N'empêche, si les hommes qui frappent leur copine/femme/concubine/pacsée avaient peur de se prendre un coup de fusil en retour, ou les mecs qui harcèlent dans la rue de se prendre un coup de poing, y en aurait qui y repenserait à deux fois. Je suis tout à fait d'accord avec ce qui est dit dans King Kong théorie là-dessus. Je pense même que dans beaucoup de cas, la non-violence est une arme qui sert les dominant.e.s et non les dominé.e.s.

En l'état, la loi et l'application de la loi protège plus les dominant.e.s que les dominé.e.s, il faut bien que les dominé.e.s se défendent avec les armes à leur portée. Et l'une de ses armes les plus dissuasives, c'est la violence. L'Etat l'a bien compris, il s'est arrogé le droit à la violence légitime, et s'en sert, par exemple, pour brider les revendications du peuple.
 
Bon, sur l'utilisation de la violence, je pense qu'il y a deux poids deux mesures:
- Personnellement, je me reconnais plus dans un féminisme pacifiste. C'est vraiment pas mon genre d'aller à la baston. J'estime être bonne à formuler des arguments, et, si je bosse bien un sujet, y a moyen que je puisse éduquer, manifester, débattre ou faire de la prévention (sauf avec les mecs cishet qui te coupent constamment la parole et qui sont infoutus d'écouter une seule de tes phrases genre grrrrrrrr :scream:). Je suis qqn de très sensible donc je devrais travailler sur mes émotions mais dans l'ensemble, je sais que je peux le faire et c'est dans ce militantisme que je me reconnais.
- Mais d'un autre côté, je pense qu'une forme de violence dans le militantisme est indispensable. Déjà, parce que je suis désolée, mais sans violence, les luttes ne vivent plus. La violence, la radicalité, sert à faire vivre les luttes dans le paysage médiatique. Peu importe comment les gens parlent de nous à l'instant T, ce qui importe, c'est qu'on aie leur attention. Et quand le sujet arrive sur la table, c'est là que les pacifistes prennent le relais pour rendre la lutte envisageable envers la société. Maintenant, je pense que la violence doit être proportionnée (attaques envers des biens matériels, ok, grèves, ok, manifs, ok, mais on ne s'attaque aux personnes qu'en cas de légitime défense), nécessaire, et surtout, pensée. La violence des suffragettes telle qu'elle est décrite dans l'article est un bon exemple, ce n'est pas de la violence primaire, bestiale comme celle des violeurs. C'est de la violence stratégique, pensée dans le but de minimiser le plus possible les atteintes aux personnes.

Je dirais aussi que dans ce contexte d'idéologie sécuritaire, apprendre à se défendre, même quand on va en manif non violente, c'est primordiale. Et que quand on milite, à un moment ou à un autre, il faudra être violent.

Edit : d'ailleurs je vais faire un screen de la couverture du livre, que j'achèterai quand j'aurais fini mon semestre car là j'ai 0 temps pour lire :lunette: Mais les autres commentaires de personnes qui ont lu le livre m'intriguent pas mal!
 
Dernière édition :
Personnellement, je rejoins quelques unes d'entre vous et pour moi, le pacifisme ne suffit plus. Et pourtant, je ne pense pas que la violence physique à base de bombes et d'agressions soit la réponse non plus.
On oublie souvent la réponse psychologique. Celle de voir ton agresseur et de lui dire: tu me dois tant d'années de prison et tant de milliers d'euros d'amende. Ou les personnes de ton entourage qui n'ont pas voulu t'aider ou t'écouter ou te défendre, tu leur répètes, à chaque fois que c'est possible, qu'ils sont responsables en partie de ton mal-être. Tes potes qui font des remarques sexistes. Tu leur sers les chiffres et au bout d'un moment, tu leur dis ta gueule parce qu'ils ont des bons petits pénis blancs de classe moyenne supérieure et ça suffit le mansplaining de petits connards qui n'ont rien vécu (et mis des mains aux cul). Il y a le besoin d'être éduqué mais on ne va pas se mentir: tant de femmes, tant d'hommes autour de nous nous disent de la fermer, qu'au fond c'était notre faute, que le gars qui nous a fait ça au fond il avait des excuses. C'est mon vécu mais je suis sûre de pas être la seule. Les colleuses sont aussi violentes, leurs messages le sont. Les livres qu'on lit, ce qu'on écrit, ce qu'on dit, ce qu'on écoute peuvent être violents.
Après tout, quoi de plus puissant qu'une sainte colère? Et par là, je ne parle pas de guerre sainte, mais de colère légitime, justifiée qui nous nourrit en faisant attention à ce qu'elle ne nous détruise pas. Et mon avis, c'est qu'avec toute la colère et la frustration accumulée, j'ai personnellement la rage. Et être plus violente dans mes paroles, dans mes actes, sans être dans l'illégalité, c'est la réponse. C'est-à-dire être hystérique. Perdre mon calme. Et faire accepter à ces hommes et à ces femmes qui préfèrent rester bien cachés sous leurs couvertures qu'en fait, i.e.ls ne voudront pas nous écouter mais devront nous entendre. Pour que celleux qui ne peuvent pas, qui n'osent pas nous suivre parce qu'ils ont des responsabilités ou peur (ce que je peux comprendre) sentent qu'i.e.ls sont quand même représenté.e.s par notre colère et par notre combat.

Pour moi, la violence, c'est ne rien lâcher, jamais. C'est une violence pour moi mais aussi pour les autres. Dès qu'on aborde le sujet, BAM. Dès qu'on me fait une blague, BAM. Dès qu'on m'apporte des fleurs pour "la journée de la femme", réaction en chaîne de BAM. Ma colère, elle est là, je la montre, j'ai les chiffres, j'ai les preuves, j'ai mon expérience, partout, tout le temps et je leur balance à la face, encore et encore. Qu'i.e.ls ne puissent pas s'échapper, essayer d'oublier, se cacher, faire en sorte qu'ils ne puissent pas se mettre la tête dans un trou pour compter les petits fleurs et écouter les petits oiseaux. Et Balance ton poste (c'était gratuit mais j'assume).
Chacun sa manière de combattre. Je pense qu'il est bon que madmoiZelle parle de violence et de colère. Parce que sans colère, on ne serait pas féministes. Et notre colère de femmes existe. Elle est là. Elle est normale. Si madmoiZelle n'en parlait, même ce magazine nous retirerait ça.
Parce que la colère parfois, c'est tout ce qu'on a pour avancer.
 
@Nancy Drew Je ne pense pas que ça s'éloigne d'un mouvement pacifique. C'est bien sûr ma vision des choses, mais je pense au contraire que être pacifique ne veut pas dire tout accepter. Je pense qu'une colère peut être "pacifique". Le fait de se défendre n'est pas non plus ce que je considère comme de la violence.

En fait je vois la violence comme quelque d'oppressif, tout bêtement. "Le jour où les hommes auront peur de se faire lacérer la bite…" est ce que je considère comme de la violence. Les mettre au pied du mur et une conséquence légitime à leurs actes n'est pas ce que je vois comme "violent".
 
@Nienke
Plus exactement, Despentes dit ceci :

« Mais des femmes sentent la nécessité de l’affirmer encore : la violence n’est pas une solution. Pourtant, le jour où les hommes auront peur de se faire lacérer la bite à coups de cutter quand ils serrent une fille de force, ils sauront brusquement mieux contrôler leurs pulsions “masculines” et comprendre ce que “non” veut dire. »

Clairement, elle évoque ici un contexte de viol. D'accord, ce n'est peut-être pas une légitime défense selon la loi (en fonction de comment on analyse la proportionnalité... c'est un autre débat) mais quand même... J'ai beau être du côté des pacifistes, j'ai du mal à voir cela comme "être oppressif" pour autant... Pour moi, quand on viole et que la victime blesse en retour, c'est bel et bien une conséquence des actes du violeur.
Quand Despentes parle de violence dans ce passage, c'est clairement une violence défensive. Ce n'est peut-être pas la stricte définition de légitime défense, mais elle n'appelle pas non plus à taillader les parties intimes des gens comme ça !
C'est le gros problème de l'écriture de cet article je trouve : un amalgame de différents cas de figure et de plusieurs notions.
 
Dernière édition :
Pour moi, le pacifisme ne sert à rien, à part rassurer les dominants qu’on ne va rien faire d’extrême et que tout va rester pareil. Même si on est pacifique, on voit que la police en a rien à battre et va tapper et arrêter des gens pour avoir tenu une veillée pour Sarah Everard ou nous balancer des chevaux dans la gueule comme pour la manif BLM. Le parlement anglais parle même d’enlever le droit à protester. On devrait faire quoi, alors ? Laisser passer ça , continuer à être pacifique alors que les policiers en face hésiteront pas une seconde à devenir violent ? La police est la pour aider les puissants et riches , pas nous.

Continuer à croire en la police alors que nos plaintes passent à la poubelle, sont ignorés ou moqués ? Espérer que la police et le gouvernement vont changer si on croise bien les doigts ? Si on fait juste une manif calme, les gens vont juste se dire soit “les français ont toujours besoin de râler/protester’’ et l’oublier avec les centaines d’autres qu’on a fait, mais si on faisait quelque chose de plus violent, genre Cramer un symbole de leur pouvoir, ils écouteraient.

https://brutus-red-xiii.tumblr.com%2Fpost%2F645625947827175424
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes