Que faire si votre gosse tape une crise en public (en mode roulage par terre et hurlements au supermarché) ?

M

Membre supprimé 332225

Guest
En quoi est-ce "anti féministe" de ne pas vouloir gérer les problèmes d'autrui ? Qu'on parle d'égoïsme, oui, de toute façon, tout le monde l'est, mais parler d'anti féminisme...
Je ne comprends pas.
J'ai répondu précédemment, ne pas aider et une chose mais contribuer même involontairement à se faire se sentir mal une personne qui est déjà probablement mal, a fortiori une mère, ben là non pour moi c'est pas féministe.

Même si on l'a peut-être déjà fait dans le passé, c'est bien d'en avoir conscience pour pas le reproduire.
 
7 Juin 2021
40
358
199
33
Pour le moment je n'ai pas eu beaucoup de crises dans l'espace public "fermé" avec mes filles mais j'en ai eu quand même quelques unes. Clairement on a tendance à oublier vite parce que ma fille aînée a 4 ans et il me semble que ça a dû arriver mais je n'arrive déjà plus à repréciser le contexte. :hesite:
Je pense qu'il faut prendre du recul quand nos propres parents disent que nous ne faisions pas ce genre de trucs parce que à écouter la génération de nos parents on a tous été des jeunes enfants modèles. :queen:
En plus on ne se rappelle pratiquement pas de son enfance à l'âge auquel les crises en question sont le plus fréquentes : 2 et 3 ans. Ça fait relativiser un peu.
Un enfant qui fait une crise n'est pas forcément un enfant mal élevé d'ailleurs. :dunno:
Ensuite pour ce qui est de la gêne occasionnée, oui clairement moi ça me soûle, ça me déclenche un inconfort physique voir un mal de tête. Mais en fait quand c'est la mienne qui hurle c'est un million de fois pire... ! :crying:

Effectivement je n'exige pas d'aide mais j'aimerais à tout prix que l'on évite de me faire la leçon ou des remarques carrément désobligeantes. En ce moment je suis enceinte et l'autre jour j'étais dans un endroit plein de parents et ma deuxième (qui a plus tendance à criser en extérieur que la première) se roulait par terre en braillant et j'ai trouvé super chou parce que des gens sont venus me proposer de m'aider à la remettre dans la poussette vu que je suis bien visiblement enceinte. J'ai trouvé ça super chou parce que c'était sans jugement ni rien. :jv:
 
Dernière édition :
11 Novembre 2007
637
3 158
5 074
Je trouve ce sujet vraiment intéressant !

De mon côté, j'ai l'impression que notre position vis à vis de ça peut évoluer avec le temps et surtout selon les expériences que l'ont vit.
En ce qui me concerne je suis CF et ce n'est pas tant que je n'aime pas les enfants mais plutôt qu'ils m'indiffèrent. Je ne me sens pas très à l'aise avec les enfants que je ne connais pas, j'ai toujours peur de mal faire, je ne suis pas attendrie pas les nouveaux nés etc. Vous voyez le genre^^.
En revanche, j'ai 30 ans passés et la majorité de mes amis sont maintenant parents, ce qui fait que même sans être mère moi-même, j'ai quand même l'expérience de toutes mes amies en tête et un peu la vision de "l'autre côté", et la complexité que c'est de gérer un enfant en bas âge. Grâce à ça, je pense que je suis un peu plus compatissante en ayant connaissance de ce que vivent mes amies mères alors qu'avant je ne me rendais pas forcément compte.

Ceci dit, je suis aussi très très sensible au bruit et aux cris de façon générale. Donc les situations type enfant qui hurle dans une queue ou dans les transports à côté de moi, ça me stresse énormément. Pour autant, ça ne me viendrait pas à l'esprit de jeter des regards noirs à la mère ou pire de lui faire une remarque. Mais si jamais on tourne la tête, souffle dans notre barbe discrètement, ou si on a juste l'air un peu crispée, ça me semble quand même excessif d'être carrément taxée d'anti féministe...Sachant que franchement la manière dont va réagir une personne à qui on propose notre aide est totalement imprévisible, et parfois même ne faire qu'empirer la situation...
Ca me semble donc très tranché de considérer que l'on "doit" aider et ne rien laisser transparaître de l'effet que la situation a sur nous. On a toutes des petites histoires qui illustrent ça !

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Du coup, j'aurais tendance à dire qu'on ne peut pas faire de règle générale ou de jugement hâtif sur ce genre de situations car ça dépend tellement des personnes !
 

RainyMood

Ne pas citer mes messages, thx :) "She/iel"
1 Mai 2014
11 928
107 916
6 114
@Sophie L Je trouve que @Arrrum décrit bien la complexité de la chose, ça me parait aussi complètement abusif de se faire taxer d'anti féministe juste parce que OMG on ose soupirer, râler et regarder (de façon discrète j'entend) un gamin qui chahute et de ne pas proposer son aide.
 
M

Membre supprimé 332225

Guest
@RainyMood Tout est dans la nuance. Les soupirs ou grimaces discrètes, évidemment que personne ne va blâmer ça. C'est complètement humain d'être crispé.e par un bruit inattendu, strident et dont on ne sait pas combien de temps il va durer. Par contre faire un "pfffffouuu" ou un "fait ch" suffisamment fort pour que la mère entende, c'est inutile et ça envoit un message violent. Et anti-feministe (selon moi) car c'est dire à la mère en sous-titre "tu fais ch avec tes mômes".
Or les enfants et les parents (donc les mères) devraient avoir leur place partout dans notre société, une pleine place au même titre que les autres.
Avant d'avoir mes enfants, avant même de développer un état d'esprit féministe j'ai probablement dû critiquer les mères et leurs enfants bruyants dans les trains, j'ai dû aussi lever plus ou moins discrètement les yeux au ciel quand j'ai entendu un enfant hurler. Bon ben je le ferai plus, parce-que ça n'aide personne et ça ne change rien à la situation.

@Arrrum semble parler ici d'un cas d'incivilité (rouler sur le pied d'autrui avec la poussette et ne pas s'excuser), c'est totalement inacceptable mais on ne peut pas dire que c'est représentatif de toutes les mères avec enfants. Le deuxième cas est peut-être plus fréquent, mais pour autant il ne faut pas en déduire qu'il ne faut jamais proposer son aide.
On est libre de pas la proposer (flemme, pas envie, pas à l'aise etc) mais si on voit une mère en difficulté c'est pas inapproprié de le faire, au contraire.
 
26 Avril 2014
14
167
3 679
@Arrrum sans dévoiler ton spoil, je confirme que ça dépend vraiment des gens, moi j'aurais adoré que tu me proposes de l'aide à la place de la mère de ta 2ème anecdote ^^ Je ne comprends pas que les gens s'offusquent comme ça, il suffit de refuser poliment.

Concernant les crises en public, ma fille n'a qu'un an et demi, donc pour le moment à part quelques cris quand elle est fatiguée ou ne veut pas monter dans la poussette je n'ai pas grand-chose. Pour le supermarché, j'ai commencé à mettre en place une technique qui, je l'espère, durera. Tout simplement je la fais participer activement aux courses. Je lui donne les articles ou je lui demande d'aller me les chercher (dans mon champ de vision à quelques mètres bien sûr) et elle les mets dans le panier. Elle est ravie, c'est comme un jeu, et elle comprend pour le moment que c'est maman qui choisit ce qui va dans le panier. À voir si ça dure
 

GrosHibou

All eyes on you
16 Avril 2020
1 705
20 049
1 654
@Griffith si je pouvais te Big up 1000 fois je le ferai. La misophonie c'est tellement pénible, entre la douleur provoquée par le bruit, l'agacement qui s'en suit, la colère qui monte, et la culpabilité après... Les gens ne comprennent pas. Ma propre mère m'a traitée de folle. "Si tu supportes pas le bruit des gens qui mangent, bah t'es folle ma pauvre fille". Je supporte pas le bruit tout court. C'est pour ça que si jamais, je me trouve dans un endroit où je sens que ça commence à devenir insupportable : je pars. Où je mets des écouteurs si j'en ai. Ça m'est déjà arrivé de me boucher les oreilles, mais les regards que j'ai reçu se passent de commentaires.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
Pour avoir pris le bus toutes les semaines avec des gosses survoltés, qui crient, qui racontent en boucle la même blague pendant 15 minutes histoire que tout le monde l'entende... Franchement je m'interroge sur l'avenir de mon utérus :lunette: J'ai déjà du mal à supporter les enfants de la famille quand ils commencent à faire n'importe quoi et à hurler en random...

Je pense que la misophonie sera toujours incomprise par beaucoup de gens. C'est tellement "pas normal" de pas supporter le bruit, d'ailleurs "quel bruit ? J'entends rien moi"... Ça m'est déjà arrivé de descendre du bus ou de sortir d'un magasin pour pas exploser. Parce que je sais que cette colère là... C'est Hulk.
 

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
4 201
55 659
6 414
@GrosHibou perso, je juge aussi les mecs qui disent ça.
Et de nouveau, tout est dans la nuance. Dire "je ne suis pas a l'aise avec les enfants", ou "les enfants ne m'intéressent pas", je ne trouve pas ça problématique du tout. De nouveau, c'est humain, on n'est pas tous intéressé par les enfants et on n'a pas tous l'occasion d'en fréquenter et donc d'apprendre comment agir avec eux (moi même ils m'indiffère souvent, et avant d'en avoir un j'avais 0 idée de comment agir avec eux). Même dire "les enfants sont trop bruyants pour moi, j'évite leur compagnie", ça ne me choque pas.
Par contre, dire "je n'aime pas les enfants", ça me choque un peu (selon le contexte. Nuance toujours) car je trouve ça potentiellement déshumanisant. Or les enfants sont une population très fragile. Donc je pense que c'est important de faire attention a ne pas tenir des propos de ce type.

J'ai une misophonie très spécifique et un peu ridicule aux yeux des autres : je ne supporte pas le bruit que fait un liquide qu'on versé dans un verre quand on le verse d.ine certaine manière. Les pubs pour la bière me rendent folle. Et en conférence, quand les gens se versent un verre d'eau, j'ai des envies de meurtre
L'avantage de cette misophonie spécifique, c'est que je sais bien que le problème ne vient pas des autres. Je vais pas leur interdire de boire
 
M

Membre supprimé 332225

Guest
@RainyMood Ok, tu continues de répondre avec tes smileys débilos, au lieu de revenir à une conversation policée. On en reste là.
 

RainyMood

Ne pas citer mes messages, thx :) "She/iel"
1 Mai 2014
11 928
107 916
6 114
@Sophie L "Tes smileys débilos" ? Ah ouais carrément ! Et tu me reproche de mal te parler ? :lunette:
Ton message reprenais juste ce que j'avais dit, donc bon les gens qui reprennent mes propos pour les tourner à leur sauce et se croire plus intelligents, ça me dépite. J'avais juste dit "Tu répète ce que je viens de dire". Si t'es offensée par ça, je peux rien pour toi.


@Kettricken Pour ce qui est de "Je n'aime pas les enfants" je pense, qu'il faut justement comprendre que les gens ne disent pas "Je vais les balancer contre un mur" (enfin si, je sais qu'il y en a :facepalm: ). Il me semble que c'est souvent plus "Je n'aime pas les enfants qui foutent le bordel et sont mal éduqués".

Je suis aussi misophone, et entendre des hurlements suraigu, ça me fout un mal de crane au bout d'un moment (avec acouphènes parfois). Après, un gosse dans un espace public ne me dérange pas, sauf s'il empiète sur ma tranquillité et que ses parents ne font rien pour lui faire comprendre que "Non chéri, on ne défait pas la valise de la dame/met pas ses doigts dans le café de la dame".
 
Dernière édition :

KittyKiller

Vieux chat.
21 Juin 2008
5 795
29 996
5 934
Paris
@Sophie L je pense qu'il y a une différence entre proposer son aide pour une situation pratique (mère avec deux enfants et des paquets, personne avec une poussette dans les escaliers) et pour calmer un enfant en crise, dans ce dernier cas la proposition peut être facilement perçue comme intrusive, insultante, voire humiliante (l'intervenant(e) donne l'impression de penser mieux savoir que la mère comment calmer son enfant sans même le connaître, en fait c'est la version superman du soupir marqué).

Je me suis souvent demandé si ça se faisait d'intervenir et en vrai, je ne vois pas comment - je ne connais pas l'enfant, peut-être qu'il a un trouble particulier, peut-être qu'il a mal aux dents, peut-être qu'il fait ça tout le temps ou peut-être que c'est la première fois, je n'en sais rien. J'étais une enfant très sage et ma mère m'a raconté deux crises mémorables que j'ai faites en public, les gens autour ont dû se dire que j'étais horriblement mal élevée ce jour là. Même avec les enfants des ami(e)s c'est délicat, s'ils pleurent un peu je vais leur parler ou les distraire avec des dessins, mais en cas de grosse crise, ben je me sens totalement démunie et dans ces moments de toute manière il n'y a que papa ou maman au monde pour eux.

Est-ce qu'un regard compatissant avec un sourire d'encouragement, ça se fait ? Pour signifier qu'on comprend que ce n'est pas facile et qu'on peut se mettre à sa place ? Ou il vaut mieux faire comme si de rien n'était ?
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes