akeera;4400983 a dit :
Et pour les énervées qui ne pensent qu'à leur propre intérêt, parce qu'après tout vous avez raison, on est au 21e siècle, on nous donne des outils, on nous permet de payer de moins en moins cher, pourquoi se priver, je répondrais que des fois on peut aussi réfléchir 2 secondes à ses actes et penser à consommer intelligemment. 
Je pense que tu vas vachement pousser les gens à réfléchir en les interpellant comme ça :shifty:

Après je comprends que tu défendes ton steak, personnellement je vais souvent en librairie, parce que j'aime bien flâner dans les rayons, mais j'achète surtout de l'occasion chez Gibert, parce que, ben... déjà je claque une bonne partie de mon argent dans les bouquins, alors si c'était tout le temps du neuf, ça serait encore plus compliqué. Mais voilà, j'aime bien aller chez des libraires indépendants de temps à autre, c'est beau, c'est bien présenté, y a des avis du libraires sur des petits papiers cartonnés. Je n'ai jamais été conseillée par un libraire, parce qu'en fait ça ne m'intéresse pas (j'ai déjà trop d'idées de ce que je pourrais bien lire et pas assez de temps pour tout lire ou d'argent pour tout acheter), mais c'est aussi un service qui peut plaire à certains. Pour moi la librairie indépendante, c'est un peu le luxe du livre, j'y passe du temps, je choisis bien mon bouquin, j'apprécie de m'y trouver tout simplement.
En même temps, je conçois qu'il y aient des gens qui préfèrent être livrés directement chez eux parce qu'ils savent ce qu'ils veulent et ils veulent le recevoir rapidement. Finalement, quand on achète sur Amazon c'est soit pour les occasions ou réductions (les codes ou manuels mentionné dans le débat par exemple), soit pour l'offre inexistante en librairie (les bouquins spécialisés anglophone, ça ne court pas les rues), soit pour le service (être livré chez soi rapidement).
D'ailleurs ça a déjà été dit, mais la librairie indépendante et Amazon, ce sont deux formes de commerce du livres différentes et sans doute complémentaires. Ce n'est pas qu'une question d'éthique. Et puis tu parles d'intelligence, mais ça n'a rien de très intelligent de s'acharner à faire survivre une profession sur le déclin quand les choses évoluent. A la rigueur qu'on propose des plans sociaux pour aider les libraires à se reconvertir s'ils doivent fermer leur commerce, ça serait humain. Mais ce n'est pas en essayant de culpabiliser les consommateurs dont les besoins ont changé qu'on va faire avancer quoique ce soit (même si je peux comprendre que cette situation soit angoissante). On n'emploie plus personne pour éclairer les lanternes dans les rues des grandes villes depuis qu'il y a de l'électricité. Et dans le cas de la librairie, je pense que les librairies indépendantes ont encore une forme d'offre particulière et pas totalement remplaçable, simplement le marché ne leur est plus exclusif et ils vont devoir s'adapter.
 
shield;4400996 a dit :
akeera;4400983 a dit :
Et pour les énervées qui ne pensent qu'à leur propre intérêt, parce qu'après tout vous avez raison, on est au 21e siècle, on nous donne des outils, on nous permet de payer de moins en moins cher, pourquoi se priver, je répondrais que des fois on peut aussi réfléchir 2 secondes à ses actes et penser à consommer intelligemment. 
Je pense que tu vas vachement pousser les gens à réfléchir en les interpellant comme ça :shifty:
 Je sais pas quel boulot tu fais mais si tu lisais des réactions comme il y en a ici concernant l'avenir de ton job, j'ose espérer que tu aurais un peu la rage. Et très sincèrement, je ne me fais aucune illusion, les personnes que j'interpelle ici ne changeront pas leur manière de consommer. Mais je serais ravie d'avoir tort...

shield;4400996 a dit :
On n'emploie plus personne pour éclairer les lanternes dans les rues des grandes villes depuis qu'il y a de l'électricité.
Voilà, des comparaisons comme celles-ci par exemple, ça me scie. Sérieux, comparer les libraires aux mecs qui allumaient les lanternes?
Tu achètes des fringues sur internet non? Est-ce que pour autant, tu penses que les magasins de fringues au coin de la rue n'ont plus de raison d'être? Et pourtant, les différences de prix entre les fringues en magasin et ce que tu peux trouver sur internet sont infiniment plus importantes que pour le prix du livre. La librairie n'est rien de plus qu'un magasin où on vend des livres, au même titre que les magasins de fringues ou de chaussures qu'il ne te viendrait pas à l'esprit de voir disparaître.

shield;4400996 a dit :
Pour moi la librairie indépendante, c'est un peu le luxe du livre, j'y passe du temps, je choisis bien mon bouquin, j'apprécie de m'y trouver tout simplement.
Je suis contente que tu t'y sente bien mais je ne comprend toujours pas où est la notion de luxe dans la librairie. Le prix y est le même que partout ailleurs, tu arrives, tu prends ton livre, tu le paies, on te mets tes livres dans un sac plastique, et voilà. Exactement comme quand tu vas acheter ton pain en bas de chez toi, mais version livre. La vision des gens sur la librairie est souvent complètement faussée, et c'est sans doute ça qui nous cause du tort. Non, tous les libraires ne sont pas vieux et acariâtres, les librairies ne sont pas des endroits poussiéreux, mal éclairés, et non, la librairie n'est pas réservée à l'élite.

shield;4400996 a dit :
Et puis tu parles d'intelligence, mais ça n'a rien de très intelligent de s'acharner à faire survivre une profession sur le déclin quand les choses évoluent.
Ben oui, je vais laisser mon métier crever sans me battre tiens. Je suis vraiment curieuse de savoir ce que tu fais dans la vie.

Bref, je pense que je vais m'arrêter là, je suis sans doute trop impliquée personnellement dans le débat pour répondre objectivement, et mon énervement va sans doute être mal perçu.
Merci aux madmoizelles qui font l'effort d'acheter leur livres en librairie, et bravo à celles qui changeront peut-être leur manière de consommer!

 
@Akeera
J'en doute pas, j'ai bien dit d'ailleurs à un moment dans mon post que je comprenais que ça soit angoissant. Mais la façon dont tu interpelles les filles n'en reste pas moins condescendante, paternaliste et méprisante.

Oui d'ailleurs j'ai bien précisé que cette comparaison n'était pas totalement viable puisque la moitié de mon post consiste à dire que je trouve une offre particulière chez les libraires indépendants. Mon exemple avait pour seul but de dire que si un jour le métier de libraire disparaît, c'est tout simplement qu'il ne répondra plus à aucun besoin. Mais je doute que ça arrive de sitôt. D'ailleurs j'aurais aussi pu prendre l'exemple des scribes qui ont disparu avec l'imprimerie. Les choses évoluent et se modernisent. Je comprends que le changement soit angoissant, surtout quand ça nous concerne directement mais à la fin on s'adapte, et c'est ça qui fait la force de l'humanité.
Non, d'ailleurs, je n'achète pas de fringues sur Internet. J'achète mes fringues en soldes en boutique. Et sincèrement, je préférerais personnellement voir les magasins de fringues fermer plutôt que les librairies :eh:
Le luxe, c'est la question d'investissement en temps et le déplacement du coté du consommateur, la notion d'espace et de conseil personnalisé du coté de l'offre. Je l'ai déjà dit. Il n'y a pas que le budget qui entre en compte dans le mode de consommation. Et bon, si j'avais une image négative de la librairie, je n'y passerais pas autant de temps. Je comprends que tu sois sur la défensive, mais tu ne réponds pas du tout à mon message finalement. D'ailleurs, pas la peine que ça vire en raisonnement ad hominem, ce que je fais dans la vie ne m'empêche pas d'avoir des idées sur le reste du monde. 
 
C'est pas faux de dire qu'on achète de plus en plus de livre sur internet mais il faut savoir qu'il y a des villes ou il n'existe qu'une librairie qui n'a que très peu de choix et qui propose de commander des livres alors qu'ils ne le font pas! Après avoir attendu un livre 2 mois, tu es bien obligé de te rabattre sur internet si tu ne peux pas aller dans une autre ville. Après, ça ne motive pas à y retourner. Je trouve ça vraiment dommage parce que c'est vraiment sympa de se balader dans une librairie, de passer du temps à choisir un livre et surtout, d'arriver dans un magasin en ne sachant pas ce qu'on veut acheter et d'avoir des vrais conseils.
 
van-kasteel;4401504 a dit :
@Akeera : Le problème est que tu ne te bats pas. Tu ne fais que culpabiliser le consommateur, tu t’énerves, tu agresses, mais rien d'autres, car tu es persuadée que ton modèle est le meilleur et qu'il n'y a rien à changer.
Si ce n'est pas le cas, c'est l'impression que tu donnes. Se battre, ce serait d'essayer de trouver d'autres modèles, d'autres fonctionnements pour rendre quelque chose de viable. Entreprendre (ouh le vilain mot). Pendant que des libraires se lamentent contre les "grands", Fnac a changé peu à peu de modèle en proposant du matériel d'électro-ménagers, met des cafés dans ses magasins, propose de plus en plus de conférences, etc.
On ne veut pas changer? On se lamente? Ah, visiblement, refuser de crever la bouche ouverte sans rien dire c'est se lamenter. Très bien.
On ne veux pas changer, s'adapter à notre époque?
Etre hyper présents sur facebook, avoir des sites internet, créer des grands regroupements de librairies pour proposer un service qui peut concurrencer Amazon, c'est rester les bras croisés?

http://www.parislibrairies.fr/
http://www.librest.com/

Avant de dire qu'on n'entreprend rien (dans cette phrase c'est "rien" le vilain mot, pas entreprendre.) il faut se renseigner. Dans la librairie où je travaille, nous vendons des liseuses, nous vendons aussi des livres numériques, certaines librairies sont même équipée s de bornes pour acheter soi-même ses livres numériques et les télécharger directement.

Mon coup de gueule est envers les personnes qui râlent contre cette loi, qui est faite pour préserver un commerce en voie de disparition et des commerces français.
Amazon fait vivre des gens, mais ne paie pas ses impôts en France et fait travailler ses salariés dans des conditions vraiment limites, donc personnellement, en plus d'être un concurrent pour moi ce n'est pas du tout une entreprise modèle.

Bref, je comprend que mon message soit vécu comme une agression mais j'avoue être arrivée à saturation des clichés sur mon métier et des consommateurs inconscients.
 
laumie;4402192 a dit :
Parce que j'ai pas envie d'avoir l'avis d'un libraire dessus mes choix de lectures. J'ai pas envie de détailler à quelqu'un ce que j'aime lire et pourquoi. J'ai pas envie de me lancer dans un débat sur les "Pourquoi vous n'avez pas envie de lire tel titre ??"

Je comprends que tu veuilles défendre ton gagne-pain, mais arrête de t'exciter sur les gens comme ça alors qu'on t'a juste expliqué nos points de vue.
Faut arrêter de croire que parce que tu mets les pieds dans une librairie le vendeur va te sauter dessus comme une sangsue pour te vendre ses coups de coeurs, si on ne nous demande rien et qu'on nous dit qu'on se débrouille très bien tout seul on laisse nos clients vivre leur vie tranquillement!

Bref, visiblement j'ai agressé tout le monde sans raison (quand on se tape les 11 pages de commentaires, je vous garantis que ça remonte pas mal), du coup je m'en prend plein la gueule moi aussi, je l'ai bien cherché n'est-ce pas. Mais de là être de mauvaise foi (avec mes "2 pauvres sites internet", franchement je vais me passer de tout commentaire quand on voit l'ampleur réelle du projet...) il n'y a qu'un pas. Visiblement je m'adresse aux mauvaises personnes, aux clientes perdues d'avance, je vais donc aller consacrer mon énergie à autre chose, et à essayer de faire perdurer mon métier "inutile" et "en retard sur son temps". (et on me dit que je suis condescendante...)
 
Oké... je viens de finir de lire TOUTES les réactions à ce sujet... le débat même s'il déborde (surtout parce qu'il déborde ?) du sujet d'origine stricto sensu est extrêmement intéressant et je l'ai suivi avec attention, constatant que j'avais des points d'accord avec certaines, de désaccord avec d'autres qui parfois même étaient les mêmes personnes... et moi, là dedans, je viens juste faire un peu de hs, après une ribambelle d'interventions VRAIMENT dignes d’intérêt, celles qui ne partagent pas le même point de vue que moi itou (débat, j'écris ton nom !*emphase de circonstance*)

[gros souk certainement-hors-sujet-mais-il-est-2:00am-ça-m'excuse? pas? tant-pis-j-assume ^^']

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.


[/gros souk certainement-hors-sujet-mais-il-est-2:00am-ça-m'excuse? pas? tant-pis-j-assume ^^']
 
akeera;4402403 a dit :
(avec mes "2 pauvres sites internet", franchement je vais me passer de tout commentaire quand on voit l'ampleur réelle du projet...) 
Les deux sites montrent un projet vraiment intéressant, qui mériteraient à être plus connus, certes.

Sauf qu'ils ont des limites. Des limites qu'Amazon, qu'on le veuille ou non, n'a pas (même s'il en a d'autres, évidemment).

D'abord, ces deux sites ne concernent que les librairies parisiennes, et donc exclut les consommateurs de province. C'est quand même un des problèmes qui a été le plus pointé du doigt dans cette discussion : on n'est pas tous égalitairement situés par rapport aux librairies. D'un autre côté, quelqu'un, dans la première page du topic je crois, avait mentionné l'existence d'un projet du genre, mais à l'échelle française, et qui regroupait pas mal de librairies (Place des Libraires). Mais, de même, seules les grandes villes sont représentées, par une, deux ou trois librairies (à part Paris, sur-représentée, ce qui n'est pas vraiment surprenant), plus rares sont les villes les plus modestes ; certains départements sont pas du tout représentés. On en arrive toujours au même problème : on n'habite pas tous à proximité d'une ou plusieurs librairies.

Si je prends mon exemple personnel : sur ce dernier site, deux librairies sont répertoriées de mon département, dont une à laquelle je ne peux pas accéder (ville un peu loin à plus d'une heure de voiture), et une librairie dans ma ville (enfin presque, mais ne chipotons pas), mais spécialisée dans la religion (et particulièrement dans le christianisme en fait). Or, j'avoue que les biographies du pape ne me tentent pas plus que ça. Donc non seulement ces réseaux et les librairies en général peuvent présenter des limites géographiques, mais on peut être confronté parfois à d'autres problèmes : elles ne vendent parfois pas ce que l'on cherche. Alors qu'Amazon, très souvent, si. Amazon a cet avantage de pouvoir posséder un éventail très large de livres, qui passe par le petit roman de gare qui se vend très bien au livre un peu plus conditionnel en anglais, en passant évidemment par les bouquins (non-vulgarisant) sur un domaine précis, droit/médecine/psycho/histoire, etc. Un autre avantage d'Amazon d'ailleurs, c'est ce côté "grand magasin" : imaginons que j'ai besoin de ces trois livres (roman de gare, livre en anglais, bouquin de droit) : plutôt que d'être amenée à faire trois librairies spécialisées (au cas donc où je peux y accéder) pour trouver mon bonheur, je peux les avoir directement en une seule fois - c'est un peu plus pratique.
 
Dernière édition :
D

dellwood

Guest
Je trouve quand même assez triste qu'on s'en prenne aux libraires (j'ai pas lu tous les commentaires mais c'est l'impression qui ressort de la plupart de ce que j'ai lu) alors qu'au final pour moi le vrai problème c'est que les éditeurs vendent les livres à des prix exorbitants qui les rendent inaccessibles pour beaucoup trop de gens - et encore je parle pas des livres spécialisés, à titre personnel en voyant que déjà le moindre livre scientifique (style éditions De Boeck) ne coûte pas moins d'une cinquantaine d'euros d'occasion c'est juste inimaginable pour moi d'en acheter un seul et encore moins en librairie traditionnelle -qui du coup préfèrent se rabattre sur des alternatives moins cher. Si le prix fixé par les éditeurs n'était pas aussi élevé, je suis persuadée que les gens iraient plus volontiers acheter leurs livres chez le libraire du coin. Le véritable problème c'est que les domaines de la culture et de la littérature sont régis comme tout le reste par les règles du capitalisme et que les grands éditeurs ayant un monopole sur la vente des livres se permettent un peu n'importe quoi - et bien évidemment ce sont les librairies et les consommateurs qui trinquent, ou parce que les livres sont trop chers et que les consommateurs préfèrent les acheter en ligne (même si ça va à l'encontre de nos convictions, parce que quand on vit sur un budget étudiant ou qu'on a pas les moyens de mettre 50 euros par mois dans le budget lecture les convictions ne font pas le poids) ou parce que les éditeurs privilégient les titres qui se vendent bien au détriment d'autres auteurs dont l'oeuvre est peut-être beaucoup moins populaire mais largement meilleure (là aussi, malheureusement pour avoir passé des mois à chercher des livres rares j'ai pu remarquer que la plupart des libraires de quartier ne proposent que les livres qui se vendent beaucoup, du coup on est obligé de se rabattre sur la vente sur internet). Au final cette loi ne règle absolument pas le problème de fond qui est un coût largement excessif - à mon sens, quoi qu'il arrive, la culture ne doit pas être réservée à une élite, elle doit pouvoir être accessible à tous -tout en permettant la survie des libraires, bien sûr ... Toujours est-il que l'idée que je vais devoir payer mes livres au prix éditeur (surtout ceux que je vais devoir acheter pour mes études de psycho) où que j'aille me donne des sueurs froides - j'ose même imaginer le budget que je vais devoir prévoir pour m'en payer ne serait-ce que deux ou trois.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes