Mijou

Pouet Pouet
J'ai pas lu les réponses sur facebook, ça fait un moment que je me suis désabonnée des RS de Madmoizelle, justement parce que les réponses de la rédaction blindées de mauvaise foi et souvent tellement condescendantes, ça va quoi. Et en voilà apparemment encore un exemple d'école.

Au bout de la trouzième fois, j'ai arrêté de croire à la maladresse, ou à la bonne foi de la rédac sur ce genre de trucs. Quand on est maladroit, on s'excuse et on essaie de réparer, on n'en rajoute pas une couche en mode vous-n'avez-rien-compris-bande-de-teubé.e.s. C'est juste insupportablement insultant.

Vous avez besoin de sous, ok, pour que vive le magazine et qu'il reste gratuit, ça d'accord. Mais y'a moyen de faire des partenariats avec des entreprises quand même un minimum respectable, quand on a une audience comme la votre... Ali Express, c'est quand même le fond du seau en matière d'éthique !
Ce ne sont pas les sites de seconde main qui manquent, par exemple, ça le vent en poupe en plus, ils brassent de l'argent, ils en ont surement pour des partenariats. Ils le font déjà avec des influenceur.euses, et depuis longtemps.

Ou alors, faut assumer et arrêter de prôner des valeurs que vous avez choisi de ne pas/plus mettre en pratique. Et surtout arrêter de prendre votre lectorat pour des idiot.e.s

Par contre, je suis contente de rester sur le forum et de voir que le lectorat de Madz, au moins, a conservé une éthique. :loveeyes:
 

Mymy Haegel

Rédac chef de madmoiZelle
Équipe madmoiZelle
Bonjour à toutes,

Nous avons lu vos retours et nous ne voulons pas les laisser sans réponse.

Nous comprenons que ce partenariat peut aller à l’encontre des valeurs qui vous sont chères. Il faut cependant, pour comprendre notre démarche (sans l'applaudir, mais au moins la comprendre), prendre en compte plusieurs éléments.

1. Les marques éthiques n’ont pas beaucoup d’argent. C’est un fait. Nous faisons le plus de partenariats possibles avec ce type d’entreprises mais c’est tout simplement impossible de financer madmoiZelle uniquement via des marques éthiques : elles n’ont pas assez de budget, et non, elles ne seraient pas « ravies de travailler avec nous », promis on essaie, on essaie à fond, et on sera ravies le jour où 100% de nos partenariats seront avec des enseignes écolo, féministes, made in France etc., mais ces enseignes n’ont tout simplement pas le budget actuellement pour permettre à madmoiZelle de vivre. Quelqu’un parlait de leurs partenariats avec des influenceuses : nous nous rendons compte que d’un point de vue de lectrice, la distinction n’est pas forcément claire, mais rappelons-le, une influenceuse n’est pas un média. Elle n’a ni les mêmes pratiques, ni les mêmes tarifs ; elle n’a pas une équipe d’une quinzaine de personnes à payer chaque mois ; ce sont deux business différents et ce n’est pas parce qu’une influenceuse vante un super t-shirt made in France que la marque qui le produit aura l’envie et le budget d’annoncer sur madmoiZelle.
2. Les madmoiZelles n’ont pas beaucoup de moyens. Les produits 100% éthiques sont chers à l’achat, et nous savons que notre lectorat n’a pas beaucoup d’argent ; alors oui, parfois, on sacrifie un peu de ses valeurs pour se faire plaisir. Nous ne sommes pas là pour juger les achats d’Unetelle ou Unetelle, mais pour refléter au maximum les réalités de notre lectorat.
3. Plusieurs personnes ont dit « J’ai commandé sur Aliexpress, pourtant ce partenariat me choque ». Ce qui illustre bien les contradictions et paradoxes qui nous animent, et vous animent ! En 2020, consommer 100% éthique, c’est mission (quasi) impossible. Nous savons bien évidemment qu’AliExpress n’est pas compatible avec certaines d’entre vous, mais nous savons aussi que BEAUCOUP d’entre vous commandent dessus, alors pourquoi ne pas faire vivre madmoiZelle en parlant d’une plateforme que vous êtes déjà nombreuses et nombreux à utiliser ?
4. AliExpress est le « point de départ » de nombreuses marques. Beaucoup d’entreprises françaises font du dropshipping de produits disponibles dessus. C’est leur droit, ce n’est pas illégal, mais pourquoi vous encourager à payer des pinceaux arc-en-ciel à 20€ alors qu’ils sont disponibles à 3€ « à la source » (et viennent de loin dans les deux cas) ?
Ce message n’a pas pour but de vous dire que vous avez tort et que nous avons raison, plutôt pour expliciter notre démarche, nos contraintes et la réalité avec laquelle nous composons. Libre à vous de ne jamais commander sur AliExpress, libre à vous de donner votre opinion évidemment, mais ce partenariat n’est ni un caprice, ni une envie de luxe. Ce partenariat, comme tous nos partenariats, fait partie d’une logique économique permettant à madmoiZelle de payer ses équipes et de rester gratuit pour vous, afin que personne ne soit discriminé par un paywall.

Et bien sûr, si vous avez des contacts chez des marques éthiques, n’hésitez pas à leur parler de madmoiZelle, ce sera un plaisir de collaborer avec elles !
 

Querencia

tournesol de tes mort
@Najia-* @Mymy Haegel Dans mon cas, c'est bien le fait que Aliexpress soit présenter sous un œil positif tout le long du partenariat compte tenu des gros problèmes de l'entreprises, qu'elles soient humaines, sociales ou économique.
Le fait qu'on soit en confinement ou non ne change pas. Il y a les mêmes débats lorsqu'il y a des partenariats ou des pubs de produits vendus par Amazon :erf:
 
@Mymy Haegel Merci pour cette réponse, beaucoup plus argumentée et qui paraît donc moins condescendante que votre post Facebook.

Je suppose que vous vous êtes fait.e.s cette conclusion, mais lorsque l'on décide de faire des partenariats qui risquent de fortement taper dans l'image du magazine, le mieux est de faire gaffe avec la communication. :erf: Je répète mais oui, le fait que le contenu de l'article ne soit qu'une grosse pub poussant au consumérisme, est déjà d'une part, très malvenu surtout dans ce contexte actuel. Mais ce qui était encore plus malvenu de mon point de vue, c'est le fait que vos "raisons", vos arguments, nuances, etc. ne surviennent qu'APRES le bad buzz. Déjà, on assassine la volonté de paraître sincère. J'ajoute à cela le fait que vous vous limitiez à instrumentaliser une classe entière de la population qui n'a rien demandé et qui n'était mentionnée nulle part ni dans cet article, ni dans un autre. C'est là où je rejoins le post de @Procrastination. par exemple, qui aurait été selon moi une idée d'article très intéressante, d'une part pour protéger votre image et également amener le sujet vers un débat constructif.:top:

A titre personnel, et je pense que c'est le cas d'énormément de monde parmi les lecteur.ice.s, je comprends totalement l'argument économique pour votre magazine. Je ne suis pas spécialiste et je n'ai pas vos budgets, et je crois (et j'espère avoir raison de croire) à votre bonne foi lorsque vous déclarez que vous ne faites pas ces partenariats juste pour vous en mettre plein les poches. Finalement, se limiter à cet argument déclencherait je pense, beaucoup moins de colères et de déceptions. :fleur:

Là où je ne vous suis plus, c'est lorsque vous tentez de trouver d'autres justifications qui me paraissent bien bancales...
Les madmoiZelles n’ont pas beaucoup de moyens. Les produits 100% éthiques sont chers à l’achat, et nous savons que notre lectorat n’a pas beaucoup d’argent ; alors oui, parfois, on sacrifie un peu de ses valeurs pour se faire plaisir. Nous ne sommes pas là pour juger les achats d’Unetelle ou Unetelle, mais pour refléter au maximum les réalités de notre lectorat.
3. Plusieurs personnes ont dit « J’ai commandé sur Aliexpress, pourtant ce partenariat me choque ». Ce qui illustre bien les contradictions et paradoxes qui nous animent, et vous animent ! En 2020, consommer 100% éthique, c’est mission (quasi) impossible.
Je ne suis toujours pas d'accord avec cet argument. Bien évidemment que le but n'est pas de juger les personnes qui le font. Bien évidemment que le but n'est pas de recommander uniquement des produits 100% éthiques. Personne ici, moi-même la première, ne peut prétendre avoir une consommation aussi parfaite. Sauf que là vous partez d'un extrême pour en justifier un autre. C'est assez malhonnête à mon sens.
D'autre part, on dirait que vous êtes carrément en train classer ouvertement les consommateurs de produits éthiques comme des personnes privilégiées d'un côté (qui de plus, ne jureraient que par le 100% parfait), et les personnes plus précaires comme les grands consommateurs d'aliexpress, de fast fashion médiocres et autre. C'est faux, c'est un discours qui me dérange, et que je trouve assez dénigrant, pour ces deux populations. :neutral: Beaucoup d'alternatives peu chers ET plus éthiques que le fond du panier que représentent ces marques existent, et sont largement populaires auprès de n'importe quelle catégorie sociale.

Nous savons bien évidemment qu’AliExpress n’est pas compatible avec certaines d’entre vous, mais nous savons aussi que BEAUCOUP d’entre vous commandent dessus, alors pourquoi ne pas faire vivre madmoiZelle en parlant d’une plateforme que vous êtes déjà nombreuses et nombreux à utiliser ?
Ce qui coince, c'est que cela ne rentre pas en accord avec l'image du magazine Madmoizelle. Magazine qui se prétend "féminin mais pas que". Si votre nouvelle ligne directrice est belle et bien de se contenter de répondre aux attentes de consommation des lectrices sans chercher à questionner tout ça (Ce qui ne veut pas dire flageller, calmons-nous), soit. Mais dans ce cas je ne vois plus où réside votre différence avec celle de n'importe quel autre mag féminin publicitaire comme Elle, Biba, Cosmo etc... :dunno:

Je fais un aparté sur votre délire des paradoxes (Je précise que je n'ai pas écouté votre podcast) : Il est important en effet, de ne pas se s'auto-flageller de ne pas être parfait. Par contre, tenir un discours qui est sans cesse dans l'incohérence (Aime-toi mais achète du maquillage, Pense à la planète mais achète sur Aliexpress, À bas les stéréotypes sur les femmes mais regarde cette candidate de télé-réalité... ), au mieux embrouille, au pire agace, et je pense que c'est là d'où viennent la plupart des mécontentement à votre égard. :neutral:

Pour le point n°4, je ne vois juste pas le rapport. Et encore une fois, on est face à un argument qui ne figure nulle part dans votre article initial...
 
Dernière édition :
pinceaux arc-en-ciel à 20€ alors qu’ils sont disponibles à 3€ « à la source » (et viennent de loin dans les deux cas)
Je vais juste pinailler sur ce point de détail : entre expédier 200 pinceaux avec leur sachet plastique individuel dans un gros carton depuis la Chine puis répartir en utilisant le réseau postal local, et expédier 200 fois un pinceau dans son sac plastique individuel et son enveloppe épaisse individuellement depuis la Chine, le plus rentable écologiquement, ça reste normalement la première option.
Évidemment que l'idéal c'est aucun des deux et plutôt un pinceau fait en Europe, ou encore mieux, pas de pinceau du tout, mais globalement le groupement via des revendeurs c'est moins pire (quand ce n'est pas de l'expédition de la Chine via le revendeur pour chaque commande). Tout comme favoriser les points relais que la livraison à domicile quand c'est possible, ou favoriser la poste nationale plutôt que les transporteurs privés quand c'est possible.

Je dis ça essentiellement pour rappeler que le mode de livraison n'est pas neutre.
 
En même temps il me semble pas que Madmoizelle se soit déjà affirmé comme magasine anti-capitaliste :ninja: il me semble avoir déjà lu que Fab l'avait créer parce que ça n'existait pas un magasine qui s'adresse aux jeunes femmes à la sortie de l'adolescence et début de la vie d'adulte, ce qui n'est pas trop le cas de Elle, Biba etc.. c'est plus axé sur le féminisme que les autres, mais ce n'est pas un magasine clairement orienté.
Quand un journal est gratuit, soit les contributions sont bénévoles, soit il vit de la publicité, et partir de ce moment je pense que c'est impossible d'être éthique, ce qui va rapporter de l'argent c'est de travailler avec des grands groupes. Je ne pense pas que des mini marques éthiques peuvent se payer le luxe d'un article partenariat. D'ailleurs toutes les marques éthiques ne peuvent le rester que quand c'est un marché de niche produite à grande échelle de manière éthique et écologique c'est malheureusement très compliqué :lol:
 
Merci @Mymy Haegel pour cette réponse côté rédaction sur le forum :happy:
Concernant votre partenariat avec AE, j'y vais de mon petit avis pour expliciter celui donné plus tôt.

Amazon ou L'Oréal ont déjà été en partenariat avec madmoizelle,. Des bons gros mastodontes reconnus en tant que lobbies majeurs de l'économie mondiale aux méthodes pas vraiment des plus sociales/écolos. Votre modèle économique a été expliqué et débattu à de nombreuses reprises, votre position nous est donc connue. Qu'on y adhère ou pas, j'apprécie votre transparence. En général...
Parfois, hélas, un vernis de mauvaise-foi ou en tout cas de justifications bancales s'apposent par dessus, comme c'est le cas ici. Ça arrive, et je comprends aussi ce besoin de faire bloc pour vous protéger. Néanmoins, votre justification me semble très à côté de la réalité et manque sa cible...

L'article en lui-même ne me pose pas de soucis et j'ai le sentiment que c'est le cas pour beaucoup, qui vont juste signifier pourquoi ils ou elles préfèreraient voir un autre partenariat sans pour autant dénigrer ostensiblement vos choix entrepreneuriaux autrement qu'en justifiant les regrets de ce partenariat. C'est vraiment votre publication sur facebook qui a échauffé les esprits (assez courtoisement sur le forum). L'argument brandi lors de votre intervention, celui du faible pouvoir d'achat des plus précaires, est ici corrélé à des exemples d'objets absolument dispensables. Alors ça passe moyen... Surtout que nous sommes à nouveau dans un contexte social tendu et nos responsabilités individuelles d'avantage impliquées. Pourtant, lier AE et achat(s) de 1ère nécessité se révèle tout à fait possible je pense, même avec les enjeux actuels !

Donc je me permets, je réponds à votre requête initiale ! Voici quelques exemples d'articles qui me semblent valoir d'y porter un intérêt particulier :
1) La précarité menstruelle est une cruelle réalité dont vous nous parlez régulièrement. Vous avez alors la possibilité de mettre en avant des protections menstruelles vendues sur AE (serviettes lavables, coupes menstruelles etc)
2) L'hiver pointe le bout de son nez, il y a une sélection de vêtements neufs, pouvant intéresser les + à la dèche pour se prémunir de la froideur à venir (mais le pull de Noël pour chat, OSEF un peu, la fourrure c'est pas pour... les chiens :cretin:), ou encore du matériel de couture/tricôt ?
3) Il existe plusieurs alternatives aux gros et petit électroménager sur AE également, comme les mini-machine à laver à ultrasons, chauffes-eau électriques, yaourtières (que je ne conseille pas préférant les alternatives sans électricité/électronique, cela dit ça peut bien dépanner et surtout permettre de sérieuses économies et d'améliorer sa qualité de vie)

J'imagine qu'on pourrait faire une liste longue comme le bras d'articles de 1ère nécessité à bas prix dénichés sur AE. Malgré les conditions de travail minables et l'impact environnemental désastreux d'AliExpress, cela permettrait à des personnes dans la galère d'améliorer de façon significative des aspects fondamentaux du bien-être de l'individu (hygiène et santé surtout). A des prix défiants toute concurrence, là où une entreprise solidaire et sociale pourra difficilement les défier.
En revanche, je vais répéter mon précédant message : des cotons tiges chauffants, pulls fantaisie pour animaux ou des bijoux, ce ne sont pas des suggestions d'achat probantes pour aider les plus démunis à s'extraire de leur situation, bien au contraire... Même en achat plaisir, on est sur de l'achat compulsif, où le plaisir devient une notion marketing vendue au rabais et dévoyée de son sens initial, car le plaisir sera bien éphémère...

Puis comme soulevé par certains commentaires avant, même avec des revenus trèèèès modestes, nous sommes capables de consommer plus éthique. Je dirai même plus : pour devenir un "vrai" écolo, devenez pauvre !! :rire: (humour bien sûr : je vous souhaite plus la stabilité financière et matérielle qu'autre chose!).
Dans mon cas* et pour faire un rappel des produits sus-mentionnés :
1) j'ai acheté par le passé une coupe menstruelle et des serviettes lavables (en partie sur AE, pas fière de ça mais hey, c'est la vérité) et ça me sauve les miches actuellement. Je préfère acheter un bout de pain que des produits hygiéniques, et je sais aussi que j'ai la possibilité de menstruer sans flinguer toute ma garde-robe
2) pour les vêtements/accessoires/chaussures, j'achète très peu de neuf depuis longtemps, sauf sous-vêtements, et j'use le tout jusqu'au bout du bout, en les réparant, recyclant etc
3) mon lave-vaisselle + mon robot multifonction pour hacher/râper/mélanger + ma machine à café sont.... le fruit d'un travail manuel (bon, à l'aide d'objets mécaniques comme une éponge, un couteau, une râpe, une cafetière italienne...). Dans le même esprit, je vais certainement prochainement me fabriquer une machine à laver manuelle, sans électricité, avec pas mal de récup'
*Je suis loin d'être un modèle, je donne juste les pistes auxquelles je me suis intéressée

Bref, on peut être limité(e) en pouvoir d'achat mais agir sur ce que l'on consomme avec plus ou du moins d'implication/d'investissement, c'est la responsabilité de chaque individu en définitive. Être friqué(e) te permettra certainement d'embaucher de la main d’œuvre pour construire la maison écologique de tes rêves, acheter le super lave-linge ultra écolo, la voiture électrique dernier cri, les vêtements tendances et "éthiques" et j'en passe, mais être pauvre ne t'exclue pas du cycle de la consommation responsable. Juste de certains produits de consommation innaccessible, qui sont souvent... pollluants (voiture, voyage, produits de luxe et/ou importés, ...)

Dernier point, une suggestion peut-être utopiste : vous jouissez d'une communauté conséquente et pourriez initier des comportements plus responsables tout en préservant ce partenariat. Par exemple, développer et inciter les madz à faire des achats groupés par secteur géographique en utilisant les différentes sections déjà présentes sur le forum ? De sorte à minimiser l'impact sur la biosphère du suremballage et des vols long courrier... C'est juste une idée, ce type d'initiative peut prendre, ou pas, et doit être compliquée à mettre en place bien que possible. Elle vous permettrait éventuellement de contrer certains aspects néfastes de ce type d'achats tout en renforçant d'avantage la cohésion de votre communauté je pense...

Je n'aime pas des masses AliExpress donc, pour autant je trouve qu'il y existe de bons arguments en faveur d'un partenariat du style. J'attends de voir la suite de celui-ci, après tout, avec des articles bien articulés, vous pourriez tout à fait concilier vos valeurs militantes et financières :happy:
 

Mijou

Pouet Pouet
Pour ma part, je suis contente de voir une réponse de Madz qui ne soit pas condescendante. C'est assez rare pour être noté, ça fait plaisir, j'espère que ça continuera.
Beaucoup ont répondu mieux que moi sur les questions soulevées par la réponse, mais j'aimerais revenir sur ce point-là en particulier :
on sera ravies le jour où 100% de nos partenariats seront avec des enseignes écolo, féministes, made in France etc., mais ces enseignes n’ont tout simplement pas le budget actuellement pour permettre à madmoiZelle de vivre. Quelqu’un parlait de leurs partenariats avec des influenceuses : nous nous rendons compte que d’un point de vue de lectrice, la distinction n’est pas forcément claire, mais rappelons-le, une influenceuse n’est pas un média. Elle n’a ni les mêmes pratiques, ni les mêmes tarifs ; elle n’a pas une équipe d’une quinzaine de personnes à payer chaque mois ; ce sont deux business différents et ce n’est pas parce qu’une influenceuse vante un super t-shirt made in France que la marque qui le produit aura l’envie et le budget d’annoncer sur madmoiZelle.
C'est un peu esquiver la question...
On ne vous demande pas de faire 100% de vos partenariats avec des marques ultra-clean... mais Ali Express, sérieusement... c'est le fond du fond. Même Amazon est "moins pire", c'est dire !

Quant aux partenariats, pour ma part quand j'ai évoqué les influenceuses.eurs, je parlais par exemple des sites de seconde main style Vinted, United Wardrobe, Le bon Coin... quand on voit le nombre de partenariat que ces marques font avec des influenceuses/eurs/ youtubeurs.euses différent.e.s (et encore j'en suis que quelques-un.e.s !), j'ai du mal à croire qu'elles n'aient pas les fonds pour bosser avec un magazine. Ou alors les youtubeur.euses avec plusieurs millions d'abonnés bossent pour des clopinettes, mais j'en doutent fortement...
Le bon Coin avait suffisamment de thunes il y a quelques années pour s'offrir, et à plusieurs reprises, Iggy Pop pour faire différentes campagnes de pub. IGGY POP quoi !! :oo: J'ai du mal à croire que la marque n'ait pas suffisamment de budget pour s'offrir un partenariat avec une TPE (une TPE : entre 0 et 19 salarié.es)
Au passage, certain.e.s influenceurs.euses embauchent eux-mêmes plusieurs personnes... (comptabilité, maquillage/coiffure, montage, community management...) ça fait du monde à la fin aussi, presque autant finalement en terme de salarié.e.s.

Et comme les influenceurs/euses, vous ne faites pas votre chiffre de l'année sur UN partenariat...
En terme d'image, il est certain qu'il vaut mieux renoncer à UN partenariat ethiquement VRAIMENT naze comme Ali Express, et conclure DES partenariats avec des marques plus recommandables, pour arrive au même chiffre...

Bref, la question financière me parait bizarre, mais c'est vrai qu'on n'a pas les chiffres, alors on ne peut que vous croire (ou pas) sur paroles.:dunno:

J'espère au moins que cet argent vous permet de salarier correctement les personnes plutôt que d'embaucher des stagiaires à la queue leu-leu ou de payer au lance-pierre, comme on le voit tellement trop souvent dans les médias.
 
Dernière édition :
Merci @Mymy Haegel pour ta réponse mais je reste quand même un peu sur ma faim, je m'explique :
J'applaudis des deux mains le message de @Morgana Talbot car il résume ce que je pense : que la grande majorité de la comu Mad comprends la nécessité de faire des partenariats. C'est la mauvaise foi que prend le contenu de l'article en question et la réponse FB qui échauffe les esprits.

Je me permets d'émettre quelques idées d'articles qui seraient sans doute beaucoup mieux passé :
- on sait que AE c'est pas tout rose et que dans un monde idéal on ferait tout avec nos petites mains, ou on se passerait d'achats compulsifs, mais dans le cadre de notre partenariat on vous propose de nous livrer vos trouvailles ou les achats les plus WTF que vous avez faits chez ce géant chinois (et là pas de soucis pour les cotons-tiges chauffants etc.)
- quelques produits vraiment essentiels (comme proposé par Morgana) que vous trouverez chez Ali, mais aussi des alternatives DIY (comme ça pas de concurrence avec AE qui propose l'objet fini et prêt à l'emploi)

Le soucis étant peut-être que ce genre de contenu ne serait pas validé par AE et annulerait donc le partenariat ? Si c'est le cas ce serait bien de l'écrire noir sur blanc, car depuis des années que je vois le débat refaire régulièrement surface, jamais ça n'a été dit, c'est même plutôt le contraire qui est annoncé ("comme la charte le dit, nos rédactrices ont écrit ce qu'elles voulaient sur la marque"), et c'est ça qui fait que ça nous parait hypocrite. Comme si même la rédactrice la plus acheteuse/compulsive de Mad n'était pas capable de caser une petite phrase pour justement reconnaître ses paradoxes, et donc tenir un discours cohérent.

De mon point de vue c'est dénigrant pour l'intelligence de celle qui écrit (qui j'en suis certaine à bien conscience de ses paradoxes), et pour celle des lectrices.
En fait je crois qu'on voudrait des articles-partenariats qui ressemble à ce à quoi Mymy appelle si souvent : la nuance ;)

Du coup un article que j'aimerais beaucoup lire : comment se passe la négo avec les marques ?
Quelles sont leur impératifs non-négociables en terme de contenu ?
Est-il possible de dialoguer avec elles sur la base : "on vous cache pas qu'une grosse partie de notre comu est dans une optique décroissante, mais qu'elles achètent malgré tout chez vous parfois, comme tout un chacun, du coup, quelle liberté avons-nous faire pour créer un contenu qui respecte leurs valeurs et qui mettent également en valeur la marque ?"
Existe-t-il un tarif dégressif : tant pour un article complètement positif (comme celui que vous venez de faire), tant pour un article nuancé, tant pour un article qui met en avant la marque parmi d'autres qui prônent l'inverse, etc. ?

Il me semble qu'une plus grande transparence sur ce sujet ne pourrait amener que du bien, et permettrait sans doute un dialogue plus constructif entre la rédac et les lectrices :fleur:
 

Mijou

Pouet Pouet
@Mijou Vraie question : pourquoi Amazon est "moins pire" qu'Aliexpress ?
J'ai bien dit "moins pire" hein ! :cretin: C'est pas anodin si je n'ai pas employé le mot "mieux".
Amazon on peut trouver aussi des produits fabriqués dans des pays qui se torchent moins avec le droit du travail que la chine. Perso, les très très rares fois où j'y commande (j'habite en milieu rural, certaines choses sont malheureusement impossible à trouver localement ou même dans les magasins proches. Je fais plus de mal à la planète en faisant 2h de voiture pour acheter une malheureuse pièce informatique dans la grande ville la plus proche... j'en suis profondément contrariée mais...), je fais gaffe à ce que je prends et j'évite soigneusement tout ce qui a un délai d'expédition très important...

Et puis Ali Express, c'est un symbole également... Y'a qu'à voir les réactions quasi unanimes. Donc niveau comm, vraiment pas top.
 
  • Big up !
Reactions : Calinoursonne

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes