Je kiffe mon métier, vraiment, mais être prof c'est :
- Faire un bac + 5, passer un concours, et être payé 1300€ quand on débute (et quand on est catapulté souvent en région parisienne avec presque pas d'aides pour le logement :cretin:).
- Être muté n'importe où sur le territoire, commencer souvent en étant remplaçant, être sur plusieurs établissements, faire des km et des km tous les jours.
- Bosser et penser tout le temps boulot si on n'a pas le caractère pour s'en détacher.
- Ne pas avoir de formation solide ;).
- Devoir gérer des enfants ou adolescents en souffrance qui sont dans le cursus général, inadapté pour eux. N'avoir aucune aide et se contenter de voir ces élèves couler de plus en plus dans notre système :).
- Faire environ 20 réunions par semaine pendant que les gens pensent que tu restes 18h par semaine dans ton établissement mdr.
- Préparer ses cours le soir, préparer ses cours le week-end, corriger des copies, des copies et encore des copies. Faire des semaines à 60h de boulot quand on commence pendant que le reste du monde te dit que t'en fous pas une et que tu gagnes, je le rappelle, 1300€ par mois.
- Avoir très très peu de moyens tandis qu'on t'en demande toujours plus (tu dois faire plein d'activités grâce au numérique avec des PC qui tournent sous Windows XP et qui ont dix ans).
- Voir son autorité bafouée par l'administration parfois (hop, heures de colle annulées ! Hop, on convoque M. X parce que les notes rentrées sont trop basses !) ou par l'inspection ("Didon, vos cours c'est quand même du gros caca, moi à votre place je ferais *truc totalement infaisable*").

Voilà pour les points négatifs que je vois. Ca va être ma cinquième rentrée, quatrième en tant que titulaire (c'est pas mal déjà à 25 ans ^^), j'aime toujours mon métier malgré tout grâce aux élèves, mais quand on voit nos conditions se dégrader de plus en plus, comme dans plein de secteurs, forcément, ça fait pas rêver.

Edit : C'est le point de vue d'une prof du secondaire (collège/lycée/BTS), pas celui d'un prof du primaire qui a d'autres difficultés et pour qui tous les points ne sont peut-être pas valables (quoique...)

Tiens, je rajoute : les programmes qui changent tout le temps et le nombre de niveaux qu'on fait !
 
Dernière édition :
Je suis prof (instit) et j'adore mon boulot, je ne le changerai pour rien au monde.
Cependant, je peux comprendre que ça n'attire pas.
- Déjà, il faut bac +5 alors qu'honnêtement ce n'est pas utile, du moins pas de la façon dont c'est pensé : ma licence (prépa BL + une année d'histoire) ne me sert absolument à rien.
- Ensuite, le salaire ne fait pas rêver pour bac +5 justement.
- Les élèves sont de plus en plus difficiles. Et je ne suis pas dans une zone difficile, loin de là. Mais je pense que la loi de 2005 sur le handicap était une grosse grosse bêtise. Bien sûr que certains élèves en situation de handicap ont leur place dans une classe normale, mais c'est très loin d'être la majorité. Ce n'est pas bon pour eux, pas bon pour les autres enfants, et pas bon pour l'enseignant. Honnêtement, j'ai des CP-CE1, je bosse entre 65h (début d'année) et 45h (fin d'année) par semaine, et beaucoup de ce temps est consacré à UNE seule élève, en situation de handicap. Je ne peux pas l'abandonner, mais ça donne un troisième niveau à préparer, et honnêtement je ne suis pas spécialiste du handicap. Et encore, j'ai de la chance : mon mari avait cette année un psychopathe dans sa place (un vrai de vrai), qui lui a retourné toute la classe toute l'année, qui tabassait les autres sans raison, etc. Et l'an prochain il a un autiste +++ avec une AVS seulement douze heures (élève venant d'une autre école, "incapable de vivre et d'évoluer en société" d'après son PPS. Mais il est dans une classe avec 25 autres enfants. Normal).
Et quand on demande de l'aide des gens compétents (psychologues, RASED, ...) pour tout ça, quand on veut mettre des choses en place, ça prend des mois, voire des années...
- Les conditions d'exercice sont très variables d'une école à l'autre, mais ça c'est comme dans toutes les boîtes je suppose.
- La formation continue est effectivement quasiment inexistante. Et elle consiste principalement à nous culpabiliser. Une remarque d'une conseillère pédagogique qui venait faire deux visites dans ma classe lors de ma première année : "Han c'est pas bien, tu te rends compte tu as une élève qui n'as pas de crayon de papier et qui a dû faire son exercice au stylo". Euh oui, merci du conseil. Enfin en gros quand on a un vrai souci on n'a personne vers qui se tourner, parce qu'on sait qu'il y a de fortes chances que l'institution ne nous défende pas.
- On passe la moitié de notre boulot à faire de la paperasse inutile.
- On est effectivement très mal vus, et je crois que ça c'est vraiment quelque chose qui me dérange. Oui je suis instit, oui je travaille plus que 24h par semaine, oui j'ai des vacances (mais j'en passe la moitié à travailler), mais oui ça se retrouve dans mon salaire !

Mais malgré tout ça, je ne pense pas qu'ouvrir des postes soit la solution. Honnêtement, j'en vois qui ont le concours / qui enseignent et qui ne devraient pas, qui n'ont rien à faire dans des classes, sauf que comme il n'y a plus d'inspection, bah ils ont leur place à vie...

Après, je pense honnêtement que si ce n'est pas une vocation, on ne tient pas longtemps...
 
Prof depuis 6 ans. Si c'était à refaire je ne suis pas sur que je choisirai d'être prof. Je pense que ce doute vient de l'établissement où je travaille et j'espère que lorsque je pourrais changer de lieu de travail ça ira mieux. Actuellement je trouve que c'est beaucoup de travail pour par grand chose. Je me fais régulièrement insulter. Il ne se passe pas une semaine sans qu'un élève (je suis en collège) me dise que je lui "casse les couilles" et face à ça nous ne sommes pas du tout soutenu par l'administration (je dis nous car la quasi totalité des profs de mon établissement vivent la même chose). Les sanctions ne sont pas faites avec le soutient des parents... Bref peu agréable.
 
Est-ce qu'on pourrait déjà commencer par arrêter de dire "profs" à tout bout de champ ? (à l'oral encore, mais dans des articles ?)
Jamais lu un article dans un journal qui parlerait du métier de flic, de doc, ou chir... professeur comporte le même nombre de lettres que chirurgien...
Il me semble que Le Monde avait déjà eu la remarque, alors ils font l'effort d'écrire "enseignant" maintenant.
 
Fut un temps, ce métier m'intéressait: prof des écoles.
Mais après réflexion, heureusement que je ne me suis pas lancée.
Pas les épaules pour, je n'ai pas la passion de l'enseignement, de la transmission des savoirs et connaissances, ma tolérance aux enfants est limitée
Pour toutes ces bonnes raisons, je ne pourrai jamais être prof
En collège/lycée, n'en parlons pas, j'aurais trop peur de ne pas me faire respecter.
Et pi, sans vouloir mettre de l'huile sur le feu, je trouve que les enfants/ados d'aujourd'hui sont vraiment difficiles, il y a plus aucune notion de respect envers l'adulte, à savoir le prof et plus largement l'institution scolaire. C'est fort dommage.
Faut être sacrément fort pour ce métier, je vous admire les profs !
 
Je suis professeur aussi depuis 5 ans et je rejoins les collègues sur les avantages/inconvénients du métier...
Moi je ne changerais de métier pour rien au monde, parce que je m'y sens non seulement utile, mais vraiment vivante. C'est un métier qui a du sens, on apporte la culture et le savoir aux jeunes et c'est inestimable. Oui des fois c'est difficile, on arrive souvent usé aux vacances, mais tant que je vis des moments où les élèves réagissent et avancent (je me souviens d'un débat sur l'avortement avec une classe de 4è en REP où on avait réussi à passer la phase où ils se braquent pour réfléchir et échanger) je continuerai. Alors d'accord j'ai pas de fric, je me suis encore endettée pour mes études cette année et pourtant je bosse facile 60h par semaine, mais je sais pourquoi et pour qui je me lève le matin.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes