Commentaires sur Ça veut dire quoi être croyante et transmettre sa foi à ses enfants en 2022 ?

21 Avril 2017
126
963
2 254
34
Perso je suis une croyante pleine de doute, & pratiquante. Je transmets des rites religieux à mes enfants car pour moi l'éducation à la spiritualité fait partie intégrante de l'éducation d'un enfant. Apprendre à s'arrêter un moment. A se réjouir des belles choses que l'on vit. A être seul face à ses pensées. A faire silence. A se sentir tout petit, mais partie d'une immensité. A écouter comment on se sent après avoir rendu service ou après une colère. A accepter une situation difficile, un décès...
Pour moi ma foi c'est tout cela, et je veux offrir ça à mes enfants. J'utilise pour ça un rite que je connais, mais si par la suite ils deviennent bouddhistes, ou athée en pratiquant la méditation, ou... peu importe. Mais je trouve que c'est une dimension importante du développement personnel, et ne pas la travailler avec mes enfants reviendrait pour moi à ne pas les obliger à goûter les légumes et dire "bah ptet qu'il aime pas le brocoli alors dans le doute, je lui donne aucun légume et quand il sera grand, il décidera quel légume il mange". Je pense important de les exposer à ça, en leur indiquant qu'ils sont libres, en essayant aussi d'éviter certaines dérives de ma religion, en faisant sûrement plein d'erreurs aussi... comme j'en fais sur tout le reste de l'éducation.
 
30 Septembre 2019
701
2 567
844
28
j'ai vraiment crus qu'@Alpha allait se faire démarrer vu le courant pro-religions très en vogue dans le milieu du militantisme et même des réseau et la pas du tout les échanges sont hyper courtois, respectueux vraiment j'adore ce forum (et au passage merci pour les réflexion car je fait partie de ceux qui sont choqué par les cours de catéchisme et les écoles confessionnelle(car ça impose des choses au enfants..l'article m'a donné matière a réfléchir sur ce cas la notamment la famille juive qui veut protéger ses enfants de discriminations)
 
2 Juin 2021
412
2 692
304
38
"transmettre sa foi", ça implique de devoir convaincre.
Je suis pas tout à fait d'accord sur le sens de "transmettre", notamment parce qu'un enfant il me semble qu'on n'a pas besoin de le "convaincre" : de base il est plutôt vierge et accepte plus ou moins tout ce que sa famille lui "transmet". Un gosse tu lui dis que y'a rien après la mort, ou qu'il y a le paradis après le mort, ou que les corps se réincarnent, il dit juste "ah ok :nod:" (je parle d'enfants en bas-âge car il me semble que c'est plutôt le sujet de l'article). Une fois plus grand il peut s'interroger et éventuellement prendre une autre voie que celle tracée par sa culture familiale (et il doit pouvoir le faire librement bien sûr). Mais quand il est petit, en soi il "croit" ce que ses parents lui disent sans forcément le remettre en question (donc pas besoin d'argumenter ou quoi).
(ceci étant valable pour tout, et pas que pour la religion d'ailleurs :coiffe:)
 
16 Février 2009
2 252
28 705
5 694
@Rocksteady religion et culture s'informent mutuellement, par contre si on parle de transmission, d'éducation des enfants, la grosse différence entre les deux, c'est que la première implique un conditionnement psychologique alors que l'autre non.

J'ai grandi dans une double culture, de fait, une partie de ma famille vient d'un autre pays, parle une autre langue que le français, a certaines références culinaires, etc. J'ai baigné dans tout ça, ça fait partie de mon identité, mais pour autant je ne me sens pas liée à cette double culture par un sentiment de devoir, de culpabilité, de crainte ou de déférence envers une entité intangible et omnisciente.

Apprendre à s'arrêter un moment. A se réjouir des belles choses que l'on vit. A être seul face à ses pensées. A faire silence. A se sentir tout petit, mais partie d'une immensité. A écouter comment on se sent après avoir rendu service ou après une colère. A accepter une situation difficile, un décès...
Pour moi la religion n'est pas indispensable pour transmettre ce genre de choses. Tu peux très bien encourager tes enfants à profiter de l'instant présent sans pour autant leur faire croire qu'un Dieu les regarde et juge leurs actions. Je ne dis pas que c'est toi-même ce que tu fais, je ne sais pas comment tu parles de Dieu à tes enfants, mais je voulais juste souligner qu'il n'y a pas besoin de la religion pour transmettre des valeurs et une certaine éthique de vie à travers l'éducation.
 
5 Décembre 2014
1 555
21 631
4 664
29
@Rocksteady
Je ne suis toujours pas d'accord avec toi sur "foi et culture sont indissociables".
La France est un pays de culture et d'histoire majoritairement catholique, c'est un fait et je n'ai jamais dit le contraire. Mais quel rapport avec la foi ? On peut utiliser et célébrer des choses de la culture catholique sans avoir la foi, justement parce que maintenant, c'est du domaine de la culture populaire. Je pense que la majorité des enfants pensent au Père Noël et aux œufs en chocolat bien avant de penser à la naissance et à la résurrection de Jésus.
De plus, on n'a pas forcément la foi de sa culture, sinon personne ne se convertirait jamais.
Donc non, je ne trouve pas que foi et culture soient indissociables -culture et histoire religieuse sont déjà plus intriquées, mais ce n'est pas pour ça qu'on a automatiquement la foi.

@Fille du Feu
Oui, un enfant a tendance à croire ce que lui disent ses parents, mais un enfant ne reste pas tout le temps dans le cercle familial uniquement, et a aussi tendance à croire ce que lui dit un autre adulte référence ou un copain.
Un enfant qui entend à la maison dire que Dieu a créé le monde, et qui entend ensuite à l'école son instituteur.ice dire le contraire, il va se poser des questions. C'est là qu'il va falloir le convaincre (ou le persuader, plus exactement) que ses parents ont raison. Il va peut-être aussi aller jouer chez des copains qui n'ont pas du tout la même foi que lui, et rentrer à la maison en se demandant pourquoi son copain ne croit pas au Paradis, à l'Enfer et au Purgatoire, mais à la réincarnation. Il va peut-être rentrer en demandant pourquoi ses copains ne respectent pas le ramadan.
Donc à ce stade, soit on lui explique qu'il y a plusieurs croyances et qu'il est libre de choisir celle qu'il préfère ou aucune, soit on veut le garder dans la croyance de la famille et je ne vois pas d'autre façon de dire qu'il va falloir le persuader que c'est cette croyance-là qui est la bonne.
Peut-être que ça sera facile de le persuader, hein ! Mais ça ne change pas le fait qu'il faudra lui mentir et lui mettre dans la tête que les autres sont dans le faux.
 
28 Décembre 2012
340
514
4 754
bookandtealove.tumblr.com
Le problème que j'ai avec le fait d'imposer une religion à son enfant, c'est que ça l'endoctrine en fait. On lui inculque un système de croyances (existence de Dieu, de l'âme, du paradis, de l'Enfer...), ça peut conditionner ses sociabilités (s'il fréquente une école religieuse par ex), ça le maintient dans des raisonnements irrationnels et de la pensée magique (du type "si je fais bien ma prière, j'aurai une bonne note à mon contrôle de math) et tout ça, c'est des trucs avec lesquels il est difficile de rompre si un jour on se rend compte qu'on n'a pas la foi en fait. En tout cas, ça peut rendre la prise de distance avec la religion hyper douloureuse et compliquée à plein d'égards (cognitif, familial, social, éventuellement matériel..). Rien que le fait de se mettre à douter de ce qu'on avait toujours tenu pour acquis et de réaliser qu'on est isolé au sein de sa propre famille, parce qu'on ne partage plus les mêmes croyances, c'est dur! Ça remet en question une part de son identité et ça peut être compliqué à avouer à son entourage (incompréhensions, voire ruptures...)

C'est pas comme si on se tournait vers la religion de façon consciente et choisie et qu'on s'était approprié son cheminement spirituel. Quand on est élevé dans la foi depuis la naissance et qu'on grandit dans une famille croyante et pratiquante, ça prend une place énorme dans la vie et dans la construction de soi. Sauf que bien sûr, la foi c'est pas immuable et puis la religion en tant qu'institution est énormément mise à l'épreuve par la science et les évolutions sociales, donc pour moi, imposer une religion à son enfant, c'est le placer dans un certain conditionnement, qui peut être une force, mais qui peut aussi se transformer en fardeau selon sa personnalité et les chemins qu'il suit dans la vie.

Je n'ai franchement pas le cœur de m'acheter àrépondre àtout, mais quand je lis : "ça le maintient dans des raisonnements irrationnels et de la pensée magique (du type "si je fais bien ma prière, j'aurai une bonne note à mon contrôle de math)"

Bon si la personne a la preuve que la Foi c'est forcément irrationnel, soit.
Mais alors, prendre ce ton suffisant et croire que quand on prie, on croit que c'est pour nous attirer des choses positives (et aussi futile qu'une bonne note à un contrôle en maths ...) ... suffisance, condescendance, mais surtout ignorance ! Personnellement j'évite d'afficher de telles opinions tranchées quand visiblement je ne me maîtrise pas un sujet ...
 

Rocksteady

Ne pas citer, merci
1 Janvier 2015
8 033
105 200
4 834
Je ne suis toujours pas d'accord avec toi sur "foi et culture sont indissociables".
La France est un pays de culture et d'histoire majoritairement catholique, c'est un fait et je n'ai jamais dit le contraire. Mais quel rapport avec la foi ? On peut utiliser et célébrer des choses de la culture catholique sans avoir la foi, justement parce que maintenant, c'est du domaine de la culture populaire. Je pense que la majorité des enfants pensent au Père Noël et aux œufs en chocolat bien avant de penser à la naissance et à la résurrection de Jésus.
De plus, on n'a pas forcément la foi de sa culture, sinon personne ne se convertirait jamais.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
Dernière édition :
  • Big up !
Réactions : Tamiat
5 Décembre 2014
1 555
21 631
4 664
29
@Rocksteady
Je t'avoue que je ne comprends pas bien où tu veux en venir, parce que j'ai l'impression qu'on est d'accord sur le fond. En fait j'ai l'impression que tu prends mes propos à l'envers :hesite:
Je ne conteste pas le fait que pour la grande majorité des croyants, sauf les convertis, la foi découle de la culture, elle sort rarement de nulle part. Si on adhère à une croyance, c'est en général parce qu'elle nous est suggérée (ou rabâchée :lunette:) dans notre environnement.
Mon propos, c'est simplement qu'à l'inverse, la culture ne découle pas forcément, ou ne découle plus, de la foi. Donc on n'a pas besoin de foi pour participer à une culture d'histoire religieuse. Est-ce que Pâques découle de la foi ? Il y a des centaines d'années, oui. Est-ce que maintenant c'est la foi qui vient à l'esprit quand on parle de Pâques ? Non. En tout cas pas dans mon entourage. C'est devenu un élément culturel populaire qui s'est détaché de la foi.
Et donc, dire "je transmets ma foi pour transmettre ma culture", comme ça m'a été répondu avant, ça ne fait aucun sens pour moi. La culture n'a pas besoin de la foi. Certains éléments culturels sont nés de la foi, mais ça ne veut pas dire qu'ils y restent attachés pour toujours.

@Anechka
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
21 Avril 2012
348
3 985
4 804
@Alpha
Je ne comprends pas, j'ai peut être mal compris ce que tu veux et dans ce cas, désolée. Quand je lis ton message précédent, je demande pourquoi c'est présomptueux de penser que sa foi peut mener au bonheur ses enfants, quand ça contribue au sien ?
Un exemple qui n'est pas lié à la religion pour illustrer ce que je veux dire : j'ai eu du mal à apprendre à lire enfant, mes parents qui adorent ça ont essayé de m'aider et surtout de me donner ce même amour de la lecture. Ça a marché et la lecture a été une grande source de joie pour moi. J'espère pouvoir transmettre ce plaisir de la lecture à mes enfants si j'en ai. Est ce que ça veut dire que je juge que toutes les personnes qui n'aiment pas lire n'ont pas la possibilité d'avoir d'autres activités qui les rendent heureux ? Que je vais ne pas aimer mon enfant s'il n'aime pas lire comme moi ?
Bien sûr, ça arrive: il y a des gens qui pensent ça. Ils pensent que les personnes qui n'aiment pas lire sont forcément malheureux ou idiots et que leur enfant devra aimer les mêmes choses qu'eux pour être digne de leur amour. Mais est ce que parce que des personnes avec ce genre de mentalité existent, je devrais ne pas essayer de transmettre mon amour de la lecture ? Que tout effort de transmission serait une sorte de d'endoctrinement ?
Je pense qu'on est d'accord dans le fond, ce qui est important, c'est d'être honnête avec son enfant, ne pas prétendre que ses convictions sont des vérités, de ne pas imposer sa vision du monde à son enfant notamment en conditionnant son amour pour lui à son adhésion à ses propres thèses. Surtout le role d'un parent est de le laisser trouver son enfant trouver son propre bonheur. Mais si on a des outils qu'on utilise soi même pour être heureux, on va vouloir les lui montrer pour qu'il puisse un jour les utiliser s'il le veut et si ça le rend heureux aussi.
C'est d'ailleurs aussi ce que font la plupart des athées, il me semble. Ils expliquent leur point de vue sur le monde à leurs enfants, espérant leur donner ainsi les clefs qu'ils utilisent eux même pour être heureux. Leurs enfants sont libres de choisir ce qu'ils en feront plus tard et de trouver leur propre bonheur, pas forcément celui de leurs parents.
 
5 Décembre 2014
1 555
21 631
4 664
29
@haleyo
Je trouve ça présomptueux de penser que la foi est le seul moyen d'accéder au bonheur, ce qui était dit dans le message de la Madz à qui je répondais.
Tout comme je trouverais ça présomptueux de penser que la lecture serait le seul moyen d'accéder au bonheur.
C'est peut-être le seul moyen *pour les parents*, grand bien leur fasse, mais oui, je trouve ça présomptueux de penser, encore une fois, que c'est une vérité universelle.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes