@TemoriTiger
-diversité des végétaux (on donne tjrs le même type d'aliment à un animal et les souches utilisés ne sont pas les mêmes)
- répartition des richesses, quel serait le coût de tout ça? Cela deviendrait LA matière première qui sans nulle doute exploserait en bourse.
- et les animaux dans tout ça? Je ne suis absolument pas convaincue par lez solutions proposées, car ces animaux ont été domestiqués sur plusieurs milliers d'années, ils sont adaptés à un milieu de vie en relation avec l'homme, sans compter leur nombre et leur besoin.
 
@Cutie ju Pour rebondir sur ta première phrase, je pense qu'il est important de prendre également en compte que le régime omnivore impose aux animaux leur alimentation, et c'est au prix de leur vie. Je sais que ça peut paraître secondaire mais c'est quand même important de le souligner. :shifty:
D'ailleurs, tu parles ensuite de viande en précisant "souffrance animale mise à part", même si je comprend la démarche, c'est justement l'un des gros problèmes : pourquoi mettre la souffrance et la mort en dehors de l'équation ?

Douter de la faisabilité d'une chose est une réaction logique : ce n'est pas encore fait, donc c'est compliquer de prouver que cela est possible. Juste pour le plaisir de citer : "Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait". :happy:


@Sol Invictus Merci pour les explications au sujet de la minette.
Oh, je me souviens pas non (j'ai une bonne mémoire sur le court terme, mais elle s'évapore au bout d'un moment :cretin:).
Du coup, je comprend tes explications vu ta position et c'est vrai que cela en devient plus compliqué de pouvoir se comprendre quand il y a des opinions personnelles aussi différentes à la base. :happy: (parce que je dois avouer que, pour ma part, la question des animaux, leur droit à la vie, leurs conditions actuelles, etc., c'est un sujet sensible)
 
Lorsqu'on aborde une population réduite, c'est à l'éducation d'entrer en jeu; ce peu de riches ne fera plus de dégâts que le beaucoup de pauvres que s'il n'est pas éduqué. Et c'est là où son argumentaire est à la fois faux et vrai. Oui, l'éducation est importante; mais l'impact de l'éducation ( et donc de la réduction de la pollution ) est plus important sur une population réduite. Car il y aura toujours une pollution liée à l'existence humaine ( comme à l'existence de tout animal ).

Et c'est là que la démographie joue un rôle premier : même en éduquant à fond la population mondiale, même en étant aussi écologistes que possible, il restera une pollution qui ne pourra être réduite que par la réduction de la démographie. C'est le même principe que pour les autres animaux avec le contrôle de leur population par les Humains.

Certes, arrêter de manger de la viande est facile. Mais son impact est-il suffisant ? La production de produits animaux a-t-elle diminué à mesure qu'augmentait le pourcentage de la population qui n'en consomme pas ? Ce sont des questions auxquelles je n'ai pas les réponses et je doute que quiconque les ait. Bon, pour la production de produits animaux, des chiffres peuvent être obtenus mais il faudrait les mettre en lien avec d'autres facteurs assez nombreux pour rendre trouble l'impact en question.
Oui mais du coup si l'éducation marche mieux sur une population réduite et qu'il faut réduire la population par l'éducation, heeeuu, on commence par quoi, l'éducation ou la réduction ?

Je suis pas d'accord sur le fait que l'existence de tout animal entraîne une pollution, les populations animales (sauvages j'entends) se régulent entre elles (sauf quand l'homme vient foutre la merde bien sûr), seule l'humanité continue de croître sans cesse. De plus, avant la révolution industrielle, l'homme avait beaucoup moins d'impact donc ce sont vraiment ses activités qui posent problème.

Je pense qu'arrêter de manger de la viande a un impact suffisant, plus immédiat que l'hypothétique éducation en vue de réduire la démographie (ce qui prendra forcément longtemps vu la durée de vie d'un humain et le laps de temps nécessaire pour mettre en place un système éducatif global et performant).

La production de produits animaux ne fait qu'augmenter car leur consommation est considérée comme faisant partie de l'apanage du mode de vie occidental par les pays en développement donc plus de gens veulent consommer plus de produits animaux. Cependant une "végétalisation" de l'alimentation à grande échelle aurait des impacts immédiats à mon sens
 
Tout pareil que @L'océan de la vie et @TemoriTiger :happy:
Je ne peux pas non plus parler de "en dehors de la souffrance animale". Pour moi c'est un élément déterminant. Je ne vois pas en quoi l'homme a le droit de vie ou de mot sur d'autres êtres vivants.
C'est pour ça aussi que je trouve la disparition massive d'espèce: c'est à cause d'une autre espèce qui aurait le pouvoir de la ralentir/l'arrêter. Après, ok, si l'être humain est un animal comme les autres, au même niveau, alors cette extinction serait naturelle. En gros on est face à un paradoxe, et on pourrait faire une vraie dissert dessus.
Si l'homme est comme les autres, au final, c'est juste de la prédation, c'est normal et naturel, il continue yolo. Si l'homme est au dessus des autres espèces, il a merdé, alors il peut revenir aussi en arrière et faire mieux, parce qu'il est plus intelligent.
Personnellement j'ai une position plutôt... mixte. En effet, je pense que l'être humain est au même niveau (niveau équivalent à valeur) que les autres espèces animales (même si évidemment, je me sens plus proche d'un grand singe que d'une souris) mais qu'il a acquis une telle capacité à régir l'environnement qu'il a un devoir moral de sinon protéger les autres espèces, au moins ne pas leur faire de mal, ne pas les faire souffrir inutilement.
Quant à la pollution par les autres espèces... euh je vais être caricaturale, mais le loup il exploite pas du pétrole en Alaska hein!
L'écosystème est résilient, et normalement les populations se régulent entre elles. Il est très intéressant de constater que la dans zone Tchernobyl, la nature, sans l'homme, a complètement repris ses droits: on voit des meutes de loup, des tas de végétaux, des petits et grands mammifères... quand tu vois des trucs comme ça, tu te dis que l'homme c'est une plaie.

http://www.rfi.fr/europe/20160425-30-ans-tchernobyl-nucleaire-ukraine-renaissance-nature

@Sol Invictus je suis d'accord avec ton dernier paragraphe: on manque de recul, on explore! La viande synthétique, pourquoi pas, si et seulement si il y a un vrai intérêt à la fois écologique et diététique (pas seulement pour le "plaisir" du goût de la viande"). Et économique aussi en fait... parce que c'est le seul langage que connaissent nos dirigeants.
 
Personnellement je considère que l'homme utilise l'animal aussi bien pour son alimentation que, parfois, pour son travail. Je reste persuadée qu'on ne serait pas à ce niveau de développement sans le travail des animaux.

Après pour moi, le souci c'est pas l'élevage ou la consommation de viande, c'est notre société occidentale actuelle où on a perdu le lien animal-viande, où on gaspille énormément, où chaque carcasse n'est pas forcément valorisée à 100%, où la recherche du profit va générer de la spéculation sur la viande et les céréales...

Consommer moins de viande, élevée dans de bonnes conditions et localement, abattue dignement... ce serait déjà un sacré premier pas.
 
la communication publique qui te dit qu'il faut manger de la viande tous les jours
Ah bon?:oo: Moi j'ai au contraire toujours vu qu'il fallait varier ses apports en protéines animales (viandes rouges, viandes blanches, œufs, poissons...) et limiter la consommation de viande (à 300g par semaine il me semble). J'ai jamais vu de spot publicitaire par exemple prôner la consommation journalière de barbaque (pas comme les produits laitiers sont nos amis pour la vie ou pour votre santé manger au moins cinq fruits et légumes par jour).
 
  • Big up !
Reactions : lafillelabas
@Mels Oui en effet, je visualise les spots dont tu parles, je crois que c'était pour label rouge ou quelque chose comme ça.

Je suis assez choquée par mangerbouger par contre qui est un site du gouvernement.
construisez vos plats principaux autour d’une portion de viande, de poisson, de jambon ou d'œufs
Le jambon c'est pas de la viande peut-être? Et les produits laitiers? C'est pas considéré comme des protéines animales? Du poisson tous les jours ça ne me choque pas outre mesure, par contre ne pas préciser un palier maximal pour la viande (surtout rouge) c'est grave! Et c'est une omni qui parle!

Je trouve aussi super gênant qu'ils mettent les protéines végétales complètement de côté. En même temps ils foutent les légumineuses en "remplacement" des pates ou du riz... :facepalm:
 
@L'océan de la vie je ne comprends pas ce que tu dis par: "on leur impose leur alimentation, au prix de leur vie".

Sinon je parlais de l'aspect nutritif de la viande car j'entends souvent des âneries qui j'avoue m'agacent énormèment mais bien entendu que la souffrance animale est un paramètre essentiel à prendre en compte lorsqu'on consomme de la viande. Je suis étudiante véto, j'ai visité et fait des stages dans pas mal d'exploitations différentes et visité un abattoir (toute la chaîne...) donc je sais très bien ce qu'il en ait. J'ai diminué ma consommation de viande et je n'achète que des viandes françaises labelisées.
 
Dernière édition :
"bah c'est pas de la viande !" XD
Ma grand-mère avec une ex de mon cousin, végétarienne et américaine ne parlant pas un mot de français:
-Bah... elle mange pas de poulet?
-Ben non mamie, elle est végétarienne.
-Bon bah juste un petit bout alors...
-Mais mamie, elle est végétarienne, elle mange pas de viande!
-Mais! C'est pas de la viande! C'est du poulet!

Agnès P., 70 ans, agricultrice-éleveuse de vaches pour qui la viande n'était que rouge...XD

J'ai une tante pescétarienne (je cois que c'est ce que l'on dit pour les "végétariens" qui mangent du poissons), du coup quand j'ai un peu l'habitude de faire attention quand j'invite des gens.

@Anableps à mon sens, il y une différence entre nos actes et nos paroles. Les actes impactent quand les mots imposent. Je vais prendre un autre sujet tout aussi touchy: la religion. Mettons que X est très croyant, vas à l'église/mosquée/synagogue toute les semaines et que Y est athé. Mettons qu'un lieu de culte soit construit juste en face de la maison de Y grâce au effort de X qui réussi à lever des fonds (je sais pas comment ça marche de construire un lieu de culte aujourd'hui mais bref) la "vie" de Y va être potentiellement impactée (tout le monde n'a pas envie de vivre juste à côté d'un lieu de culte). Par contre si Y vient dire à X "Les croyants sont faibles car ils se basent sur des chimères" ou inversement "Tu devrais croire en Dieux, Dieux existe, c'est un pêcher que de ne pas croire en Lui" là l'un impose son avis à l'autre.
Je sais pas si je suis claire... c'est très clair dans ma tête, mais ça le semble beaucoup moins à l'écrit...:shifty:
 
  • Big up !
Reactions : Mels
@Anableps J'entends les exemples que tu me donnes sauf que il y a une différence entre argumenter et être agressif:fleur:. Évidemment je ne dis pas que TOUS les croyants ou TOUS les végétarien.lien sont des extrémistes, loin s'en faut. J'ai eu de très bon échanges sur croyance/athéisme, notamment avec un prêtre et plus récemment une camarade de promo cette année, mais aussi un souvenir terrifiant lors d'un échange avec le Maroc. J'étais dans une famille que je croyais ouverte mais qui m'a balancé bien en face que j'étais le pire monstre qui soit et que j'irai en enfer, après que j'ai osé dire que je ne croyais pas en dieux. J'avais 13 ans on a été obligé de me changer de famille.

Pour la consommation de viande je pense aussi qu'il y a différent niveau et je suis ouverte au dialogue. J'aime juste moyennement qu'on me coupe la parole en me disant que non je dois stopper tout de suite ma consommation de viande alors qu'elle est déjà plutôt raisonnée.

Il y a une grosse différence entre
"La consommation de viande pose des problèmes éthiques et écologiques, ce serait bien de se diriger vers une alimentation végétale"
dit sur un ton posé et "Arrête de manger de la viande ça fait de toi une mauvaise personne" dit sur un ton agressif, ce que j'ai entendu un grand nombre de fois.

Je le dis et je le répète ce post ne sert pas à stigmatiser tout un groupe de personnes, évidemment (et heureusement!) tous les défenseurs de la cause animal ne sont pas comme ça. Mais ça explique aussi la défensive de certain.e.s. Quand tu t'es déjà fait "agressé" verbalement trois ou quatre fois sur ton mode d'alimentation, tu es tout de suite moins ouvert au dialogue.
 
Dernière édition :
  • Big up !
Reactions : lafillelabas

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes