j'ai l'impression que c'est plus la forme du mouvement que le fond,qui pose problème pour certain, c'est la manière dont ce mouvement est organisé qui fait lever une levée de bouclier contre les manifestants/grévistes. Je trouve ça dommage, parce que là il est question de défendre la justice sociale...
Il faut quand même rappeler que c'est un mouvement populaire qui vient du peuple et non d'une organisation syndicale ou d'un parti politique, donc je ne suis pas étonnée qu'il y'ai des débordements ( même si il y'en a très peu).
Le débat que ça soulève, c'est est-ce qu'en en 2018, le soulèvement populaire spontané est encore toléré dans une démocratie comme la France ? et j'ai l'impression ,que c'est là que ça coince, certains supportent de moins en moins ce type de réponse pour signaler un mécontentement à la politique mise en place car jugé trop extrémiste/ désorganisé comme si tous mouvement devait être bien structuré, policé et cautionné par un partie politique ou une organisation syndicale pour être légitime;

Mais bon quand on voit que les grandes manifestations contre la loi du travail et leur absence impact je peux comprendre qu'on cherche d'autre moyens pour faire entendre son mécontentent. En 2018, faire des manifestations pour signaler son mécontentement mais surtout pour faire reculer le gouvernement, ne sert à rien.
Je me souviens encore comment les manif avaient réussir à empêcher la mise en place du CPE et conduit à la démission du premier ministre etc mais maintenant, le gouvernement s'en moque un peu des manifs, ils font ce qu'ils ont à faire donc je comprends que les gilets jaunes s'organisent autrement...
 
J'ai participé à un barrage filtrant mercredi, par curiosité. De ce que j'ai vu, il y avait des retraités mais majoritairement, il s'agissait de précaires et de classes populaires (ou moyennes basses). Des gens qui au-delà de cette taxe, aimeraient que quelque chose se passe et qui contestent la politique du gouvernement. Mon copain a reçu un tract et clairement, les revendications sont plutôt sociales. Après, je viens d'une ville industrielle.

J'ai entendu des discussions et Ruffin était cité. Sur l'un des slogans, il était écrit "rends l'ISF" d'abord, sur une autre pancarte "Macron, la France n'est pas ta pute" et encore "le Roi Soleil, le peuple se réveille".
Je n'ai vu aucun comportement raciste, au contraire. C'était bon enfant. On a reçu de la bouffe venant de boulangers etc., des gens apportaient des cafés. En fait, ça m'a légèrement rappelé Nuit debout, en plus populaire et plus direct. Globalement, les automobilistes réagissaient bien et soutenaient l'action, des routiers s'arrêtaient de temps à autre pour demander du café. Il y a aussi eu un chauffeur de car qui a gentiment pris le beignet d'un manifestant.
La seule réaction hostile, ça a été un doigt d'honneur.

Ce qui m'a fait chaud au coeur mercredi, c'était de voir des gens à la ramasse, exclus socialement prendre part à ce mouvement et s'investir. J'ai l'impression -peut-être que je me trompe-, que ce type de mouvement est pour certains une façon de se battre contre l'indifférence et l'individualisme. Et qu'il mourra sûrement parce que l'individualisme et l'indifférence l'emporteront.

Alors c'est brouillon, les actions devraient sûrement être mieux pensées, mieux menées etc., mais au moins ces personnes réagissent. Je trouve détestable de leur en vouloir pour ça. Ce que je conseillerais à ceux qui disent avoir de brillantes idées sur ce que ces gens devraient faire, c'est d'y aller.
Quand on reste en dehors d'un mouvement, c'est facile de distribuer les bons et mauvais points.


Puis sur l'aspect écologique de la chose, c'est du foutage de gueule et je ne vois même pas l'intérêt de développer, c'est aberrant.
 
...
Dans ces deux endroits, il y a des ralentissements, mais pas des durées totalement impensables (comparé à une heure de pointe dans une grande ville, ce n'est rien), on n'oblige pas à mettre le gilet jaune sur le pare-brise, on laisse des voies de sécurité pour les services de Police, urgences, les infirmières, etc. On parle avec les gens arrêtés, notre but c'est de communiquer, de chercher des solutions. Certains syndicats ont tenté de se relier à nous, mais c'est hors de question. On ne veut aucune étiquette, on est des citoyens. Et puis il y a une solidarité énorme : des gens apportent du café, de quoi manger, du bois, etc.
...
Pour moi, la limite du mouvement est là. Je comprends la réticence que vous pouvez avoir par apport aux syndicats et mouvements institutionnalisés mais refuser de les laisser se rallier à vous me semble être une erreur stratégique, parce que il faut une convergence des luttes et que sans convergences des luttes on arrivera à rien.

Les revendications du mouvement des gilets jaunes et les syndicats se rejoignent sur certains points. Les syndicats sont puissants, ils ont une puissance mobilisatrice, ils ont des entrées en haut-lieu. Pourquoi ne pas s'allier? Ca ne doit pas vous empêcher de garder vos spécificités et vous structurer de votre côté pour ne pas vous faire bouffer et afin qu'aucun accord ne puisse être signé sans vous. Ok pour reconnaitre le classicisme et le snobisme de certains mouvements de gauche mais à partir du moment où ils vous tendent la main, je ne vois pas de bonne raison, stratégiquement parlant, pour la refuser. Les gilets jaunes d'un côté, les chômeurs de l'autre, les cheminots, les infirmières, les profs encore ailleurs .... ça mène à pas grand chose, on le voit actuellement. Les seuls qui sont unis dans l'affaire ce sont ceux qui ont intérêt à ce que rien ne change (pas besoin de les citer...)
 
Dernière édition :
@Hercynie tu cites le fait que certains gilets jaunes que tu connais sont climato-sceptiques; certes, plus y'a de monde, plus y'a de cons, comme le disait très bien @A2 Mais tu as conscience que tu es toi-même climato-sceptique? Citer 2050 comme date à laquelle l'utilisation du pétrole va être un problème, c'est totalement se voiler la face. Ca fait trois été de suite que la sécheresse fait galérer comme jamais les paysans, qui peinent à produire à manger, on attendra pas 2050 pour les premières pénuries alimentaires. Les inondations dans l'Aude, dues à la fois à l'augmentation des phénomènes climatiques extrêmes causés par le dérèglement global, et à la bétonisation massive (pour créer des routes, des lotissements, et des zones commerciales pensées pour les automobilistes habitant dans des lotissements) qui diminue dramatiquement la surface du territoire français capable d'absorber les eaux de pluie... c'était pas en 2050. Et on rappelle le nombre de morts pendant la canicule de 2013? Pendant les incendies dus à la sécheresse en Californie? L'augmentation du nombre de super-typhons dans le monde? Le nombre de personnes vivant à moins d'un mètre au-dessus du niveau de la mer?

Ceci étant remis en place, "taxer la viande" pour limiter le réchauffement climatique, mais sérieusement? C'est quoi ce concept "viande" dans lequel vous osez ranger aussi bien les super-élevages hors sol de type ferme des mille vaches que le paysan qui a son troupeau d'une trentaine de vaches, qui fait pousser lui-même l'intégralité de la nourriture qu'elles consomment, leur donne également les sous-produits d'exploitations végétales qui sont impropres à la consommation humaine et dont on ne pouvait pas faire grand-chose d'autre (le compost reste moins efficace que le fumier pour enrichir les sols, soit dit au passage) et qui vend tout dans un rayon de trente kilomètres à la ronde? (ceci n'est pas une utopie, ceci est "le mec à qui j'achète ma viande").
Mais je suppose que quand on habite Paris et qu'on a que les reportages (pour beaucoup importés des Etats-Unis) pour imaginer à quoi ça ressemble de produire de la nourriture, il est bien difficile de saisir ce genre de nuances. Tout comme il est difficile de réaliser que la sécheresse qui va causer des pénuries alimentaires dans un avenir proche en France a déjà commencé.
Cet article m'a sacrément énervée, j'y lis juste une parisienne CSP+ qui commente ce qu'a dit une autre parisienne CSP+ sur des problèmes touchant essentiellement le monde rural et les populations précaires...

D'ailleurs: ne pas avoir de transports en commun en zone rurale n'est pas une fatalité; ni la faute à l'Union Européenne qui a souvent bon dos, la preuve: en Allemagne, en Italie et en Autriche, y'en a.

Par contre, plutôt que de suivre le chemin des pays sus-cités, le gouvernement français a choisi de suivre le chemin du Royaume-Uni en privatisant le déplacement ferroviaire. Jetons un oeil à comment se porte du coup le système ferroviaire au Royaume-Uni...

Bon, donc c'est dégueulasse de forcer les gens à payer des taxes qui sont censées inciter à moins prendre leur voiture, si dans le même temps on détruit toutes les alternatives à la voiture; ok. Mais quand même, les gens qui ont les moyens de payer ces taxes... n'utiliseront du coup pas moins leur voiture? Au fait, vous savez combien de tonnes de CO2 émet-on en moyenne par personne en France? Environ 10 tonnes. Si on vit dans une maison passive en habitat partagé d'où on va faire ses courses à pied pour acheter des produits en vrac venant tous d'un rayon de 20km, qu'on va au boulot à vélo et qu'on part en vacances en transports en commun en Ardèche, qu'on a pas d'i-phone mais le même vieux nokia depuis 15 ans, et bien sur pas de voiture... on peut descendre à 7 tonnes. Si on roule tous les jours en grosse cylindrée, qu'on achète que des plats tout prêts sur-emballés dans une zone commerciale tentaculaire et qu'on part en vacances trois fois par an en avion, pour skier en Bulgarie ou faire du golf au Maroc... on monte à 14 tonnes. Ca varie du simple au double. Ca semble beaucoup, varier du simple au double? Pas tant que ça, vu que les efforts fournis varient à peu près du simple au décuple... Et encore moins, si on rapporte la pollution produite par les particuliers à celle produite par les entreprises. Mais les entreprises aussi, elles la payent, la taxe carbone? Pas toujours, non, loin de là...

Donc, c'est injuste, c'est inefficace pour faire baisser les émissions de carbone, tout ce que vous voulez... mais après tout, quand on paye des taxes, le plus important c'est à quoi elles servent, n'est-ce pas? Financer les écoles, les hôpitaux, les transports en commun, tout ça, ça vaut le coup de payer des taxes... Et la taxe sur les carburants, elle sert bien à financer les projets de sauvegarde de l'environnement et la transition énergétique? Ouuups, non.

Alors, si c'est pas l'écologie (ni les transports avec la privatisation de la SNCF, ni la santé vu dans quel état lamentable sont les hôpitaux publics, ni l'enseignement supérieur vu que les coûts augmentent pour les étudiant.e.s étrangers...), quel ministère voit son budget augmenter? J'aurais voulu inventer un mensonge pour achever de décrédibiliser le gouvernement que j'aurais pas trouvé mieux: l'armée.
 
J'ai participé à un barrage filtrant mercredi, par curiosité. De ce que j'ai vu, il y avait des retraités mais majoritairement, il s'agissait de précaires et de classes populaires (ou moyennes basses). Des gens qui au-delà de cette taxe, aimeraient que quelque chose se passe et qui contestent la politique du gouvernement. Mon copain a reçu un tract et clairement, les revendications sont plutôt sociales. Après, je viens d'une ville industrielle.

J'ai entendu des discussions et Ruffin était cité. Sur l'un des slogans, il était écrit "rends l'ISF" d'abord, sur une autre pancarte "Macron, la France n'est pas ta pute" et encore "le Roi Soleil, le peuple se réveille".
Je n'ai vu aucun comportement raciste, au contraire. C'était bon enfant. On a reçu de la bouffe venant de boulangers etc., des gens apportaient des cafés. En fait, ça m'a légèrement rappelé Nuit debout, en plus populaire et plus direct. Globalement, les automobilistes réagissaient bien et soutenaient l'action, des routiers s'arrêtaient de temps à autre pour demander du café. Il y a aussi eu un chauffeur de car qui a gentiment pris le beignet d'un manifestant.
La seule réaction hostile, ça a été un doigt d'honneur.

Ce qui m'a fait chaud au coeur mercredi, c'était de voir des gens à la ramasse, exclus socialement prendre part à ce mouvement et s'investir. J'ai l'impression -peut-être que je me trompe-, que ce type de mouvement est pour certains une façon de se battre contre l'indifférence et l'individualisme. Et qu'il mourra sûrement parce que l'individualisme et l'indifférence l'emporteront.

Alors c'est brouillon, les actions devraient sûrement être mieux pensées, mieux menées etc., mais au moins ces personnes réagissent. Je trouve détestable de leur en vouloir pour ça. Ce que je conseillerais à ceux qui disent avoir de brillantes idées sur ce que ces gens devraient faire, c'est d'y aller.
Quand on reste en dehors d'un mouvement, c'est facile de distribuer les bons et mauvais points.


Puis sur l'aspect écologique de la chose, c'est du foutage de gueule et je ne vois même pas l'intérêt de développer, c'est aberrant.
Je ne sais pas où tu as participé, parce que par chez moi les agressions et le racisme (et autres...) ça y va...
ça m'a bien vaccinée... et qu'on ne me fasse pas croire que c'est des dérives minoritaires. Ce mouvement a clairement été récupéré par l'extrême droite et c'est dommage pour les gilets jaunes mais ils l'ont voulu.
 
Jpp du snobisme de certains milieux de gauche envers ce mouvement. Déjà le sentiment de supériorité intellectuelle et culturelle m'exaspere, mais en plus je trouve cette fracture dans la société très préoccupante et c'est grave de la cultiver. Hier soir j'entendais des potes ricaner sur les gilets jaunes et j'ai même pas osé relever parce que je savais que je serais directement classée comme «beauf de droite reac». En vrai, je suis super angoissée par les échos «d'extrême-droitisation» du mouvement et je flippe que la France soit gagnée par la vague de populisme qui sévit aux États-Unis, aux Philippines, en Hongrie, au Brésil, etc. Le truc c'est que si ces craintes sont bien fondées, ben c'est justement pas le moment de s'en désolidariser et de laisser le FN s'en emparer.
 
Je ne sais pas où tu as participé, parce que par chez moi les agressions et le racisme (et autres...) ça y va...
ça m'a bien vaccinée... et qu'on ne me fasse pas croire que c'est des dérives minoritaires. Ce mouvement a clairement été récupéré par l'extrême droite et c'est dommage pour les gilets jaunes mais ils l'ont voulu.
Le deuxième communiqué de presse des Gilets jaunes explicite bien le fait qu'il se veut anti-raciste. Le terme "race" n'est certes pas utilisé mais ils demandent d'une part que les adversaires du mouvement ne soient attaqués que sur leurs idées et que ce mouvement est pour pour tous indépendamment notamment de la couleur.

Le communiqué de presse

Je serais d'ailleurs intéressée de savoir qui a rédigé ce communiqué de presse et si il y a un début de structuration :hesite:?
 
@Tessy : Mais franchement, mais mille merci, quoi ! J'en peux plus de cet argument du "Oui, mais l'environnement !" Quand on sait quel genre de projets le gouvernement Macron a fait autoriser (au hasard, la Montagne d'Or en Guyane ou l'importation d'huile de palme pour les biocarburants), c'est juste ahurissant.

Et merci à toi et à @LolaEnCiencia pour vos corrections sur la part de l'agriculture dans la production de CO2. J'ai de la sympathie pour le mouvement végane à la base, mais ils ont donné une visibilité énorme à ces contre-vérités pour rallier les sensibilités écologistes à leur cause. La souffrance animale est un vrai problème, mais je ne comprends pas qu'on puisse, pour autant, en arriver à prendre autant de libertés avec la question environnementale qui est elle-même cruciale.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes