Commentaires sur Harry Potter : bande-annonce, rôle de J.K Rowling, nouveau casting... tout savoir sur la série Warner Bros

Horion

Transmasc nbi il/lui - pas de citation !
18 Janvier 2016
1 297
16 091
3 854
@Kanmani

J'ai pas l'impression qu'on est taxé l'œuvre d'ultra conservatrice pour une fois mais plutôt qu'on commente de l'effet que ça nous a fait à l'époque (pour pas reinterpreter avec une critique plus moderne)

Il y a la notion du couple que perso j'ai trouvé trop tradi (même à l'époque où j'étais super fan). Même en pensant au contexte (Lily et James ça se passe quelques années après mai 68. Ils sortent de l'école en 1978. Alors certes ça date mais c'est pas directement le post seconde guerre mondiale. Après c'était pas l'époque de Tchatcher ? Du coup ça fait plus sens).

Par contre j'ai vu personne revenir sur le harcèlement scolaire. Perso même si j'étais ultra fan c'est vraiment ce qui m'avait choqué à l'époque (parce que j'en vivais aussi). Mais ya des tentatives de meurtres et tout mais aucune grave conséquences ? Que ce soit James envers Severus ou même quand ils ont enfermé je sais plus quel serpentard dans une armoire durant un mois ou deux. Alors certes tout cela a fait parti de la construction de personnages (serverus snape n'aurait sûrement pas été le même sans harcèlement scolaire et tentative de meurtre)
Mais j'avoue qu'en tant que victime de harcèlement, ça me déprimait de voir qu'il y avait peu de conséquences (comme dans la vie réelle).

Sur ce je pense que je vais m'arrêter la sur ce sujet car l'œuvre me degoute pas mal quand même quand je vois l'autrice lutter contre mes droits (malheureusement alors que j'en étais fan). Donc autant j'ai aucun problème à ce que d'autres continuent à l'être mais autant continuer à parler sur l'œuvre, pour moi c'est remuer le couteau dans la plaie lol
 
26 Septembre 2012
7 053
47 320
5 904
Warner n'a plus de scénaristes ou iels savent très bien que de sortir des vieux trucs, ça emmène grave de l'argent ?
Tu ne crois pas si bien dire.
En fait c'est une critique souvent adressée aux gros studios historiques depuis quelques années: au lieu de prendre des risques et de potentiellement se viander et perdre de l'argent, ils se limitent aux projets dont ils sont sûrs qu'il y aura un public... Même si ledit public vient pour casser en mode "c'est nul", "vous avez tué la licence/mon enfance". D'où les remake, reboot, live action, etc. A côté, de plus petits studios ( je pense à A24) tentent des trucs plus originaux.
 
26 Septembre 2012
7 053
47 320
5 904
@Horion J'avais vu une analyse sur le sujet je sais plus où, la personne faisant l'analyse faisait remarquer que, dans un contexte de guerre ( où tu peux mourir à tout moment), les couples se marient plus jeunes, essentiellement pour donner un "statut" et un potentiel héritage au survivant. Peut être que James voulait que Lily hérite de sa fortune? J'ajoute qu'il est issu d'un milieu bourge, même après 68, je l'ai constaté de première main, iels sont à fond dans le mariage pour établir les contrats/les successions.
 
29 Mai 2014
479
3 066
3 824
Horion (je t'ai dé mentionné après un édit c'était maladroit de ma part puisque tu as dit ne plus vouloir intervenir, mea culpa.)

Je ne sais pas si tu liras ça, je comprend totalement que ce genre de topic soit assez anxiogène pour les personnes victimes de la transphobie de JK Rowling.

Mais j'ai l'impression de mal m'être fait comprendre sur la question du mariage.
Oui, le mariage et les enfants jeunes sont une vision tradi de la famille mais à l'époque de James et Lily (et jusqu'à très récemment) c'était la norme, et ce même dans les années 60 et 70.
Quant à Harry et sa génération, je voulais dire que ce qu'ils vivent est vaguement inspiré de la Deuxième Guerre Mondiale, pas que ça se passe à la me époque. Or, après ce genre d'évènement, il est fréquent de vouloir rapidement fonder une famille et se marier (pour la sécurité comme dit par @LovelyLexy ou juste parce qu'on a toujours fait comme ça, les gens se sont longtemps mariés, et le font encore, parce que c'est "comme ça" et se demandent peu si une autre alternative pourrait leur aller.)
Et aujourd'hui encore, si un tel événement se produisait comme une guerre, je pense qu'il y aurait un pic démographique ensuite.
Sociologiquement, c'est cohérent mais oui, ce n'est pas progressiste.

Après je ne vois pas où un auteur se voit obliger d'avoir un discours progressiste.

D'ailleurs je n'ai pas parlé d'ultra conservatisme il me semble, j'ai employé le terme "conservatisme" mais erreur de ma part je pensais plutôt à "traditionalisme" terme que tu as toi même employé. Je ne sais pas si ça rend mon message plus cohérent ?


Pour le harcèlement scolaire, tu as raison ça ne m'était jamais venu à l'esprit et je comprend que l'absence de sanction envers James (ou Severus envers Lily d'ailleurs) puisse avoir été un repoussoir pour beaucoup de monde.
De toute façon, à aucun moment je n'ai sous entendu que cette oeuvre était exempte de défaut et je pense de toute façon que pour éviter tout risque de froisser qui que ce soit sur le forum (les fans comme les LGBTQIA +) il serait bon que le magazine cesse de faire des articles dessus tous les 4 matins, mais je ce n'est pas demain la veille, je le sais bien...
 
Dernière édition :
30 Septembre 2021
1 721
10 496
1 144
34
Je ne cite pas Horion parce qu'il ne veut plus intervenir ici, mais pour rebondir sur ce qu'il dit par rapport au harcèlement scolaire dans HP, je trouve qu'il y a effectivement une sensation d'impunité dans la saga, mais que le message n'est pas négatif.
Bon, déjà, je ne suis pas d'accord pour la tentative de meurtre de Sirius sur Severus, il lui a surtout dit d'aller voir sous le saule cogneur s'il voulait vraiment savoir ce qui se passait. Mais c'est pas direct, c'est pas comme s'il lui avait lancé un Sectumsempra en pleine face par exemple. Mais il y a des faits de harcèlement impunis pour eux. Je pense que c'est essentiellement parce qu'ils ne se sont jamais fait prendre.
Pour moi, l'exemple même du harceleur, ce n'est pas Sirius ni James car on ignore majoritairement ce qu'il s'est passé à l'époque, mais c'est Malfoy.
Malfoy envers Neville, Harry ou Ron, il est absolument ignoble, sauf qu'il est suffisamment malin pour ne pas se faire prendre ou pour n'agir que devant Rogue (qui n'hésite pas à harceler aussi Neville d'ailleurs). Il reste impuni quasiment toute la saga, ça me faisait bondir à l'époque, et je pense que j'étais loin d'être la seule.
Maintenant, quel est le message ? Malfoy est un personnage négatif, absolument pas mis en valeur. Pour James et Sirius, que Harry considère dans un premier temps comme des héros, on se rend compte que tout n'est pas aussi manichéen donc je trouve ça bien aussi, ça apporte de la nuance.

Et surtout, je trouve que cette ambiance décrit assez bien la réalité d'un internat. Avec un message sous-jacent, vus les personnages qui agissent, que le harcèlement c'est mal et que la tolérance c'est bien (ouloulou, révolution !). Et si au début Hermione est une victime de harcèlement (relativement léger) de la part de Ron, celui-ci se sent très mal quand il la fait pleurer et on sait comment ça se termine entre eux après. Les personnages principaux font au contraire l'effort de se rapprocher des gens isolés, comme Luna ou Neville.

J'ai beaucoup lu les livres et je pense que j'ai un regard trop subjectif :cretin:
 
5 Août 2021
699
5 918
554
32
Sur le harcèlement:

Le harcèlement est peu sanctionné... Comme dans la vie réelle.

Mais dans la narration elle-même il n'y a pas de banalisation du harcèlement.
On en voit les conséquences: les larmes d'Hermione, la rancœur de Rogue envers les maraudeurs, la réaction d'Harry après avoir vu le souvenir.

Ce livre n'est pas une utopie. Le fait qu'il y ait un méchant xénophobe ne signifie pas que le message est xénophobe. Le fait qu'il y ait du harcèlement ne signifie pas que c'est une apologie du harcèlement.

Les livres sont construits pour qu'on compatissent avec les victimes, pas pour qu'on rigole avec les harceleurs.

Si on avait une société idéale, on perdrait l’intérêt de voir les personnages traverser ces épreuves et compatir avec eux.

En vrai, je ne me souviens d'un livre (fantasy) où l'univers est parfait, où tout va bien dans le meilleur des mondes. Il faut des défauts pour que les héros traversent des épreuves.

Edit: Une des dernière série que j'ai vu est Glory. Il n'y aurait plus histoire dans Glory si le harcèlement avait été considéré et sanctionné correctement.
 
Dernière édition :
16 Novembre 2016
890
11 885
3 064
Paris
@Matilda Verdebois Je suis d'accord avec toi. En fait je comprends que ça puisse être frustrant de voir le harcèlement de certains personnages rester impuni, mais je trouve que ça ne reste impuni qu'en surface finalement.
Par exemple, certes Drago ne se fait jamais prendre mais il est vu comme malfaisant, il n'est jamais valorisé ou montré comme un exemple... D'ailleurs on voit plusieurs fois qu'il se montre particulièrement lâche, contrairement à un perso harcelé comme Neville, qui paraît peureux au premier abord mais qui est en fait beaucoup plus courageux que lui.
Mais comme les bouquins ont finalement pas mal de nuances (je trouve), il finit par se remettre en question et par "se réconcilier" plus ou moins avec Harry à la fin.
Pareil pour Dudley d'ailleurs. Et pareil pour Rogue, il y a une assez belle rédemption.
Pour Voldemort il n'y en a pas mais on comprend quand même en partie pourquoi il est devenu mauvais.

Toujours sur la question du harcèlement, pour Rogue c'est nettement plus complexe, il est à la fois harcelé et harceleur, victime et bourreau. C'est un schéma qui arrive assez souvent dans la vraie vie aussi. Pour autant je ne pense pas que James et Sirius soient les seuls à blâmer quant au fait que Rogue devienne harceleur envers des élèves plus tard, sachant que lui aussi se comportait mal envers les autres dans sa jeunesse (y compris envers Lily). J'y reviendrai un peu après.

Sirius, qui commet plus ou moins une tentative de meurtre envers Rogue quand il lui propose d'aller voir sous le Saule cogneur, n'est pas si valorisé que ça non plus. On montre bien qu'il a été (et est encore) immature et impulsif, assez irresponsable, du genre à faire des blagues douteuses, à s'exposer ou à exposer les autres au danger (ce qui lui est d'ailleurs reproché dans sa relation avec Harry, qu'il voit un peu comme un remplacement de son meilleur pote James ; je crois que c'est Molly Weasley qui lui dit ça ?). Perso je ne l'ai jamais vu comme un modèle, un personnage sympathique certes mais aussi ombrageux et lunatique, et un peu dangereux voire flippant sur les bords. De bons côtés oui, mais pas si positif que ça.

James aussi prend son lot de critiques, Harry lui-même le traite de salaud, ce qui est quand même fort sachant que c'est son père et qu'il l'admire.
Après je trouve regrettable qu'on n'ait jamais eu le point de vue de James et Lily sur cette époque, et notamment qu'on ne montre pas assez les côtés positifs de James. Il était apparemment populaire mais pas comme un "bully", plutôt comme quelqu'un de bien (en tout cas beaucoup le présentent comme ça) qui a fini par gagner l'amour de Lily. Ç'aurait été important d'expliquer un peu plus ce côté-là de lui, parce que ça aurait montré en quoi il a changé de comportement et comment Lily est tombée amoureuse de lui (ce qui aurait été impensable s'il était resté aussi con, c'est quand même suggéré dans le bouquin). Je précise que je ne vois absolument pas Lily comme une fille naïve qui serait tombée amoureuse d'un sale type, au contraire il est fortement suggéré qu'elle était intelligente, bienveillante etc, et que lui était un type bien même si critiquable et assez con dans sa jeunesse. C'est juste dommage que ça ne soit pas développé plus clairement, pour un livre jeunesse c'est sûr qu'on aurait pu marteler davantage le message histoire de ne pas donner l'impression que James est valorisé en tant que harceleur (mais plutôt malgré ça).
Après cela dit on manque un peu d'infos : est-ce qu'il harcèle Rogue de façon répétée et gratuite comme dans la scène où il le déshabille, est-ce que ça se fait dans les deux sens... Il me semble que leur inimitié est mutuelle, et fortement liée à Lily même si ce n'est pas avoué (et ce n'est pas une excuse non plus d'ailleurs).
Je trouve que là on n'est pas totalement dans une situation transposable à notre société, c'est assez particulier. Je veux dire, Rogue n'est pas franchement une victime non plus, il agresse les autres aussi, fabrique des sortilèges pour les blesser et même gravement (coucou Sectumsempra), et surtout il fraye avec des groupes de (futurs) Mangemorts comparables à des groupes nazis et a une idéologie raciste qui lui fait insulter sa seule vraie amie (enfin la meuf qu'il aime secrètement, plutôt). Et là je ne parle que de ses exploits de jeunesse, même pas du reste.
Entre les deux je continue à trouver que James a largement moins de torts, mais ça n'excuse pas non plus d'humilier quelqu'un gratuitement en public (si déplaisant soit-il dans le cas de Rogue), ce qui est dit clairement aussi. Je trouve que l'intervention de Lily est quand même très positive pour le rappeler et pour "punir" James (qu'au début elle rejette à cause de ça). Finalement elle ne se met avec lui que quand il prend en maturité et se remet en question, mais c'est effectivement dommage qu'on ne voie pas davantage ce cheminement.

Pour nuancer encore plus les choses il y a aussi le cas de Lupin, qui est montré comme nettement plus sage et qui ne participe pas aux conneries de ses amis... Mais il n'intervient pas non plus. Je crois d'ailleurs qu'il se contente de sourire ou de soupirer quand Rogue se fait déshabiller en public ; comme quoi il n'est pas vraiment complice mais pas si innocent non plus, il n'y a que Lily qui réagisse vraiment bien et qui apparaît comme forte et courageuse.
En fait je trouve que cette scène aurait vraiment gagné à être plus développée (quitte à revenir dessus par la suite), ou du moins si le message n'est pas clair ça pourrait être une bonne idée de l'utiliser comme exemple dans un cadre scolaire : faire réfléchir des élèves aux rôles des différents personnages dans cette scène, à leur image, à leur comportement, et discuter de celui qu'il faudrait adopter... Je pense qu'on peut unanimement se mettre d'accord sur le fait que Lily est le seul modèle à suivre ici.

Toujours concernant le harcèlement, je trouve que le message inverse est quand même clair à de nombreuses reprises dans les bouquins : les personnages harcelés ne sont pas des "losers" mais se révèlent être des personnes de qualité, comme Luna et Neville.
Edit : en fait les seuls "losers" ce sont ceux qui ont un mauvais esprit finalement, pas ceux qui ne répondent pas aux normes sociales. On voit aussi que Harry se positionne clairement comme leur défenseur : il va récupérer le Rapeltout de Neville que Drago a piqué, et aide Luna à récupérer ses affaires que d'autres élèves ont planquées. Il ne les prend pas de haut, il compatit avec eux et les apprécie pour ce qu'ils sont, même si Neville est montré comme peureux et pas doué et Luna comme excentrique voire un peu folle. Et d'ailleurs ces deux personnages ne manquent pas d'occasions de prouver leur valeur par la suite, ce qui montre que l'image qu'on avait d'eux était faussée.

Harry étant le héros, ça donne quand même du poids à son comportement. Il n'est pas parfait mais il fait attention aux autres, il les écoute et il peut évoluer (et même remettre en question son admiration envers son père). Moi je kiffe Harry et je trouve qu'il y a une tendance à le basher un peu injustement parfois, parce que c'est "edgy" de critiquer le personnage principal... Et en même temps s'il était parfait ça en ferait un Gary Stu (le Mary Sue masculin), pas un personnage dans lequel on peut se reconnaître, qui a ses questionnements (voire crises) d'ado, qui évolue etc.
En tout cas je trouve qu'il fait plutôt bien son job pour dénoncer le harcèlement ainsi que l'intolérance et les préjugés.
D'ailleurs ses meilleurs potes, Ron et Hermione, ne sont pas franchement les plus populaires non plus. Ron est pauvre (et roux, ce qui est toujours une cause de harcèlement aujourd'hui), Hermione est l'intello / Mlle je sais tout de la classe, n'a pas d'amis au tout début et est une enfant de Moldus (donc plus ou moins victime de racisme dans l'univers d'HP). Harry lui-même n'est pas toujours populaire selon les tomes (coucou le tome 2 où on le prend pour un tueur, et coucou le tome 5 où il se fait dézinguer par la presse et considérer comme un cinglé), en plus d'être orphelin, d'avoir un physique en dehors des normes de virilité (lunettes, maigreur...) et de se faire maltraiter pendant toute son enfance.

En bref, si je devais résumer, je trouve au contraire que la question du harcèlement scolaire est traitée avec beaucoup de nuances, pas toujours de façon très claire ou très développée par contre (ce qui peut pécher) mais le message global des livres est clairement positif et anti-harcèlement. Je pense que les bouquins peuvent être maladroits parfois mais ont pu faire du bien à pas mal de gens aussi qui se sont reconnus en Luna, Hermione, Harry...

A ce propos, j'ai retrouvé cet article sur Madz : https://www.madmoizelle.com/harcelement-scolaire-harry-potter-659623
Je le trouve très parlant, justement. Je suis d'accord avec à peu près tout.
 
Dernière édition :

Querencia

ael - terminaison neutre (é-e)
24 Mai 2019
7 885
96 209
2 604
30
Est-ce qu'on pourrait laisser mourir cet œuvre qui perpétue des idées dépassées à plein de niveau pour bosser sur quelque chose de plus innovant, sympa et moins problématique ? :nerd:

J'ai parcouru vite fait les 4 pages, sans noter réellement les pseudos, donc je m'excuse si je réponds sans préciser les pseudos, mais je tiens quand même à préciser que je me souviens très bien que les éléments négatifs de l'œuvre avaient été mis en avant sur internet avant même que la transphobie de JKR soit connue, ne serait-ce que pour les éléments racistes de l'œuvre ou bien pour la vision de l'esclavage ou le traitement de la santé mentale d'Harry par les adultes.

Et surtout, moi perso, j'aimerai éviter d'avoir une œuvre ou plein de petites choses vont être rajouter pour donner un beau rôle à JKR parce que "Oh bah, j'avais jamais préciser dans l'œuvre, voyons !" à l'image de l'Hermione noire qu'il y a eu dans la pseudo fanfiction suivante.

Et franchement. FRANCHEMENT, j'aimerai voir d'autre merch sur d'autres œuvres parce que VRAIMENT on a fait bien bien le tour ces 20 dernières années.
 
Dernière édition :

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
4 201
55 658
6 414
@Claire-de-plume :hesite:
Peux-tu me dire où tu vois du bashing?
Moi je vois des gens qui discutent de certains éléments de son œuvre, d'autres qui parlent de ses prises de position politique, mais je ne vois aucun bashing dans le sens "critique gratuite, non fondée et a l'emporte pièce"
 

Aesma

Poutou Partout, Le Pen Nulle Part
23 Janvier 2014
8 360
38 336
5 904
Perso l'un des premiers trucs qui m'avait fait vraiment remettre en question mon idôlatrie pour HP c'était cette BD, elle date de 2015 et ne parle que des films mais y a beaucoup de choses qu'on retrouve aussi dans les bouquins : un truc qui m'avait biiien échappé notamment c'était la critique de la féminité, genre les filles dévalorisées elles portent du rose, sont bavardes, hypocrites, mièvres, fouineuses, ont la voix aiguë (ça va de Ombrage à Lavande en passant par Pétunia ou Rita Skeeter) genre vraiment tous les défauts associés à la féminité, c'est ultra cliché et dans le même temps les personnages féminins valorisées ont des attributs ""masculins"" genre c'est ok d'être une fille mais seulement si tu prouve que tu es intelligente et badass et rétrospectivement c'est un truc que je trouve si problématique et insidieux, ça fait vraiment la fille qui n'aime pas les filles, c'est ridicule et c'était hyper prégnant.

Là où la grossophobie sautait bien + aux yeux par exemple.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes