@Yehudi
Bah si tu comprends pas je peux rien y faire ! :dunno:
Et toc ! :boxing:
Nan sans dec, c'est une question difficile cette histoire de formulation.;)
Personnellement, je pense que le "se faire" est une "faute" de français au final. Un peu comme "c'est de animaux" alors que cela devrait être "ce sont ..."
Dans notre cas, comme le dit Shield, c'est un amalgame grammatical.
Logiquement, d'un point de vue strictement grammatical, on devrait utiliser la forme passive du verbe.
Et c'est valable pour le verbe voler. On devrait dire "j'ai été volé", ou "mon sac a été volé", parce que au final ce n'est pas toi qui est volé, stricto sensus parce qu'on vole un objet pas une personne.
Mais bon là je m'égare.
Perso, je pense que dans le cas du viol, il faut mettre en avant l'état de la victime, donc la forme passive du verbe, et non l'action subie par l'ajout de la forme pronominale de "faire"
Ce n'est que mon avis très perso et plus basé sur le ressenti que par la logique.

@Shield
Merci pour le cours de grammaire :top:
Par contre :
1/ Tes 3 exemples sont un peu biaisés. Enfin surtout le dernier because tu n'a pas mentionné l'auteur dans "s'est fait'. Ou alors dans le 2eme exemple tu enleves aussi le "par trucmuche".
Parce que bon du coup la demonstration est un peu bancale je trouve. Tu vois ce que je veux dire ?
2/"On pourrait aussi distinguer l'utilisation de la forme pronominale en "se faire + infinitif" versus "se faire + nom/(préposition+verbe)". Dans le premier cas, on retrouve cet équivalent du passif avec occultation de l'agent; dans le second cas, le sujet grammatical se définit comme à la fois auteur et récipiendaire de l'action. J'imagine qu'en fait c'est la confusion avec cette seconde forme qui a jeté le trouble. "
Gné ? Pas tout compris là. Surtout le "se faire + nom/(préposition+verbe)". Tu veux bien me donner un exemple ? Parce que à part l'infinitif ou un nom je vois pas ... à moins que tu parles de la forme pronominale en général
En même temps mes cours de grammaire remontent au siecle dernier hein...
3/ Et sinon, en anglais aussi on pourrait utilisé le passif dans notre cas non ? Parce que d'emblée j'aurais dit "she's been raped" et non "she was raped". Mais là encore je suis peut etre dans l'erreur, surement d'ailleurs
 
Dernière édition :
@@nalympe   

1) Précisément, c'est là que je voulais en venir, avec la formule "s'est fait + infinitif", on peut se passer de la mention de l'agent. On peut dire "X s'est fait violer" - et dans ce cas-là on désigne X comme la victime du viol, et on se désintéresse de l'auteur du viol parce que l'énonciateur ne considère pas judicieux de parler du responsable mais préfère se concentrer sur la victime-, mais effectivement on peut aussi dire "X s'est fait violer par Y", et dans ce cas, on a une thématisation de "X" qui est mis au premier plan, et une information supplémentaire qui identifie le responsable du viol (en fait c'est l'équivalent de "X a été violé par Y", mais il me semble que l'usage du passif en français pousse davantage à préciser l'agent que la tournure pronominale).  

2) Mais bien sûr! :cretin:

-"je me suis fait lyncher" = construction en sujet + verbe pronominal "se faire" au passé composé + infinitif de "lyncher", bref la structure du verbe c'est " se faire + infinitif" et là s'applique la démonstration de mon message précédent, à savoir que la structure pronominale directement suivie d'un infinitif est un équivalent du passif.

- "je me suis fait un gratin dauphinois" = construction en sujet + verbe pronominal "se faire" au passé composé + nom.
Equivalente à une nominalisation de verbe (avec préposition) > "je me suis fait à manger" = à la place d'un nom, on a une préposition + un infinitif qui nominalise une action.
La structure c'est : "se faire + [nom / (préposition + infinitif)]"
Dans ce cas là le pronom n'a pas seulement un effet de mise en perspective, mais identifie le sujet grammatical comme à la fois auteur et récipiendaire de l'acte. Ce n'est plus un équivalent du passif, le sujet est bel et bien actant et récipiendaire du résultat de sa propre action : il prépare son gratin pour le manger lui-même.

3) "She was raped" et "she's been raped" sont tous les deux à la voix passive. Le passif en anglais  s'exprime par BE + participe passé (-EN).
La différence entre ces deux énoncés est une différence d'aspect (prétérit en -ED versus past perfect en HAVE+-EN), pas un changement de voix.
En gros "have been raped" met davantage l'accent sur le résultat (c'est un commentaire sur une situation présente liée à des événements passés) alors que "was raped" est une simple narration de faits (on dit juste qu'il y a eu un viol à l'instant X au passé sans parler de la situation actuelle).

Donc en gros, mon propos c'est justement qu'on utilise le passif en anglais bien plus spontanément qu'en français pour des raisons d'expression linguistique. Et qu'il y a d'autres façons en français d'identifier un sujet grammatical comme la victime d'une action subie, on n'est pas obligé d'utiliser le passif, c'est précisément à ça que sert la formule "se faire + infinitif".
 
Dernière édition :
En revanche, on a pas mal discuté après et il m'a expliqué, cependant, pourquoi il ne se sentait pas "féministe". C'est pas pour embêter le monde, il est conscient des combats passés et connaît très bien la définition du mot, il entend plus ça dans le sens là où il ne se sent pas intégrer chez les féministes, et c'est malheureusement vrai. A chaque fois qu'il voulait réagir sur un billet de blog sur le féminisme, sur certaines choses avec lesquelles il n'était pas d'accord (le mansplaining par exemple), ... (Le but de la fin de ce message était juste de dire qu'il faut pas taper sur les gars qui se disent "égalitaristes" parce que le soucis c'est que, comme eux ne peuvent se mettre à notre place en ce qui concerne le harcèlement de rue, on peut pas se mettre à leur place en ce qui concerne leurs sentiments quant à leur intégration dans la communauté féministe, qui peut parfois être tortueuse, voire désastreuse.)
En fait, je pense qu'on a pas à se mettre à la place des hommes ni à être plus douces avec eux, c'est à eux de réfléchir et de faire attention aux mots qu'ils utilisent. Et oui la parole sur le féminisme appartient aux femmes en priorité et oui il est normal vu la société dans laquelle on vit qu'on soit méfiantes vis à vis des Cis-mâles. Enfin, on est pas là pour éponger les maletears quoi. La remise en cause de la non mixité dans certains lieux de paroles par des femmes me choque, vous ne pouvez comprendre que l'on soit plus à l'aise de parler entre femmes et non devant ceux qui se trouvent appartenir au même groupe que nos bourreaux, qui tenteront de réduire la parole des femmes, de contredire et d'attaquer à base de "Notallmen"... Penser aux plus fragiles.
 
J'ai tout lu et je pense qu'il est adapté à ceux et celles qui sont déjà féministes dans l'âme,qui ne se revendiquent pas féministes parce que le terme est souvent mal perçu mais pas forcément à ceux et celles qui n'y ont pas réfléchi parce qu'il est trop long déjà et assez injonctif,comme ça a été déjà dit plusieurs fois. Ce qui me gêne bien souvent dans les réflexions venant d'hommes(j'attends encore de parler à un homme féministe!) c'est "vous exagérez" et "vous vous placez en victimes". Il faut alors leur faire la démonstration par A + B et là encore,vous avez de bonnes chances de voir suivre le fameux "tous les hommes ne sont pas comme ça" ce qui me donne juste envie de hurler. Je ne comprends pas pourquoi ni comment tant d'hommes se sentent attaqués quand on aborde le sujet du sexisme ni qu'ils ne comprennent pas qu'ils font le jeu des sexistes en restant passifs.
Récemment encore sur un forum,j'ai discuté(enfin c'est beaucoup dire!) tenté de discuter avec une belle brochette de sexistes,souvent se disant "bienveillants" mais débitant cichés après clichés.:rolleyes:. Sur un sujet,un homme s'adressait aux femmes en demandant ce qu'elles feraient pour séduire un homme. Il n'a eu que peu de réponses et il a fini par sortir "
"En fait vous préférez rester froides et distantes pour ne pas passer pour des filles faciles. Et histoire de faire un peu ramer le mec et de vous faire désirer ^^" Avec d'autres participantes,j'ai essayé de lui expliquer que le terme "fille facile" était tout aussi sexiste qu'insultant puisque bien souvent entendu comme insulte et il a envoyé une dizaine de messages pour faire le caliméro et le gamin de 5 ans disant que les femmes étaient extrêmement exigeantes et ne pardonnaient pas un mot de travers et puisque c'était comme ça,il préférait ne pas draguer,na!(bon,le na,vous vous en doutez,c'est moi qui le rajoute :lol:) et que les femmes devraient être plus tolérantes et accepter que les hommes soient spontanés et disent parfois des choses qui ne plaisent pas aux femmes.
Sinon,j'ai lu cet article http://www.madmoizelle.com/15-mauvaises-raisons-de-ne-pas-etre-feministe-50632
il y a vraiment quelqu'un qui a dit qu'on était déjà allées trop loin dans l'égalité????:dunno::oo: C'est assez aberrant tout de même.
J'ai lu aussi un vieil article http://forums.madmoizelle.com/sujets/education-des-filles-et-des-garcons-ya-du-boulot.30036/
C'est intéressant,c'est dommage qu'il n'y ait pas plus de commentaires,pourtant qu'est-ce que ça peut être vrai!
 
  • Big up !
Reactions : DREDHEZA and Ursinae
Bonjour !
Cela fait longtemps que le harcèlement de rue me pèse. Plasticienne, je souhaite réagir.
Je cherche pour ma prochaine vidéo visant à lutter contre le harcèlement de rue des filles qui acceptent d'être filmées pour un court métrage de quelques minutes. Aucun critère de sélection : être vous même et vous sentir concernée par le harcèlement de rue, vous engager pour lutter contre. Être dispo sur Paris République au moins 4 à 5h, accepter d'être maquillée. Pas de rémunération mais goûter ou repas à partager ! À votre disposition pour en discuter. contact(at)fannybastien.fr www.fannybastien.fr

Merci d'avance! Fanny
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes