« Vive l’EPS ! » se réjouit Blanquer, réveillant les traumas des cours de sport humiliants

F

Foxy*

Guest
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
Bref, je rejoins les commentaires précédents, la façon dont le sport est enseigné à l'école est tout sauf productive et a majoritairement tendance à dégouter les enfants/ados. Heureusement qu'à l'âge adulte on peut redécouvrir tout ça et comprendre qu'en fait, le sport n'est pas forcément une torture ^^
 
8 Octobre 2016
1 065
7 541
1 564
21
Même les athlètes olympiques disent que l'EPS c'est de la merde, c'est dire. En primaire et au collège, j'aimais bien les cours de sport. Des fois. Pour les sports collectifs j'étais pas choisie en dernière mais j'étais celle qu'on engeulait pour un oui ou pour un non et sur qui on aimait bien envoyer la balle, dans la gueule de préférence. Et puis même en dehors de ça, j'aime juste pas le handball. Mais quand c'était de la natation ou de la gym, j'étais refaite. Je faisais de la natation en dehors de l'école donc ça allait et je m'amusais comme une folle en gym. J'étais nulle pour les roulades et faire le poirier mais j'étais l'une des seule à faire un salto sur le trampoline. Et j'adorais le cheval d'arceaux aussi. Mais après on a eu l'athlétisme, le demi fond, l'escalade, le volley, le ping pong et le badminton et là j'ai VRAIMENT detesté l'EPS. Comment t'es censé t'investir dans cette matière quand t'en a rien à foutre des sports enseignés ? Ça va de paire avec les profs négligents et les élèves doués qui ont la grosse tête bien sûr.
En plus, les baudriers d'escalade nous faisait des grosses traces violettes a l'entrejambe

ÉDIT : en vrai dans mon cas, il y avait quelques points positifs période collège/lycée. Déjà, mon prof de sport de 5eme-4eme disait de moi aux réunions parents-profs que j'y mettais de l'énergie, c'est déjà ça. Ensuite, les profs nous montrait quand même comment bien s'échauffer, au collège ils nous expliquait les exercices adéquats pour chaque muscles qu'on faisait à chaque début de séance, et au lycée on avait des petits parcours à faire (genre 10 sauts de corde à sauter, suivi de 10 pompes, suivi de 2 tours de salle, suivi de 10 tractions, et rebelotte 3 fois). Enfin au lycée, on avait le choix entre deux options: demi-fond/volley/acrosport ou escalade/badminton/danse. Je choisissais toujours la seconde option parce que le volley me donne des boutons. Mes coéquipières du collège me frappait et me traitait de "pute" parce que j'arrivais pas à me positionner correctement et réceptionner le ballon. Au moins, quand mes parents (qui en ont fait pendant 20 ans, c'est même comme ça qu'ils se sont rencontrés) m'expliquaient comment jouer quand on allait à la plage. Ils me hurlaient pas dessus et prenaient le temps de me montrer comment faire des services et des manchettes, et étrangement, allez savoir pourquoi, là j'y arrivais.
 
Dernière édition :
9 Mars 2014
3 291
26 549
3 174
lutinreveurblog.wordpress.com
Moi la partie qui m'a le plus dérangé, c'était la piscine pour des raisons évidentes. Dans l'ensemble, je pense avoir eu des profs assez respectueux mais les moyens n'étaient vraiment pas là.
En plus du fait que la piscine, quand tu complexes sur ton corps ou que tu dois subir les réflexions de tes camarades,
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
19 Mars 2021
509
5 753
404
@iableauco
Idem que toi : un an d'avance + petite pour mon âge. Donc je devais me mesurer à des gens bien plus grands et/ou lourds que moi. J'étais tout le temps choisie en dernier pour les équipes, ce qui était humiliant.

Et idem que d'autres : la plupart du temps, on n'avait aucune explication, à croire qu'on était déjà censés savoir comment faire.

Le pire c'était ma prof de 3e : j'étais VRAIMENT plus petite et plus maigre que les autres et je n'avais JAMAIS joué au volley de toute ma vie. Je ne comprenais pas comment j'étais censée envoyer un ballon super dur à l'aide de mes poignets microscopiques et de mes muscles quasi inexistants. Plutôt que de m'enseigner (ce qui semblerait logique de la part d'une enseignante !), elle m'a regardé avec mépris et m'a laissé me démerder avec un ballon en mousse à la première séance. À la deuxième séance, elle a dit haut et fort devant toute la classe "Est-ce que Kaktus va enfin pouvoir jouer avec un vrai ballon ou est-ce Mademoiselle a encore besoin d'un ballon en mousse parce que ça lui fait mal ?"

Merci pour l'humiliation.

J'ai donc fait je ne sais pas combien de trimestres de basket, de tennis de table, de handball et de volley sans avoir appris une autre règle que "pas plus de 3 pas avec le ballon de basket sans dribbler". J'ai appris plus de choses sur le volley grâce à un manga qu'à mes cours quand même...

Et côté technique, j'ai appris QUE DALLE dans ces 4 sports ! Je ne sais toujours pas comment tenir correctement le ballon, comment avancer sans me mélanger les pinceaux entre mes jambes et mes bras, comment me positionner, comment optimiser mon lancer, etc. À ce jour, je ne sais toujours pas jouer au volley du tout:dunno:. Et vu ma façon ridicule de me débrouiller en basket, je doute qu'on puisse appeler ça jouer.

Le seul truc que j'ai appris, c'est à lancer un volant au badminton grâce à mon prof de 6e. Je ne savais pas comment faire, une autre fille non plus. Il nous a montré plusieurs fois et après, comme il devait quand même s'occuper des autres, il nous a laissé nous entraîner encore et encore. Quand on a su le faire, on a pu rejoindre les autres sur les terrains des matches. Au moins il ne nous a ni rabaissées ni obligées à faire des matches alors qu'on n'était pas prêtes.

Pourtant, de mes 8 ans et demi à 17 ans, j'ai fait 4 sport différents pour un total de 6 ans. Donc en soi, j'aimais bien le sport. Mais rarement les cours d'EPS. Y a quand même mon prof de Terminale qui a réussi à me dégoûter de ses cours alors que sur 2 trimestres, on a pratiqué 2 sports que je faisais ou avais déjà fait en dehors de l'école et donc que j'appréciais. Mais faire ces sports avec lui et les faire dans un autre contexte, ça n'avait rien à voir.
 
31 Mars 2014
473
2 544
2 324
Autant en primaire j’aimais bien le sport à l’école, petite école de village où tout le monde se connais, on fessait des tournois de balle au prisonnier entre classe, des sorties randonnées en montagne, ou à vélo dans les marais, j’en garde de chouettes souvenirs.
Le collège par contre s’était l’horreur (m’enfin pour moi tout le collège ça a été nul :lunette:). En tant que fille j’avais le choix de faire partie ´des sportives’ et donc être mise à l’écart par la majorité des filles. Parce que les vraies filles c’est nul en sport, en plus c’est juste pour pouvoir impressionner/draguer les garçons. Avec supplément violence/insulte si j’avais le malheur d’être plus doué que x ou y bonhomme.
Pour ma tranquillité d’esprit et pouvoir m’intègrer dans le moule, j’ai donc rapidement immité mes congénères féminines et fait des efforts pour me montrer à peine meilleure que la moyenne des filles. Et le jour de l’évaluation j’essayais de faire un poil mieux, jamais aucun prof n’a remarqué ma ‘stratégie’ d’adaptation. M’enfin la plus part ne s’occupait de toute façon des filles que le jour de l’évaluation alors bon:facepalm:
Au lycée ça allait beaucoup mieux parce que j’étais la seule fille de la classe et c’est malheureux à dire mais du coup j’avais plus du tout cette pression a être une ‘vraie’ fille féminine (qui du coup ne fait pas de sport). Et j’ai pus enfin m’habiller comme je voulais pour être à l’aise. Et oui au collège une nana qui montre ses genoux c’était une p*** :top:
A cette époque je n’ai eus que des profs mecs qui étaient top avec moi, qui engueulaient mes collègues si ils jouaient comme des bourrains ou me fessait une remarque désobligeante.
Il y en avait même un qui avait établi des barèmes de points en fonction de la taille, et comme je suis team petite, j’avais tout le temps de bonnes notes :shifty:
 
30 Décembre 2018
10
48
374
27
Pour ma part, les cours d'EPS étaient une véritable source d'angoisse au moment de former les équipes. Etant une élève timide et solitaire, j'étais souvent la dernière choisie, résultat je me retrouvais dans l'équipe des gens non sportifs et des exclus. J'étais pourtant une fille assez sportive, je faisais 4h00/semaine de gym en dehors des cours. Je détestais également être traitée de nulle par les élèves qui maitrisaient le sport en question, j'ai pendant longtemps cru que j'étais nulle en basket mais c'est parce que je me retrouvais tout le temps avec des gens qui pratiquaient depuis longtemps et m'enfonçaient à chaque cours. En terminale j'ai eu la chance de tomber sur une prof d'EPS qui m'a dit de prendre confiance en moi et que je me débrouillais plutôt bien dans ce sport. C'est tellement plus motivant des profs bienveillants comme ça :happy:
 
18 Juin 2013
5 079
54 973
4 824
L'EPS, ça m'a traumatisée.

Et le pire, c'est qu'à l'époque, je n'avais pas le droit de dire que je détestais ça! Il y avait cette idée reçue ridicule selon laquelle le sport rendait plus loyal.e et plus respectueux.se d'autrui (alors pourquoi y a-t-il des athlètes de haut niveau qui se dopent?) Il y avait des dessins animés sur le monde du sport à la télé (Jeanne et Serge, Olive et Tom...) alors on n'avait pas le droit de détester.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

EDIT: en primaire, c'était moins violent mais je me souviens qu'à la piscine, j'étais la seule à avoir peur de mettre la tête sous l'eau. C'était vraiment de la peur, pas de la mauvaise volonté. Résultat, la prof m'a traitée de "bébé". No comment.
 
Dernière édition :
26 Juillet 2017
292
2 309
804
Purée mais le volley, la douleur du ballon sur mes petits poignets (j'ai de toutes petites mains et bras)... Je n'ai jamais compris effectivement pourquoi on ne pouvait pas jouer avec un ballon en mousse.

Vraiment, ma vie est plus belle depuis qu'il n'y a plus d'EPS dedans.
 
15 Février 2014
52
321
2 204
J'ai l'impression que le problème des cours d'EPS en France, c'est le manque de bienveillance. Arrivé au collège, on est censé savoir nager/dribbler/courir/connaître les règles/faire grand écart etc...Alors que sans cours particulier avant, ben on est ignorant...Ce qui est normal en fait. Et pourtant on se fait engueulés parce qu'on sait pas.
En plus du manque de bienveillance envers les élèves, les profs sont juste des branleurs!

Je me suis fait traiter de tous les noms pendant 2 ans au collège, parce que je n'avais aucune souplesse et que je savais même pas toucher mes genoux (Crime Absolue!!) . J'ai donc été proclamer par les 2 profs de gym comme lie de l'humanité devant toutes la classe, catalogué de rebue qui était appelé en démonstration justement pour montrer aux autres ce qu'il ne fallait SURTOUT pas devenir et faire!
Exemple concret: on me demande de venir faire un poirier devant tout le monde, je me vautre (et me fait mal bien sur, trop drôle) ces deux profs se bidonnent, et déclarent "Vous avez vu comme elle est nulle haha? Faites gaffe si vous voulez pas finir comme ELLE":hello::bomb::slap: ( a aucun moment, elles se sont posé la question de la sécurité, si je me pete un bras tant mieux limite, je ne polluerai plus leurs cours sacré de ma présence impie):gonk:

Elle est ou la démagogie? En dehors de l'humiliation, elles pouvaient pas M'APPRENDRE plutôt que de se foutre de moi?! C'est de pas la faute de l'élève si on lui a jamais appris a BIEN pratiquer la gym avant son cours. Mais non, a 11 ans je dois déjà savoir faire un triple salto arrière, sinon, on ne vaut RIEN.
J'avais beau être une excellente nageuse en dehors, ca n'était pas dans leur cours, donc non quoiqu'il arrive, la fille de 11 ans qui sait pas faire un poirier n'est qu'une merde, c'est tout ce que j'ai retenu.
J'ai eu plus tard des profs d'EPS plus compétent que ces deux con*sses, mais l'entrée au cours d'EPS au collège m'a laisser un gout amer, et même un dégout de la gymnastique cela ca va sans dire hein!

Quand 20 ans plus tard mon chéri qui a pas grandi en France m'explique la gentillesse, la patience et surtout la bienveillance de ses profs de sport qu'il a eu lui....Je suis choqué:tears:
On fourgue des enfants a des branleurs incompétents qui aiment pas les enfants et qui hurlent sur des mômes alors qu'ils ont le cul vissé sur leur chaise a nous déblatérer.
Mon constat est sans appel, je m'en rend compte, mais a un moment faut être réaliste.
L'Education Nationale devrait vraiment se remettre en question dans ce pays.
Paix et Amour sur vous toutes les filles:calin:
 
24 Août 2015
294
3 400
1 714
Paris
Idem que tous les témoignages au-dessus, l'EPS n'a vraiment jamais été un moment agréable pour moi...

Pourtant, je suis convaincue que c'est une très bonne chose que d'avoir des heures consacrées à la pratique sportive ! Je suis tombée de haut en commençant les études supérieures et en arrêtant complètement le sport, mine de rien, 2h par semaine de sport ça aide à rester en forme :sweatdrop:

Je me rends compte également à quel point les cours d'EPS ont biaisé ma vision de moi-même. Je me suis toujours considérée comme "pas sportive" parce que j'étais mauvaise en EPS, je n'aimais pas ça et j'avais rarement des très bons résultats... Alors que comme beaucoup d'entre vous, j'ai pratiqué en parallèle de l'école un sport de la fin de la primaire et pendant tout le collège ! Je n'ai jamais voulu faire de compétition mais j'en avais même clairement le niveau. Au final, l'EPS m'a dégoûté de moi-même et du sport, si bien que j'ai complètement abandonné après le lycée, persuadée que ce n'était pas pour moi.

Néanmoins, j'ai l'impression que le problème est loin de se limiter à l'EPS. J'ai toujours eu cette sensation que "soit tu es naturellement bon, soit tu ne l'es pas" que ce soit pour les maths, le français ou n'importe quelle matière. Et si tu n'es pas bon, il n'y a rien à faire. Le nombre de personnes que je connais qui ne se sont jamais essayés à la lecture passé le lycée parce que leur scolarité leur avait bien fait comprendre que "ce n'était pas pour eux" :rolleyes: C'est sûr que si tu n'as jamais vraiment lu et qu'on te met face à du Balzac, tu peux avoir l'impression que tu n'en est pas capable. Même du Molière ou du Corneille ce qui est plus ou moins ce par quoi on commence en 6e, si c'est vraiment par là que vous commencez la lecture à proprement parlée ça a de quoi décourager... Mais je m’égare.

Je ne sais pas comment j'aurais aimé l'EPS... Une de mes profs au lycée avait un système de notation que j'avais déjà trouvé beaucoup plus juste qui s'intéressait davantage à notre progression et notre investissement pendant le cycle plus que nos capacités à proprement parler, ce qui m'a permis d'avoir des notes similaires à certaines personnes considérées comme "sportives" même si nous avions des niveaux éloignés en pratique. Pendant une année, nous avions aussi réussi à mettre en commun nos cours avec une autre classe du même niveau que nous qui avait leurs cours de sport à la même heure, ce qui permettait de se créer un programme "sur mesure" (pendant l'année, un professeur proposait par exemple escalade / foot / athlétisme et l'autre natation / volley / danse ce qui permettait à chaque début de cycle d'avoir le choix au moins entre deux sports... Forcément ce n'est pas la chose la plus aisée à mettre en place, mais je trouvais l'initiative vraiment chouette.)
 
18 Juin 2013
5 079
54 973
4 824
@iableauco Au passage, j'ai jamais compris pourquoi ça s'appelait Jeanne ET Serge. Jeanne était la protagoniste centrale et Serge, son crush, n'était même pas présent dans tous les épisodes. Ils auraient pu appeler ça "Jeanne, championne de volley", par exemple. :confused:

Bon, pour être honnête, j'aimais bien cette série. Mais après l'avoir regardée, jouer dans un vrai match de volley s'avérait décevant. Comment faisaient-elles pour sauter et rester en l'air pendant vingt secondes?:eh:
 
Dernière édition :

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes