Je me reconnais tellement dans tous vos témoignages, je ne savais même pas que j'avais ça (la vestibulodynie sans doute). Moi aussi je soupçonne la pilule de m'avoir asséchée et donc d'être irritée très facilement mais ma gynéco dit que je ne suis pas sèche du tout, ce n'est pas l'impression que j'ai. En été j'avais vu une amélioration (car je porte des robes, jupes) mais là dès que j'ai remis des jeans, leggings, collants... c'est reparti les irritations, ça gratte, ça pique et pendant les rapports le papier de verre...on m'a parlé de mycose mais mon prélèvement est négatif au test une fois sur 2. Ma gynéco m'a ensuite dit que j'étais sensible de là, de mettre des jupes, des sous vêtements en coton, d'utiliser un savon intime au ph neutre. Au niveau du savon ça marche pas mal : les savons acides sont les savons habituels pour cette zone et les basiques sont ceux recommandés pour les mycoses (ne surtout pas prendre ça car ça pique horriblement). Moi aussi je me force pour que mon copain ne finisse pas frustré mais pour moi les rapports sont une torture ou au mieux ne me font presque pas d'effet...
 
Bonsoir les filles, je suis sandy du témoignage !
Et aussi, il faudrait qu'on arrête de se dire "qu'on a vraiment de la chance d'avoir un petit ami patient" : une maladie n'est jamais une raison de quitter quelqu'un ! C'est nous qui vivons la douleur, la souffrance, le sentiment d'échec et la frustration !
En effet, une maladie n'est pas une raison de quitter quelqu'un mais dans notre société où le sexe est omniprésent et "obligatoire", on se dit qu'on a de la chance. Je me dis ça depuis le début, et même si je ne devrai pas et que mon copain me dit le contraire, je sais que n'importe quel autre gars de 18-19ans seraient partis en apprenant ce genre de maladie!
C'est juste dur de se convaincre que l'on est pas coupable... mais je ne t'explique pas mon ressenti vu que l'on connait ce que ça fait!

(merci pour le forum, je connaissais l'association Les clés de Vénus mais je n'avais pas vu le forum, même si les membres n'ont pas l'air très actifs ! :top: et merci pour ton témoignage je t'envoie plein de bonnes ondes pour ta guérison!)
 
  • Big up !
Reactions : Yzorha
Moi aussi je me force pour que mon copain ne finisse pas frustré mais pour moi les rapports sont une torture ou au mieux ne me font presque pas d'effet...
Se forcer pour faire plaisir à monsieur ce n'est pas la solution et ça peut même, à la longue, je pense, accentuer le problème. Déjà que sans votre pathologie, se forcer nuit au plaisir, alors dans votre situation, c'est un peu comme jeter de l'huile sur le feu, non ?
J'ai du mal à comprendre les mecs qui font culpabiliser leur copines quand ils n'ont pas leur dose de sexe, au lieu de faire preuve d'empathie pour celle qu'ils disent aimer... Comme si ça vous amusait cette situation... Comme si vous lui deviez du sexe (tiens, ça me rappelle un article de MadmoiZelle ça ^^)...
 
  • Big up !
Reactions : DovahKinder
oui,je comprend qu'on ai besoin de se forcer, je l'ai fait pendant plusieurs années. Je me sentais bien comme ça.

Mais je ne comprends pas un homme qui met la pression en effet : mon copain a eu une sacré claque quand je lui ai dit que je faisais semblant depuis presque 2 ans... pour ne pas le frustrer. Il m'a dit qu'il se sentait mal de ne pas l'avoir vu, d'avoir pris son pied alors que je souffrais le martyre et il m'a dit qu'il ne comprenait pas POURQUOI je faisais ça, pouquoi j'avais la hantise qu'il me quitte ou me trompe.

Pour lui expliquer je lui ai dit d'imaginer la situation inverse : lui il peut avoir une érection, de désir mais dès qu'il pénètre il souffre. Comment réagirait-il ? N'aurait-il pas peur que je parte, que je lui en veuille, que je sois frustrée ? Il m'a dit que oui, et qu'il comprenait du coup, mais m'a fait promettre de ne plus jamais lui faire ça car il n'a aucun plaisir à en prendre alors que moi je souffre.

Du coup maintenant, c'est préli pour moi (au dessus de la culotte s'il vous plait !) et lui je lui fais ce qui nous fait envie... Ensuite on avise, mais jamais il ne va me retirer la culotte/enfiler le préservatif si je ne lui ai pas demandé avant. Il me lance dans les préli car il sait que ça me va mais jamais plus loin sans que je le lui ai dit oralement et clairement.

Les filles, parlez en un bon coup avec votre copain/copine de la manière qu'il vous plaira (une lettre, une discussion au restau, n'importe quoi... où vous vous sentez à l'aise) afin de mettre les choses au clair. Ils ne sont pas dans notre tête, nous ne sommes pas dans la leur, alors autant parler clairement !

Melaura : peut de mec de 18-19 ans partiraient, dans le cas où c'est une relation qui est partie avec de l'amour. Evidemment, si c'est une relation axée sur le sexe, ça peut se comprendre, et ENCORE !
C'est nous qui nous donnons l'impression qu'on garde un mec qu'avec le sexe, parce que c'est ce qu'on nous (m'a) appris !
Il y a plus de garçons respectueux qu'on veut bien le croire, j'en suis persuadée...
 
Se forcer pour faire plaisir à monsieur ce n'est pas la solution et ça peut même, à la longue, je pense, accentuer le problème. Déjà que sans votre pathologie, se forcer nuit au plaisir, alors dans votre situation, c'est un peu comme jeter de l'huile sur le feu, non ?
J'ai du mal à comprendre les mecs qui font culpabiliser leur copines quand ils n'ont pas leur dose de sexe, au lieu de faire preuve d'empathie pour celle qu'ils disent aimer... Comme si ça vous amusait cette situation... Comme si vous lui deviez du sexe (tiens, ça me rappelle un article de MadmoiZelle ça ^^)...
Mon copain ne me met pas la pression et n'aime pas me voir souffrir, mais cela dit au bout de 15 jours sans sexe, il devient exécrable au niveau de son humeur et du coup je me rends un peu service aussi de cette manière. Mais quand j'ai trop mal, c'est non. C'est une situation qui dure depuis des années car je suis sous traitement hormonal à cause d'une endométriose et donc je soupçonne ce traitement de m'assécher et/ou supprimer ma libido...
 
Alors

@Shushan J'ai été sous Roaccutane (curacné) pendant un an, du coup pilule obligatoire, tu crois vraiment que mon problème peut être dû à la pilule ? Car quand j'étais en traitement je n'avais rien de spécial et c'est arrivé d'un coup... Maintenant je suis sous androcur et oromone, mais la spécialiste n'a pas relevé alors je sais plus où j'en suis surtout que je suis trop jeune pour essayer un autre contraceptif :sad:
Je pense que tu peux essayer si tu es trop désespérée, on sait jamais! Moi tout ce que je sais c'est que ça m'a volé 3 années de ma vie,et un jour une amie m'a dit qu'elle a eu les mêmes problèmes, a arrêté la pilule, et ça s'est arrêté. Du coup j'ai essayé et ça a fonctionné et franchement j'avais testé plusieurs traitements sans succès. Et en vrai ça coïncidait avec ma prise de pilule (avec quelques mois de décalage le temps ça foute la m***de dans mon corps). Puis une autre amie a eu le même soucis, je lui ai conseillé d'arrêter et hop comme par magie ça va mieux.

Euh, non. Je pense qu'on peut se passer de ce genre de commentaires.
Etrangement ta phrase n'est pas dite méchamment et pourtant je la ressens comme telle. J'ai dis que "les hormones c'est mal" mais en fait ce n'est pas moi qui l'ai dit mais ma gynéco. Elle a constaté que beaucoup de ses patientes avaient des soucis avec les hormones, et considère que les hormones ne sont pas naturelles. Par exemple, au niveau des règles, on ne les as plus normalement, or les règles sont quelques choses de naturel.
Après j'ai peut être été un peu sec parce que je suis traumatisée par la pilule qui m'a vraiment pourri la vie, mais pas besoin de me parler aussi sévèrement (oui je suis une âme sensible ^^ ), car je ne fais en réalité qu'émettre mon opinion. Après peut être que ça dépend des femmes tout simplement mais je pense que pour la majorité, la pilule crée ce genre de problèmes.

Voilà encore une fois pour celles qui ont ça, j'espère de tout coeur que vous allez réussir à combattre cette vilaine maladie, COURAGE c'est faisable (je le dis parce que dépassé la 2e année j'ai eu très peur d'avoir ce problème à vie).
 
@Aquarella c'est intéressan ce que tu dis, et je dirais même, au delà des maladies vulvaires, que la médecine ne sait pas très bien prendre en charge les maladies et les douleurs chroniques chroniques.
Je veux bien participer à ton étude, je te MP.
 
  • Big up !
Reactions : Chambray
Mais ? Aurais-je trouvé un mot sur ce mal ?
Je pensais être la seule à avoir ce problème... Mes potes me disaient : mais c'est que tu ne dois pas assez mouiller !
Alors que si, merci ma cyprine se porte à merveille.
Mais je n'ai jamais osé consulté. Pourquoi me direz vous ? Parce que :
1: je croyais que ça partirait avec le temps, que les premières fois c'est normal d'avoir mal.
2: j'ai honte de voir mon généraliste
3: j'ai plus de pudeur que n'importe qu'elle bonne soeur et j'ai peur de me retrouver la fouf à l'air devant un monsieur ou une dame.
4: je ne suis jamais aller chez le gynéco autre que pour mes douleurs liées à la salsa mensuelle.
Oui on a beau milité pour la libération des corps, le mien est très bien sous ma tonne de vêtement.

Si vous connassez un gynéco (une de préférence) sur Nantes, de confiance, surtout si vous avez rencontrer le même problème, vous seriez bien aimable de me faire parvenir son nom :puppyeyes: ...
 
  • Big up !
Reactions : Tzig0ne
Salut les Madz!

Je suis sur Paris et j'aimerais bien avoir des contacts de praticiens qui comprennent ce genre de problème, l'impression de blocage musculaire à l'entrée du vagin et qui propose des solutions...

Merci par avance!
 
Actuellement, l’équipe du Laboratoire d’étude de la santé sexuelle de la femme à l’Université de Montréal mène deux études auprès de couples dont la femme souffre de vestibulodynie provoquée. L’un des projets est une étude par questionnaires en ligne visant à mieux comprendre les liens qui existent entre la douleur, le couple, la sexualité et la détresse chez les couples dont la femme souffre de douleur et une compensation financière est offerte pour ce projet. L’autre projet est une étude de traitement visant à comparer l’efficacité de deux traitements différents pour la douleur vulvo-vaginale, ce qui donne l’opportunité d’avoir accès à l’un de ces deux traitements sans frais.

Si vous ou votre partenaire ressentez de la douleur durant les relations sexuelles, habitez au Québec et êtes intéressés par ces études, contactez-nous au 514-343-6111 poste 37428 ou par courriel au info@sophiebergeron.ca. Il nous fera plaisir de vous parler plus en détails de nos projets. De plus, si vous n’êtes pas éligibles, nous pourrons vous donner des références de professionnels spécialisés en douleur et vous guider pour la suite.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes