Évidemment ce témoignage m'a touchée, j'ai une histoire similaire. Je l'ai écrite sur mon blog en deux parties, ici et .
Contrairement à l'auteure, j'ai porté plainte, et je regrette.  Pour reprendre sa formulation, si j'avais pu faire autrement, j'aurais gardé ça entre moi et mes parents.
Courage MadmoiZelle, et si tu trouves le courage de parler à tes parents, tu pourrais être surprise (en bien) de leur réaction, et de leur soutien. C'est ce que je te souhaite en tout cas, et plein de bonheur :fleur:
 
acidgum;4702866 a dit :
Ce témoignage m'a touché,il m'a touché car ce garçon la semblait être totalement cruel,égoïste et pervers..mais il m'a également rappelé des situations en soirées que j'ai connues. C'est vrai,merde,elle est ou la limite ?
J'ai vécu "un truc dans le genre" il y a pas si longtemps..et ça me perturbe d'autant plus que c'est l'ex d'une très bonne amie à moi..
J'explique:elle est "sortie" plus ou moins avec lui il y a un an,sortie entre guillemets parce que elle définissait leur relation comme une amitié améliorée..bref c'est pas le plus important.J'ai eu l'occasion de le recroiser en soirée,soirées ou les drogues tournent beaucoup..il s'est avéré que ce mec la m'a fait de nombreuses avances,que j'ai longtemps refusé et/ou ignoré complétement.Mais a force de le voir,il s'installait entre nous un jeu de séduction et j'ai pas su voir sur le moment la malsainité du truc.
Un soir, petite pilule de l'amour dans la bouche,nous à l'arrière d'un camion,on s'est retrouvé à se toucher.et puis paf trou noir,je sais plus du tout ce qu'on a fait.ça me tue,je me sens juste honteuse et coupable sachant que c'est plus ou moins l'ex d'une amie proche.Un garçon qui lui a plu en tout cas.Qui m'a plu aussi d'un certain coté,mais qui a profité de nous 2.Depuis,je sens comme un malaise s'installer entre elle et moi,je m'eloigne parce que j'ai du mal à passer du temps avec elle tout en sachant que je lui cache quelquechose d'important..mais je n'arrive pas non plus à tout lui raconter de peur qu'elle n'accepte pas et que je la perde.
Voila je balance tout,quitte à me faire juger par d'autres madz,je sais que j'y suis pour quelque chose mais j'ai le sentiment d'avoir été trompée,et qu'on a abusé de moi parce que j'etais sous l'emprise de la pillule de l'amour,et ce soir la d'ailleurs,les effets étaient vachement plus intenses que d'habitudes..
Etre une fille et aimer s'amuser ça fait pas bon ménage,les mecs ont tendance à penser que si on aime le milieu de la fete on aime aussi coucher,c'est peut etre pas faux. J'aime faire l'amour,et j'ai deja eu des aventures ou ça ne me dérangeait pas plus que ça de coucher,puisque j'etais maitre de moi même et j'en AVAIS ENVIE.
La c'etait différent..ce mec à profité.
"Je sais que j'y suis pour quelque chose" tu penses sûrement cela à cause de la pilule que tu as prise mais comme l'a dit plusieurs fois une des Madmoizelles, dans le viol il n'y a qu'un seul responsable.
La drogue n'est pas une circonstance atténuante du crime. Merde, il a bien dû voir que tu "n'étais plus là" et que tu ne pouvais pas exprimer clairement ton consentement ! Il n'en a rien eu à foutre et le seul auteur de ce crime c'est lui !

Bon j'imagine bien que c'est facile à écrire pour moi, mais j'aimerais tellement qu'on cesse de blâmer les victimes de viol ! Une jupe, une drogue, un passage dans un endroit malfamé sont tout sauf une excuse à ce crime !

Je me suis souviens d'un avocat de violeurs qui avait précisé que la victime avait pris de la drogue. La juge avait répondu en souriant que cela n'excusait rien. Ce putain de sourire était de trop.

Quant à la Madmoizelle qui parlait de l'âge, je répondrai que quelque soit notre âge nous ne sommes pas à l'abri de tomber sur un monstre ordinaire, avec ou sans verre drogué.
 
Ce témoignage m'a bouleversée et choquée. Bien sûr je savais que ce genre d'horreurs arrivaient bien trop souvent, mais ce qui est arrivée à cette Madmoizelle est vraiment atroce. La "non-réaction" de son père est particulièrement choquante. :mur:

Le seul point positif c'est l'envie de continuer à vivre, le travail fait pour lutter contre son traumatisme. C'est une preuve précieuse que l'on peut s'en sortir, même si c'est très dur!
 
himeshann;4703244 a dit :
Cette histoire me rappelle une qui m'est arrivée, en beaucoup moins trash, mais elle me perturbe aussi :

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
Je sais pas trop. Perso j'assimilerais plus ça à une expérience bien pourrie avec un connard.

Lui s'est dit qu'il allait en profiter (vu que tu partais, pas bcp de risques vis-à-vis de sa copine), peut être que tu lui plaisais. Et toi tu savais que tu ne reviendrais jamais, peut-être qu'il te plaisait aussi, alors tu t'es dit why not...

Et finalement c'était peut être pas ce à quoi il s'était attendu, visiblement pas ce à quoi tu t'étais attendu, sans compter que vous étiez tous les deux pas frais de la veille, et ça a été nul de bout en bout.

Après je ne suis pas dans ta tête et je n'y étais pas donc impossible à dire de façon certaine. Mais je pense aussi qu'il ne faut pas perdre de vue qu'entre le sexe consentant et agréable (voire génial) et les agressions sexuelles, il y a quand même une bonne vieille zone grise que j'intitulerais "Fail magistral de la baise". On en garde un souvenir plus ou moins nul, parfois on peut en rire plus tard avec ses copines, et parfois on le met sous un mouchoir avec les autres expériences foireuses pour ne plus jamais en parler.

Après comme @Euki, j'aimerais bien savoir ce qu'est "la pilule de l'amour". Est-ce que c'est un nom ironique, ou est-ce que c'est sensé être sympa?

Je persiste quand même à penser que même si on est jamais responsables de notre propre viol, c'est dangereux pour une nana de prendre des trucs ou de d'être complètement bourrée avec des mecs en qui on a pas totalement confiance. C'est sûr que ça ne nous empêcheras pas d'être trahies par des mecs qu'on connaît très bien, voire qui sont censés nous aimer.

 Mais avant qu'on puisse rentrer dans un commissariat en étant sûre qu'on sera entendue, et que notre agresseur sera jugé, avant que les mentalités changent assez pour qu'on entende plus jamais que la jupe était trop courte ou que la fille avait beaucoup "d'amis" (rictus sardonique en prime), ben on doit continuer à essayer de se protéger nous-mêmes comme on peu. Et parfois ça passe par rester consciente, même si ça veut dire qu'on doit passer pour la relou qui ne veut pas fumer un joint/boire un shot de plus/prendre une petite pilule/etc...
 
gui-2-mopasen;4702444 a dit :
@Freehug
Idem que toi. J'ai (malheureusement) vécue la même chose que toi, et si je le recroise, je le bute sur le champ.
C'est cru, direct je sais. Mais ce que font ces personnes est impardonnable.

En tout cas, bravo pour ce témoignage, très poignant, je te souhaite beaucoup de courage. :jv:
Oui. Je n'ai même pas envie de lui pardonner en fait. Il s'en tire comme une fleur, ça me fout la rage.

@Netheb: c'est pour ça que j'ai parlé d'un problème d'expression; ton premier commentaire était extrêmement culpabilisant, même si c'était pas voulu, et je ne suis pas le seule à l'avoir perçu ainsi. Bref. Je propose d'arrêter de se prendre le chou sur une maladresse; désolée d'avoir réagi au quart de tour mais c'était compréhensible vu, comme tu le dis, le sujet très sensible.
 
@Netheb tes commentaires sont extrêmement déplacés.
Fais attention à ce que tu écris. Je ne sais pas si tu penses vraiment ce que tu dis ou si tu t'es mal exprimé, mais il n'empêche que j'ai trouvé ça très choquant.
 
Je n'ai pas pu lire le témoignage en entier, quand j'ai senti les larmes qui montaient je suis vite descendue pour lire la fin. Mais j'envoie tout mon soutien à la madz, du courage, de la force. A ta place, je recroiserais ce mec maintenant, je pense qu'il passerait un très mauvais moment...
 
gui-2-mopasen;4704582 a dit :
freehug;4703761 a dit :
gui-2-mopasen;4702444 a dit :
@Freehug
Idem que toi. J'ai (malheureusement) vécue la même chose que toi, et si je le recroise, je le bute sur le champ.
C'est cru, direct je sais. Mais ce que font ces personnes est impardonnable.

En tout cas, bravo pour ce témoignage, très poignant, je te souhaite beaucoup de courage. :jv:
Oui. Je n'ai même pas envie de lui pardonner en fait. Il s'en tire comme une fleur, ça me fout la rage.
Pareil e mon côté. Et en plus il ose m'harceler de SMS depuis 6 mois, en me disant que je suis une méchante fille, et qu'il ne comprend pas pourquoi je l'ai quitté. Il en à même pas honte.
Je lui ai juste répondu une fois, pour qu'il me lâche la grappe.
Mais sérieusement... Je crois que ce qui me fout le plus la haine c'est que ces mecs n'ont même pas conscience d'avoir commis une faute, encore moins un crime, et qu'ils n'y penseront plus alors que nous on gardera une cicatrice à vie.
 
Tu as beaucoup de courage d'avoir exprimée ton vécu et d'avoir pu le dire à ton père, même s'il n'a pas eu la réaction qu'il aurait dû avoir, c'est beaucoup de force et de courage qu'il t'a fallu pour lui dire...bravo pour ça, beaucoup n'y arrive pas (dont moi!). Merci pour ton témoignage.

Rien n'est de notre faute, ce sont des bourreaux qu'ils soient saouls ou pas, personnellement je ne vois aucunes excuses au viol, je ne vois aucunes justifications pour ces personnes, mais il est vrai que certaines ne se rendent même pas compte de leurs actes, c'est dingue la société dans laquelle nous vivons, le monde dans lequel on vit, hélas aujourd'hui le viol devient une vrai plaie, ça en est presque normal pour certaines personnes!!!même des femmes!!! c'est affolant!!! Personnes ne méritent de se faire violer!!! (jupe, alcool, heures tardives, "comportements"...et autres raisons bidons!)

Je voudrais rappeler que pour le viol de mineurs, la loi permet jusqu'à 20 ans après la majorité pour porter plainte et 10 ans pour les personnes majeures. Il est possible aussi de porter plainte passé ce délai, même s'il n'y aura pas de suites judiciaires nous en avons le droit.

Ci-joint le détail de la loi :
http://www.stop-violences-femmes.gouv.fr/Pour-lutter-contre-les-viols-et.html

Je vous souhaite à toutes et à tous beaucoup de courage pour la suite.
 
euki;4703227 a dit :
acidgum;4702866 a dit :
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
Qu'entends-tu par "pilule de l'amour" ?

Quel que soit le comportement que tu peux avoir, que tu sois alcoolisée, droguée, que tu l'ai dragué ou non, tu n'es en rien responsable du fait d'avoir été violée.
Pilule de l'amour=MDMA ,je cite wikipedia:"On l'appelle aussi « pilule d'amour », car elle provoque dans la majeure partie des cas un sentiment de tolérance, d'amour universel et de paix intérieure. La MDMA peut augmenter la sensation de désir pour quelqu'un mais n'augmente pas les performances sexuelles"
 
Je vais avoir 22 ans et j'ai vécu ce traumatisme qui, je dois le reconnaître n'est pas facile à vivre au quotidien.
Je ne suis pas, de base, du genre à m'étendre sur les détails de ma vie, je n'exprime pas mes sentiments, quand je tente de me confier je me heurte à des gens qui ne "comprennent" pas et pensent que je suis coincée…
En effet, ado j'étais le souffre douleur, je vivais dans une petite ville donc une fois qu'on vous ait rangé dans une case, difficile d'en sortir, donc pas vraiment l'occasion de rencontrer du monde.
J'étais plutôt du genre très introvertie.
Puis est venu le temps des études où là tu te dis "chouette je vais partir de chez moi et je vais rencontrer du monde".
Et en fait non parce que tu choisis une filière avec quasiment que des femmes, que tu fais une prépa donc niveau vie sociale c'est plutôt restreint.
Puis vient les drames, tu croises un mec en soirée, t'as 18 ans, t'es pas vraiment attirée par lui mais tu sens que lui oui! Tu fais pas trop gaffe à lui, t'as beaucoup bu, tu vas te rafraichir le visage parce que vraiment tu te sens vraiment mal.
Au fond tu t'ais dit que tu faisais tellement peu de soirée, faillait se lâcher ce soir, tu aurais peut être pas dû. Car oui ce mec est tellement bourré qu'il capte pas vraiment ce qu'il fait tu as beau dire non il continue…et là le drame se produit, il vient de te retirer ta virginité. Le lendemain, il se "souvient plus" de rien, mais toi si. Et sans comprendre comment 2 jours plus tard plus rien, tu ne te souviens plus de rien. Ton cerveau à décider de te protéger de ce traumatisme, il envoie cet évènement dans ton inconscient, tu te sens mal, dépressive, tu as honte de toi, tu n'as aucune estime pour toi même mais tu ne sais plus pourquoi. Tu décides de partir à l'étranger, une nouvelle page, voire un nouveau chapitre dans ta vie. Mais un jour tu décides de suivre une thérapie pour comprendre pourquoi tu es comme ça. Le travail commence et les souvenirs reviennent...Tu fais un blocage total! Tu ne ressens plus aucun sentiment, ni joie, ni peine et certainement pas de l'amour. Tu repousses tout homme voulant t'approcher! Tu es persuadée que de toute façon personne ne pourrait réellement t'aimer, de façon sincère, tu as arrêté de croire en l'amour. La confiance en toi n'en parlons pas, c'est la cata!
Tu t'es construit une vie, tu as des ami(e)s, tu réussis tes etudes, tu as des colocataires, filles ou garçons, tu sors, tu danses, tu rigoles, mais au fond tu te rends compte un jour, que tu ne fais que survivre, tu subis ta vie! Tu repousses tout ce qui pourrait se rapprocher de la joie juste par peur de ressentir à nouveau des choses.
Puis tu arrives à bientôt 22 ans, tu n'as pas encore récupérer tous les éléments de ton passé (est-ce juste l'alcool qui m'a mis dans cet état? a-t-il mis quelque chose dans ton verre? comment a-tu réussi à finalement le repousser?) mais largement assez pour savoir que oui tu as subi un viol et que tu dois apprendre à vivre avec. T'as tellement bien réussi ton coup, tu as bloqué tout sentiment que en plus de ne jamais avoir eu de rapport "normal" depuis, t'es jamais tombé amoureuse. Tu te retrouves partagée entre l'envie de faire des rencontres, de trouver quelqu'un que tu referas croire en l'amour et qui fera céder cette barrière que tu t'es mise avec le monde. Mais en même temps t'as cette boule au ventre, cette peur panique de ressentir des choses et de passer ce cap du sexe. En même temps existe-t-il des hommes capables d'accepter ton passé? vaste question, vaste réponse…
Enfin bref, tout ça pour dire, on a tous un passé plus ou moins difficile, la seule chose que l'on peut faire c'est accepter son passé, de persuader que NON ce n'est pas de ta faute! Il faut apprendre à vivre et plus juste survivre, accepter ce que la vie peut d'offrir de beau même si cela implique de vivre des moments difficiles.
 
Tu as du courage d'avoir su exprimer ici ce qu'il s'est passé et comment tu l'as vécu. J'ai cent fois commencer à écrire quelque chose, j'ai quelques fois fini "un témoignage", qui pour finir se dépose dans la corbeille. A quelques détails près, j'ai vécu ça. Mais à la vue des circonstances, j'ai été "contrainte" de porter plainte. Oui, mais y'a l'alcool. Et cet élément qui rend tout plus compliqué, tout plus difficile et qui décroit notre culpabilité, brouille tout. Parce que ce petit bout de phrase qu'est le "Et si" résonne sans cesse jusqu'à nous épuiser. J'étais de celles qui se battait pour les victimes, jusqu'au jour ou je le suis devenue. J'ai alors compris la loi du silence et du secret.
Oui battez vous, oui parlez, mais faut avoir du courage et de la force pour affronter ce qui s'en suit.

Je suis émue par tes mots, ta force et je te souhaite sincèrement de continuer à vivre. Tu le mérite, on le mérite, vous le méritez.
 
  • Big up !
Reactions : Leviosa and Aubergine

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes