Commentaires sur Ça veut dire quoi être croyante et transmettre sa foi à ses enfants en 2022 ?

2 Juin 2021
412
2 689
304
38
Membre supprimé #351551 a dit :
Message supprimé
Oui c'est vrai :hesite: j'ai l'impression qu'il y a une dimension "rites, partages" autour d'une religion commune. Les non-croyants partagent-ils des moments privilégiés autour de leur "non-croyance" ? Je suis pas sûre :hesite:
 
  • Big up !
Réactions : haleyo
21 Avril 2012
348
3 985
4 804
@Camility Jane @Fille du Feu
Juste un point de détail, mais vos commentaires me font penser qu'on oublie souvent que les athées sont aussi des croyants : ils croient qu'il n'y a pas de Dieu. Personne ne peut vraiment savoir avec une absolue certitude. Du coup, les non-croyants sont uniquement les agnostiques, je suppose.

Par contre, sur le côté "devoir", je ne suis pas d'accord de dire qu'il est malsain qu'on ait des devoirs envers les autres que l'on doit remplir même si ça nous coûte. C'est important de savoir qu'il y a des choses que l'on se doit de faire pour pouvoir se regarder dans la glace. Et ce quelque soit les convictions religieuses. Quand je vois ces personnes âgées abandonnées par leur famille qui ne viennent jamais les voir, ces gens qui abandonnent leurs enfants après une séparation avec leur conjoint... si à titre personnel on en tire un plaisir personnel dans l'accomplissement de son devoir, tant mieux, mais si ce n'est pas le cas, peu importe, il y a des choses que l'on doit faire pour les autres même si c'est au détriment de son propre confort.
Ce qui est malsain à mon avis, c'est de faire comme si on n'avait aucun devoir dans sa vie vis à vis des autres.
 
21 Avril 2012
348
3 985
4 804
@Camility Jane
C'est intéressant ce que tu dis, d'après ton commentaire, je crois qu'on a juste pas la même définition ni la même histoire avec le terme devoir. Pour moi, le devoir c'est une extension de la responsabilité qu'on a chacun de protéger et assurer, au moins en partie, le bien-être des autres, surtout ceux qui sont en position de fragilité. Et ce que j'entends par agir au détriment de son propre confort, ça ne veut pas dire nier ses propres besoins mais parfois, se forcer à faire ce qui doit être fait. même si on n'a pas envie ou que c'est inconfortable.

Justement à la lumière de mes situations familiales personnelles, je suis d'accord avec toi sur la nécessité de penser aux autres sans s'oublier. C'est pour ça que je pense qu'on doit tous prendre notre part de responsabilité, faire notre devoir, pour que ce ne soit pas toujours les mêmes qui portent tous les fardeaux des autres. (Mais c'est pas forcément une notion religieuse ça non plus, plutôt sociale).

Le côté, "la solidarité ne doit pas être faite pour un Dieu" ou de la religion, je trouve ça ridicule. ça fait partie de la manière dont on vit la foi dans ma communauté (pas pour gagner des points pour entrer au Paradis, ou alors on est vraiment très très con de penser qu'un Dieu omniscient ne sait pas faire la distinction entre une action sincère et une action intéressée), mais c'est plus une question de cohérence. Si on croit vraiment que aimer son prochain doit être au cœur de sa vie et que l'on est tous frères devant Dieu et que l'on constate qu'il y a un monde injuste dehors, on va vouloir agir pour les autres. Le fait d'être un groupe de personnes qui partagent la même vision du monde, ça peut aider pour s'organiser.
Mais je sais que l'atruisme n'est pas un monopole chrétien (heureusement).
 
Dernière édition :
  • Big up !
Réactions : Alzire et Fille du Feu
29 Octobre 2021
377
2 422
204
@Dragonfena
Personnellement, je ne crois pas à l'existence du désintéressement. En d'autres termes, je ne pense pas qu'une action - altruiste ou non d'ailleurs - puisse être dépourvue de tout intéret personnel pour celui qui la réalise.

On parle de désintéressement dès lors que l'intérêt personnel n'est pas apparent ou évident (récompense, rétribution financière, honneurs ou compliments reçus, etc.). Toutefois, selon moi, on fait ce qu'on ne peut pas ne pas faire et il n'y a pas de mérite à cela. Je pense qu'entre une personne dite désintéressée et une personne qui n'est pas considérée comme telle, il y a une différence de degré mais pas une différence de nature. Simplement, la première personne se sent des devoirs qui ne sont pas ceux de la seconde. Il y a une éducation différente, des principes différents, une génétique différente mais, quelle que soit la raison, il y a un intérêt à se conformer à ce qui nous caractérise. En réalité ce n'est même pas un intérêt, c'est juste ainsi parce que ça ne peut pas être autrement. Qualifier quelqu'un de désintéressé, c'est ignorer son idiosyncrasie et lui attribuer un mérite fictif : on n'a pas de mérite à être ce que l'on est et à faire ce qui est inhérent à notre identité.

Pour autant, je trouve logique et même pragmatique que notre société défende l'idée que le désintéressement existe. Ça permet de valoriser artificiellement ce qu'on appelle l'altruisme ou la générosité de manière à infléchir le comportement intrinsèque des individus. On promeut des modèles pour propager mécaniquement un sens du devoir et un altruisme au plus grand nombre, parce que c'est notre intérêt commun de pouvoir compter sur d'autres que soi. Je ne crois pas au désintéressement mais je crois à l'utilité de croire et de faire croire qu'il existe.
 
Dernière édition :
  • Big up !
Réactions : Fille du Feu
22 Mai 2015
410
3 853
3 004
@Whynaute je ne suis pas sûre de comprendre ce que tu penses que des parents athées devraient faire. Pour moi, ils doivent expliquer que même si eux ne croient pas en l'existence d'un ou de plusieurs dieux, c'est le cas d'autres personnes et que c'est quelque chose de personnel et que chacun est libre de croire ou pas ainsi que de pratiquer (ou non) sa religion comme il le souhaite dans les limites de la loi. Et je pense que ce serait bien de lui présenter les grandes lignes des religions majoritaires dans le pays ainsi que l'agnosticisme. Par contre je ne me verrai pas lui faire un catalogue des différentes religions en suggérant qu'il pourra en choisir une plus tard s'il le souhaite parce que globalement ça ne marche pas comme ça. Les croyants le sont généralement parce qu'ils ont cotoyé d'autres croyants (généralement leurs parents mais ça peut aussi être d'autres proches) qui les ont inspirés. Pas parce qu'ils ont comparé différentes religions et choisi celle qui leur plaisaient le plus. Et en plus quelles religions mettre dans ce "catalogue"? Toutes les religions passées et actuelles pour lesquelles on connaît suffisamment de choses? Ça en fait un sacré paquet et je ne vois pas pourquoi il serait plus logique de mettre le catholicisme que l'hindouisme ou l'animisme. Sauf si bien sûr on résonne en terme de communautés très présentes dans le pays mais dans ce cas ce n'est pas une question de foi.
 
8 Octobre 2016
1 135
8 356
2 664
23
Je suis pas du tout croyante mais si un jour j'ai des enfants, je voudrais quand même les baptiser et les inscrire à des cours de catéchisme (même si j'en ai pas du tout un bon souvenir) juste pour qu'ils se rappellent de leur culture
 
22 Novembre 2005
560
4 476
4 864
@Bleu pastel Ce que tu dis m'intrigue.
Pourquoi tu parles de "leur culture" (si tu as des enfants)?
Si tu n'es pas croyante, de fait, la religion catholique (j'imagine), ne fait pas partie de leur culture, non?
Tu veux parler de la culture judéo-chrétienne européenne?

Il me semble que si tu les inscrit à des cours de cathéchisme, ils recevront une éducation religieuse, et donc quand même pas mal orienté. Même si je n'y suis jamais allée, j'imagine qu'on parle du postulat que Dieu existe.
Je pense qu'on peut donner une éducation culturelle aux enfants, en leur parlant effectivement de religion (en autre), car elle a pris une grande importance dans notre civilsation et en garde encore les traces, mais leur en parler comme un fait historique.
(après, libre à eux de creuser d'avantage si ça les interesse)
Ce qui, je pense, est bien différent d'une éducation religieuse.
 
21 Avril 2012
348
3 985
4 804
@Camility Jane
Oui, c'est justement pour ça que je comparais, pour un croyant, le fait de parler de sa religion et le fait de parler de ses convictions politiques avec ses enfants. Parce que c'est lié, la religion a un impact sur sa vision du monde et sur le rôle de chacun dans la société, donc sur son positionnement politique. Les deux sont difficiles à taire chez soi vis à vis de ses proches et je ne vois pas comment, quand on est convaincu et actif, on est censé être discret avec ses enfants à ce sujet. D'ailleurs, sur l'impact de la religion sur le positionnement politique, je conseille le super podcast de Public Sénat "je vote, tu votes, nous votons" , ils ont notamment fait un épisode sur le rôle de la religion dans le vote.

C'est marrant que tu parles des droits de l'homme. A ton avis, d'où peuvent bien venir ces thèses selon lesquelles chacun est important, et que nous sommes des frères ? D'où vient l'idée qu'il faut une justice entre pauvre et riche ? ;) Bref, tous les chemins mènent à Rome ou plutôt à la politique quand il s'agit d'interactions sociales.

Je comprends pour l’athéisme, moi aussi je fais parfois cet abus de langage, mais la définition de l'athée est qu'il croit que Dieu n'existe pas. Donc ça fait de lui un croyant. Et c'est important vu que la discussion porte sur le fait de ne pas orienter les croyances ses enfants en lui imposant les siennes dans le cadre de l'éducation qu'on lui donne.
 
30 Août 2015
126
1 025
3 004
@Bleu pastel Mais le baptême est une entrée dans la religion catholiques en fait, si tu es athée ça ne te pose pas de problème ? Ça peut également impliquer des choses désagréables auxquelles on ne pense pas pour la suite pour tes enfants comme par exemple devoir payer des impôts en lien avec leur religion si ils décident de s'installer en Allemagne. Pourquoi ne pas leur laisser le choix de décider par eux même, à fortiori si tu ne croit pas ?
 
  • Big up !
Réactions : Oldie
21 Janvier 2022
408
2 703
304
Je pose ça ici : dans ma famille, ça fait au moins 4 générations qu'on est athées du côté de ma mère, pourtant, on est tous baptisés. La raison ?
1) si on veut plus tard un mariage religieux, pas de souci
2) la raison principale, officialiser le parrain et la marraine
 
  • Big up !
Réactions : Fille du Feu
22 Mai 2015
410
3 853
3 004
@Whynaute je ne sais pas ce qu'il en est pour les autres mais je ne suis pas extrémiste au point de penser que les parents croyants doivent taire leurs croyances à leurs enfants. Et il est tout à fait normal que la foi des parents ait une influence sur les enfants. Le simple fait de voir leurs parents (et la famille élargie, la communauté, etc) pratiquer va forcément avoir une influence. C'est normal et oui, les parents peuvent bien sûr avoir envie de transmettre leur religion. Mais pour moi, ils doivent en parallèle expliquer à leur enfant que d'autres personnes croient en d'autres choses ou ne croient pas en dieu et que tout cela relève d'un choix personnel. Et de cela, il découle que les parents ne doivent pas imposer un enseignement religieux si l'enfant est trop jeune (et oui, 6 ans c'est clairement trop jeune pour moi) et/ou n'est pas réceptif voir demandeur et qu'ils ne doivent pas laisser entendre à leurs enfants qu'ils les aimeront moins / seront moins fiers / seront moins heureux / whatever si ils ne deviennent pas croyants à leur suite.
La transmission passe en partie par la reproduction de ce qu'on voit et le partage et en ce sens je n'ai rien contre mais je ne pense pas que les parents doivent partir dans l'idée qu'ils vont/doivent transmettre leur religion à leurs enfants (ce qui a l'air d'être le cas pour certains témoignages de l'article). Dans leur tête, il doit être clair dès le départ que cette transmission ou non transmission découlera in fine du seul choix de l'enfant et qu'ils vont lui laisser la liberté de le faire.
 
Dernière édition :
4 Juillet 2018
466
7 264
1 404
@poulaga La page Wikipédia que tu cites précise justement "Au sens fort toutefois, l’athéisme désigne l'affirmation d'inexistence d'une divinité." donc c'est bien une définition possible :ninja:

Pour ma part je suis plutôt d'accord avec cette définition de l'athéisme. Je ne crois pas en Dieu alors même que je suis bien incapable de prouver qu'il n'existe pas. Ce n'est pas de la foi puisque ce n'est pas croire en une entité existante, mais c'est bien une croyance qui n'est pas fondée sur la raison. Je ne pense pas qu'il soit plus rationnel de ne pas croire en Dieu que de croire en Dieu, mais je ne crois quand même pas en Dieu. Du coup pour moi c'est bien une croyance (même si ce n'est pas exactement une croyance religieuse).
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes