Mewen

Aaron Burr, Sir
Purée, j'admire les personnes qui sont capables de faire preuve de diplomatie et de compréhension lorsqu'elles sont confrontées à ce genre de cas. Moi je ne pourrais pas je pense, rien que le fait de lire l'article m'a énervée (pas l'article bien sûr, imaginer cette situation).
Après c'est certain qu'en fonction du degré de complotisme, il y a des possibilités de dialogue. Mais honnêtement, une personne qui en est à penser que les vaccins contiennent des puces ou que la terre est plate, je pense que j'ai plus de chances en ayant une discussion avec un mur.
 
C'est hyper difficile pour moi de rester zen pendant ces moments-là. Les gens qui balancent des énormités m'agacent profondément, surtout quand ces énormités peuvent affecter profondément la vie réelle de personnes qui n'ont rien demandé (les personnes vulnérables pour le covid, mais on peut aussi penser à la théorie du "grand remplacement" qui vise spécifiquement les personnes racisées).
La plupart du temps, j'évite le sujet, car j'ai l'impression que mon énervement me transforme en quelqu'un d'ultra condescendant et qu'au final ça fait plus de mal que de bien. En plus j'ai tendance à être assez cash, et pas vraiment dans le bon sens du terme...

Mais, quand je suis de bonne humeur, il y a une technique que je fais et qui marche plutôt bien, c'est la technique de "se poser en personne qui ne sait pas, qui veut apprendre et qui pose des questions". En gros, j'écoute la personne parler, et je lui pose des questions qui vont appuyer sur la faiblesse de leurs arguments. Je peux demander "mais est-ce que ça veut dire ça? C'est un peu gros quand-même... Oh, c'est vrai? Parce que moi j'avais entendu ça... Qu'est-ce que t'en penses ? Ça a l'air plus plausible ?".

Et bon, quand quelqu'un veut juste être conforté, ça ne marche pas, en revanche, quand les personnes sont dans une situation où elles sont encouragées à expliquer des choses mais qu'elles n'y arrivent pas, ça va les encourager à faire plus de recherches et potentiellement les sortir de leurs vues complotistes :hesite:
 
En vrai franchement c'est chaud.
J'ai eu le cas pas plus tard que samedi et la conversation était tellement ... surréaliste !

J'ai repris contact avec une amie (fin une pote plutôt, dont j’étais assez proche il y a quelques années) et elle est totalement complotiste. Reptilien, Illuminati, manipulation du gouvernement pour le Covid, tout y passe. Et pour compliquer le tout elle rajoute ses convictions religieuses par dessus tous ses délires complotistes.
(Oui parce qu'elle s'est convertie au catholicisme, se définie elle-même comme une intégriste.)
Tout son délire complotiste est vu au travers du prisme du catholicisme c'est juste .... juste je ne comprends pas. Et c'est très très très difficile de discuter avec elle quand elle part là-dedans. Et impossible de discuter, de raisonner, de questionner parce que "on ne remet pas en question Dieu". J'ai jamais vu ça. Franchement on dirait un lavage de cerveau :sad:

Le reste du temps c'est quelqu'un d'adorable c'est ça le pire =/
 
Dernière édition :
J'ai aussi beaucoup de mal avec ça. J'ai une connaissance sur Facebook qui est dans le délire Hold-Up. Il commente toutes les publications qui passent sur le covid, du type "Allez-y les moutons", "Gouvernement fasciste", ou un plus sobre "Manipulation".
Je n'entre surtout pas en discussion avec lui sur ce sujet car je vrille très rapidement. J'ai une mamie de coeur que j'aimais beaucoup qui est morte du covid, autant dire que j'ai des réactions encore plus épidermiques face aux gens qui te prennent de haut grâce au savoir ultime qu'ils ont acquis dans les bas-fonds d'internet.

Et je dis ça alors que j'ai une photo de Nessie TOTALEMENT VERIDIQUE en avatar :taquin:
 
"Notamment dans Hold-Up, c’est tout bête, il faut pointer du doigt qu’il n’y a pas de droit de réponse"
Déjà une experte qui dit "c'est tout bête" pour un problème de complotisme, y a pas à dire ça me donne pas confiance.
Non le complotisme n'est pas "tout bête" à régler.

D'abord parce que c'est dans l'ADN des politiques de faire des complots (c'est une métaphore, hein, c'est pas vraiment dans leur ADN). Je veux dire, iels sont là où iels sont justement parce que ce qui les amuse, c'est de faire des crasses aux autres. C'est ça qui les fait vivre. Je veux dire, des complots, y en a pleins : au hasard, les armes de destruction massives que l'Irak devait avoir et en fait non, c'est quoi, à part un complot pour aller coloniser un pays pétrolier qui voulait se libérer du dollar ?

Surtout si nos dirigeants nourrissent le truc : Sibeth N'Diaye qui dit qu'elle "assume de mentir pour protéger le président", c'est quoi, à part saper la confiance des gentes envers les dirigeants ?

On peut dire que c'est de l'incompétence. Moi ça me va pas, parce que pour enrichir les riches là bizarrement iels sont très compétents. Donc j'ai du mal à penser que c'est de l'incompétence (même si pour certains la question se pose).

Perso je suis pas d'accord avec cette histoire de diabolisation du complotisme. Parce que ces temps-ci "complotiste" ça désigne n'importe qui qui n'est pas d'accord avec le gouvernement ou avec notre "élite" (les riches quoi).
Et, pour mieux casser la critique, les élites mettent en avant les complotistes les plus stupides, pour se créer un homme de paille facile à démonter. C'est vrai que taper sur les illuminatis reptiliens, c'est plus facile que de démonter les arguments de chercheurs CNRS comme Lordon ou les Pinçont-Charlot.

L'article le dit, heureusement : le complotisme est un bon réflexe. Et je suis d'accord : c'est très sain de critiquer ce que dit un gouvernement qui, par ailleurs, dit clairement qu'il ment (N'Diaye). C'est plutôt signe de bonne santé mentale, de pas croire la propagande actuelle, digne de la Corée du Nord.

Si on en arrive là, au développement des croyances sectaires ou délirantes, c'est surtout parce que nos dirigeants disent ce genre de chose, ou soutiennent durant plusieurs mois les personnes qui les disent (elle est restée combien de temps porte-parole du gouvernement, N'Diaye ?)
 

FraiseDeGrouchy

Retard excusé si ce sont des Mara des bois
Je trouve qu'il manque une question importante dans l'article: quelle est la généalogie du complotisme?

Tout d'abord, l'article donne la définition suivante du complotiste:

Un complotiste, c’est avant tout une personne qui se méfie des médias et des gouvernants.
Déjà là c'est problématique parce que faire preuve de méfiance et de scepticisme est juste la base de toute démarche intellectuelle critique. Pour ma part, ça me semble très sain de ne pas croire sur parole les médias et les gouvernants.

D'autre part, pour qu'il y ait confiance dans les médias et surtout dans les gouvernants, encore faut-il que ces derniers en soient dignes. Quand Agnès Buzyn, alors ministre de la santé, affirme que le risque de propagation de l'épidémie en France est faible (https://www.bfmtv.com/politique/vir...l-ne-peut-pas-etre-exclu_VN-202001210198.html) et que les risques de contamination sont très faibles (https://www.francebleu.fr/infos/societe/coronavirus-1581249496), on peut douter de sa parole ou c'est du complotisme?
Quand Sibeth Ndiaye prétend que les masques ne sont d'aucune utilité et qu'elle-même ignore comment en mettre un (https://www.20minutes.fr/politique/...encourage-volte-face-gouvernement-port-masque), on peut douter de sa parole ou c'est du complotisme?
Quand Emmanuel Macron affirme qu'il n'y a pas eu de pénurie de masques (https://www.midilibre.fr/2020/05/19...ais-ete-en-rupture-affirme-macron,8893958.php), on peut douter de sa parole ou c'est du complotisme?
Quand Emmanuel Macron prétend que "le virus n'a pas de passeport" et que la fermeture des frontières n'empêche en rien la propagation du virus (https://www.marianne.net/agora/hume...e-virus-n-pas-de-passeport-mais-il-une-plaque), on peut douter de sa parole ou c'est du complotisme?

Il est plus rassurant de penser que le complotisme résulte simplement de la bêtise des gens, de leur inculture voire de leur crédulité. Mais comment espérer que les gens fassent confiance à un exécutif dont la preuve est faite qu'il a, à de multiples reprises, menti ou, si on reste plus neutre, qu'il s'est lourdement trompé? Comment inciter les gens à écarter tout scepticisme quand les gouvernants font autant d'erreurs et se contredisent d'une semaine à l'autre? Il n'y a rien de malsain à douter de quelqu'un de douteux.

D'autre part, le terme "complotisme" est désormais utilisé comme un "fourre-tout" permettant de décrédibiliser facilement et sans argument toute personne sceptique quant à une version officielle. Exemple: Une personne travaillant dans le milieu médical est (très) sceptique en entendant le président de la République affirmer que le stock de masques est suffisant alors qu'elle constate concrètement que l'hôpital ou la clinique où elle travaille est en pénurie de masques et que ce constat se vérifie partout à travers la France. Elle remet donc en question une "version officielle". Donc elle est complotiste. Donc elle est à ranger dans le camp de ceux qui pensent que la Terre est plate ou que les reptiliens gouvernent le monde. Or ces derniers sont ridicules donc elle-même est également ridicule.

Qu'on arrête d'utiliser ce terme "complotiste" qui est complétement vidé de son sens et qu'on s'en tienne au débat, à l'argumentation et aux faits.

@grenouilleau Je partage complétement ton avis, merci d'avoir formulé tout ça aussi clairement! Et on pourrait donner encore tellement d'exemple, comme les charniers de Timișoara ou l'opération Northwoods.
 
Dernière édition :
Pour celles qui s'intéressent au truc, y a ce très bon article d'Acrimed, sur le "virus du complotisme"
J'en cite un (gros) bout, parce que je trouve que ça explique bien le problème :
« Le virus du complotisme », titre La Dépêche le 5 avril 2020. La formule fait écho aux théories conspirationnistes nées à la faveur de la crise du Covid, allant jusqu’à recueillir de larges audiences sur Internet [1]. « 25 % de la population est dans une lecture du monde complotiste » lancera, sans trop s’embarrasser de nuances, le sondologue Jérôme Fourquet au micro de Léa Salamé le 16 juin.
Mais qu’est-ce qu’un complot ? Selon le Dictionnaire historique de la langue française, le mot désigne au XIIe siècle une « foule compacte » avant de dériver vers la notion de « projet collectif secret ». Des projets collectifs secrets bien réels, il y en a toujours eu. Mais aussi des croyances délirantes en de prétendus projets secrets. Le coup d’État fomenté par la CIA au Chili en 1973 fait partie des premiers ; l’organisation secrète des Illuminati, des seconds.
En matière de complotisme, nombreux sont les journalistes à jeter l’opprobre sur les réseaux sociaux, comme Léa Salamé, pointant du doigt « la population sensible à ces thèses-là, qui s’informe sur les réseaux sociaux et défiante des médias » ; rares sont ceux qui balaient devant leur porte. Oubliant, d’une part, que les récits complotistes sont promus jusque quotidiennement par des chaînes de télé conventionnées par le CSA."
"
Au-delà du cas de ces chroniqueurs, les grands médias seraient sans doute inspirés de questionner la qualité de l’information qu’ils produisent. En cette période de crise sanitaire, alors qu’elle permettrait d’étouffer les spéculations et de couper court aux théories du complot, l’enquête a été trop souvent délaissée, et le commentaire médical confié au tout-venant. La raréfaction des journalistes spécialisés a aggravé la pauvreté de l’information scientifique. Le cas de la chloroquine, traité comme un vulgaire feuilleton à rebondissements par les chaînes d’info en est une illustration. Le relais complaisant des mensonges gouvernementaux pendant le confinement en est une autre. Comment dès lors s’étonner de la défiance tant décriée vis-à-vis des médias traditionnels ? Défiance dont se nourrissent justement les spéculations et thèses conspirationnistes…

On le voit : faute d’interroger l’écosystème de l’information dans son ensemble, la lutte contre le complotisme rate une partie de sa cible… Sans compter que certains éditocrates savent opportunément dégainer l’étiquette « complotiste » afin de délégitimer toute remise en question des discours officiels et du système capitaliste. Des critiques pointent les mensonges du gouvernement autour de l’incendie de Lubrizol ? Christine Ockrent s’indigne contre « cet affreux cancer du complotisme » (France Info, 30 sept. 2019). La journaliste Inès Léraud retrace en BD des années d’enquête autour de l’agroalimentaire en Bretagne et en cartographie les lobbys [5] ? Hubert Coudurier, directeur de l’information du Télégramme, dira de l’ouvrage qu’il a des « relents un peu complotistes » [6]. Les chiens de garde n’ont pas de limite."
 
Si on en arrive là, au développement des croyances sectaires ou délirantes, c'est surtout parce que nos dirigeants disent ce genre de chose, ou soutiennent durant plusieurs mois les personnes qui les disent (elle est restée combien de temps porte-parole du gouvernement, N'Diaye ?)
Le complotisme ne date pas d'aujourd'hui, la "rumeur d'Orléans" avec ses développements qui ont menés à des délires de sous-marins utilisés dans la Loire par des Juifs pour enlever des jeunes femmes blanches dans des cabines d'essayage afin de les vendre comme esclaves sexuelles date par exemple de plusieurs décennies.
Le complotisme anti-vaccins date par exemple... de l'invention des vaccins.
Si l'attitude du gouvernement actuel (et des gouvernements passés) favorise bien sûr les discours complotistes ce n'est pas forcément sa raison première: par définition, pour un complotiste, le gouvernement / l'élite ment. Peut-importe alors si des politiques mentent réellement ou non.

Faire preuve d'esprit critique c'est important, s'interroger, critiquer, etc, oui.
Mais dans le complotisme il n'y a pas d'esprit critique, ce n'est pas l'information / la compréhension des (véritables) complots : je trouve que confondre à dessein (comme on le voit de plus en plus) informations sur les complots / sur les mensonges / sur la désinformation et complotisme où justement y'a zéro esprit critique (c'est une sélection particulière de petites choses pour construire des théories avec balayage total d'arguments fondés, au motif que "ils mentent" / "la science ment" / "le gouvernement ment") c'est faire le jeu des complotistes et justement laisser prospérer les théories du complots les plus absurdes mais aussi les plus dangereuses.

Je rajouterais que tout ne peut pas être qualifié de complots : la désinformation, les mensonges, la récupération politique, la couverture de ses erreurs ou délits, etc, ce ne sont pas forcément des complots. Utiliser le mot "complot" à tord et à travers pour tout et n'importe quoi dès que y'a un mensonge de formulé n'aide je pense ni à lutter contre les (vrais) complots ni à lutter contre le complotisme.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes