Maaaais! Que s'est-il passé?  Je rejoins l'avis d' @Aatypik  Zen attitude, chicas!
Je l'ai trouvé vachement sympa l'article, moi. Je suis passée en mode "repenser au passé, et avoir honte", je faisais aussi dans le monochrome, vois-tu.
Même que l'ouverture m'a inspirée, "Et toi, quels préjugés pas vraiment fondés regrettes-tu ? Y a-t-il encore un « style » de gens avec qui tu ne t’imagines pas du tout avoir des atomes crochus ?"
Je me suis reconnue dans le texte, parce que moi aussi je mettais ce "genre" de filles dans le même sac, mais ce n'était pas forcément péjoratif, je les voyais plutôt comme des filles populaires et épanouies, et je me sentais coincée, crispée, rejetée de la "société", c'est à dire les 50 personnes de ma promo dans mon petit collège.
Et pour la deuxième partie"un « style » de gens avec qui tu ne t’imagines pas du tout avoir des atomes crochus", ça doit sûrement être des résidus post adolescents/kidulescents de complexe d'infériorité, mais parfois, je sens que certaines personnes sont trop "cools" pour moi, du coup, quand elles m'abordent, ou que je dois interagir avec elles, je me crée des barrières mentales, et je passe en mode mono syllabiques/anencéphale. Et ça m'embête, parce que je suis consciente de passer à côté de belles rencontres, ou de conversations stimulantes, surtout qu'en général, ce sont des gens qui ont les mêmes centres d'intérêt. C'est comme si j'étais starstruck en fait. Je pense que ça doit être commun, et que je devrais peut être investir dans une bonne thérapie plutôt que de commenter ici :P
Mon commentaire arrivera sûrement comme un cheveu sur la soupe, donc j'arrête là ma séance "confessions intimes".
Non mais sérieusement les filles, les garçons, everyone in between, tout le monde, arrêtons de nous juger les uns les autres, de stigmatiser la différence, apprenons à nous accepter bordel! N'est-ce pas là l'un des fondements de l'école, la tolérance tout ça.
Ok, je sors. J'emporte mes clichés.
Mais seriously, where iz ze :cupidon:
 
Dernière édition :
billboard;4098984 a dit :
Et c'est peut-être du slut-shaming ce que je vais dire là (allez-y lancez moi des cailloux), mais y'a quand même un paquet de filles que je ne pourrais pas m'empêcher de traiter de pouffe. Les filles obsédées par leur maquillage, tout le temps à se regarder dans la glace pour remettre une mèche "à sa place", à se regarder dans tous les sens, de profil, de devant, de dos, et les fesses, etc... Les filles obsédées par elles-mêmes, qui d'ailleurs n'hésiteront pas à critiquer "la fille pas très bien coiffée/habillée là bas"...

A mes yeux c'est des pouffes, je le pense dans ma tête très fort. Après, je vais pas aller leur parler, leur faire des remarques ou quoi, mais non, je n'aurais pas une bonne idée d'elles. Ce ne seront certainement pas des amies.
Mais quel est le rapport ?
Il me semble que l'article cible surtout les meufs clichés entre Paris Hilton et le mauvais R'nB (:lol:), pas des meufs qui en général se sentent concernées par leur apparence.

Ensuite, la superficialité de ce raisonnement me désole : des personnes qui jugent des filles comme étant superficielles car préoccupées par leur apparence.... mais je ne vois pas plus superficiel comme comportement que de ne pas daigner s'adresser à une fille et la juger comme étant une pouffe parce qu'elle kiffe le maquillage et se mater dans la glace. Ironique :rotate:

Je me mate de la tête aux pieds dans le grand miroir de mon entrée le matin pour regarder si ma robe me fait pas un cul plat, j'adore le maquillage, je m'arrête devant tous les miroirs que je croise pour vérifier si j'ai pas un truc sur la gueule. Et je vois bien comme les gens dans la rue se foutent de ma gueule quand j'ose sortir un miroir de poche ou me mater dans une vitrine... je regarde juste si mon teint est pas orange à la lumière du jour ou si j'ai pas un truc coincé dans les dents, pardon de vous avoir énervé les gens !


Bref, je me préoccupe de mon apparence, un peu trop sans doute mais ce n'est pas une obsession. Je ne ressemble en rien à une candidate des Chtis à Las Vegas, je n'ai rien à voir avec une pouffe et je sais qu'il n'y a pas que l'apparence et mon rouge à lèvre correctement posé qui comptent dans la vie, donc j'aimerais qu'on me laisse me mater le boule et me remettre les cheveux en place 20x par jour si ça me chante, sans me juger bêtement.
 
Dernière édition :
@Polly Maggoo
Enfin pour moi y'a deux types de personnes qui "prennent soin de leur apparence". Enfin mes amies se maquillent, s'habille correctement, sont coquettes... Mais pas à outrance. (moi je me maquille pas, je me regarde quasiment jamais dans une glace et je m'habille avec ce qui tombe du bordel géant que représente moi armoire mais... enfin chacun sa vie quoi).

Enfin ce que j'ai décrit dans mon commentaire pour moi c'était le mauvais cliché de Paris Hilton en fait (dont tu parles après) donc euh bon.

Je sais pas, je crois qu'on ne peut pas s'empêcher dans la vie d'avoir une impression sur les gens qu'on croise. Et crois-moi, je suis certaine de laisser une mauvaise impression à certaines personnes parce que justement moi je ne """prends pas soin de moi""" (avec des guillemets hein parce que je me lave quand même :cretin:).

Et : ça ne m'empêche pas d'être sympa avec ces personnes que je n'ai pas envie de connaître. En gros je bosse dans le commerce, donc t'inquiète que j'ai intérêt à être très sympa avec mes clients. Je leur souris, un brin de causette s'ils/elles le souhaitent, je ne vais pas me foutre de leur gueule ou les critiquer ouvertement car ce n'est pas ma vie et je m'en fous... Mais ça m'empêchera pas de penser "'Tain la fille mais elle passe son temps devant le miroir quoi... Pff faut-il être narcissique".

Mais ça ne vas pas + loin ! Et pour ce que je connais de leur personnalité, je n'ai toujours pas envie d'être amie avec elles/eux.

Tiens, je me souviens avoir été amoureuse d'un mec au collège, style bad boy... Bah un jour je me suis rendue compte qu'il se regardait tout le temps dans tous les miroirs qu'il pouvait (vitre de voiture, immeuble qui font miroir là..). Bah écoute ça m'a refroidie dans mes sentiments et j'ai commencé à le trouve ridicule. C'était y'a + de 10 ans.

Je crois que je fais une fixette sur les gens qui passent leur temps à se regarder :shifty:

Et pourtant mon mec est super narcissique et se recoiffe tout le temps...

Comme quoi.
 
O

opheliie-3

Guest
Je trouve cet article constructif, en fait ça m'a permis de me dire "Ah ben oui, toi aussi tu pensais comme ça...", donc ouais petite remise en question de mon comportement.
J'étais plutôt boulotte et dans les premiers de ma classe, et je pense qu'il y'avait une part d'envie et une part de mépris. Elles étaient belles, populaires, et pour la plupart assez douées en cours, elles assumaient un petit coté sexy (parfois vulgaire), et je pense que ça me faisait envie.
J'me disais que même si la tenue ne me plaisait pas, elles, elles pouvaient porter des T-shirts aussi moulants. Et je me consolais en me disant que j'valais mieux que ça, d'ou un certain snobisme.
Aujourd'hui, j'ai revu cette façon de penser, et même si il m'arrive encore de juger sans connaitre (de moins en moins, je l'avoue ;)), je pense m'être pas mal améliorée de ce coté là. Le jugement que je portais sur les autres s'est amélioré à mesure que le jugement que je portais sur moi même et devenu moins sévère. 
 
  • Big up !
Reactions : LeocadiaLee
De la même manière que Neelhanne, je n'excuserais jamais les filles qui m'ont fait vivre un enfer au collège et au lycée et elles avaient tous les attributs des "pouffes" décrit.
Vous pouvez appeler ça de la rancœur mais leur comportement étaient impardonnable. Je n'oublierais jamais leur noms, ni leur visages.
Je n'avais déjà pas beaucoup de confiance en moi mais après avoir servit de tête de turc et de souffre douleur je peux vous dire que j'étais plus bas que terre (genre proche du noyau terrestre en fusion).
Je vous raconte pas le travail pour ce reconstruire après (c'est toujours pas terminé et j'ai 25 ans), au fur et à mesure telle la tortue je vais.
C'est ce genre de filles que j'appelle pouffe et qui sont les "vrai" pouffes.
Le comportement prime sur l'apparence. Je n'ai jamais eu de préjugés quand aux styles mais je me méfie toujours et quand je vois que le dedans est en or... Plus de souci.
Mais quand c'est l'inverse, je les zigouilles dans ma tête!

On ne pourra jamais effacer les préjugés mais le but c'est de savoir les renier quand la personne en vaut le coup.
Pour les autres qu'elles aillent au diable.
 
  • Big up !
Reactions : Laetitis
Franchement les commentaires un peu haineux des madz qui jugent cet article inutile et sans fond blablabla me déçoivent un peu. Au final l'intérêt de cet article c'est de le prendre avec du recul et avec la maturité qu'on a acquéri (ou pas, donc) au fil des années.

Et le fait  d'avoir été harcelé ou moqué par ce type de filles (qui pour moi correspondent aux filles populaires au final) ne justifie pas qu'on fasse une généralisation populaire = abrutie débile conasse.

Moi l'article m'a faite rire parce que je me suis reconnue dedans, je trouvais que ces filles étaient centrées sur elles, hyporcrites et  critiquaient tout le temps, mais au final avec mes baggys et mon look skate/baba je faisais pareil.
Le coup de la photo en contre plongée ultra contrastée et les citations de blog skyrock m'ont d'ailleurs beaucoup faite rire :lol:

Bref moi je félicite la madz qui a écrit ça parce que prendre du recul sur son moi de 14 ans c'est pas toujours évident, tout comme de reconnaitre qu'à un moment on a eu des préjugés un peu tout pourris.
Et les réactions prouvent bien que prendre du recul sur soi même et sur ses comportements, ben ça reste trèèèèèès compliqué pour beaucoup. Comme l'a dit une Madz, certaines se complaisent dans leur intolérance. Mais bon reste love les madz pas la peine de bacher celle qui s'est mise sur le grill avec son article :cupidon:
 
  • Big up !
Reactions : LeocadiaLee
ça m'a fait penser à cette image :





Au collège , j'aimais pas trop les poufs non plus mais je pense que c'était plus de la jalouse qu'autre chose , je me trouvais moche , j'étais très complexée et elles respiraient la confiance et avaient les mecs à leurs pieds alors que moi j'étais la fille qu'on ne remarquait jamais.
Mon ex meilleure amie est devenue une pouf aussi. ça m'avait beaucoup travaillé à l'époque ... est ce qu'on fait ça pour nous ou pour rejoindre le groupe des filles populaires ?


Et puis finalement , j'ai évolué , j'ai trouvé mon style , je me maquille , je fais attention à mon apparence , quand je veux je peux être très superficielle mais ça ne m'empêche pas de m'intéresser à autre chose !
Je peux passer des heures à faire les magasins , à choisir mon maquillage mais à côté je me cultive , je lis , je fais au ciné , je voudrais travailler dans un musée ... La dichotomie fille soignée creuse/fille moche intelligente c'est vraiment quelque chose que je peux pas supporter et pourtant c'est ancrée dans pas mal de mentalités ...
 
neelhanne;4101096 a dit :
Personnellement, je n'excuserais jamais les filles qui m'ont attaqué et humilié durant ma scolarité, du collège à la seconde. Pour moi, il s'agissait de pouffes, non pas à cause de leur accoutrement ou du nombre de garçons qu'elles pouvaient avoir, mais bien à cause de leur comportement et de leur manière de me rabaisser comme si je n'étais qu'une pauvre merde mal habillée. Je n'étais pas comme elles, et elles me l'ont bien fait sentir de toutes les manières possible et envisageable: quand tu es déjà très timide, ça ne t'arrange pas. Je n'étais pas à la mode, je ne m'intéressais pas aux garçons, donc immédiatement, ça n'allait pas, j'étais "bizarre". Encore dans la rue, je revois ce genre de filles qui agissent comme celles que je connaissais. Autant s'habiller à la mode, court, prendre soin de son corps, s'intéresser aux garçons, c'est sain, autant rabaisser les autres pour se sentir supérieur à eux, ça ne l'est pas.
+1000 tu as résumé parfaitement ma "triste" jeunesse :/
 
Pfiou c'est triste cette agressivité de la part de certaines..

Moi j'ai qu'une seule chose à dire.. PIF PAF POUF !



MadmoiZelle (Fab et tou-tes), je vous aime et vous défendrai corps et âme s'il le fallait! <3
 
C

chiika

Guest
Article très intéressant, j'aime beaucoup ce genre d'articles sur madmoizelle, des clichés, des préjugés on en a toutes et tous, personnellement j'ai des préjugés sur les gens qui ont des préjugés (oui ça fait mal au crâne hein >_<) ah et aussi sur ces personnes qui s'habillent en eden park je dirais même qui pue l'eden park, le scoutisme, l'équitation (pour les filles) et le tennis (pour les mecs) tout ça, polo tout ça, bref qui font très ump et très bourge, très 16ème arrondissement de Paris (alors qu'on est d'accord ça n'a genre rieeeeeeeen avoir cest aussi stupide que de penser que tu portes du nike, dc tu fais du foot donc tu es une racaille et pe de gauche pe même musulman tiens et vivant ds une petite banlieu de paris ou les quartiers chauds de Marseille allez soyons fous >_<, mais bn va expliquer ça à mon cerveau hein)

Mais récemment grâce à cette vidéo https://www.youtube.com/watch?v=vsiPF6xaHRA, bon le titre peut choquer, le contenu aussi, mais c'est surtout un passage qui ma marqué je me suis rendue compte que ce n'est pas mal d'avoir des préjugés, il faut les accepter pour les dépasser, et ça ma fait un bien fou d'entendre ça moi qui me bat contre vents et marées contre mes et les préjugés en général et qui finit par en avoir plus que la moyenne, parce que je finis par en voir chez tout le monde, j'ai réalisé que c'était normal, que le plus grave c'était pas d'en avoir mais plutôt la façon dont on les utilisait le plus important dans tout ça, si après avoir  préjugé une fille de pouffe on est quand même capable de passer au-dessus de ça et être finalement pote avec cette fille, c'est le principale, si par contre on finit par la dénigrer, la discriminer c'est là qu'est le problème.

Bref tout ce blabla pr dire merci pour l'article, ça me conforte dans cette façon de pensée, dans cette idée de dépasser mes préjugés et de surtout les accepter héhé . :icon_4laugh:
 
  • Big up !
Reactions : Lapinette
C

chiika

Guest
wanderlusteuse;4101124 a dit :
Maaaais! Que s'est-il passé?  Je rejoins l'avis d' @Aatypik   Zen attitude, chicas!
Je l'ai trouvé vachement sympa l'article, moi. Je suis passée en mode "repenser au passé, et avoir honte", je faisais aussi dans le monochrome, vois-tu.
Même que l'ouverture m'a inspirée, "Et toi, quels préjugés pas vraiment fondés regrettes-tu ? Y a-t-il encore un « style » de gens avec qui tu ne t’imagines pas du tout avoir des atomes crochus ?"
Je me suis reconnue dans le texte, parce que moi aussi je mettais ce "genre" de filles dans le même sac, mais ce n'était pas forcément péjoratif, je les voyais plutôt comme des filles populaires et épanouies, et je me sentais coincée, crispée, rejetée de la "société", c'est à dire les 50 personnes de ma promo dans mon petit collège.
Et pour la deuxième partie"un « style » de gens avec qui tu ne t’imagines pas du tout avoir des atomes crochus", ça doit sûrement être des résidus post adolescents/kidulescents de complexe d'infériorité, mais parfois, je sens que certaines personnes sont trop "cools" pour moi, du coup, quand elles m'abordent, ou que je dois interagir avec elles, je me crée des barrières mentales, et je passe en mode mono syllabiques/anencéphale. Et ça m'embête, parce que je suis consciente de passer à côté de belles rencontres, ou de conversations stimulantes, surtout qu'en général, ce sont des gens qui ont les mêmes centres d'intérêt. C'est comme si j'étais starstruck en fait. Je pense que ça doit être commun, et que je devrais peut être investir dans une bonne thérapie plutôt que de commenter ici :P
Mon commentaire arrivera sûrement comme un cheveu sur la soupe, donc j'arrête là ma séance "confessions intimes".
Non mais sérieusement les filles, les garçons, everyone in between, tout le monde, arrêtons de nous juger les uns les autres, de stigmatiser la différence, apprenons à nous accepter bordel! N'est-ce pas là l'un des fondements de l'école, la tolérance tout ça.
Ok, je sors. J'emporte mes clichés.
Mais seriously, where iz ze :cupidon:
J'ai aimé ton commentaire mais ce que j'ai encore plus kiffé c'est cette partie là "les filles, les garçons, everyone in between" je la ressortirai ! :d

Quand j'ai vu cette phrase j'ai eu l'impression de voir un disney ou un bon film, dans lequel tu captes cette fameuse phrase que tu diras tout l'été, alors merci de m'avoir donné ma nouvelle punchline de lété ! :disco:
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes