Fuck. J'avais encore un peu d'espoir...

Seriously...
... à moins de consommer les légumes de ton jardin, et te fournir de tout le reste en local, raisonné et saisonnier. Réfléchir à ta cosmétique de façon durable et minimaliste. Renoncer à ta consommation de clopes, Chocapics et bâtonnets de surimi. (OUI, J'EXAGERE EXPRES) ... Ben le reste c'est un peu caca, nan ?
Tant que nous ne sommes pas prêt.s. à nous passer de tout notre petit confort de consommation et technologique, ben ça va être vachement compliqué quand même.
Et quand je vois les réactions des habitants de ma ville face au nouveau système de tri des ordures et compagnie, ben ça fait peur.
Les gens ne veulent changer ni leurs habitudes, ni leur confort.

Pour qu'on puisse avoir une prise de conscience générale et surtout une action globale, il va falloir attendre que le monde se casse la gueule :tears: (Enfin, clairement c'est déjà enclenché, mais nous n'en subissons pas encore assez les effets physiques.)

Attendons encore un peu quelques centaines de milliers de morts dues aux catastrophes climatiques. Des milliards et des milliards de thunes pour les aides humanitaires et la reconstruction des zones sinistrées. Un épuisement total des ressources.
Les gens - petits mortels que nous sommes et grandes instances politiques et industrielles - commenceront peut-être à penser à commencer de réagir. Certains commenceront peut-être à jeter leurs mégots à la poubelle et à trier leurs bouteilles en verre...
C'est très défaitiste !

Je pense que les gens ne veulent pas changer leurs habitudes ou leur confort car on est pas assez informés.

On dira ce qu'on veut dessus mais les images filmées des abattoirs ont rendu des personnes végétariennes,
Personnellement après avoir vu un documentaire sur le sucre présentant le taux de sucre dans mes céréales préférées (pas des Chocapic en l’occurrence mais des Trésors :cretin:, et c'était les pires :lol:), ba ça m'a calmée . De même avec les docu sur le textile de chez Zara, les sodas, ou sur les élevages de boeufs aux US dont la viande sera servie dans les hamburgers de chez Mac Do.
Peut-être que vous avez vu le documentaire Arte sur Starbucks cette semaine, et les niveaux de sucre dans les boissons qui sont dingues (leur café équivaut à un soda), les conditions des employés douteuses, les labels écolos en mousse (c'est eux qui gèrent leur label), perso ça me coupe l'envie d'aller là-bas !

Quand tu prends connaissance concrètement, des merdes qu'il y a dans la bouffe, des dégâts que ça peut causer sur la santé, des abus des entreprises sur le plan humain, des conditions de vie des animaux etc... ba avant de consommer t'y repenses à deux fois (surtout les céréales justement, quand c'est pour tes gosses par ex).
Alors c'est pas immédiat, parfois on continue d'en consommer (on change pas des habitudes de plusieurs années en 1 jour), mais y a déjà une conscience, qui potentiellement te feras au moins préférer local et bio, ou commencer à y penser. Et plus on est informés (pas juste "ah oui ce documentaire vu y a 2 ans"), plus on a cette conscience, plus elle s'impactera dans nos choix de consommation.

Par ailleurs, la vérité c'est qu'au sommet du système de notre société de consommation, il y a l'acheteur. Cela lui confère un certain pouvoir : Car l'offre s'adapte à la demande, donc si les citoyens réclament du bio, du sain (ce qui est d'ailleurs de plus en plus courant avec la mode du healthy), les grosses firmes doivent s'adapter (ce pourquoi on a des hamburgers végétarien à Mc Do :rire:).

Bref, ils peuvent essayer de vendre ce qu'ils veulent, les citoyens sont libres, les médias aussi d'ailleurs, pour l'écologie, pour beaucoup on a juste une connaissance de type "ah oui le réchauffement climatique c'est pas bien", on a besoin d'informations !
De plus quand on ne voit pas les conséquences sous nos yeux, c'est abstrait, c'est en cela que des films comme "Home" de Yann Artus Bertrand ont été vraiment utiles, ou que du simple relai d'information peut être intéressant.

Quand je pense qu'ils projettent la construction de 6 nouveaux EPR en France, alors que la France est le pays le plus nucléarisé d'Europe, que la première construction à Flamanville est un échec, c'est une blague ??
 
Dernière édition :
Fuck. J'avais encore un peu d'espoir...

Je suis désolée pour ce que je m'apprête à dire.
Je vais mettre un peu les pieds dans le plat au sujet de Zaful.
Perso bah... je ne suis pas allée lire l'article parce que ça ne m'intéressait pas, tout simplement :dunno:
Les personnes qui sont allées le lire ont bien cliqué parce qu'elles y ont trouvé un intérêt, non ? Je sais pas, ça me paraît logique... MadmoiZelle publiera peut-être moins d'articles sur la consommation lorsqu'il n'y aura plus d'audience pour ceux-ci !!
(Bon, le fait que l'article sur Hulot ait eu moins de visite découle peut-être aussi du fait qu'on en entend parler un peu partout et qu'on ne sent pas forcément la nécessité d'être informé plus que ça dessus...)

Mais, je sais pas. Franchement. Les personnes qui critiquent la parution de l'article Zaful, ne vous sentez-vous pas un poil hypocrite... ?
Vous faut-il ABSOLUMENT une mention spéciale qui précise que la fabrication et l'industrie de toute cette fast fashion n'est pas forcément jo-jo pour l'environnement ???
Parce que moi, je me dis que les produits qui sont cleans sont plutôt chose rare quand même. On a plutôt tendance à préciser quand un produit est clean plutôt que quand il ne l'est pas :dunno: !



Seriously...
... à moins de consommer les légumes de ton jardin, et te fournir de tout le reste en local, raisonné et saisonnier. Réfléchir à ta cosmétique de façon durable et minimaliste. Renoncer à ta consommation de clopes, Chocapics et bâtonnets de surimi. (OUI, J'EXAGERE EXPRES) ... Ben le reste c'est un peu caca, nan ?
Tant que nous ne sommes pas prêt.s. à nous passer de tout notre petit confort de consommation et technologique, ben ça va être vachement compliqué quand même.
Et quand je vois les réactions des habitants de ma ville face au nouveau système de tri des ordures et compagnie, ben ça fait peur.
Les gens ne veulent changer ni leurs habitudes, ni leur confort.

Pour qu'on puisse avoir une prise de conscience générale et surtout une action globale, il va falloir attendre que le monde se casse la gueule :tears: (Enfin, clairement c'est déjà enclenché, mais nous n'en subissons pas encore assez les effets physiques.)

Attendons encore un peu quelques centaines de milliers de morts dues aux catastrophes climatiques. Des milliards et des milliards de thunes pour les aides humanitaires et la reconstruction des zones sinistrées. Un épuisement total des ressources.
Les gens - petits mortels que nous sommes et grandes instances politiques et industrielles - commenceront peut-être à penser à commencer de réagir. Certains commenceront peut-être à jeter leurs mégots à la poubelle et à trier leurs bouteilles en verre...

Au sujet de Nicolas Hulot, j'avoue que je ne me suis pas intéressée à toutes les histoires qui tournent autour de ses contradictions.

Perso, je suis bourrée de contradiction. Pas vous ? Vous critiquez Zaful parce que vous n'avez jamais acheté de fast fashion car c'est totalement en désaccord avec vos principes, c'est ça ? (Exit Zara, Promod, Pimkie, Asos, Undiz, la redoute et compagnie, that's it ?) Je suis également certaine qu'aucun n'objet en plastique n'a jamais franchi le seuil de votre porte, évidemment ! (Porte d'un logement d'ailleurs totalement tourné vers l'écologique et le développement durable à base d'énergie solaire et géothermie, n'est ce pas...)

Un écolo est censé vivre nus-pieds et n'a pas le droit de gagner de l'argent ?

Perso, je vois que Hulot a le mérite d'essayer.
Je m'intéresse au positif, et à ce qu'on essaie de faire pour avancer. Je ne vais pas me fatiguer à le basher et le critiquer pour sa vie personnelle et le nombre de voiture qu'il possède.

Tout cela est tellement mind fucking :ko:
Merci pour tout ça. T'as tout compris de ma position sur le sujet !

@Kaus Australis : j'en fait, des articles sur l'écologie, plein. On est plusieurs au sein de la rédac à en faire, depuis des années. Ils ont des audiences ridicules, mais ça encore, c'est pas grave. Le problème, c'est qu'ils ne provoquent pas de réactions de type "merci pour cet article, merci pour ces infos". Non. Ils provoquent des réactions de colère sur les autres articles publiés le même jour ou les jours suivants. Comment osez-vous publier ça. Hier un article sur cowspiracy, aujourd'hui une recette de poulet au caramel, c'est une terrible contradiction. Etc.

Et je comprends ces réactions. Les articles ecolo font des audiences degueu parce que beaucoup de lectrices évitent ces lectures, parce que le déni est confortable, alors que la réalité est angoissante. Bon. Et beaucoup de lectrices de ces articles dirigent ensuite leur colère contre d'autres articles, parce que la colère exorcise les angoisses. Ça soulage un peu l'impuissance. Je comprends, parce que je suis passée par là.

J'ai entendu la démission de Hulot en direct, et j'aurais pu être la plus cynique des rédactrices en chef : aujourd'hui, journée écolo. Je retiens tous les articles mode, beauté, shopping, cuisine. On ressort tous nos articles décryptage, action, témoignages autour de l'écologie, les grands plaidoyers politiques, comme les petits gestes du quotidien. Une journée de répit, pendant laquelle on se rassure mutuellement : le monde va mal mais vu d'ici, ça va un peu mieux.

Mais non en fait. Mardi 28 août, Hulot démissionne et c'est business as usual. C'est pollution as usual, destruction as usual. Des articles "non ecolo", il y en a tous les jours sur madmoiZelle, et il y en a eu le jour de la démission de Hulot. Je ne vous offre pas une bulle d'hyprocrisie et de réconfort feint, je vous renvoie à notre réalité collective. La homepage de madmoiZelle, c'est un mirroir. Je suis contente, perso, que le reflet vous ai heurté. C'est le même tous les jours, mais ce jour-là, le paradoxe profond de notre société vous saute au visage, donc vous me sautez à la gorge. Mais moi je suis juste le messager. Et j'ai le sentiment d'avoir réussi à faire passer mon message.

Merci pour ton post @MaryPoppinz t'as tout compris. Vous pouvez toutes m'en vouloir de ne pas vous avoir épargnées, mardi 28 août. De vous avoir exposées frontalement aux paradoxes de notre société. Mais vous ne pouvez pas m'accuser de ne pas prendre la mesure de ma responsabilité, ni de mon pouvoir d'influence et de sensibilisation. Je l'éprouve depuis des années, et je sais d'expérience que pour sortir du déni, la pédagogie est bien moins efficace que le choc. Je veux bien m'excuser de ne pas vous avoir épargnées, mais je ne peux pas le regretter.

Et @MaryPoppinz a raison : faire disparaitre la fast fashion de madmoiZelle ne fait pas disparaitre la fast fashion. (À termes ça fera disparaitre madmoiZelle bieeeeen avant que ça ne fasse sourciller la fast fashion...) C'est nous toutes ensemble qui allons changer ce monde. J'ai hâte de pouvoir vous tendre un miroir qui témoigne de ce changement. Ça dépend de nous tous et toutes, collectivement. Et je commence perso par la seule personne que je suis effectivement capable de changer : moi-même. (Je suis deja vegane mais jvais passer plastic free à partir du 1er septembre).
<3

(Et oui si vous comparez l'écologie au féminisme, j'ai globalement fait pareil : des miroirs du quotidien pour que les gens percutent le problème, de la vie quotidienne, et beaucoup de patience car on en reste toujours aux bases.)
 
Mouais, perso j'ai plutôt trouvé le post de @MaryPoppinz un poil défaitiste et pas vraiment engageant mais après tout je n'ai peut être rien compris. (Edit : en fait ce que je veux dire c'est que son message m'a rendue triste, et pas dans le bon sens du terme, je pense qu'on doit faire preuve de courage, de ténacité et de beaucoup d'énergie... mais certainement pas d'abattement).

Pour le terme "te sauter à la gorge", je le trouve un peu exagéré. Le forum est un espace de dialogue, ce n'est pas non plus le lynchage tel que j'ai peu l'observer sur les réseaux sociaux. Après je reste dubitative face aux arguments présentés, même si je les comprends très bien. A franc parler c'est pas la première fois que je m'interroge sur la promotion de la fast fashion. J'aimerais bien être plus assurée aussi des motifs qui poussent les filles à venir lire des articles sur le site, car je ne suis pas vraiment certaine que ce soit pour la sélection d'articles proposée.

Dans mon monde, mes copines et moi, ce qui a fait que les filles sont venues et sont restées c'est (en vrac) :
- des vidéos fun
- des contenus engagés en particulier sur le féminisme
- Marion Seclin et Fabflorent
- les rubriques sexo et love (mais surtout le cul)
- les règles et la contraception

Les fringues, ben sorry mais internet regorge déjà teeeeellleeeeeement de contenu que c'est pas par ici que je suis venue (et mes copines non plus) bouziller la planète et rendre chèvre ma banquière sur les dernières années ;)

En vrai, à quand un nouveau billet de Clémence sur le passage vegan et ses intentions futures ?
 
Mais, je sais pas. Franchement. Les personnes qui critiquent la parution de l'article Zaful, ne vous sentez-vous pas un poil hypocrite... ?
Vous faut-il ABSOLUMENT une mention spéciale qui précise que la fabrication et l'industrie de toute cette fast fashion n'est pas forcément jo-jo pour l'environnement ???
Parce que moi, je me dis que les produits qui sont cleans sont plutôt chose rare quand même. On a plutôt tendance à préciser quand un produit est clean plutôt que quand il ne l'est pas :dunno: !
Ben non. On n’a pas besoin d’une mention disant que c’est mal. Très clairement si on s’indigne, c’est qu’on sait que c’est mal.
Mais si on le sait, c’est bien parce qu’on l’a appris quelque part. Ça ne tombe pas sous le sens pour la majorité des personnes.
Tu parles de l’opposition “clean” / “pas clean”. Mais je pense que le fait de savoir où se positionne un produit par rapport à l’un de ces pôles ne traversent même pas forcément l’esprit.
Quand j’etais adolescente je n’avais aucune conscience du problème posée par ce genre de fringues au niveau environnemental. J’étais peut-être sotte, j’en sais rien, mais maintenant je me dis que j’aurais aimé savoir. On a pas tous, toutes l’esprit affuté et la capacité de se faire une idée sur la base de rien ou pas grand chose (et oui il y a des médias, des personnes qui informent sur le sujet, mais honnêtement ça a peu de visibilité par rapport au matraquage publicitaire que l’on subit)

Je pense que c’est trop facile de dire « les personnes sont assez grandes pour se faire une idée, elles savent ce qui est bon ou pas et choisissent en connaissance de cause » (je ne dis pas que c’est ce que tu dis, je parle de manière plus générale.).
On n’oserait jamais dire par rapport à un article féministe qu’il est inutile d’informer, parce qu’on a pas à influencer.
Je pense que cette différence de traitement est ce qui a pu choquer vis à vis de cet article.

Personnellement je ne m’etonne pas vraiment de ne pas voir un article critiquant la fast-fashion sur Madmoizelle, vu que ça fait parti de leurs sources de revenu, j’imagine. Ils peuvent difficilement se le permettre vis à vis des marques qu’ils mettent en avant. Je comprends cela.
Ceci étant dit j’ai du mal avec l’argumentaire qui consiste à dire que dans ce cas précis, on n’a pas à pousser les personnes dans une direction ou une autre, donc on se garde de mentionner les impacts. Dire que la fast-fashion n’est pas propre (sur le plan environnemental et sur le plan humain) ce n’est pas une opinion, c’est un fait, on en fait ce qu’on veut.
Tout comme (je m’excuse pour ce parallèle, mais il me permet d’exprimer au mieux ma pensée) dire que les femmes ne sont pas moins intelligentes que les hommes, ce n’est pas une opinion, c’est un fait. Et on en fait ce qu’on veut - malheureusement. On peut penser que c’est vrai, faux, bien ou mal, en son âme et conscience.

Beaucoup de personnes ayant commenté cet article ont l’air de s’offusquer de ce manque d’information (et du timing de publication malheureux), je ne crois pas que ça en fasse des hypocrites.

(Edit : syntaxe...et grammaire)
 
Dernière édition :
@StellaMars Effectivement, je suis plutôt défaitiste par rapport à tout ça, mais disons que c'est d'une façon globale.
Comme le dis @Clemence Bodoc , je vais d'abord commencer par moi et changer mes habitudes (fierté du moment : je ne mange plus de viande depuis deux semaines, après avoir eu l'envie d'être végétarienne pendant des années sans avoir les gonades de la faire :danse:) avant de commencer à fustiger tout le monde. (Sauf des fois, comme hier, où je secoue un peu la fourmilière dans mon entourage).

Par exemple, je suis juste triste de voir que la quasi totalité de mes amis sont horrifiés par le fait que je me sois mise à utiliser des mouchoirs en tissu plutôt qu'en papier. C'est mon choix, et je ne vois pas ce que ça peut leur faire... :dunno:

@Kaus Australis , c'est déjà super chouette les efforts que tu fais. Tu réfléchis un eu à tout ça et c'est déjà beaucoup, car ce n'est pas le cas de tout le monde :cyclope: Alors ok, il t'arrive de commander en ligne etc etc, mais ça n'efface pas tous les autres efforts que tu fais pour autant ! Continue ces efforts :nod:

Je me dis qu'il n'y a pas de "petites victoires". Je fais mon possible à mon échelle pour changer mes habitudes. Par exemple, je n'utilise plus de gel douche en flacon mais plutôt du savon sans emballage. Evidemment, ce geste ne sera pas le sauveur de l'environnement d'ici une poignée d'année. Ce n'est pas ça qui fera que le réchauffement climatique s'arrêtera l'année prochaine. Je ne peux pas voir les résultats immédiats de ce changement de consommation. Mais bon. Je le fais quand même.

Avant, j'avais le clic frénétique sur les tutos bôtey, hits de la fauchée and co. Maintenant, moins. Ce ne veut pas dire que je ne le fait plus du tout. Je le fais moins maintenant car je suis moins intéressée par tout ça.

Ce changement perso, disons cette prise de conscience, est très récent. Ca fait environ 1 an que j'ai sauté le pas et commencé à changer mes habitudes de consommation.

J'aimerais tellement, mais tellement ! que ça soit le cas pour plus de personnes de mon entourage ! Que les gens me regardent moins bizarrement quand je sors mon mouchoir en tissu ou ma pierre d'alun. Que ça devienne une habitude pour tout le monde. Que je puisse apprendre des autres et m'améliorer rapidement, plutôt que de passer pour l'extraterrestre pseudo-écolo qui distille deux-trois conseils à ceux qui veulent l'entendre. Que les gens ne me regardent pas avec de grands yeux (qui peuvent être admiratifs aussi hein) quand je leur dit que je lave ma vaisselle au savon de Marseille, ou qu'il rigolent quand en soirée je sors des serviettes en tissu plutôt que le rouleau d'essuie-tout...

Avec plein de petits gestes, on peut faire avancer un peu les choses :fleur:
N'ayons pas peur non plus de nos contradictions :red:
 
Alors je vais peut-être dire une bêtise, mais je pense que beaucoup de lectrices n ont pas cliqué sur l article sur Hulot parce qu elles étaient déjà au courant et avaient l impression de ne rien pouvoir y faire...C est aussi pour ça que je regarde de moins en moins les infos: un sentiment d'impuissance et de détachement.
Par contre, il y a plein de petits trucs qu on peut faire au quotidien pour minimiser notre impact sur l environnement, et je pense que l article sur Zaful était une bonne occasion d informer sur les conséquences de notre consommation courante. Il ne s agit pas d être «parfait», de toute façon la perfection n est pas de ce monde, mais de réfléchir a sa manière de vivre. Je comprends l argument «de toute façon ça suffira pas alors pourquoi s embêter» j y adhérais aussi a une époque. Mais avec ce genre de raisonnement, on ne se révolterait plus contre rien.
 
Merci pour l'explication Clémence.

Je ne suis vraiment pas d'accord avec tous vos arguments.
Ce qui était vraiment choquant dans cette histoire, c'est votre absence totale de cohérence dans la ligne éditoriale. Vous ne pouvez pas dire que le monde va mal, qu'il faut acheter en friperies et vivre zéro déchet d'un côté, tout en promouvant un comportement d'acheteuse compulsive d'un autre. Le problème est moins d'avoir fait un article sur Zaful que le comportement que vous mettez en avant en faisant ca : sérieusement, il y a un fossé entre acheter 2 vêtements sur Zaful parce qu'on en a besoin et crier à qui veut l'entendre que l'on a acheté 6 t-shirt, 3 pantalons, avant d'y retourner 2h plus tard...
De plus, et apparemment il est toujours utile de le rappeler, il n'est pas nécessaire d'être irréprochable pour critiquer un fait inacceptable. Oui, j'ai acheté chez H&M dans ma jeunesse, certes je ne le fais plus mais même si c'était le cas, je peux quand même être en mesure de pointer ce qui ne va pas. Il est aussi nécessaire de changer mon comportement mais ca n'est pas vraiment lié à la légitimité de mon commentaire. Personne n'est irréprochable au niveau émission carbone, alors on doit tous vivre dans notre coin en attendant que le monde se casse la gueule ?
Que montrent vos vidéos "acheter ses vêtements en friperie", "street style zéro déchet", si à côté vous montrez que ca vous est totalement égal d'acheter compulsivement même en n'ayant plus de place dans votre armoire ? Croyez-vous vous-même en ce que vous nous présentez ? Et ceci s'adresse moins à l'auteure de l'article sur Hulot qu'à la rubrique mode en particulier, qui offre les plus grosses contradictions.
 
Dernière édition :
Le site ne va jamais critiquer frontalement la fastfashion et arrêter de faire des articles dessus puisque c'est en grande partie sa source de revenus... :dunno:
Je comprends bien que ça doit être très difficile de gérer à la fois une ligne éditoriale "écolo" (c'est -à-dire pas compatible avec le système économique actuel) et être un acteur de ce même système (sans avoir d'autres choix si le site veut rester gratuit !). Je comprends l'argument d'éduquer petit à petit, mais je pense personnellement que faire à la fois des articles sur l'écologie ET sur la promotion de la fastfashion (et des comportements consuméristes associés), c'est pire que de seulement faire la promotion de la fastfashion.
Ça maintient les gens, dans l'illusion pour certains (qui n'ont pas eu les clefs pour comprendre le lien entre les deux, et je ne leur jette absolument pas la pierre !) et dans le déni / dissonance cognitive pour d'autres (dont je fais moi-même partie, j'achète mes fringues chez h&m...) de croire qu'il est possible d'avoir une société préoccupée par l'écologie qui ne remet jamais en cause ses modes de consommation et son système économique global (fondé sur la croissance, c'est à dire produire plus chaque année que l'année précédente... ce qui revient à consommer chaque année plus que la précédente !).
A chaque fois que je lis un article "mode fastfashion", ça me donne inconsciemment envie d'aller moi aussi acheter 6000 crop tops à 5 euros, alors que je SAIS pertinemment que ces crop tops sont un désastre écologique et humain... et je ne pense pas être la seule dans ce semi-déni. Ce genre d'article n'a pas un impact neutre en étant "non écolo", ils aggravent le problème.
Je vais peut-être être très dure mais pour moi, publier ce genre d'article sur la fastfashion tout en se disant "ecolo" c'est avoir une ligne éditoriale consumériste qui fait... du greenwashing.
Sur des questions d'écologie, j'ai bien peur que Madmoizelle participe activement au problème plutôt que de le résoudre petit à petit en "laissant les gens faire leur propre chemin écologique", vision qui me paraît extrêmement naïve au vue de l'ampleur des enjeux économiques et de la force de conditionnement de la pub/du marketing dans le domaine de la mode.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes