Le port du voile à l'université

Sujet dans 'L'actu en France' lancé par Denis, le 3 mars 2015.

?

Faut-il interdire le voile à l'université ?

  1. Oui

    51 vote(s)
    16.3%
  2. J'hésite

    27 vote(s)
    8.7%
  3. Non

    220 vote(s)
    70.5%
  4. Je m'en fous

    14 vote(s)
    4.5%
  1. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    En se prononçant hier contre le port du voile dans l'enseignement supérieur, la secrétaire d'Etat aux droits des femmes Pascale Boistard a relancé la polémique.

    Rappelons qu'à l'heure actuelle, la loi de 2004 qui stipule que "le port de signes ou tenues par lesquels les élèves manifestent ostensiblement une appartenance religieuse tels que le voile islamique, quel que soit le nom qu'on lui donne, la kippa ou une croix de dimension manifestement excessive est interdit" ne s'applique que dans l'enseignement primaire et secondaire du secteur public, mais aussi dans les classes préparatoires aux grandes écoles quand elles sont hébergées dans les lycées publics.

    Certains, à droite comme à gauche, veulent étendre l'application de cette loi à l'enseignement supérieur.

    En 2013, alors ministre de l'Intérieur, Manuel Vals avait jugé "dignes d'intérêt" l'ensemble des propositions du Haut Conseil à l'intégration et parmi elles l'interdiction du voile dans le supérieur. En février de cette même année, il déclarait : "le voile qui interdit aux femmes d'être ce qu'elles sont doit rester pour la République un combat essentiel".

    A droite, Sarkozy est pour l'interdiction, Juppé et Fillon sont contre. Le FN, lui, considère que "le voile islamique doit être banni de l’université".

    Qu'en pensez-vous ?
     
    #1 Denis, 3 mars 2015
    Dernière édition par un modérateur: 9 mars 2015
  2. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe


    Il n'y a pas de problème de voile à l'université, il y a un problème à gauche

    Cet article explique plutôt bien le débat engagé, particulièrement à gauche, entre partisans et opposants du voile, entre tenants de la liberté religieuse d’une part et de la lutte pour l’émancipation des femmes de l’autre.
     
    Peace&Love&It;3, Lenehän, Posseh et 3 autres ont BigUpé ce message.
  3. Peachcalibur

    Peachcalibur
    Expand Collapse
    I'm a unicorn, bitch please !

    Le voile à l'université ne m'a jamais posé de souci tout simplement parce que je considère l"université comme un lieu très ouvert. On y a bien des partis politiques, des engagements religieux qui ont pignon sur rue (je pense notamment aux aumôneries étudiantes qui s'engagent sur des projets non religieux). On a des sacrés mélanges ! Pour moi, si le voile est interdit, il est logique que dans ce cas, aucun signe religieux ne doit être autorisé et les associations religieuses doivent être dissoutes. Pas de demi-mesure. :happy:
     
    poiloden, Nélissanne, lazoubida et 11 autres ont BigUpé ce message.
  4. adita

    adita
    Expand Collapse
    Dans le game en claquettes

    Ils comptent interdire aux femmes de passer l'aspirateur aussi? :hesite:

    On n'est pas dans une zone tribale du Pakistan ou en Arabie Saoudite où les femmes sont obligées de porter la burqa/le niqab (et n'ont pas le droit de sortir non-accompagnée d'un homme, etc.), chacune devrait avoir le droit de décider de faire ce qu'elle veut de son corps, que ce soit de se voiler de la tête au pied ou non. Autant le débat sur le voile intégral pouvait avoir du sens, d'un point de vue sécurité, autant l'interdiction du hijab dans les administrations, et maintenant à la fac, je trouve que c'est n'importe quoi.
    Ce grand débat sur "l'émancipation de la fâme" de la part d'une partie de la gauche me laisse vraiment perplexe.
     
    #4 adita, 3 mars 2015
    Dernière édition: 3 mars 2015
    Ez Kurdim, Kaylie, poiloden et 39 autres ont BigUpé ce message.
  5. Emel-

    Emel-
    Expand Collapse
    Guest

    Super, encore un faux débat à venir. Quand je vois les conséquences de l'interdiction du voile dans les établissements scolaires, je me marre franchement. M'enfin comme apparemment la seule réponse du PS à ce sujet, est de faire en sorte qu'il y ait plus d'établissements privés musulmans sous contrat avec l'Etat bon. Là par contre le principe de laïcité on s'en moque un peu, est-ce à l'Etat de subventionner des écoles privées je ne sais pas trop mais ça me choque davantage que d'avoir une camarade de classe voilée mais bon, les contradictions ne les étouffent pas trop. C'est pas comme si ces gens pensaient.

    Et c'est les mêmes qui jouent les républicains, qui la ramènent avec les valeurs républicaines. A la place d'un salafi, je me frotterais les mains.
     
    Ez Kurdim, poiloden, lazoubida et 9 autres ont BigUpé ce message.
  6. Noisetierspell

    Noisetierspell
    Expand Collapse
    Bloggeuse, youtubeuse...sur les livres surtout ! https://www.youtube.com/channel/UCorLizLxrpN__zaGDs13dxw

    Personnellement, la première fois que je suis rentrée à l'université, cela m'a choqué de voir des filles voilées. Je ne comprenais pas. Vu que pour moi, on était à " l'école ", il n'était pas normal de montrer son appartenance religieuse. J'ai appris ensuite qu'à l'université, c'était toléré. Mais cela m'a fait bizarre pendant mes années d'études de voir des filles voilées de haut en bas, les mecs en djelaba, etc...Ça n'existe pas dans ma région alors je ne peux pas faire la comparaison par rapport à ma fac parisienne. Après, j'étais plus agressée par l'Unef et ses tracts...
     
    Kaylie a BigUpé ce message
  7. Dr Frank-N-Furter

    Dr Frank-N-Furter
    Expand Collapse
    Touch-a touch-a touch me !

    :tears:
    (c'était ma participation du débat en tant qu'ex-élue UNEF)
     
  8. Lamina

    Lamina
    Expand Collapse
    Roule une pelle à la vie

    Ok donc comment dire à quel point l'idée de cette est mauvaise ?

    On ferme les portes de l'instruction aux filles voilées, donc on les "condamne" à rester à la maison en fait, et exercer le métier d'assistante maternel une fois qu'elle aura des gosses (ah mais zut j'ai oublié qu'on voulais aussi retirer le voile aux assistantes maternelles) . Pour les libérer on va donc les enfermer (logique), les rendre dépendante des prestations sociales (tiens donc la ça ne dérange plus personne d'être "assissté' et la seule alternative qu'elles auront sera donc d'ouvrir leurs propres écoles et d'assurer elle même leur propre instruction (mais ça ne renforce pas le communautarisme tout ça ?) .

    Sérieusement, on a pas trouvé de meilleur idée pour créer plus de vocations chez Daesh.
     
    Ez Kurdim, Kaylie, Cornélie et 45 autres ont BigUpé ce message.
  9. Hyperbole

    Hyperbole
    Expand Collapse
    Pas de Valse

    Sérieusement ... :facepalm:

    Il faut arrêter le paternalisme vraiment ça devient vraiment chiant et aussi d'giter le féminisme à tout va. Allez pas me dire qu'en France en 2015, il y a encore des femmes contraintes et forcée à porter le voile et que surtout qu'il s'agit de la majorité d'entre elles. Les très large majorité des femmes voilée en France le fait en son âme et consciente pour diverses raisons que ce soit parce qu'elle estiment LA femme se doit d'être cachée ou parce qu'il s'agit d'un moyens d'avoir plus d'intimité avec le Trés-Haut ou whatever . Mais on est qui pour juger les raisons de ce choix ?? On peut argumenter contre le port du voile mais les forcer à l'abandonner c'est de l'assimilation forcée. Du moment que le port du voile ne représente pas une menace pour la femme et pour les autres, autrement dit qu'on interdise les couvre-chefs quel qu'ils soient pour les femmes et hommes près d'une machine qui risquerait d'attraper un bout de tissu et d'étrangler la personne, ça me parait justifié ou qu'il masque entièrement le visage de la personne ( cagoule, burka, masque) pour des raisons de sécurité collective.
    Si on interdit le port du voile il faut aller jusqu'au bout plus de subvention aux écoles privées religieuse, plus de subvention pour les cathédrales en tant que "patrimoine culturel", même carat pour les chapelles des châteaux, le seul port d'une vierge marie en collier doit être interdit. :oo: La laicité c'est bien pour éviter tout prosélytisme mais il ne faut pas pénaliser la pratique d'une religion juste parce qu'elle est plus démonstrative que d'autre.
     
    lazoubida, Howard Howard, Manth_Bleue et 11 autres ont BigUpé ce message.
  10. AprilMayJune

    AprilMayJune
    Expand Collapse
    C'est assez, dit la baleine

    J'aime bien la citation de la Ministre de l'Enseignement Supérieur à la fin de l'article de Libération : "Il ne faut pas créer de problème là où il n'y en a pas". J'ai lu les articles mis en lien par Denis. Ce que j'ai pu voir surtout, c'était que c'étaient les professeurs, les ministres, les partis politiques qui avaient un problème avec le voile à l'université. Les étudiantes musulmanes n'avaient pas l'air de trouver leur religion incompatible avec les valeurs de la république et l'enseignement des facultés, elles - la preuve, elles y allaient, aux cours. Et j'étais plutôt sous l'impression qu'elles ne cherchaient pas à y mettre le bazar mais qu'elles auraient préférées qu'on les laisse tranquilles (après, je peux me tromper, bon, je n'ai lu que les articles mis en lien, aussi).

    Plus largement, ça pose toujours la question de la place de la religion, dans la universités et ailleurs. Et Manuel Valls qui parle de "voile qui interdit aux femmes d'être ce qu'elles sont" donc une vraie femme, c'est une femme pas voilée? (Et pas musulmane, aussi?) Dès qu'on parle du sujet, c'est forcément en termes comme pression du fait religieux, "volonté prosélyte", et sans même citer les termes qu'utilise le FN (c'est le FN) j'ai parfois l'impression qu'on s'imagine les élèves musulmanes comme des recrutrices de Daesh en puissance qui n'attendraient que l'occasion de se lancer dans du prosélytisme forcené. Ou quelque chose dans le même goût. Personne ne se dit que peut-être elles voudraient juste être musulmanes et qu'on les laisse tranquille. Après, je ne sais pas, peut-être qu'il y a déjà eu des cas où des élèves ont créé l'agitation ou ont mis le bazar dans une faculté au nom de l'islam ? :dunno: Mais je ne crois pas ? :dunno: Ca me semble surtout l'expression de tout un tas de gens qui ont envie de créer des polémiques pour rien.
     
    Ez Kurdim, poiloden, lazoubida et 8 autres ont BigUpé ce message.
  11. Modesta.

    Modesta.
    Expand Collapse
    Non, pas maintenant.

    Justement, l'université n'est pas l'école ni son prolongement. Ce sont des établissements publics sous lesquels sont rassemblés la recherche, la production et les données scientifiques. Contrairement à l'école elle n'a pas de vocation éducative, elle diffuse le savoir et forme à des métiers.
    Donc comme on tord la laïcité pour rejeter le voile j'ai l'impression qu'on tord aussi le statut de l'université qui est censée être garante de l'égalité des chances pour tous les inscrits. S'il y a un bien un endroit où on devrait être égaux et pluriels c'est là non... Alors je ne comprends même pas comment ce débat peut avoir lieu.

    Et pourtant je ne compte pas le nombre d'universitaires et d'étudiants qui sont contre le voile à la fac. J'allais commencer à énumérer leurs "raisons" mais ça serait inutile.

    J'ai une petite lacune sinon :ninja: : dans cette loi, est-il question d'interdire le voile seulement ? Tous les voiles ou seuls ceux qui cachent le visage (pardon de ne pas utiliser de termes précis, je sais qu'il y en a plusieurs à chaque fois mais j'ai peur de me gourer et que ma question ne veuille rien dire) ? Quid des autres signes religieux d'autres religions ?
     
    Ez Kurdim, DREDHEZA, Kwoptyx et 12 autres ont BigUpé ce message.
  12. Miss Ninja

    Miss Ninja
    Expand Collapse
    I know my value

    Si ces femmes étaient "oppressées" on leur aurait empêché d'aller à l'université je pense. Ils ont d'autres sujets à s'occuper que d'une minorité d'étudiantes qui ne demandent qu'à être tranquille (je considère que toutes les religions sont oppressantes, de toute manière...).
    Y pourraient ptètre s'occuper des bâtiments délabrés du CROUS et des facs de lettres et langues... histoire d'être utile, mais tout le monde s'en tape le citron de ça.
     
    Ez Kurdim, OpiumDiary, LadyDandy et 14 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...