n'a RIEN à voir avec l'affaire de l'article à l'origine de ce fil qui, comme beaucoup l'ont souligné, est certainement à présent dans une impasse sinon judiciaire, au moins au niveau communication.
 
Dernière édition :

Mymy

Équipe madmoiZelle
Bon, je suis fatiguée de voir cette avalanche de spéculations sans queue ni tête concernant des fautes professionnelles ou des avertissements. Je clôture donc ce topic pour le moment, et je vous demande de vous rappeler que : vous ne savez pas ce qui se passe dans la boîte, merci de ne pas (vous) raconter des histoires sans avoir la moindre source.
 

Mymy

Équipe madmoiZelle
Bonjour à toutes, je rouvre ce topic maintenant que je suis sur mes heures de travail.

Pour répondre aux questions :
  • Je ne souhaite pas m'exprimer sur les raisons du départ de Clémence, ce n'est ni le lieu ni ma place. Je vous demanderai simplement de ne pas sauter à des conclusions hâtives : vous n'étiez pas là, vous ne savez pas :fleur:
  • Je souhaite par contre m'excuser (ce que j'ai déjà fait dans ma story) car c'est en partie à cause de moi que les conditions de son départ ont été mentionnées. Avec le recul, je me rends compte que c'était une erreur ; motivée par de bonnes intentions, à savoir une volonté de transparence envers vous toutes et tous, mais une erreur malgré tout. L'enfer est pavé... Vous connaissez le dicton !
  • Je ne souhaite pas non plus m'exprimer au sujet des témoignages qui ont été publiés sur Twitter. J'ai côtoyé ces personnes, mais je n'étais pas dans leurs pompes, ni dans leur tête. À titre personnel, mon expérience sur madmoiZelle n'a été que positive, c'est pourquoi j'ai expliqué dans ma story que je refuse d'être considérée comme une victime alors que je n'en suis pas une. Mais il ne m'appartient pas de juger les ressentis d'autrui.
  • Je tiens à remercier @Faye et @Marie qui sont venues s'exprimer ici. Je sais à quel point il peut être risqué d'intervenir en pleine shitstorm, à quel point les propos peuvent être mal reçus, mésinterprétés, car les gens sont déjà dans un mood combatif. C'était courageux de leur part et je les ai déjà remerciées IRL, mais c'est important de le redire : elles ne sont même pas venues défendre madmoiZelle, me défendre, ou défendre Fab, mais défendre leur expérience, leur histoire et leur libre arbitre. Rien que ça, c'est courageux.
  • Celles qui l'ont vécu savent qu'une shitstorm peut être dévastatrice — j'allais dire « qu'elle soit méritée ou non », mais à vrai dire je pense que personne ne mérite ça, jamais. La critique oui, le harcèlement et la haine non. J'ai vu des gens tweeter « Ah yes madmoiZelle se fait rouler dessus, quelle belle nouvelle au réveil ». Ces gens ne sont pas là pour défendre des salariées ou des valeurs. Ils sont là pour le pop-corn, pour assister à la curée. Donc gardez en tête qu'il y a des gens qui, sous couvert de « justice sociale », ont en réalité une démarche malsaine, malveillante. Je fais confiance à votre sens du discernement pour savoir faire la part des choses :fleur:
@Marie va venir vous répondre aussi (oh, et : on ne lui a absolument pas mis d'avertissement pour s'être exprimée sur le forum :ko: ce serait un comble !). Je vous demanderai de rester cordiales, de faire la part des choses, je sais que vous en êtes bien évidemment capables !

Des bises et merci si vous faites partie des très nombreuses personnes qui m'encouragent, me soutiennent et me félicitent dans cette histoire :fleur:
 

Marie

Tu viens à la Grosse Teuf ?
Équipe madmoiZelle
Bonjour à toutes,

je tiens à vous présenter mes excuses pour mon absence ces derniers jours. En toute franchise, quand j'ai vu les premières réponses à mon message, j'ai préféré quitter le forum parce que je n'ai pas supporté de voir que mes mots étaient interprétés d'une manière très différente de ce que je souhaitais exprimer.

Sachez que je n'ai aucune pression de qui que ce soit pour poster ou ne pas poster ici. Mais la façon dont j'ai été reçue donne malheureusement assez peu envie de venir échanger. Merci d’ailleurs aux lectrices qui m’ont laissé le bénéfice du doute et qui se sont mises en empathie avec moi.

J'écarte depuis longtemps toutes les situations qui me blessent personnellement et je n'ai pas trouvé d'autre solution à ce moment-là que de couper, comme je recommande moi-même de le faire lorsque des victimes de cyberharcèlement sollicitent mes conseils.

Et je sais que ça va remettre une pièce dans la machine de la théorie selon laquelle je viens me faire passer pour une victime, alors que tout mon message vise à témoigner du contraire mais je ne peux malheureusement rien faire face aux personnes qui ne me croient pas sincère.

Ce n'était pas non plus mon intention de faire passer les victimes de harcèlement moral pour des personnes en état de faiblesse intellectuelle.

Celles qui connaissent mes engagements dans et à côté de madmoiZelle savent très bien que je suis la première à user d'empathie et de compassion pour les victimes, quelles qu'elles soient, et qu'au quotidien, je les défends et que je respecte leurs histoires et leur parole. Je présente donc mes excuses aux personnes qui ont été blessées par mes propos.

Je laisse Fab et le reste de la team répondre aux questions qui les concernent puisque je ne m’exprime qu’en mon nom propre. Je ne crois pas avoir d'autre chose à ajouter, si ce n'est : soyez indulgentes et ayez confiance en notre sincérité. Je ne défends aucun intérêt, si ce n'est le mien, de continuer à voir exister un magazine qui me tient à cœur.

Merci à toutes et à très vite (mais pas sur ce thread pour moi, i'm out :fleur:)
 
Dernière édition :
@Marie
Merci pour ce message :fleur:
Personnellement, ma "stratégie" quand il y a un malentendu, c'est de lever le doute le plus rapidement possible afin que les choses ne pourrissent pas.
Je pense qu'aucune de nous n'avait l'intention de t'attaquer ou de remettre en question ta sincérité, mais encore une fois, je réitère mes excuses si mes propos t'ont blessée.
 
Et comme le sujet est à nouveau ouvert, merci @Mymy d'avoir pris le temps de faire une story, effectivement parfois l'oral à du bon ! (that's what she said !! :yawn: )

C'est dommage que l'annonce de ta promotion ait été noyée dans tout ça, alors je vais me citer moi même
Comme arrivée sur un poste, c'est pas idéal, mais bienvenue dans ce nouveau rôle @Mymy !
 
@Mymy

Je te réponds ici, d'autant que j'avais vu ta story instagram hier. Je précise que toute ma réponse est évidemment uniquement en mon nom, c'est ce que je pense, c'est uniquement ma vision des choses.
  • J'ai eu l'impression que tu t'excusais beaucoup ou essayait d'expliquer que ta présence à ce poste était légitime, et que tu n'avais pas volé ta place. En ce qui me concerne, de mon côté, je ne t'accuse de rien et je ne remet ni en question ta nomination, ni le licenciement qui a eu lieu parce qu'effectivement, je ne sais pas si l'un ou l'autre était mérité, et je ne suis pas la RH ou autre de votre boite donc je ne veux pas plus le savoir. Je pars plutôt du principe que de toute manière, dans tous les cas tu vas devoir faire tes preuves sur ce poste, comme n'importe qui. C'est davantage les formulations du premier article qui n'étaient pas bonnes, laissaient entendre que tu avais profité, ou en disaient trop sur un sujet qui ne nous regardait pas.
  • Je trouve à la rigueur assez courageux d'avoir d'abord voulu répondre via vidéo, parce que ça donne une dimension plus humaine et plus personnelle à ta réponse, et que ce n'était sans doute effectivement pas facile dans le contexte.
  • Tu le soulignais, mais l'article de base était une erreur. Maintenant, comme tu disais que tu prenais tout, le love ou les critiques, je voulais souligner de mon côté que la communication de certaines choses seraient certainement à revoir, même si je ne doute pas que tu aies déjà tiré cette conclusion après tout ça.
@Marie
  • Evidemment, je pense que c'était mieux de te couper plutôt que de te faire du mal. Je ne "regrette pas" ma réponse dans le sens où j'exprimais pourquoi certains propos m'avaient choqué. Mais c'est très bien aussi d'avoir appliqué un de tes propres conseils si tu en ressentais le besoin. Le plus important pour moi, c'est qu'au final tu sois revenue pour t'expliquer. Merci.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes