Je comprends que la démarche puisse plaire tant il peut être difficile parfois d'assumer ses envies sexuelles. Le souci pour moi c'est d'associer encore une fois la femme qui aime le sexe à la femme très sexuelle, avec l'esthétique porn, la nudité et les poses lascives.
Pour faire un lien avec ma vie, mon problème à moi n'a jamais vraiment été de déclarer aimer le sexe mais plutôt d'être cantonnée dès lors à une image très sexuelle et rien d'autre. Aimer le sexe n'est pas forcément synonyme d'être ultra sexuelle et de rentrer totalement dans ce que les hommes attendent d'une femme qui aime le sexe dans les attitudes : bonne, formes apparentes, bouche sensuelle, poses lascives, langage cru... Il s'agit de tout l'imaginaire lié à "la pute" (comme le dit l'article) et quand bien même ces artistes sont peut-être un peu transgressives en étant celles qui revendiquent leur sexualité (plutôt que celles qui sont sous le regard de l'homme), elles restent très collées à ces clichés dans la réalisation de leur clip. Pas que ce soit mal d'être comme ça, mais quand c'est la seule représentation qui existe dans l'imaginaire collectif c'est dur quand on le vit de s'en détacher.
Je trouve bien plus subversives les représentations des femmes qui assument leur sexualité et leur désirs ET qui ne correspondent pas au male gaze, qui ont d'autres facettes de personnalité, qui ne sont pas forcément sexy ou sensuelles. En ce moment je regarde par exemple la série Sex Education et il y a le personnage très original d'une jeune fille qui ne pense qu'au cul et qui le clame très fort mais qui est totalement lunaire, loufoque, weird. Ça ça casse à mon sens bien plus les codes.
 
Dernière édition :

Whiskie

NotAllMisogynists
@Yoonishan Par contre je voudrais nuancer, il y a pas mal de personnes qui les aident à écrire, et elles ne font pas la production ni les chorégraphies ni les vidéos (vous pouvez trouver ça dans la description youtube et sur wikipédia), comme l'immense majorité des chanteurs et chanteuses célèbres. Et il y a aussi Kylie Jenner qu'on peut voir dans la vidéo (qui elle est purement télé réalité et Instagram pour le coup), pour moi ça montre plus ou moins que tout le monde est dans le même milieu mainstream et approuvé par les gens qui ont assez d'argent pour décider de qui va être sur le devant de la scène. Donc pour le côté "artiste qui font ce qu'elles veulent", je suis pas trop d'accord. Et même si ce serait exactement ce qu'elles veulent, je rejoins certaines d'entre vous, c'est pas surprenant d'avoir ce genre de clip ou de paroles, avec des femmes sexy dans les canons de beauté actuels et cupides qui demandent du sexe de façon trashy: pour moi c'est plus du marketing que de l'art. Certes, elles parlent de désir féminin (et surtout hétéro bien sûr), mais d'une façon très attendue. D'un autre côté, je comprends que ça puisse être cathartique d'entendre ces paroles. Je trouve ça moi-même marrant, par contre quand je remets dans le contexte de marketing et de culture du porno, et des mecs qui vont se dire que "cool, les femmes de 2020 sont en fait juste des personnages de X obsédées par le sexe avec le mâle, pas besoin de les respecter", ça me déprime.
 

Mymy Haegel

Rédac chef de madmoiZelle
Équipe madmoiZelle
Certes, elles parlent de désir féminin (et surtout hétéro bien sûr), mais d'une façon très attendue.
Vraiment j'ai l'impression d'avoir jamais vu une femme revendiquer sa capacité à mouiller beaucoup, au contraire j'ai vu pas mal de femmes en avoir honte ! Je trouve que rien que ça c'est novateur quand même :hesite:
 

Dame de lotus

Chicons au gratin, et toi ?
Vraiment j'ai l'impression d'avoir jamais vu une femme revendiquer sa capacité à mouiller beaucoup, au contraire j'ai vu pas mal de femmes en avoir honte ! Je trouve que rien que ça c'est novateur quand même :hesite:

Pour aller dans ce sens-là, on a aussi l'exemple de Ben Shapiro qui a réussi à tweeter le fait que mouiller beaucoup, c'était probablement signe d'une infection :lunette: (en réaction à ce morceau, sans volonté particulière de troller apparemment). Et même si beaucoup lui ont répondu qu'il était probablement un peu à côté de la plaque, le fait qu'on puisse avoir ce genre de réactions montre que le sujet n'a pas l'air d'être encore tout à fait clair pour tout le monde, je trouve.
 
Le problème ce n'est pas comment les femmes affichent leur sexualité, mais bien comme elle sont perçues. Dans notre bonne vielle société, une femme qui aime le sexe n'est vu que comme seulement bonne a ça, et n'est limite plus un être humain mais juste une traîné sur qui on peut cracher.

Parce que bon, si une femme a juste envie de sexer avec telle personne sans approfondir la relation, il est ou le problème? Le respect doit il se trouver dans le fait de suivre le sacro-saint modèle de sexuel fémimin romantico tout propre tout mignon, ou on contraire dans le fait qu'une femme fasse ce qu'elle a envie, elle ?

C'est juste la vision réductrice de la société (homme comme femme pour le coup) qui pose problème. Il faudrait vraiment que cela rentre dans le crane de beaucoup, qu'une femme puisse être remplie de qualités et avoir un parcours illustre, tout en aimant se faire gang bang.

Et que ça peut être pénible les réflexions à base de "Elles ne se respectent pas" :slap:

D'ailleurs PLOT TWIST: on peut totalement baiser quelqu'un salement tout en ayant le plus grand respect pour cette personne.
 

Whiskie

NotAllMisogynists
@Mymy Oui et non pour moi. Je trouve ça intéressant quelque part aussi, surtout la façon outrancière avec laquelle c'est écrit (par contre "wet" en parlant d'une femme c'est quelque chose qu'on entend pas rarement dans du rap masculin). Mais pour moi ça a l'air d'une hyperbole de rap assez classique, et je pense pas que beaucoup de mecs vont le prendre "au sérieux" et s'attarder là-dessus. Et puis la plupart des paroles reste attendue je trouve.
 
@Mymy
Surtout qu'en plus la mouille (ou cyprine, j'adore ce mot lol), est super mal vu et souvent décrite comme "dégoûtantes" par des mecs qui n'ont aucun problème à ce qu'une femme avale leurs spermes.
De plus la cyprine est encore souvent confondu par des mecs comme de l'urine car oui certains ne connaissent pas l'existence de l'urètre chez la femme...

Autant je n'aime pas le rap et pas particulièrement cette chanson, autant le thème est provocateur et cool pour une fois.

Sinon j'en reviens à la vulgarité que certains ont parlé par ici. C'est assez classiste de parler de "vulgarité" quand il n'existe pas de réelles définitions complètes, parce que la vulgarité dépend grandement de notre classe sociale et de ce qu'on juge. Et perso ça me dérange. Parce que j'ai l'impression de lire certains classe moyenne supp qui relèguent la culture populaire à de la "merde".
Alors oui les paroles sont sales, c'est volontaire. Se réapproprier des termes insultants comme "salope", "pute", ça permet aussi d'en maitriser l'usage et de moins se sentir toucher quand on les lit/entend.

Et je reviens sur les arguments des enfants, déjà à l'école la plupart des termes sont connus dès la primaire. De plus au contraire, un enfant qui va poser des questions sur ce qu'est une gorge profonde, ça permet d'instaurer un dialogue, adapter à l'âge, et de faire de la prévention aussi sur certains actes, reprendre le consentement et faire le parallèle que si quelqu'un les touche, ils ont le droit de dire non, etc.
Plus c'est pris jeune comme dialogue, moins c'est tabou. Et plus les gens à l'âge adulte sont éduqués au consentement, à la contraception.

Déjà de penser que si un enfant entend telle chose ou voit telle chose va le choquer, c'est très adulte. Parce que bien souvent mes enfants ne comprennent pas avec nos yeux et que leurs chocs dépendra grandement de la manière dont les parents traiteront le sujet. C'est sur que si on l'envoie dans sa chambre sans la moindre explication, forcément ça va reste comme quelque chose de pas bien, dont il faut pas parler, etc. Et à 15 ans ta fille se retrouve enceinte parce qu'elle a pas osé parler contraception, etc.
 
@HellaSlytherin @Mymy, perso, je rejoins @Whiskie sur ce point. Il y a certes une partie des gens qui trouvent ça sale, mais l'image de la femme "qui mouille" parce que le mec en face est grave un sex-symbol, c'est quand même un fantasme masculin super récurrent et répandu, ce qui explique d'ailleurs qu'on le trouve dans le rap masculin. C'est en partie pour ça qu'il y a une grande fascination pour "les femmes fontaines" dans les magazines grand public, l'accomplissement du désir féminin est très important pour un certain nombre d'hommes quand il leur permet de valoriser leurs "compétences" de bête de sexe accomplie. Or, réussir à faire mouiller la culotte d'une fille, ça donne l'image d'un alpha male qui fait tourner les têtes, surtout qu'il y a cette idée que c'est un truc incontrôlable, que la fille éviterait si elle pouvait (puisque ça "salit" sa culotte, j'imagine que certains le perçoivent un peu comme une éjaculation incontrôlable, ce qui chez les hommes est quand même vu comme un peu gênant/honteux), donc c'est avoir un certain pouvoir sur la femme en question, et si c'est pendant l'acte que la fille mouille à mort, ça reste super flatteur car ça "prouve" que le gars qui "provoque" ça est super doué avec sa bite en gros.
Bref, qu'une femme revendique ça, c'est vrai que c'est assez inhabituel, mais je ne dirais pas que le fait qu'une femme mouille soit tellement vu que ça comme extrêmement dégoûtant et tabou. Au contraire, c'est une imagerie que ce sont largement approprié les hommes et du coup, perso, je ne trouve pas ces paroles particulièrement empouvoirantes. C'est pas qu'elles sont l'inverse d'empouvoirante ou quoi ou même que c'est absolument nécessaire que le clip soit un manifeste féminist, mais j'ai l'impression que les codes du male gaze ne sont pas vraiment cassés et du coup, bon, je le vois juste comme une chanson assez trash comme une autre.
 
Dernière édition :
Je te cite @MissMachine

Après, je me demande aussi si je n'analyse pas ça avec mon regard de femme blanche, et si du coup je ne suis pas totalement à côté de la plaque. J'ai lu beaucoup de témoignages de femmes racisées qui disaient que leur lutte, c'était plutôt d'être reconnues comme des femmes désirables

CE PASSAGE EST SUPER IMPORTANT.

C'est pour cela que j'ai du mal avec beaucoup de féministes blanches qui considèrent chaque expression de ma féminité et de la mise en scène de ma désirabilité comme quelque chose de patriarcal
et qui ne comprennent pas qu'alors que les femmes blanches ont été oppressées par ces injonctions, l'arme misogynoir a été justement de nier toute féminité et désirabilité aux femmes noires. Parce que nous voir comme féminines, aurait été comme nous considérer comme dignes d'être protégées et nous voir comme désirables, nous considérer comme des "êtres de valeur", hors le but était d'abuser sexuellement de nos corps. Je suis en train de lire un essai qui analyse le porno actuel au prisme de la race dans lequel il est dit que la représentation des femmes dans le porno mainstream s'inspire de la vision coloniale et raciste des femmes noires comme objets sexuels à dégrader sur qui on peut projeter des désirs sexuel de façon déviante (ce que les hommes blancs ne pouvaient faire sur une femme blanche considérée comme "pure") et j'ai trouvé ça très parlant. Et ça reste dans le thème en plus : des femmes afrodescendantes qui réclament leur (hyper)sexualité en tant que sujets, c'est immensément politique (même si ça reste emprunt de capitalisme par exemple, mais je ne suis pas anticapitaliste donc bon). Alors le tout, c'est que ce ne soit pas la seule représentation dominante des femmes noires et c'est plus ça le problème. Mais c'est un autre sujet.

Le rap féminin, c'est le seul genre où les femmes expriment une forme de dominance sexuelle. Certaines ont évoqué le porno mais dans le porno mainstream, les femmes s'expriment à peine, tout ce qu'elles font c'est échapper des gémissements de plaisir ou de douleur, le sexe est majoritairement subi, ce sont des orifices sur pattes. Donc une femme qui dit "je veux ça, j'exige ça, j'aime ça", et même si ce qu'elle veut c'est un gros chibre et être pénétrée sauvagement, c'est déjà subversif puisque la femme n'est plus passive, elle ne se positionne plus comme un réceptacle séminal utilisé pour le plaisir masculin. Et ça, c'est une image qui fait peur aux hommes. Et faire peur aux hommes, c'est plus puissant que de leur inspirer le respect surtout quand on sait à quoi une femme digne de respect fait référence pour beaucoup : une femme qui ne dérange pas.

Pourquoi une femme qui twerke, porte des trucs moulants et sexy, a une attitude sexuelle, ce serait forcément une imagerie destinée à plaire aux hommes sachant que la plupart des personnes qui écoutent Cardi et Megan sont des femmes ? Tous les codes sexuels et la sexualité en elle même est formatée par le male gaze car créées dans un système patriarcal. Je veux dire, le simple fait que la majorité des femmes se font pénétrer à chaque rapport sexuel en dit long. D'ailleurs, le simple fait qu'on parle de pénétration et de préliminaires ou juste de pénétration et pas d'englobage vaginal (donc du vagin comme actif et non passif), c'est parce que notre vision du sexe et notre vocabulaire est imbibé de patriarcat. Donc, c'est très très très difficile de sortir de ce cadre là en fait. Pour moi, ce n'est pas idiot de se réapproprier ce cadre qui a tendance à délaisser le plaisir féminin parce qu'il faudrait beaucoup beaucoup de lavage de cerveau "féministe" pour arriver à une sexualité non patriarcale et que ce n'est pas demain la veille que ça arrivera.

Donc, assez paradoxalement, je pense que laisser l’apanage de tous ces codes sexuels normés et misogynes aux hommes c'est leur donner le pouvoir de nous assujettir et stigmatiser et oui ça veut dire se réapproprier les mots "salope", "pute" et parler de sa grosse chatte qui mouille comme un homme parlerait de sa grosse bite en érection. Si beaucoup de femmes brandissaient le mot "salope", il n'y aurait plus de stigmate à entre être une et donc le slutshaming n'existerait plus et le revenge porn deviendrait une arme désuète. Je ne dis pas que la tendance à hypersexualiser les femmes (et l'hypersexualisation de la société en général) est formidable, disons que c'est plus compliqué et nuancé que ça.
 
Avec ce type d'oeuvre, je trouve que finalement ce qui vaut l'analyse c'est pas tant le message en lui-même que sa réception. En ce moment une statue représentant une vulve est exposée dans une ville de ma région et les réactions de rejet sont à peu près les mêmes qu'ici : "vulgaire", "moche", "incompréhensible", "anti-féministe" etc. Je trouve que ça en dit trèèèès long sur le tabou qui entoure le sexe féminin. Le montrer, ça agresse les gens et pour justifier leur ressenti, ils vont partir dans du pseudo-intellectualisme ou du pseudo-moralisme ("c'est une regression du féminisme, blablabla"). On n'est pas sensé montrer des chattes dans l'espace public, ni ce qui en sort (sang menstruel ou cyprine). Les bites ça va : on peut les gribouiller sur un coin de table, ça fait rigoler. Par contre un schéma de vulve, tout de suite on perd la banalité, le côté "humour régressif" et ça devient juste obscène et impudique. D'ailleurs, je serais curieuse de savoir combien de gens seraient capables de dessiner une vulve anatomiquement exacte. Je suis à peu près sûre que le résultat serait symptomatique du tabou qui pèse sur le sexe féminin et ne ferait que confirmer l'importance de sa représentation dans l'espace public.

Pour revenir au clip, je suis pas amatrice de rap donc aussi bien c'est beaucoup plus commun que je ne le crois, mais c'est la première fois que je vois le désir féminin représenté de façon aussi tangible et aussi revendicative. C'est pas juste un support masturbatoire, c'est pas là pour flatter le "male gaze", le message que je retiens c'est plutôt une affirmation de puissance à travers l'expression tangible du désir féminin. Comme tu dis @AFRO INSOLENTE, c'est l'équivalent des mecs qui parlent de leur grosse bite en érection. Alors on va me dire "oui, mais gnagnagna, pourquoi imiter les hommes? pourquoi ne pas promouvoir une vision moins agressive de la sexualité? etc.". Le truc, c'est que ce qui pose problème c'est bien de considérer ce type de sexualité comme étant l'apanage des hommes. Comme je le disais, l'enjeu c'est pas de les imiter, c'est surtout de revendiquer une existence en fait.

Après là on est dans l'analyse, il est évident que tout le monde n'aura pas cette démarche de décryptage, mais même à un niveau de réception plus basique, ce clip a au moins le mérite d'apporter quelque chose de nouveau et de faire évoluer l'imaginaire collectif. Je pense pas que le message ait vocation à être analysé pour être compris, il est délivré à un degré plus subliminal que ça.
 

Nacre

Mamie Hobbit
@Chandernagor Je suis d'accord avec toi sur le papier, mais je suis convaincue que dans la "vraie" vie, les gens n'auront pas cette réflexion, cette déconstruction, cette analyse. :erf:
Pour ma part, et pour reprendre ton exemple de la statue, ça me choquerait aussi qu'on érige une statue de pénis. Je ne sais pas où elle est exposée précisément, mais quand je me balade, j'ai pas envie de voir un appareil génital quel qui soit sans que j'ai donné mon consentement. On voit déjà du sexe et des sous-entendus associés tout le temps, partout.
Alors, c'est peut-être mon côté asexuelle qui parle, mais moi j'en ai marre, en tant que femme, d'être ramenée à ma vulve, mes jambes, ma poitrine ou n'importe quel attribut qu'on considère féminin. Je suis plus que des bouts de corps, un vagin sur pattes. On peut être aussi ça, mais pas que.
Et quand je vois des clips comme ça, ça me ramène à ça. Peu importe le message derrière. Je sais qu'il ne m'oblige à rien, et que sans aucun doute je ne suis pas le public visé. Mais ça me fait juste me dire "ah oui, c'est vrai, j'ai un vagin et ce simple fait peut intéresser des gens." Et ça me blesse.

Édit: le message est peut être confus, mais j'espère que vous comprendrez l'idée.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes