Pour ma part je me demande encore, hors toutes considérations qui ne me regardent d’ailleurs pas, pourquoi avoir annoncé le licenciement sur le site. On est assez loin de l’erreur de management ou autre, je trouve ;)

Fab a reconnu avoir fait une erreur en parlant ouvertement du licenciement de Clémence.
 
Oui enfin il ne faut pas oublier que vous avez ici la parole d'une personne et son interprétation unique. Clairement, ça ne correspond pas à ma version des faits, mais je fais pas un podcast sur le sujet puisque c'est pas ma vie et que j'ai rien à gagner à le faire. Les faits sont au mieux tordus,, au pire faux ; l'irrespect, selon moi, n'a pas été du côté où tu le penses, mais en soi on s'en fout, ça ne regarde personne après tout. C'est juste important pour moi de le dire ici parce que je me dis que plein de gens vont prendre les posts pour argent comptant alors que, bon. Disons que ce n'est pas à ce que j'ai vécu, et vu.

Il s'agit d'un licenciement c'est-à-dire de la rupture d'un contrat de travail à l'initiative de l'employeur. Cela relève de la relation individuelle de travail. Deux parties sont concernées, en l'occurence Fab & Clémence. Seules leurs versions comptent.

Clémence s'est exprimée très dignement je trouve. À plusieurs reprises, elle a essayé de sortir de l'approche manichéenne des violences managériales en soulignant qu'elles n'étaient pas nécessairement le fait d'intentions malveillantes. Elle est restée vague sur les points de désaccords et les motifs de son licenciement. Ce qu'elle évoque, on le savait déjà. Cela corrobore simplement ce que vous aviez dit dans votre propre article et converge avec les accusations de Badmoizelle.
Elle révèle peu d'éléments factuels sur le déroulé des événements. Son témoignage se concentre davantage sur son ressenti individuel et l'impact de ces événements sur son rapport au travail. On sent qu'elle a pris du recul sur la situation. En exposant ainsi son licenciement, vous l'y avez contrainte. Ne serait-ce que pour se positionner face aux recruteurs. Un exercice périlleux. Elle a fait ça avec humilité, intelligence et optimisme. C'est tout à son honneur.

L'avis de Fab a été sollicité à maintes reprises sur ce forum. Nous sommes nombreuses à avoir déploré son silence. Mais c'est son droit effectivement. Le podcast lui a également accordé un droit de réponse. Il a adressé un message laconique limite énigmatique. Bref, les tribunes ne manquent pas. C'est son choix désormais de se taire. Je le respecte. C'est largement préférable au déballage ultra-cringe et problématique auquel on a pu assister dans la redaction initiale de cet article.
Je viens d'apprendre le rachat de Madmoizelle et le départ de Fab. On peut donc officiellement s'assoir sur les explications qu'il nous avait promises. Je comprends désormais mieux la complaisance de ses réponses.
Ça me semble une sage décision, au vu des difficultés relevées. Bon vent à lui. Merci pour le Madmoizelle des débuts.

Très franchement, je trouve ça condescendant vis-à-vis des lectrices d'insinuer que nous sommes incapables de faire la part des choses. Nous avons pleinement conscience de ne pas tout savoir. Chacune des parties a toutefois eu l'opportunité de s'exprimer sur le sujet. Fab le premier, rappelons-le.
Les deux versions (bien qu'évasives et partisanes) convergent sur certains points. En les recoupant, des dysfonctionnements apparaissent très clairement. Sans qu'on ait besoin de spéculer, ni d'extrapoler. Je trouve d'ailleurs le premier jet de votre article beaucoup plus accablant envers Fab que le témoignage plutôt pudique de Clémence.
(NB: Je me base sur les propos relayés dans ce thread. Il est possible que je sois passée à côté de certaines informations rendues publiques. Auquel cas je vous remercierais d'éclairer ma lanterne)

Clémence a sûrement eu des torts dans cette histoire. Elle a d'ailleurs admis avoir commis des erreurs. Mais justement la difference est là! Elle le reconnait et semble en avoir tiré des leçons. J'espérais voir Fab adopter ce genre de posture. En tant que lectrice, c'est ça que je lui reproche (outre la rédaction de cet article). Aucunement de ne pas communiquer sur les details du licenciement. Effectivement, cela ne nous regarde pas. Je n'ai eu de cesse de le rappeler.

@Mymy tu es extérieure au conflit. Même s'il tu as bosser avec/pour eux. Même si tu connais des éléments que nous ignorons. Même si tu as pris la relève en tant que redac' cheffe. Même si ça t'a impactée professionnellement et personnellement.
J'imagine que la nouvelle de ta promotion a été un peu gâchée par cette affaire. Cela a peut-être engendré des frictions dans l'équipe ou avec Clémence. Etc. C'est très malheureux. Vraiment pas le top comme contexte de prise de fonctions.
Malgré tout cela, tu n'en demeurres pas moins une tierce personne. Et à ce titre, ton avis sur le fond importe peu. Il ne faut pas te sentir prise à partie concernant les circonstances du licenciement.
En revanche, en tant que co-autrice de l'article, tu as ta part de responsabilité au niveau de la communication (désastreuse). Cela appelait une réaction de ta part. Tu as admis ton erreur. On en a pris note. J'espère également que vous en avez tiré de bonnes leçons pour la suite. La relation ambigüe avec votre lectorat (proximité ++ - opacité) mériterait notamment d'être clarifiée. Des mesures ont peut-être déjà été prises en ce sens. Je ne peux me prononcer sur le sujet puisque j'ai cessé de vous suivre.
 
Dernière édition :
Il y a consensus contre cet article. Les germes de ce que l'on reproche étaient déjà présentes lors de l'annonce de la propre nomination de Clémence en tant que rédac' cheffe. Je me souviens que ça m'avait fait tiquer à l'époque. C'est assez troublant rétrospectivement. Et puis, cela apporte aussi un éclairage complémentaire au podcast sur le sens du travail. Je vous laisse en juger par vous-même.


1) Le déballage de la politique RH auprès du lectorat.
En gros (de ce que j'en ai compris), Fab avait fait une proposition orale à Clémence. Après reflexion, cette dernière l'a acceptée via une lettre de motivation (par mail, pendant ses congés :lalala:... mais bon, ça n'est pas le propos... quoique :hesite:). La lettre en question (un très long extrait du moins) a été retranscite dans le corps de l'article.
Ce genre de document interne n'a pas lieu d'être diffusé auprès du public.
Comme Mymy à son tour, j'imagine que Clémence a participé à l'écriture de l'article annonçant sa promotion. Elle a vraissemblablement accepté de publier sa lettre de motivation. C'est peut-être même elle qui en a eu l'idée.
Qu'importe, cela démontre que Madmoizelle (sur)impliquait déjà son lectorat dans des décisions RH. Grosse erreur.
C'est dans l'ADN du magazine de jouer la carte de la proximité avec sa communauté. Mais ils sont allés beaucoup trop loin. Et ce, de leur propre initiative, sans qu'on ne leur ait rien demandé. Une communication standard aurait amplement suffit.

2) L'effacement de la frontière pro/perso dans les relations de travail
D'abord, je tiens à saluer la plume de Clémence. Sa lettre est très efficace et originale. Dans les commentaires, beaucoup semblaient émues (c'est par peur de casser l'ambiance que je n'avais rien dit).
Mais bon sang, son contenu est quand même vachement personnel! À la lecture, je me suis sentie intrusive et voyeuriste.
Ça tient déjà au fait que de base, en tant que lectrices, on n'aurait jamais dû y avoir accès, comme expliqué dans le point précédent.
Mais il n'y a pas que cela qui me dérange. Ça va bien au-delà. Un lien hiérarchique liait l'émetteur et le destinataire de cette lettre. Son objet portait sur l'avancement de carrière d'une salariée/subordonnée et sa vision pour l'avenir de la boîte en termes de projets. Je trouve ça très étrange (pour ne pas dire inapproprié) d'adresser des questions strictement professionnelles sur un registre aussi personnel. Cela m'interpelle mais finalement me surprend peu. C'est révélateur de la nature des relations de travail et du style de management en vigueur chez Mad.

Les critiques concernant l'annonce du licenciement de Clémence semblent à première vue relever de la forme (inélégance, manque de discretion, etc). Vous les avez volontiers attribuées à une maladresse. Dans le fond, il s'agit de la conséquence de problèmes bien plus profonds et anciens dont vous prendrez je l'espère la pleine mesure.
À mon humble avis, une remise à plat s'impose. Les dysfonctionnement sont ancrés dans l'identité et le positionnement du magazine. Pas facile donc. Toutefois, le changement de direction peut constituer une opportunité pour corriger certaines pratiques.
 
Dernière édition :

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes