Veille permanente (ou semi-permanente pour les optimistes) état d'urgence

Vue la direction que semble prendre l'état d'urgence, entre restrictions des libertés, interdictions de manifester, perquisitions et assignations à résidence, il me semble important de rester vigilant-e-s sur les décisions politiques prises dans la foulée des attentats de novembre. Important aussi de discuter, débattre, de ce que l'on accepte au nom du bien commun.

Initialement sensées lutter contre le terrorisme, on assiste à un ensemble de violations des libertés qui n'ont plus rien à voir avec la protection des français-e-s :
- suppression de la nécessité de prouver auprès d'un-e juge le bien-fondé d'une perquisition, donnant lieu à un ensemble de perquisitions ne débouchant sur rien,
- interdiction de manifester,
- perquisitions et assignation à résidence de personnes sur des motifs complètement différents que des soupçons de terrorisme (militants écologistes, mais aussi traffic de drogue).

Et maintenant, avec la contre-manif du 29 novembre, on assiste à une répression policière forte contre toute contestation de ces mesures. La France prévient même le Conseil de l'Europe qu'elle s'autorise à ne pas respecter la Convention européenne des droits de l'Homme et des libertés fondamentales.

Une première veille a commencé là : http://forums.madmoizelle.com/sujets/je-veux-comprendre-letat-durgence.106409
Un deuxième topic sur l'état d'urgence : http://forums.madmoizelle.com/sujets/letat-durgence-prolonge-pour-3-mois.106207
Une page du wiki de la Quadrature du Net de rencensement des abus de l'état d'urgence : https://wiki.laquadrature.net/État_urgence/Recensement
La pétition de la Quadrature du Net pour une commission d'enquête sur les lois de surveillance et les attentats : https://www.laquadrature.net/fr/pour-une-commission-enquete-parlementaire-lois-de-surveillance
Un observatoire de l'état d'urgence sur LeMonde : http://delinquance.blog.lemonde.fr/
 
Dernière édition :
Ce que nous pouvons - Frédéric Lordon - Le Monde Diplomatique
Dans ces conditions, il n’y a plus qu’à arpenter. Un peuple qui, s’étant donné à un Sarkozy, se donne à un Hollande — sa réplique sous tous les rapports, parfois même en pire —, que peut-il exactement ? Un peuple qui tolère une classe de porte-voix médiatiques répétant comme des tourne-disques toutes les injonctions gouvernementales, quel est son degré de puissance ? Un peuple qui aurait dû, scandalisé par l’obscénité de leur servilité d’Etat, conspuer les chaînes d’information en continu, qui devrait congédier sous les lazzis les intellectuels casqués, et sous les épluchures les éditorialistes à jugulaire, qui devrait faire honte à un premier ministre se revendiquant explicitement de l’inintelligence des choses, honte à ses représentants rejouant comme des automates ces scènes historiques du parlementarisme français, les scènes de la trahison des représentés, de l’assentiment démocratique au pire, un peuple que l’amour de la liberté devrait soulever contre l’Etat policier terrorisant certains de ses citoyens au nom de la sécurité des citoyens, un peuple qui devrait faire tout cela et qui ne le fait pas, de quoi est-il capable au juste ? A ce peuple en corps, il faut poser la question que Spinoza pose à tout corps : qu’est-ce que peut un corps ? Et la réponse s’ensuit au spectacle des choses faites par le corps.

Au fond de la dépossession, les citoyens protesteront qu’« ils n’y peuvent rien ». Ils n’ont pas « fait » les institutions de la Ve République qui déterminent largement d’avoir à choisir entre le dur-mou et le mou-dur (en attendant la dure-dure), ils n’ont pas barre sur l’offre et prennent ce que l’état de l’offre leur offre. Ils ne peuvent rien au jeu capitaliste qui organise les médias et leurs efforts de verrouillage au service du duopole dit « de gouvernement ». Ils ne peuvent rien contre l’Etat de police infiniment plus puissant qu’eux, etc. Il y a du vrai et du faux dans toutes ces protestations. Du vrai à échelle de chacun, et du faux à échelle collective.

[...]

Il est des parties du corps collectif qui ne veulent plus de ce destin d’impuissance. La seule solution de réveil du corps entier, c’est la leur. D’abord faire savoir dans l’espace public que non. Ensuite tenir le registre des exactions de l’état d’exception, leur donner par la narration détaillée une force affectante que jamais n’auront les abstractions de la dénonciation par idées générales des intellectuels – car en face, pas seulement à la tête de l’Etat d’ailleurs, il y a d’autres idées générales qu’on trouve tout aussi bonnes : « la sécurité », « les frapper », « la guerre de l’intérieur à gagner ». Ces idées générales, véritable compost à sondages de « l’union nationale », n’auront quelque chance d’être défaites qu’à la condition de les sortir de leur généralité pour en montrer les effets concrets. De ce point de vue le registre de la Quadrature du net ou, parmi tant d’autres, l’effarant récit de Rue89 (12), valent mille fois mieux que n’importe quelle tribune, à commencer par celle-ci. Et si l’on peut lui adjoindre des photos, des vidéos, du son, il en aura plus de force affectante encore. Paradoxalement, la photo de l’article de Libération – un jeune fouillé face contre mur, bras écartés, entourés d’une nuée de robocops, est glaçante au point de contredire radicalement l’intention minimisatrice du texte. Comme on sait, on n’a jamais rien trouvé de mieux contre les bavures policières que des images, face auxquelles même les amis les plus résolus de la police doivent aller puiser loin pour continuer de soutenir. Et, de même, les idées de la liberté n’ont-elles quelque chance de devenir efficaces qu’avec l’appui visuel de ce qui suscite immanquablement l’indignation.
http://blog.mondediplo.net/2015-11-30-Ce-que-nous-pouvons
 
J

Jean-Patate

Guest
@Pinceau_ Ouuii je viens de m'en rendre compte. Pardon ...
message supprimé du coup !
Et puis tant mieux aussi finalement, ça te fait venir ici !
 
  • Big up !
Reactions : Pinceau_
Lettre d'un assigné à résidence contre "l'arbitraire" - Politis - 30/11/2015

Le 26 novembre, à 17h30, les trois gendarmes de mon patelin sont venus chez moi pour me signifier mon assignation à résidence. On m’a laissé un papier, signé du ministre de l’Intérieur. Le texte « légal » invoqué le plus ancien a dix jours, autant dire que c’est du tout frais.
[...]
Il faut encore montrer que moi, j’en suis un, d’écologiste fou et sanguinaire. Pas de problème, allons-y : « Considérant que M. X (…) envisage de rejoindre la région parisienne pendant le déroulement de la COP 21 ». Alors ça c’est tout de même quelque chose. Envisage ! Et c’est tout, pas de preuve, pas d’indice, rien. Puis vient l’énumération de quelques anciens délits mineurs, déjà jugés ; après quoi on évoque mon milieu : « la mouvance contestataire » (sic) ; sans bien sûr oublier que je fais « partie d’un groupe d’individus » (sic).

Il faut bien dire que l’assignation à résidence, et le contrôle judiciaire trois fois par jour, c’est une peine. Ce n’est pas une mesure préventive, c’est une mesure punitive. Ça s’apparente à une peine d’enfermement ; en fait c’est à peu près comme le port d’un bracelet électronique.

Cette peine est prononcée sans instruction, sans jugement, sans preuve, et même sans infraction. On punit un profil (le mien en l’occurrence), c’est-à-dire qu’on ne me sanctionne pas pour quelque chose que j’aurais fait, mais pour ce que je suis (ou ce que je suis supposé être).
[...]
En tout état de cause, cette logique extensive de la répression est connue. Qu’on se souvienne qu’à l’origine, les prélèvements d’A.D.N. étaient prévus pour les seuls pédophiles, et qu’à présent ils s’appliquent à tout délit. La répression ne peut rester spécifique, elle a toujours vocation à être générale. Qu’on se souvienne que le plan Vigipirate était prévu pour durer quelques mois, et qu’il n’a jamais cessé. La répression ne peut rester temporaire, elle a toujours vocation a être permanente.

Il ne resterait plus qu’à dire que, depuis que des centaines de musulmans ont été arrêtées, il n’y a pas eu d’attentat : ce qui prouve bien qu’il s’agit d’une mesure efficace ! Ne nous habituons pas à la répression. Manifestons. Soyons solidaires.

À bas l’état d’urgence !
http://www.politis.fr/La-lettre-d-un-assigne-a-residence,33211.html
 
Manuel Valls n’écarte pas une nouvelle prorogation de l’état d’urgence
Sur Europe 1, mardi 1er décembre, le premier ministre Manuel Valls a laissé entendre que la prorogation de l’état d’urgence au-delà du 26 février, terme fixé par la loi adoptée dans la foulée des attentats du 13 novembre, était une possibilité envisageable.
[...]
Le premier ministre a encore insisté sur le fait que plus de 2 000 perquisitions administratives ont été menées et plus de 520 personnes placées en garde à vue, dans le cadre de l’état d’urgence. Selon lui, « cela prouve bien que ces perquisitions ne sont pas dues au hasard et qu’elles permettent d’étayer des soupçons objectifs ».
http://www.lemonde.fr/attaques-a-paris/article/2015/12/01/manuel-valls-n-ecarte-une-nouvelle-prolongation-de-l-etat-d-urgence_4821162_4809495.html

L'art de la retro-justification : si on les a perquisitionné-e-s, c'est bien la preuve qu'il/elle/s étaient coupables du fait qu'on avait des soupçons qui nous ont amené-e-s à les perquisitionner.

Notons que dans les 520 GAV, 317 concernent des manifestant-e-s de la contre-manif du 29/11 en marge de la COP21.
 
@Eclise Et sur les 317 GAVé du 29/11 9 GAV ont été prolongées.
Si on oublie ces GAV on est toujours sur les peu ou prou 10% de perquisitions qui deviennent des GAV (je pars du principe que les deux sont liées mais je suis pas sur que 100% des GAV aient été perquisitionnées)
10% de GAV, on ne parle même pas encore d'accusation alors les condamnations... Et sur ces 10% il est bien entendu que tous ne concernent pas le terrorisme.
Les résultats sont décevants mais Valls prévoit déjà la prolongation de l'état d'urgence. Normal.
 
J

Jean-Patate

Guest
Je vais dire un truc complètement débile. Mais j'ai besoin de rire un peu en ce moment.
Le fait que la majorité ne réagisse pas face à cet Etat d'Urgence abusif m'énerve graaaave. Genre sur facebook, c'est flagrant, il n'y en a que 4 ou 5 qui réagissent dans mon fil d'actualité. Tous les autres posts des trucs sur "les reines du shopping" et d'autres trucs.
Genre j'ai l'impression qu'iels ne se sentent absolument pas concerné.e.s.

Donc j'ai posté ça dans mon fil d'actualité :
"Bon, comme l'Etat d'Urgence et ces dérives (Etat Policier) n'on pas l'air de faire réagir les majorité des gens. Je propose que Paris se renomme Le Capitole et que le Gouvernement organise des Hunger Games. Comme ça, d'ici 70 ans on aura peut-être une révolte ? Une indignation de la population face à ce recul de nos libertés ?
Ouai, je trouve que c'est une bonne idée. "

C'est surement un peu nul, mais comme TOUT le monde connais les films Hunger Games (et que en plus le 4ième est sortis au ciné) bein j'ai voulus faire cette petite "blague".
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes