Avec ton plan cul, tu es peut-être dans la fuckzone (mais tu peux en sortir !)

13 Avril 2018
70
110
94
Avoir un plan-cul, n'est-ce pas utiliser l'autre, tout en acceptant de se faire utiliser soi-même ? N'est-ce pas une vision consumériste des relations humaines, et qui transforme l'autre personne en objet qui est là uniquement pour assouvir nos désirs ? N'ayant jamais eu de plan-cul, je me demande si ceux qui en ont eu n'ont pas cette impression parfois.
 
Dernière édition :
1 Juin 2014
2 335
9 125
3 374
34
le havre
Tout dépend des gens et de leur façon de gérer cette relation.
Perso un plan cul juste pour ça ne m'a jamais intéressée, je voulais qu'il y ait une amitié derrière et la possibilité d'échanger sur les hobby et plein d'autres choses. Mais c'était ma façon de faire ^^
 
13 Avril 2018
70
110
94
Merci pour ton message ! :)

Je comprends bien que dans le cadre d'un plan cul ou d'une relation de sex friends, il y a consentement de la part des deux personnes. Toutefois, ça n'enlève rien au fait que je vois toujours cela comme une transaction. Je m'explique.

J'ai compris que l'amour, et par conséquent, les relations amoureuses, ce n'est pas 50/50 comme on l'entend souvent, mais 100/100. Chacun se donne entièrement à l'autre et fait passer l'autre en premier car l'amour est inconditionnel. C'est à dire qu'on est prêt à faire des concessions lorsque c'est nécessaire, on continue de prendre soin de son ou sa partenaire même quand celui ou celle-ci nous a mis(e) en colère, etc. C'est une relation de réciprocité où on est chacun porté vers l'autre. Bien sûr, on garde nos désirs et c'est agréable lorsque l'autre personne les accomplit, mais la relation va beaucoup plus loin que ça.

C'est le contraire dans le cadre d'un plan cul ou d'une relation de sex friends, car chacun est focalisé sur soi-même et ses propres désirs, et ce qui compte c'est de savoir comment l'autre personne peut assouvir ces désirs. On prend chez l'autre ce qui nous intéresse, et lorsque cela ne nous intéresse plus, ou que l'autre veut plus car il ou elle est tombé(e) amoureux/se, on s'en va. Tout ça car la relation est conditionnée dès le début. Bien que les deux personnes acceptent cette condition (le sexe), et qu'en théorie ils ne s'abusent pas l'un-l'autre, si on creuse un peu, selon moi ils s'utilisent bien mutuellement. Sans parler des plans cul où on ne connaît même pas l'autre personne et où cet échange conditionné, cette transaction des corps est d'autant plus flagrante.

J'espère que mon message est compréhensible. N'hésite pas à me demander des clarifications ou plus de précisions si besoin. :)
 

Rocksteady

Ne pas citer, merci
1 Janvier 2015
7 921
103 292
4 834
Je comprends bien que dans le cadre d'un plan cul ou d'une relation de sex friends, il y a consentement de la part des deux personnes. Toutefois, ça n'enlève rien au fait que je vois toujours cela comme une transaction. Je m'explique.

J'ai compris que l'amour, et par conséquent, les relations amoureuses, ce n'est pas 50/50 comme on l'entend souvent, mais 100/100. Chacun se donne entièrement à l'autre et fait passer l'autre en premier car l'amour est inconditionnel. C'est à dire qu'on est prêt à faire des concessions lorsque c'est nécessaire, on continue de prendre soin de son ou sa partenaire même quand celui ou celle-ci nous a mis(e) en colère, etc. C'est une relation de réciprocité où on est chacun porté vers l'autre. Bien sûr, on garde nos désirs et c'est agréable lorsque l'autre personne les accomplit, mais la relation va beaucoup plus loin que ça.

C'est le contraire dans le cadre d'un plan cul ou d'une relation de sex friends, car chacun est focalisé sur soi-même et ses propres désirs, et ce qui compte c'est de savoir comment l'autre personne peut assouvir ces désirs. On prend chez l'autre ce qui nous intéresse, et lorsque cela ne nous intéresse plus, ou que l'autre veut plus car il ou elle est tombé(e) amoureux/se, on s'en va. Tout ça car la relation est conditionnée dès le début. Bien que les deux personnes acceptent cette condition (le sexe), et qu'en théorie ils ne s'abusent pas l'un-l'autre, si on creuse un peu, selon moi ils s'utilisent bien mutuellement. Sans parler des plans cul où on ne connaît même pas l'autre personne et où cet échange conditionné, cette transaction des corps est d'autant plus flagrante.

J'espère que mon message est compréhensible. N'hésite pas à me demander des clarifications ou plus de précisions si besoin. :)
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
Dernière édition :
13 Avril 2018
70
110
94
J'ai l'impression que tu n'as pas tout à fait compris le sens de mon dernier message car je pense qu'on ne parle pas vraiment de la même chose. C'était peut-être un peu confus, donc je vais essayer de clarifier, tout en te répondant. :) Attention, long message en vue. ^^

Je suis d'accord avec toi sur le fait que même dans le cadre des relations amoureuses, on pense souvent à soi-même en premier, mais c'est justement ce qui mène au désastre et ce qui fait que ces relations prennent fin. Nous avons tous ce besoin d'être aimés parfaitement, c'est effectivement dans notre nature, toutefois je ne crois pas que quiconque puisse remplir ce besoin à 100% et dans la durée. En tant que chrétienne, je pense que Dieu est le seul à pouvoir le faire, et que nous avons tord d'espérer un amour sans aucune faute de la part d'une autre personne humaine. Mais bref, cela n'est pas le sujet ici.

Je pense que chaque début de relation amoureuse a ce côté "égoïste", où on est attiré vers l'autre pour son physique, son intelligence, ce qu'il ou elle nous fait ressentir. On a des étoiles dans les yeux, des papillons dans le ventre, on se sent tout heureux ou heureuse... Cependant, cette période que les anglais appellent "infatuation" a toujours une fin. Les scientifiques ont découvert qu'elle durait en général à peu près un an. Une fois cette phase passée, on se rend compte plus facilement des défauts de l'autre et du fait que cette personne ne pourra jamais combler tous nos désirs. A ce moment là, et deux choix s'offrent à nous : persévérer dans la relation et choisir de manière active de tout faire pour que cette relation marche (ce qui inclut de se focaliser sur l'autre, faire des compromis etc, comme je le disais), et ainsi, accéder à une intimité d'autant plus profonde, ou bien se dire au revoir.
Effectivement, il faut que les deux aient les mêmes bases pour arriver à cette forme d'amour inconditionnel, où les deux personnes sont entièrement, à 100% tournées l'une vers l'autre. Tout en sachant qu'en tant qu'humains, on a tous nos failles et nos faiblesses et qu'à un moment ou un autre, on finira forcément par décevoir l'autre. Mais ça ne s'arrête pas là et ce n'est pas grave, car on n'est pas là pour utiliser l'autre, pour attendre quelque chose de sa part pour ensuite donner à son tour.

Tu parles des femmes battues, qui est un cas dangereux, en effet, mais aussi extrême. Bien sûr que je ne recommande à personne de rester dans ce genre de situation abusive, mais cet exemple ne contredit pas ce que j'ai écrit plus haut car encore une fois, on est dans l'extrême, et la personne qui bat son ou sa partenaire n'a clairement pas la notion de ce qu'est l'amour à la base.

Par contre, tous les couples heureux que je connais et qui sont ensemble depuis des dizaines d'années sont tous passés par des difficultés, que ce soit des disputes, une incompréhension mutuelle, ou même une infidélité. La femme qui a été trompée par son partenaire a finalement décidé, après beaucoup d'hésitation de rester avec lui, de continuer à l'aimer et à l'honorer, et leur couple s'en est trouvé radicalement changé pour le meilleur. A tel point qu'aujourd'hui, tout le monde les admire en faisant remarquer qu'ils s'aiment passionnément, tout ça sans connaitre par quoi ils sont passés. Ils ont atteint un degré d'intimité encore plus profond à travers les épreuves, mais tout ça ne s'est pas fait sans larmes et sacrifices. Sans don de soi total, à la fois de la part de la femme qui a choisi de persévérer, comme de la part du mari, qui s'est repenti et a fait de sa femme sa priorité à nouveau. Chacun s'est donné à 100% pour l'autre.

Je ne pense pas que ce soit un modèle pour tous les couples, d'autant plus si la personne infidèle persiste (ce qui prouve qu'elle n'est pas à 100% dévouée envers l'autre), mais c'est possible.
La conclusion de tout cela c'est que par amour, on persévère même dans les situations difficiles, et ce de manière active, en faisant le choix de donner plutôt qu'uniquement attendre de recevoir, car cette dernière méthode mène inéluctablement à la rupture.

Aujourd'hui, beaucoup de personnes ne veulent pas faire ces efforts, car effectivement, c'est difficile. On préfère donc rester seul(e) (ce qui n'est pas une mauvaise chose en soi, sauf lorsque cette décision est dictée par la peur d'être blessé ou déçu, bref, la peur tout court), ou on se penche vers la facilité, à savoir les relations "sous contrat", où on se met d'accord sur ce dont on a besoin (ici, le sexe), ce qu'on est prêt à donner et à recevoir. Et en faisant cela on croit se protéger des peines de cœurs et des déceptions. Chacun prend chez l'autre ce qui l'intéresse, et une fois que c'est fait, on passe au suivant.

C'est bel et bien la définition du verbe utiliser, qui est :

"rendre utile, servir à une fin précise", "recourir à quelque chose, à quelqu'un pour un but, un usage précis" (= le sexe).

On ne veut pas des désagréments, des difficultés que connaissent toutes les relations amoureuse à un moment ou un autre, et on n'est surtout pas prêt à donner plus que ce qui a été fixé par les règles du contrat.
Une fois qu'on enlève la composante du sexe, il ne reste plus rien, d'où l'idée qu'on assigne à cette personne un usage prédéfini, on la réduit à un objet qui n'as qu'une seule tâche.

Pour finir, tu as mentionné les relations amicales, mais ces dernières ne sont ni plus ni moins la même chose que les relations amoureuses, sans la composante sexuelle. Tout ce que j'ai dit plus haut s'applique donc également aux amitiés, du moins les vraies amitiés, contrairement à celles où on utilise ou on s'utilise mutuellement pour quelque chose (la popularité, l'argent, le sexe dans le cas des sex friends...).

En relisant ce que je viens d'écrire je me rends comte que ce message peut être très dur à entendre, mais je le poste quand même car je sais que chacun mérite le meilleur, et selon moi il y a tellement mieux que le fait d'utiliser les autres et de se faire utiliser soi-même, même avec son accord. Ma vision des choses quant à l'amour peut paraître utopique, mais c'est pourtant ce que beaucoup de personnes vivent, dont moi, si on se donne la peine d'y croire et d'essayer. :)

(Je m'excuse si j'ai fait des fautes d'accent, j'écris avec un clavier qwerti)
 
13 Avril 2018
70
110
94
@Clematis
Pourquoi penses-tu que ce n’est pas une mauvaise chose d’avoir une sorte de contrat dans une relation amoureuse ? Que penses-tu que cela t’apportes, et qu'est-ce que cela apporte à la relation en elle-même ?

Et à l’inverse, ne trouves-tu pas un peu réducteur (voire quelque peut offensant) que quelqu’un veuilles à tout prix établir une sorte de contrat avant de vouloir passer du temps avec toi ?

Qu’est-ce que l’amitié selon toi, si elle ne correspond pas à ma définition (à savoir, un lien profond de camaraderie entre deux personnes qui sont là l’une pour l’autre dans les bons comme dans les mauvais moments, sans qu’il y ait de sexe entre elles) ?

Je précise que ma vision des choses n’empêche en rien d’avoir ses intérêts propres, ses goûts et passions que l’autre peut partager ou non. Selon moi (et selon d’autre personnes de mon entourage qui sont mariées depuis des années), la vision du couple que j’ai décrite est plus libératrice qu’oppressive. Quand on aime l’autre pour ce qu’il est plutôt que pour ce qu’il peut nous apporter, et vice-versa, on est d’autant plus libres d’être soi-même et d’exprimer sa personnalité, en sachant qu'on est accepté et aimé.
 
1 Juin 2014
2 335
9 125
3 374
34
le havre
Le soucis c'est que tu te bases uniquement sur un modèle : le couple exclusif.
Il y a tellement plus de possibilités de nos jours (couple libertin, polyamour etc....). D'où la nécessité de savoir comment l'autre voit les choses, ce qu'il désire, comment il aime mener sa vie amoureuse et sexuelle etc.... Donc sans appeler ça "contrat" c'est bien d'en discuter avec l'autre ^^

Pour ce qui est des sexfriend, tout dépend des personnes mais perso ça ne me viendrait jamais à l'esprit d'utiliser la personne. Lorsque l'on sent qu'on ne veut plus de cette relation, on en discute et ont peut choisir de rester ami ou de tourner la page.
Si je choisis ce type de relation au départ ce n'est pas par facilité ou par peur de l'engagement. C'est parce que pour moi c'est une façon de voir si ça accroche, de ne pas me prendre la tête et surtout de me protéger. Je ne veux et ne peux pas m'investir pour un partenaire sans le connaître vraiment.

De même pour l'amitié, tu parles uniquement de la super amitié mais je ne considère pas tout mes amis ainsi. J'ai une best friend, des amis, des connaissances et je ne me dévoue pas de la même manière pour tous. Tout simplement parce que je n'accroche pas de la même manière avec tout le monde ^^'

Perso je sais que je ne me donnerais jamais à 100% à quelqu'un parce que ce n'est pas ma façon de faire. J'estime que je passe avant, je vis d'abord avec moi même puis avec mon compagnon.

Imagine que finalement ça ne fonctionne pas malgré le fait que tu te sois donné corps et âme ? Déjà ça fait mal, puis la culpabilité que l'on ressent, voir la colère que l'on peut éprouver envers soi de s'être fait mené en bateau ou envers l'autre qui n'a pas fait de même :-/
Ta façon de voir est très fleur bleue, sans méchanceté ^^'
Des couples qui se sont donné à fond et qui ont cassé j'en ai vu, de même que son contraire. Tout comme on peut aimer une personne et se résigner à la laisser partir vivre sa vie ailleurs ou avec quelqu'un d'autre.
A t'entendre l'amour est plus fort que tout, surmonte tout les problèmes mais on ne voit ça que dans les films, la réalité est bien plus nuancée.
Je suis peut-être pessimiste mais je préfère voir les choses ainsi et ne pas être déçue.
 
Dernière édition :
13 Avril 2018
70
110
94
N'ayant pas le temps de répondre à tout point par point pour le moment, j'aimerais tout de même m'adresser à @Rocksteady.

Qu'est-ce que l'amour, à tes yeux ? Penses-tu que c'est possible de rester avec la même personne, non pas à cause d'une quelconque contrainte, mais parce qu'on en a réellement envie et que malgré les années qui passent, on continue de s'aimer ? Différemment qu'au début, certes, quand l'amour est nouveau, mais peut-être même plus profondément et intensément encore ?

Si j'ai mentionné l'exemple du couple qui est resté ensemble malgré les difficultés et qui continue de s'aimer après 30 ans, c'est parce que ce sont mes beaux parents. Étant très proche de ma belle-mère, on parle aussi de sexe avec elle, et je sais qu'elle continue d'avoir des relations sexuelles 3 fois par semaine avec son mari. Ils ont dans la cinquantaine. Leur amour a certes évolué dans le temps, comme elle me l'a expliqué, mais au lieu de s'amoindrir, il a changé de forme et a pris de l'ampleur. Elle a une grande famille, beaucoup d'amis, et pourtant son mari reste la personne avec laquelle elle est la plus complice, la plus proche, et avec laquelle elle est réellement elle-même, en toute circonstance. C'est son compagnon pour la vie. Penses-tu que ce soit une mauvaise chose ?
 

Etp

il + masculin
16 Mars 2014
872
4 147
3 094
Nantes
navisseli.tumblr.com
N'ayant pas le temps de répondre à tout point par point pour le moment, j'aimerais tout de même m'adresser à @Rocksteady.

Qu'est-ce que l'amour, à tes yeux ? Penses-tu que c'est possible de rester avec la même personne, non pas à cause d'une quelconque contrainte, mais parce qu'on en a réellement envie et que malgré les années qui passent, on continue de s'aimer ? Différemment qu'au début, certes, quand l'amour est nouveau, mais peut-être même plus profondément et intensément encore ?

(...) Elle a une grande famille, beaucoup d'amis, et pourtant son mari reste la personne avec laquelle elle est la plus complice, la plus proche, et avec laquelle elle est réellement elle-même, en toute circonstance. C'est son compagnon pour la vie. Penses-tu que ce soit une mauvaise chose ?

Tu poses des questions rhétoriques et je trouve ton argumentaire malhonnête. Personne n'a jamais prétendu qu'être proche de son partenaire est une mauvaise chose, bien au contraire. En revanche il a été pointé du doigt que les relations amoureuses sont bien plus fluides et diversifiées que les minuscules cadres que semblent être tes définitions personnelles de "qu'est-ce qu'un couple" (ou alors j'ai mal compris). Tu n'apportes rien de nouveau par rapport à ce que tu as dit précédemment, et tu refuses sciemment de considérer ce que t'expliques Rocksteady dans son précédent message.
 

Horion

Mec trans Il/Lui - pas de citation
18 Janvier 2016
1 193
14 355
3 154
@elodie94 Hello. J'ai du mal à comprendre ton questionnement en [email protected] t'explique juste dans son message qu'il y a plusieurs formes d'amour dans le monde et qu'elles sont toutes valables quand les personnes se respectent.

Ce qu'on appelle l'amour est différent pour chacun de nous. De même qu'on a pas tous la même définition du sexe.
J'ai plus l'impression que tu trouves les explications amorales par rapport à ta vision des choses et que tu n'acceptes pas qu'on est pas tous les mêmes définition.
De plus dans ton premier message tu dis que tu es chrétienne (moi aussi mêmesi je ne pratique pas et que je ne me reconnais pas dans la vision très patriarcale et intolérante en général de l'église) et que pour toi le seul amour véritable c'est Dieu. Ok je peux l'entendre. C'est ta définition encore une fois. Mais n'oublie pas le principal message aussi de la religion : la tolérance et accepter la différence de chacun.

Personne ne remet en question ta conception des choses. Elle est aussi valable que les autres. Ce qui est demandé ici c'est d'avoir une vision plus grande que soit.

Désolé de parler religion mais j'ai l'impression que c'est plutôt lié à ta conception de l'amour et du fonctionnement d'un couple en général.
 
13 Avril 2018
70
110
94
@HellaSlytherin Si je pose toutes ces questions c'est surtout parce que j'ai l'impression qu'on part un peu dans tous les sens et qu'on ne sait plus vraiment de quoi on parle vraiment. C'est pour ça que j'aimerais clarifier les termes avant de pouvoir discuter plus en détail. Est-ce que coucher avec son ami(e) c'est de l'amour ? Qu'est-ce que l'amour ? Qu'est-ce que le verbe "utiliser" veut dire ? Qu'est-ce que "respect" veut dire ? Etc. J'ai lu dans un autre sujet en rapport avec l'acné qu'apparemment ce serait violent de dire à quelqu'un "ça va passer". Et une mad a répondu qu'en utilisant le mot violent à tout va, on en perd la signification. C'est la même chose ici, selon moi. Personnellement, je suis contre le relativisme et je pense que chaque chose à sa définition claire et précise. On a beau tous avoir des expériences différentes, la signification de ces termes, elle, ne change pas.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes