@li-loo dans le cas du harcèlement, je dirais que c'est les deux, la classe sociale (vu qu'il y a une différence dans le type de harcèlement et son lieu d'exercice privilégié en fonction de la classe sociale) et la société patriarcale (pour l'origine du harcèlement en général). Dans le cas d'autres types de comportements par contre, vu qu'on a un peu élargi tout à l'heure, la société patriarcale n'a rien à voir par conte

Et c'est parce que je sais que la recherche peut-être biaisée que je ne parle pas d'une seule recherche mais d'un effet qui a été observé de manière consistante à travers de nombreuses recherches.
(Une partie des papiers que j'ai lu a été écrit par un de mes profs, qui vient de Medellin, a débarqué tout seul à 18 ans en Europe et a vécu dans des squats toute sa scolarité parce qu'il n'avait pas les moyens de se payer un logement. Je ne pense pas qu'il cherchait spécialement un impact du milieu social sur les comportements de déviance, et pourtant c'est ce qu'il a trouvé..)

Bref, sur ce je vais aller me coucher, parce que mon copain m'attend, et à part vous balancer toutes les références de mes cours, je ne vois pas ce que je pourrais dire en plus :)

Edit: @Ghost wind je ne sais pas à quelles conclusions aboutissent tes amies, personnellement j'aboutis à celles du plus grand nombre de papiers scientifiques..
Et comme je l'ai déjà dit, ça m'étonnerait que mon prof alterno-squatteur qui a vécu dans un des ghettos de Medellin soit classiste, et que d'ailleurs tous les sociologues de l'éducation, psychologues sociaux etc. que j'ai eu l'occase de lire soient classistes.. ça commence à faire une grosse conspiration de gens classistes quand même..

Et si je suis très honnête, je trouve un peu arrogant de faire passer une "expérience de vie", qui par définition est subjective et biaisée par dessus un consensus général dans la recherche, basé sur des études menées par des scientifiques qui ont quand même à coeur de donner des résultat les plus objectifs possible (en utilisant des protocoles censés diminuer la subjectivité, des analyses statistiques poussées etc.) parce qu'en général, si ils se sont lancés dans la recherche, c'est en voulant se rapprocher le plus possible de la vérité et la transmettre, pas pour embrouiller tout le monde en faisant paraître tout un tas de faux résultats :erf:
 
Dernière édition :
@Ghost wind c'est quoi constructiviste?
et j'ai pas l'impression de bien expliquer en fait :shifty: c'est des choses qui me paraissent tellement évidents que j'ai du mal à les énoncer clairement :shifty:
 
Je trouve le débat vraiment très intéressant et j'avoue être assez partagée. Même si les théories semblent se confronter, pour moi elles peuvent se compléter dans le sens où je suis persuadée que notre environnement, notre milieu social, etc. nous influence beaucoup (Bourdieu, toussa) et que des études ont montré qu'il pouvait être difficile de sortir de cet habitus (je rechercherais le texte où j'avais lu ça), seulement je ne pense pas que cela nous conditionne entièrement en tant qu'individu et qu'il est possible de se construire par soi-même par la suite, en rencontrant de nouvelles influences, etc.
Seulement, en ce qui concerne la partie "problématique" de l'article, j'ai du mal à voir en quoi l'habitus et la classe sont importants ici dans la mesure où quelle que soit sa classe, l'humiliation est quelque chose que tout le monde peut ressentir, ça ne s'apprend pas, ce n'est pas un cours. Je dis ça dans le sens où que l'on sorte de sciences po ou que l'on ait fait aucune études, l'humiliation d'être vue comme un objet, même si on ne met peut-être pas de mots dessus, est universelle. Se sentir mal et révolté quand on se fait siffler, ce n'est pas réciter en entier je ne sais quelle équation. Les ouvriers qui autrefois se révoltaient et se mettaient en grève n'avaient souvent pas fait d'études et pourtant ils s'insurgeant contre leur sort, du coup j'ai du mal à voir pourquoi est-ce qu'une femme qui viendrait d'un milieu aisé serait plus à même de se rendre compte que le fait de siffler une femme n'est pas un comportement normal. Après, si cela lui plaît de se faire siffler, peu me chaut, ce qui est problématique c'est qu'elle ne se rende pas compte que c'est une humiliation pour beaucoup de femmes. J'ai encore une fois du mal à voir en quoi sa classe influerait là dessus vu, qu'encore une fois, des tas de gens ont accès à l'information et l'éducation, or j'ai quasi jamais entendu parler de féminisme (en profondeur j'entends) dans les mass medias ou au lycée (peut-être un peu, mais c'est bien parce que j'avais une prof féministe). Et même si beaucoup de gens ont les moyens de s'informer grâce à Internet, faut encore faire des recherches, avoir l'envie de s'informer sur le sujet, ça tombe pas du ciel (et même si on s'informe sur le sujet, encore faut-il trouver un mouvement du féminisme qui nous convienne (j'en ai fais les frais)).

J'espère que mon message est pas trop brouillon.
 
alors @Ghost wind dans le premier lien, l'auteur-e parle de genre en mode binaire. et euh, ben en fait, non, juste non, pour moi, le genre, c'est juste pas binaire. du coup, j'accroche moyen.
et dans le second, j'ai l'impression que tout est mélangé : luttes des classes, capitalisme, féminisme...

du coup euh...ni l'un ni l'autre je crois (mais à cette heure-ci, j'avoue avoir lu en diagonale)

j'essaie d'avoir un féminisme intersectionnel et surtout inclusif, je sais pas si ça répond à ta question? :shifty:
 
@Ghost wind oui je connais le site :nod: je n'avais jamais lu l'intro par contre, et effectivement elle n'est pas transféministe, contrairement à pas mal d'articles.
mais ça, c'est la manière dont mon cerveau en manque de sommeil a appréhendé la chose ce soir, il est fort probable que demain, j'assimile un peu mieux le message ^^
 
  • Big up !
Reactions : Ghost wind
Moi je trouve ca [HASHTAG]#plutot[/HASHTAG] sympa de vivre dans un pays ou en deux ans je me suis faite siffler deux fois et seulement une pote s'est faite coller de trop pres et le mec est parti honteux. Je trouve pas ca [HASHTAG]#plutotsympa[/HASHTAG] d'avoir eu peur de prendre les transports ttes seules pendant mes vacances en France parce que apres trois ans sans cet harcelement quotidien je savais pas comment j'allais reagir.
C'est pas normal d'avoir peur de sortir de chez soit parce qu'on porte une jupe.
 
En fait, le milieu social a un rapport avec la compréhension du harcèlement, mais en aucun cas avec le niveau intellectuel... Et je n'ai pas compris cet article dans ce sens d'ailleurs.

Je m'explique: venir d'un milieu social aisé implique prendre moins souvent les transports en commun et se balader également moins souvent dans des quartiers plus défavorisés où il y a plus de risques d'être confrontée au harcèlement de rue. Ce n'est pas une histoire de compréhension, mais un facteur environnemental.

De plus, le harcèlement se caractérise en partie par sa répétition (et pas seulement par le fait qu'il soit dégradant), qu'il vienne d'une seule et unique personne ou de plusieurs personnes différentes. Et c'est là que l'environnement social intervient: si l'on est moins confronté aux sifflements dans la rue, peut être a-t-on tendance à moins pouvoir comprendre en quoi c'est un harcèlement, et par extension pourquoi s'en offusquer tant cette situation et rare. C'est en ça qu'on peut comprendre que se faire siffler serait compris comme quelque chose de positif: "je me sens belle aujourd'hui, je prends ce sifflement comme un compliment, je le vis bien". Mais vous comprendrez que ça ne peut marcher que si l'on se fait siffler qu'une fois tous les 36 du mois. Si ça arrive 50 fois par jour, c'est vécu comme du harcèlement.

Je précise que je ne dis pas là que les sifflements ne devraient pas être perçus comme du harcèlement ou une dégradation de l'image de la femme. Je suis d'ailleurs tout à fait consciente à quel point non seulement les sifflements, mais également les remarques en tous genres peuvent être mal vécus et ne devraient plus se produire. Je dis juste que c'est là une possible raison de la légèreté avec laquelle Sophie de Menthon prend ce type de harcèlement. Et aussi que c'est là que le motif de la classe sociale est tout à fait pertinent.
 
Tout dépend du contexte. Pour être totalement honnête, ça m'est déjà arrivé de trouver ça sympa.
Je suis assez d'accord, tout dépend du contexte. Mais en lisant un peu plus sur cette dame, elle n'a en effet pas l'air de vouloir défendre les droits des femmes et à mon avis dans ce tweet elle faisait référence au sifflement agressif dans la rue. Pas celui d'un ami ou petit ami qui nous fait comprendre qu'on est jolie aujourd'hui. Personnellement quand ce sont des étrangers, je me sens extrêmement mal à l'aise parce qu'ils ont une manière très malsaine de le faire. Le problème c'est que les gens comme Sophie de Menthon ne voient pas la différence et refusent d'admettre qu'un sifflement dans la rue (peut être même juste intentionné comme un compliment) est en fait une forme de harcèlement.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes