Effectivement iels ne nous doivent rien.
Par contre y a assez d'alarmes qui ont été tirées par beaucoup d'anciennes stagiaires/employées, et Fab lui-même a reconnu avoir commis des erreurs : du coup par rapport au thème de la santé au travail qui revient de temps en temps dans les articles du magazine, j'espère qu'un jour il y en a aura un sur les garde-fous mis en place chez Madmoizelle, pour éviter que ce genre de chose se reproduisent. Ce serait tout à leur honneur en tout cas :fleur:
 

Fab

Fondateur de mad
Et finalement, comme pour le Badmoizelle, pendant lequel Clémence s'est apparemment trouvée seule à gérer ça (toujours d'après elle, bien sûr), @Fab semble avoir fui la gestion de ce problème (alors même qu'il en est à l'origine par son article).
Concernant l'après badmoizelle, je n'étais pas opérationnel. J'ai une sorte de trou noir pendant 3-4 mois, dont la thérapie m'a permis de sortir petit à petit. Je regrette tout autant que Clémence de n'avoir pas pu être présent à ses côtés pour sa transition, mais vraiment, je m'en serais bien passé.

Quant à la gestion de ce "problème" comme tu dis, j'en ai tiré des leçons (plein). On a déjà mis des choses en place en interne dans la gestion de la boîte, qui vous concernent moins :)

Ensuite, c'est à moi de décider le timing adéquat pour venir vous en exposer les faits, même s'ils arrivent dans 3 ou 5 ans. Je ne "fuis" pas. Au contraire. Croyez-moi.

Neuf mois, ça peut vous paraître long mais à l'échelle d'une entreprise, ça ne l'est pas. Je comprends que d'un point de vue extérieur, vous ayez l'impression que rien ne se passe, c'est pourtant loin d'être le cas et ça deviendra je l'espère plus clair pour vous en temps voulu. Mais dans un timing que j'aurais décidé :)

(et encore une fois : ce podcast, tout comme ses vidéos ou ses déclarations, c'est l'histoire vue par Clémence. Je la respecte, mais elle n'a rien à voir avec la mienne. Si je vous racontais ma version - ce que je ne ferai pas, parce que ça ne vous concerne pas, peut-être vous diriez-vous "ha oui, je comprends ton point de vue".)

Bonne soirée !
 
Alors pas d'avis sur ce qui s'est passé, parce que clairement c'est pas nos oignons, ça relève d'éventuelles juridictions maintenant.

Par contre, même si je ne connais pas les grilles salariales de la presse, 1800€/mois sur Paris (donc à peine de quoi te louer un appartement), pour un poste de rédactrice de en cheffe, avec moult responsabilités, clairement pour moi le problème il est là.
Quand Clémence dit qu'elle voyait les comptes et qu'elle a pas vu d'ouverture pour demander une augmentation ça pose question : la presse en général, et madmoizelle en particulier, fontionnelle-t-elle en exploitant son personnel?
 
@PingouinMasqué
Je suis assez d'accord, je comprends bien que le magazine ne roule pas sur l'or vu qu'il est gratuit, mais s'il est à quelques centaines d'euros près chaque mois.... Est ce que ça ne vaudrait pas le coup de proposer une version premium payante comme font certains magazines en même temps qu'une gratuite qui aurait moins de contenu, ou bien d'engager moins d'employées mais en les payant mieux ? :hesite:
Edit: j'espère que vous n'aurez pas à en arriver là bien entendu, mais si après dix ans d'existence vous constatez toujours une telle précarité, c'est que les partenariats ne sont peut-être pas/plus suffisants.
 
Dernière édition :
@PingouinMasqué / @GingerBraid il me semble (mais possible que je me trompe) que le salaire d'un.e rédacteur.rice web débutant.e (ce que sont généralement les rédactrices de Madmoizelle) tourne autour du smic (env. 1500€ brut).
Je ne sais pas pour rédacteur.rice en chef.
Mais si Madmoizelle paie les rédactrices au smic, ça ne me paraît pas étonnant que la rédactrice en chef ne touche que 300€ de plus :erf:
 
@Cococinulle : et bien je trouve complètement fou de donner à des gens un salaire qui ne leur permet même pas de se loger... À Paris les salaires sont sensés être plus élevés notamment pour compenser le coût de la vie...

Malheureusement c'est une réalité :erf: Une de mes amies travaille dans un secteur aussi peu lucratif que celui de la rédaction web et son salaire lui permet tout juste la location d'un royal studio de 17 mètres carrés (avec toilettes sur le palier :v: ) dans une banlieue dortoir déprimante à quarante minutes en train de Paris, où elle travaille. Bac + 5 et deux masters pour en arriver là, hein. Ça me met en rage à chaque fois que j'en parle.
 
Pour ma part je me demande encore, hors toutes considérations qui ne me regardent d’ailleurs pas, pourquoi avoir annoncé le licenciement sur le site. On est assez loin de l’erreur de management ou autre, je trouve ;)
 
@Cococinulle @PingouinMasqué Bon je trouve ça un peu bizarre de discuter de l'ancien salaire de Clémence Bodoc, mais d'après ce que j'ai compris après l'avoir suivie sur les réseaux sociaux et après avoir écouté le podcast, elle touchait 1800€ net (pas brut) pour son poste de rédac chef. C'est peu, surtout quand on vit à Paris, mais c'est quand même moins déconnant que si ça avait été du brut.

Par ailleurs, on n'a beau avoir que la version de Clémence, il n'en reste pas moins qu'elle a été licenciée pour faute grave (si j'ai bien suivi, corrigez-moi si ce n'est pas le cas), ce qui est quand même très lourd et manifestement inapproprié, au sens littéral du terme, pour des dissensions professionnelles. Je suis d'ailleurs étonnée que l'affaire n'ait pas été portée aux Prud'hommes.
 
@Chat-au-Chocolat Vu que ça n'a pas été porté au prud'homme tu peux donc laisser le bénéfice du doute et la présomption d'innocence et peut-être envisager que ce licenciement était justifié sous cette forme.

Je vais complètement extrapoler et imaginer: Si un salarié a des dissensions avec son employeur et refuse de faire une tâche qui ne va pas avec ses convictions personnelles, ça pourrait être qualifié d'insubordination et donc de faute grave. En voyant l'affaire d'un point de vue extérieur on pourrait se dire que refuser de faire cet acte immoral mais légal était tout à l'honneur de l'employé, mais ça reste une insubordination.
Un employé qui sort des 30 ans de son pote à 6h du matin et qui va directement au travail en étant encore alcoolisé, ça peut être qualifié comme "état d'ivresse" et donc en faute grave, alors que ce n'est pas très méchant comme situation.
Un employé qui s'engueule avec sa hiérarchie et qui quitte son entreprise alors que le patron a clairement énoncé qu'il n'autorisait pas la sortie prématurée de l'entreprise, c'est un abandon de poste et donc une faute grave.

Si tu regardes la situation du point de vue de l'employeur, tu peux vraiment te demander si ça vaut le coup de risquer une condamnation aux prud'hommes avec des dommages et intérêts, pour licenciement abusif afin d'économiser 1000€... A mon sens, soit ton entreprise est à 1000€ près et dans ce cas elle n'a plus rien à perdre parce que ça sent la faillite dans pas longtemps, soit l'entreprise n'est pas à 1000€ près et dans ce cas ça ne vaut VRAIMENT pas le coup.
D'ailleurs quand le salarié veut quitter l'entreprise, logiquement c'est une démission qui doit être faite. Clémence dit qu'elle ne veut plus travailler comme ça à ce salaire là, en l'occurrence vu que le salaire ne va pas être augmenté, la décision la plus logique aurait du être la démission. Fabrice propose une rupture conventionnelle pour qu'elle touche le chômage, on peut voir cette décision comme un geste positif envers Clémence. Fabrice aurait voulu faire chier Clémence, il aurait très bien pu refuser le licenciement et la rupture conventionnelle et lui dire qu'il n'avait aucune raison de ne pas la garder et qu'elle devait continuer son travail dans les conditions actuelles vu que c'est ce qui est prévu dans le contrat et attendre qu'elle craque et qu'elle donne sa démission.

Je vais refaire une extrapolation: on peut aussi imaginer que Clémence a eu des comportements inappropriés (dus à la fatigue, à l'épuisement, tout à fait explicables et compréhensibles) avant sa décision de quitter Madmoizelle qui relevait déjà d'un licenciement pour faute grave. Que Fabrice a proposé la rupture conventionnelle afin de ménager Clémence et que quand elle a refusé il se soit dit qu'il n'allait pas être bonne poire et a donc fait les choses dans les règles: ce comportement relevait de la faute grave, je te licencie donc pour faute grave. Bête et méchant.

Pour conclure: on ne sait pas ce qu'il s'est passé, on peut imaginer plein de scénarios légaux ou non en fonction de nos convictions personnelles. Dans le tas de ces scénarios il y a aussi celui où ni l'une ni l'autre des parties ne ment, où les deux visions des protagonistes sont légitimes et compréhensibles et où tout a été fait dans le respect de la loi.
Peut-être que la rédaction bout de nous expliquer leur version des choses mais que ça signifierait de révéler la raison du licenciement et que ça fasse du tord à Clémence et que donc par respect pour le reste de sa carrière, ils se taisent. C'est aussi un scénario possible.
Donc: ne jugeons pas, les raisons du silence sont peut-être parfaitement légitimes, le licenciement aussi.
Je crois Clémence quand elle nous dit qu'elle ne comprends pas pourquoi elle a été licenciée, je crois Fab quand il nous dit qu'il a fait les choses comme elles devaient être faite (à part pour l'annonce du licenciement en public, ça on est tous d'accord que c'était une connerie)
(D'ailleurs, qui a dit le premier que le licenciement était pour faute grave? Clémence ou Fab? Parce que ça change tout: si c'est Clémence, elle ne peut pas se plaindre du fait que ce motif entacherait sa carrière. Elle aurait pu juste dire qu'elle a été licenciée en accord avec Fabrice car les deux souhaitaient ne plus travailler ensemble et que ça lui permettait d'avoir des indemnités. Ca aurait été un mensonge, mais personne n'en aurait rien su. Son licenciement aurait alors ressemblé une démission vis à vis de ses futurs employeurs. Dire que c'est pour "faute grave" c'est se tirer une balle dans le pied)
 
Dernière édition :

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes