Chris Pratt encense sa femme qui lui a donné « une fille en bonne santé », et ça énerve du monde

Mymy Haegel

Rédac chef de madmoiZelle
1 Février 2012
6 726
29 796
6 244
32
Paris
mymyhgl.wordpress.com
Re coucou les Mad, je vois que ça chauffe toujours un peu ici. Rappelez-vous d'être cool les unes envers les autres, on essaie de se comprendre et de ne pas se sauter à la gorge trop vite :fleur: @just_in_case je t'encourage fermement à faire preuve de plus d'empathie et à te calmer sur le sarcasme, les « je te réponds au cas où tu ne m'as pas cancel d'ici là » ça n'apporte rien et ça n'apaise pas le débat, au contraire.

Si ce n'est pas apaisé ce soir je fermerai pour le weekend, on passera toutes un meilleur moment !
 

Clèves

Risque psycho-social
12 Mars 2018
1 142
19 622
2 064
30
@just_in_case Je pense que @Querencia et @Clematis défendent l'idée que des termes comme "fou" et "dingue" (et dérivés) sont devenus des fourre-tout un peu génériques où on rassemble tous les comportements violents et/ou irrationnels (ou en tout cas qui nous apparaissent comme tels), alors que ceux-ci ne découlent pas forcément de personnes en mauvaise santé mentale (du style : "elle m'a raccroché au nez, quelle tarée celle-là" ou "mais il est dingue ce type, il me fait une queue de poisson sur l'autoroute"). Un grand classique des violences conjugales et des féminicides, pour prendre un autre exemple, c'est de désigner le mari abusif sous de tels termes ("le forcené"), alors qu'il ne souffre pas forcément de trouble mental avéré, mais davantage d'un sentiment de propriétaire qui lui faire croire qu'il est libre de faire de sa compagne ce qu'il veut. Et donc l'idée c'est que l'utilisation systématique de ces termes contribue à la stigmatisation des personnes qui souffrent de troubles mentaux. Les termes de remplacements que je t'ai suggérés veulent peut-être dire la même chose en théorie, mais ils n'ont pas du tout la même charge sémantique et symbolique dans le langage courant. Je trouve ça normal de s'interroger sur le poids des mots qu'on utilise : le langage n'est pas une entité abstraite, détachée des réalités matérielles, il porte en lui et avec lui la charge de nos représentations. Du coup la comparaison avec la novlangue ne me parait pas adaptée, il me semble qu'on a des vraies raisons de défendre le choix de tel ou tel mot. La référence à 1984 c'est vraiment devenu galvaudé dans les débats je trouve.
 

Patacha

Living on tea and dreams
6 Juillet 2017
5 417
70 261
3 514
@Querencia @Clèves Un peu HS et exemple perso par rapport au sujet mais... par exemple j'ai tendance à utiliser l'expression "bosser comme un forcené" par rapport au sens "sans aucune mesure / au delà du raisonnable". Comme Clèves tu mentionnes le mot ça m'a fait tilter : ça qualifie aussi quelqu'un qui a perdu la raison et est incontrôlable mais à la base l'etymologie de mot c'est " être hors de sens" et c'est globalement utilisé comme synonyme de démesure aussi. Du coup la frontière on la place où ?
 
12 Février 2020
276
2 152
804
36
J'avoue ne pas très bien comprendre pourquoi l'article reprend le "scandale" twitter par rapport au validisme, quand il y avait TELLEMENT d'autres choses problématiques à relever dans son post IG (genre, à peu près toutes les phrases?) sur un magazine comme Madmoizelle.
Je ne remets pas en cause le validisme qui peut-être perçu, mais je trouve que ce n'est pas tant ce qui ressort du message, surtout quand on ne connaît pas la vie du mec. Par contre, tout le reste du message, c'est juste hyper problématique - et la dernière phrase enfonce tellement le clou: "si je lui prends rien pour son anniversaire [dans 6 semaines] je lui dirai de consulter cette publication".
Une publi où il dit, comme mentionné par d'autres Madz, que ouais, trouvez-vous une meuf qui vous admire, vous donne une fille, au cœur pur et qui (le cœur) vous appartient, et surtout, qui est la "chose la plus précieuse dans ma vie, au même niveau que ma carte de baseball Ken Griffey Jr." - et bon, il est quand même super magnanime parce qu'il ouvre une boîte de cornichons de temps en temps parce qu'elle l'aide tout le temps (sûrement de l'humour, mais ultra maladroit quoi) et que "elle mâche tellement fort que je dois parfois mettre des bouchons d'oreille, mais c'est ça, l'amour."

Je veux pas de nouveau accabler la rédac, ces derniers temps les réactions aux sujets sont assez virulentes (et souvent, à raison, même si la forme n'est pas toujours là) mais je trouve que les sujets reprennent parfois ce qui a fait scandale au lieu de se pencher sur le fond du problème (je pense par exemple au sujet sur la pub sur le voile, où les commentaires ont beaucoup enrichi et nuancé le propos de l'article, ou celui sur les tournages X, pareil).
Ici, il y a clairement un problème avec la publi, et ça a toute sa place sur la magazine: mais pourquoi faire l'article autour de la polémique twitter qui vient d'une interprétation personnelle, de personnes concernées (et ça peut tout à fait se comprendre), quand il y avait tellement à dire sur TOUT le reste du post? Je comprends bien que c'était une occasion de parler validisme sur le mag, vous faites un effort de ce côté depuis la restructuration, mais là je trouve que c'était pas tant le sujet problématique - ça en fait partie, mais c'est hyper dommage de ne même pas avoir abordé les autres aspects problématique du post.
 
23 Décembre 2012
5 299
59 239
6 794
20anspasses.wordpress.com
@Maëlle Le Corre @Mymy Haegel Je préfère la nouvelle version de l'article, ça fait plus neutre et plus délicat je trouve! Après ma réaction c'était plus par rapport au shitstorm en général qu'à cet article en particulier mais merci d'avoir tenu compte des réactions et ajusté l'article!

Sinon je vois beaucoup de messages disant "Chris Pratt est problématique, son message est sexiste, il appartient à une église homophobe". Certes, et perso je ne dis pas que c'est une personne merveilleuse. Mais dans ce cas, parlons du côté sexiste du message, pas de son fils aîné et de son ex-femme parce que franchement, je pense que c'est vraiment extrapoler de le défoncer par rapport à ça. Et puis surtout, on veut soi-disant "défendre" le petit garçon et Anna Faris en balaçant leurs noms en public et en faisant plein d'hypothèses sur leurs vies, alors que Chris Pratt n'a justement PAS mentionné leurs noms.
Anna Faris a déjà dit que les rumeurs malveillantes sur Chris Pratt l'avaient impactée par le passé (lire la presse people soupçonner qu'il la trompait a créé des insécurités chez elle) donc je vois pas trop en quoi c'est positif pour elle de voir plein de gens dire "oh la la regardez comment il dit qu'elle est COUPABLE des problèmes de leur fils, regardez comment il la bashe, c'est vraiment méchant pour elle hein". Je sais pas, vous imaginez avoir une relation correcte avec votre ex et plein de gens viennent vous dire qu'en fait, quand il dit des trucs sympas à sa nouvelle femme c'est des sous-entendus méchants sur vous alors qu'il a pas clairement dit de trucs méchants sur vous? Perso, je considérerais pas ces gens comme de vrais soutiens bienveillants mais comme des mégères qui m'utilisent pour satisfaire leur envie de potins conflictuels.
Quant à son fils, je trouve pas spécialement que ce soit une défense des personnes handicapées que d'aller extrapoler qu'un père trouve son fils défectueux parce qu'il a un léger handicap et qu'il est plus satisfait de son deuxième enfant alors que le père lui-même n'a jamais dit ça. Déjà quand il avait dit un truc aussi générique que son deuxième mariage était "le plus beau jour de notre vie", ça avait fait une mini-shitstorm à base de "ET LA NAISSANCE DE TON FILS ALORS???". Je pense que la plupart des gens qui disent que leur mariage est "le plus beau jour de leur vie" c'est une façon de parler un peu cliché, pas littéralement le plus beau jour de toute leur vie ou alors c'est franchement un peu triste! Mais les réactions déjà à l'époque, ça me donne quand même l'impression que bah c'est pas tant lui qui est validiste que les gens sur les réseaux sociaux qui trouvent ça logique qu'un père n'aime pas des masses son fils légèrement handicapé ou le néglige au profit de personnes valides et donc en déduisent à partir de pas grand-chose que c'est ça que le Monsieur pense. Bref, la pression validiste, je me demande quand même de qui le petit garçon va vraiment la ressentir dans ce genre de "scandale" et je pense qu'avant de focaliser sur ce qu'aurait sous-entendu Christ Pratt par "healthy daughter", on ferait mieux de se demander qui on aide vraiment.
En plus, oui, le fils de Pratt et Faris est né prématuré et il y avait des craintes qu'il puisse avoir un retard comportemental, ce qui n'est PAS arrivé. Le fait que tant de gens focalisent sur lui et le qualifie de "petit garçon handicapé" en le traitant comme s'il était vraiment pas comme les autres enfants de stars parce qu'il a des lunettes voyantes et les muscles de ses jambes un peu faibles (mais il peut marcher sans outil), je trouve ça aussi aller dans le sens du validisme. Genre l'état de santé et les capacités psychomotrices du gamin obsèdent le public parce qu'il n'a pas le corps hollywoodien d'autres enfants de stars?

Si le reste du post Instagram est problématique, bah parlons du reste du post, mais pourquoi embarquer ce pauvre garçon et l'ex-femme qui n'a rien demandé là-dedans?
 
12 Octobre 2018
548
2 387
854
38
Sans m'exprimer sur la cancel culture ou les propos de Chris Pratt je pense que ce qui explique en partie la virulence des réactions est que Chris Pratt à été connu pour un personnages de série "Parks and recreations" tout à fait à m'oppose des valeurs ultra chrétiennes de droite qu'il défend et les gens se sont senti à tort trahis....

Mais perso moi je pense qu'il y a plein d'acteurs antipathiques tout à fait géniaux (Adam Diver ma été un moment antipathique pour sa manière de parler de son engagement dans l'armée, par ex)


(En fait ce post est cringy et il s'étale mais on s'en fout, en soit....il a le droit de poster ce qu'il veut... )

En soit cette réaction générale violente montre que hélas on continue de prendre les célébrités comme des gens différents de nous censés être mieux ou défendre des causes etc. Et la désolé mais Madmoizelle est aussi coupable....le magazines encense parfois de manière tout à fait délirante des gens connus (on entend des "deesses" et des "queen" jetés à tout va pour des gens dont on a aucune idée de qui ils sont dans le privé, on connaît juste leur travail que ce soit dans la musique etc)

Donc pour moi le magazine peut vraiment se remettre en question a ce sujet
 
Dernière édition :

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes