/!\ POINT ORTHOGRAPHE PAR PITIE /!\
Il n'y a pas de E à "gent", c'est la gent féminine et la gent masculine.
On ne dit pas qu'on se brosse les dentes et la femelle du cheval n'est pas la jumente. Merci.

Toinette : tu déclenches systématiquement chez moi des envies de te faire des câlins mais d'une FORCE, j'adore ce que vous faites, continuez, vraiment.


Kukaracha;3284634 a dit :
Maintenant, deux points plus importants :

1) L'égalité des sexes est un leurre, je le répète. Il faut militer pour l'égalité des droits, l'égalité face à la loi. Mais l'égalité culturelle? Quelqu'un veut-il bien m'expliquer comment on peut faire des hommes et des femmes des êtres identiques? Interdire le port de la jupe? La galanterie serait une chose fondamentalement mauvaise? Comment faire pour que les hommes aussi puissent tomber enceints, et avoir des menstruations?
Les hommes ne seront jamais le reflet des femmes, et vice-versa. Ce que nous pouvons faire, c'est nous assurer que chacun a un rôle qui lui convienne et qui soit digne. Rien de plus, rien de moins.
Et tu te proclames féministe ? Dans ce cas moi je te proclame ministre du LOL !

Pour tous tes posts : arrête par pitié de parler de "La femme", ça n'a aucun sens. Il n'existe pas d'entité "femme" qui ait du sens sociologiquement parlant.

Pour celui-ci en particulier : en quoi ça relève de "l'égalité culturelle" d'avoir ses règles ?
Ensuite, personne ne réclame non plus que les hommes et les femmes soient identiques, c'est un non-sens, puisque la base de beaucoup de réflexions féministes est justement le fait que les humains sont tous tellement différents qu'il n'est pas pertinent de les diviser en deux grandes catégories distinctes "hommes" et "femmes" pour les classer dans tous les domaines de la vie.
Donc non, les hommes et les femmes ne sont pas identiques, et ni les hommes ni les femmes ne sont identiques entre eux non plus.

Quant aux propositions que tu fais :
- interdire le port de la jupe ? Non, au contraire. Faire en sorte que ça ne devienne pas une bizarrerie chez les hommes en revanche, oui. Parce que je suis fatiguée de voir que s'habiller "comme une fille" pour un homme est très mal vu, parce que ça signifie qu'être une fille c'est moins bien.
- quid de la galanterie ? Elle est basée sur une distinction entre les sexes donc oui, elle est mauvaise. En revanche, la politesse ne l'est pas, et j'apprécie particulièrement qu'un homme m'aide à porter ma valise pour monter un escalier dans le métro, non pas parce que c'est une homme et que je suis une femme, mais parce que c'est une personne polie et prévenante envers une autre personne dans une situation délicate.

Les hommes n'ont pas à être le reflet des femmes parce qu'il n'y a pas de frontière entre les deux qui mérite d'être un miroir. Ça n'a pas de sens.
 
K

kukaracha

Guest
Je ne réponds pas à tout le monde, en effet. Je n'ai pas envie d'y passer trop de temps, et plus votre envie de me lyncher monte, plus ce sera difficile pour moi. Mais il me semble tout de même avoir répondu, en substance, à tout le monde.
Et je m'excuse d'avoir fait une faute d'orthographe, ainsi que d'avoir mis les pommes et les patates dans le même panier.


Maintenant, pour revenir à la question de l'égalité culturelle... le courant qui dominant ici semble être le féminisme radical de groupuscules comme les "gouines rouges".
Ainsi donc faudrait-il prôner le port de la jupe par les hommes (même s'ils n'en ont aucune envie), abolir la galanterie, et à vrai dire, toutes différences entre les deux genres (vous avez tout à fait raison, soyons précis dans le choix des termes).

La première remarque de Toinette est détachée de toute considération sociologique ou ethnologique. "Chaque humain devrait avoir le rôle qu'il souhaite", très bien, si l'on parle en termes absolument utopiques, je veux bien. Quelqu'un a ensuite comparé la différence entre le genre féminin et le genre masculin aux noirs et aux blancs, et on tombe là dans le raisonnement par l'absurde. Il y a, en effet, une indéniable et quasi-universelle dichotomie entre l'homme et la femme. Si l'homme blanc et l'homme noir sont des catégories vulgarisées aux limites floues au sein d'une multitude d'autres, le genre masculin et le genre féminin divisent l'espèce humaine en deux, pas au niveau macroscopique, certes, mais contextualisent toujours les phénomènes culturels. Autrement, la culture serait un élément contingent, or les similarités fondamentales entre des civilisations n'ayant jamais été en contact témoignent du caractère nécessaire d'une grande partie de leur codifications traditionnelles, résultat direct des comportements humains à l'état "animal".

Ne vous trompez pas, ce n'est pas ici un paradigme masculin. Si c'était le cas, pourrait on appliquer des concepts comme "matriarcal" ou "patriarcal" pour décrire tout peuple étranger? L'ethnologie nous a aidé, en ce point, à déterminer ce qui était a priori vrai pour toute société humaine, et ce qui ne l'était pas, et la définition par contraste de l'homme et la femme fait vraisemblablement partie de ce qui l'est. Je n'irai pas jusqu'à dire qu'il s'agit d'une réelle dualité, ni que chaque rôle est rigoureusement défini, parce que certaines sociétés disposent d'un troisième (voire quatrième?) sexe, et que le "rôle" dont je parle est plus un spectre des comportements qu'un comportement prédéfini - rôle constaté et non défendu, je tiens à le préciser. J'analyse un état de fait.

Il est également fait mention de la société, qui aurait fait de l'homme et de la femme des êtres différents; or la société à fait l'être humain, point. Le zoon politikon n'existe pas "à l'état naturel". J'en profite pour rajouter que la culture ne s'oppose pas à la nature depuis l'âge classique, mais y trouve au contraire les racines des ramifications de la morale, des us et des coutumes. Enfin, selon Dies Irae, personne ne veut que le genre féminin et le genre masculin ne soient identiques, et pourtant vous prônez une égalité culturelle (qu'est-ce que cela peut bien vouloir dire?), ce qui me semble contradictoire, liberticide, utopique et paradoxal, à condition de définir ce qu'est "l'égalité culturelle" par contraste à l'égalité en droits.
 
Apparemment, ils étaient sérieux dans les commentaires et ils ont lancé le même projet que feministfrequency mais en dénonçant la misandrie dans les jeux vidéo, cette-fois-ci:



Euh.. ok j'ai été lire la description ici ils sont à plus de 1000 dollars maintenant!
 
Kukaracha

C'est le contexte que je trouve bizarre, puisque tu défends une sorte de liberté absolue pourquoi faire ce qu'on veut des commentaires postés sur sa vidéo serait "infantile et malhonnête"?
Mon passage sur l'américain lambda est offensant mais rien de comparable à si je l'avait écrit 300 fois sur un forum américain, j'essayais de démonter l'argument "humour humour!" (mais apparemment ce n'est pas celui que tu utilises).

Il me semble que le mouvement des gouines rouges était fortement politisé, à la différence des filles ici (au sens ou nous avons des opinions politiques diverses).
Tu parles d'égalité des droits, mais on l'a déjà (pas les homosexuels mais les femmes l'ont)! Et ça ne suffit pas, et la culture ça change, je veux dire que si la plupart des sociétés du monde sont patriarcales ce n'est en rien un argument pour légitimer une différence traitement.
Ça peut même changer très vite, un peu comme pour la laïcité. En fait je vois pas très bien ce qu'il y a de radical dans le fait de se battre pour une égalité de traitement.
 
Kukaracha;3285697 a dit :
Ne vous trompez pas, ce n'est pas ici un paradigme masculin. Si c'était le cas, pourrait on appliquer des concepts comme "matriarcal" ou "patriarcal"
pour décrire tout peuple étranger?
Parce que ces concepts sont eux-mêmes issus de sociétés qui voient justement le monde sous l'angle de la domination masculine (dont le seul pendant envisageable serait une forme de domination féminine) ; par ailleurs, l'idée de société matriarcale/patriarcales a il me semble été assez largement revu pour être plutôt envisagé sous l'angle de société patrilinéaires/matrilinéaires. En histoire, la manière et les catégorisations d'appréhender une période sont avant tout révalateurs du mode de pensée de la société dont l'historien est issu ; je pense qu'on peut appliquer le même raisonnement à l'ethnologie.


Je n'irai pas jusqu'à dire qu'il s'agit d'une réelle dualité, ni que chaque rôle est rigoureusement défini, parce que certaines sociétés disposent d'un troisième (voire quatrième?) sexe, et que le "rôle" dont je parle est plus un spectre des comportements qu'un comportement prédéfini - rôle constaté et non défendu, je tiens à le préciser. J'analyse un état de fait.
Tu reconnais toi même qu'il y a des exceptions, des flous, qu'il s'agit plus d'une tendance que d'une séparation feme et établie. Est ce que ce n'est pas justement parce que tu es le produit d'une société sexiste que tu vas analyser tout autre groupe humain sous la forme d'une séparation irréductible homme/femme ?
Et, même en considérant cette séparation comme vraie et universelle, cela ne change rien au fait que la façon d'envisager cette séparation est contingente. Le fait même que les rôles varient considérablement selon les sociétés n'est il pas révélateur du fait que notre propre façon d'envisager ces rôles n'a rien d'une vérité absolue ?


Il est également fait mention de la société, qui aurait fait de l'homme et de la femme des êtres différents; or la société à fait l'être humain, point. Le zoon politikon n'existe pas "à l'état naturel". J'en profite pour rajouter que la culture ne s'oppose pas à la nature depuis l'âge classique, mais y trouve au contraire les racines des ramifications de la morale, des us et des coutumes.

La société a fait l'être humain : ok, mais en quoi est ce contradictoire avec le fait que les catégorisations qu'on fait des êtres humains sont elles mêmes sociales ? (et ce n'est pas un peu contradictoire avec ce que tu dis sur la nature et la culture ?)
Je ne crois pas que qui que ce soit ici renvoie à un état de nature utopique où on trouverait le bonheur dans la neutralité. Le problème de ces catégories, dans notre société, c'est qu'elles sont le plus souvent exprimées sur le mode de l'injonction (« sois un homme ! » « les vraies femmes sont comme ça »), et qu'elles sont fortement hiérarchisées, mettant les caractéristiques vues comme masculines (celles des « vrais » hommes hein, pas les tapettes) au dessus de celles qui sont vues comme féminines. Et sans réelle possibilité de rechercher autre chose que ces catégories ; même en considérant que ces catégories ont une valeur universelle (je me méfie personnellement de l'universalisme, mais bon), il est indéniable que le contenu qui y est attaché reste culturel (ne va pas me dire que les femmes portent des jupes et les hommes des pantalons dans toutes les sociétés du monde ). Or, la domination d'une catégorie sur une autre, ainsi que la violence faite à ceux qui sont hors catégorie, me paraissent à elles seules justifier qu'on les remette en question.

Bon, et tu dis que la société a fait l'être humain, mais tu parles un peu plus haut d'un état « animal ». Ce n'est pas un peu contradictoire ?


pourtant vous prônez une égalité culturelle (qu'est-ce que cela peut bien vouloir dire?)
c'est toi qui a amené cette expression dans un de tes posts précédents ; manifestement, tu utilises des termes dont tu n'es pas capable de définir le sens (et je suis tout à fait d'accord avec ce que Westeros a dit là dessus).
 
K

kukaracha

Guest
Westeros;3285896 a dit :
Bon pour commencer je vais faire Captain Obvious mais personne n'a parlé d'imposer le port de la jupe aux hommes :facepalm: et tu connais l'ensemble de la population masculine mondiale ? Comment tu peux dire qu'aucun homme n'a envie de porter de jupe ?

Egalité culturelle : qu’un homme qui a envie de mettre une jupe puisse le faire sans être insulté ou moqué parce que c’est « un truc de meuf », qu’une femme qui aime les jeux vidéo ne soit pas regardée comme une bête de foire parce que c’est « une passion de mec», qu’on encourage autant une femme à faire des études scientifiques qu’un homme et autant un homme à faire des études littéraires qu’une femme, qu’une femme qui n’a pas envie d’avoir d’enfant ne se fasse pas harceler par la société et beaucoup de médecins parce que c’est « sa nature, elle va le regretter », que les femmes choisissent de ne pas arrêter de travailler pour s’occuper de leurs gosses parce que c’est leur choix et qu’un enfant ça se fait à deux, qu’une autre qui fera le choix inverse le fera parce que c’est son choix et pas parce que c’est « comme ça, une femme doit arrêter de travailler », qu’on arrête de traiter une femme à la sexualité libérée de salope quand pour un homme c’est normal, que la parité dans le monde du travail et les hautes instances se fasse naturellement parce qu’une femme n’a pas moins de capacités qu’un homme, que dans les livres/films/jeux vidéo/séries les femmes arrêtent d’être constamment vues comme des objets sexuels ou un « truc » à protéger ou autre quand un homme dans ce même jeu sera au mieux neutre, qu’une femme ne soit plus vue de base comme une créature douce et fragile dans l’imaginaire collectif parce que « c’est une femme », qu’un homme ne soit plus vu de base comme un bourrin sans cœur dans l’imaginaire collectif parce que « c’est un homme », qu’on arrête de vendre des jouets nianian et roses aux filles quand un garçon aura des jouets neutres, qu’on encourage autant les gamines à faire du sport et les gamins à lire des livres qu’on fait l’inverse, qu’une femme qui ne s’épile pas/ne se maquille pas ne soit plus regardée comme un monstre et qu’un homme qui le fait ne se fasse plus traiter de « tapette », qu’une lesbienne ne soit plus considérée soit comme une camionneuse qui hait les hommes soit comme une hétéro qui n’a des rapports avec des filles que pour exciter les hommes, qu’une femme qui s’est fait violer ne s’entende plus dire qu’elle l’a cherché, je continue ?

Et encore j’ai été light avec toi, j’ai juste parlé des femmes et des hommes, sachant qu’il existe plusieurs genres, plusieurs sexes, plusieurs orientations sexuelles...

Edit : la fête o fôte d'ortograf :cretin:
A vrai dire, beaucoup d'hommes portent la jupe dans d'autres cultures. La jupe comme particularité féminine, c'est occidental, et il me semble qu'une très grande partie des mâles occidentaux ne veulent pas mettre de jupes (je dis donc "on").

Dans ton paragraphe, on retrouve cette notion de rôles dont j'ai parlé plus tôt. Seulement, tu sembles vouloir en abolir les désavantages, alors que chaque rôle comportera toujours des points positifs ou négatifs, quelle que soit l'époque, quel que soit l'équilibre.

En somme, tu veux que tout le monde puisse avoir le beurre, l'argent du beurre, et le sourire de la crémière sans que personne n'aie à jouer le rôle de celle-ci.
 
Kukaracha;3286079 a dit :
Dans ton paragraphe, on retrouve cette notion de rôles dont j'ai parlé plus tôt. Seulement, tu sembles vouloir en abolir les désavantages, alors que chaque rôle comportera toujours des points positifs ou négatifs, quelle que soit l'époque, quel que soit l'équilibre.

En somme, tu veux que tout le monde puisse avoir le beurre, l'argent du beurre, et le sourire de la crémière sans que personne n'aie à jouer le rôle de celle-ci.
Oh great ! Bon, les filles, c'est bon, on arrête tout, plus besoin de militer, t'façon ça sert à rien, on remballe tout ! Puis bon, ça vaut aussi pour le racisme, l'homophobie, etc. N'essayons surtout pas de changer les choses :lunette:. Pauvres folles que nous sommes.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes