Commentaires sur Help, je n’attire que des mecs en couple, je fais quoi ?

Gryffondor

Queer, nation du Feu, France Inter, iel / elle
15 Mars 2022
36
203
79
@alice-louve
Complètement, j'ai dit plus haut que je m'étais même questionnée sur le fait que relationner avec un homme impliquait des risques quel que soit l'homme, et est-ce qu'il ne faudrait pas carrément arrêter toute forme de relation avec des hommes.
J'en reviens à ce détail sémantique de la différence entre hétérosexualité et hétéronormativité. Peut-on être en relation hétérosexuelle sans risque ? Pas sûr. Peut-on minimiser ces risques ? Je pense que oui.

Tu parles spécifiquement de ma propre situation donc je vais répondre en détaillant mon cas : déjà on est grosso modo inversés en termes de stéréotypes de genre.
Il était déjà dans les courants de pensée féministes et queer quand on s'est rencontré, on s'est engrénés là-dedans. On s'est beaucoup questionné sur comment répartir la charge mentale notamment, concrètement maintenant on se distribue les tâches et c'est à lui de mettre 50 réveils sur son téléphone s'il le faut pour s'en rappeler, moi je ne m'en occuperai pas.

Point de vue financier, on ne met pas tout notre argent en commun. Chacun.e son compte bancaire et les dépenses communes sont réparties au prorata des salaires. Je gagne plus que lui donc j'ai la certitude que je ne serai jamais dépendante de lui sur ce plan-là, ce qui est pour moi un point ultra important.
Pour les vacances, si lui n'a pas les moyens de payer sa part, je mets un certain budget sur la table pour nous deux et une fois que c'est acté, je considère que c'est de l'argent commun donc il n'a pas à me demander pour le dépenser.

On ne veut pas de bien immobilier commun et pas d'enfant, ce qui simplifie énormément de choses vu que devenir une famille est une épreuve homérique en termes de répartition des tâches.

On est okay de passer des moments séparés, pas forcément pour aller voir d'autres relations à côté mais même juste voir nos ami.es tout.e seul.e, ça permet d'être soi-même et pas la moitié du couple. C'est aussi une façon de se répartir la charge émotionnelle de notre entourage, quand quelqu'un.e n'est pas bien et a besoin de soutien, on alterne le soutien amical.

Des fois je pars en vacances seule, parce que lui n'a pas de vacances. Il est quand même content pour moi.

On ne tolère strictement aucune violence entre nous, de par nos passés respectifs. Spontanément on a deux caractères où on va beaucoup se dire des choses gentilles au quotidien. On essaie d'être hyper vigilant à la façon dont on se parle, si l'un.e dit "Tu m'as mal parlé là" on se pose et on discute. ça empêche pas qu'on se chamaille sur qui a perdu la clé de 12 ou a laissé la fenêtre ouverte alors qu'y a le chauffage mais on a des limites très strictes en termes de haussement de ton.

Le fait d'avoir d'autres relations à côté ça équilibre énormément les choses, parce que ça nous permet de nous rappeler que l'autre est attirant.e, qu'iel plait. Quand tu vis tous les jours avec quelqu'un.e tu perds ça de vue, alors que quand monsieur s'est fait tout beau pour son rencard ça te saute aux yeux.
Pareil les relations hors couple nous permette une sexualité différente, qu'on n'a pas ensemble parce que l'autre a ses préférences et ses habitudes. ça évite l'écueil de la différence de libido aussi, c'est pas grave si l'un.e a envie mais pas l'autre, on peut aller dans d'autres lits.
J'ai un tempérament tout feu tout flemme (stupéfaction dans l'assemblée :P) donc je pense aussi que je suis clairement "trop" pour une seule personne, faut que je me disperse de temps en temps sinon je prends trop de place dans notre relation. En en ayant d'autres, je décale certaines choses sur elleux, ça les décharge des épaules de mon compagnon.

C'est une réponse très détaillée mais je voyais pas comment te répondre autrement qu'avec du concret. Tout ça mis bout à bout, ça nous permet d'échapper en partie aux écueils de l'hétéronormativité, même si en pratique on est dans une relation hétérosexuelle. En gros on s'acharne à être le plus loin possible du cliché du mec viriliste viandard égocentré en couple avec la petite meuf chétive végétarienne discrète qui passe sa vie à s'occuper des autres, en se disant que plus on est en loin, moins on risuqe leurs emmerdes.
 
  • Big up !
Réactions : Oldie
12 Février 2017
421
4 633
2 314
@Gryffondor je te remercie d'avoir pris le temps de répondre.
Concrètement, à part l'aspect polyrelationnel (ça se dit ? :eh:) qui aide à conserver votre équilibre, tous les aspects que tu décris, l'attention aux stéréotypes de genre qui peuvent se mettre en place automatiquement si on n'y fait pas attention, ce sont des choses qui peuvent s'appliquer à un couple monogame, pour peu qu'on soit avec un mec attentif à ça. Donc je continue à penser que ce n'est pas le fait d'être mono ou poly qui est déterminant dans le fait d'échapper au modèle hétéronormé nocif pour les femmes... Plutôt les qualités du gars avec qui on relationne.
 
7 Septembre 2011
5 839
73 855
6 644
Paris
@Gryffondor pour commencer, je ne juge pas ta façon de relationner. Je ne pense pas que ta façon de faire soit antiféministe non plus. J'ai l'impression qu'on te demande de te justifier sur pourquoi ta façon de faire est "féministe", alors que pour moi la question du féminisme ne se pose pas forcément sous ce prisme et je pense qu'on peut être féministe et se taper un mec en couple. On est tous bourrés de contradictions. Tu l'as dit toi même, la perfection n'existe pas.

Je ne crois pas que quiconque, même très engagé, se soit toujours exclusivement comporté selon ses valeurs.

Par contre, par pitié, arrêtons de faire croire que le polyamour est plus féministe et moins opressant que le couple hétéro exclusif (ou l'inverse). Ça n'a AUCUN sens. Tout dépend du contexte. Pour info, je ne suis pas du tout agressive, je trouve au contraire cette discussion hyper intéressante. Et ce que je vais dire n'est pas la preuve que ton modèle est moins bon, mais qu'il n'est pas plus féministe. En gros : il ne tient pas comme féministe, mais ce n'est pas grave puisque toi, tu t'y retrouves et qu'on a le droit d'être heureux dans la vie. Comme je l'avais suggéré, le seul moyen de lutter contre le patriarcat à ce niveau, ce serait de cesser de relationner. Quasiment personne ne le fait et ce n'est pas grave. Mais ne nous racontons pas d'histoires, assumons de choisir un modèle car il nous convient sans y injecter de l'idéologie.

Tu parles de liberté d'aller voir tes amis et de faire ce que tu veux, mais heureusement qu'on peut aussi en couple hétéro. J'ai déjà été dans des relations monogames où l'autre exigeait de moi que je lui sois dédiée, je me suis barrée. Mon mec est libre de vivre sa vie, de parler à qui il veut, il fait la fête, il part en weekend avec ses potes et moi avec les miens. J'ai confiance en lui, et s'il veut merder, c'est sa responsabilité. Ce n'est pas à moi de veiller à ce qu'il ne trompe pas, c'est à lui de respecter notre accord (et ça vaut dans l'autre sens). Et il est libre de ne pas respecter son accord, mais dans ce cas-là, je suis libre de prendre la décision qui s'impose, et même le quitter. Mais je ne ferais rien en amont pour éviter (ou encourager) ça. Finalement, le seul truc qu'on se demande c'est de ne pas tromper et donc de ne pas avoir de contact physique avec d'autres et de ne pas entretenir de relation cachée. Il y a des tas et des tas d'autres façons de kiffer sa vie, d'avoir des interactions avec le sexe opposé et de s'amuser seul ou entre pote même si tu es en couple.

Je suis une vieille daronne mariée avec deux enfants que j'élève en couple, mais je sors souvent le soir, et j'élève mes gosses dans l'idée que l'épanouissement n'est pas uniquement tourné sur le foyer et mon mec accepte ça. C'est une des raisons pour lesquelles que je l'ai choisi. S'il m'avait sorti la flutte de "je kiffe les meufs libres" pour essayer de me soumettre après (c'est déjà arrivé avec l'ex avant lui), je partirais. Ma liberté personnelle n'est en rien corrélée avec mon statut conjugal (et j'ai de la chance, je le reconnais, c'est dommage que la normalité soit considérée comme de la chance).

Tu parles aussi de se séduire au sein du couple, de montrer qu'on plait : et justement moi, j'y vois une injonction. Se faire belle ou beau, c'est parfois agréable. J'adore la mode et le maquillage, donc je me sappe comme jaja par moment. Mais je le fais par plaisir, si j'en ai envie. J'apprécie d'avoir un homme qui m'aime pour ce que je suis et de ne pas sentir de pression à devoir correspondre à des standards qui me fatiguent. Je n'ai pas l'impression que ça abime la flamme, au contraire, ça recentre sur l'essentiel. Et dans notre cas, ce n'est pas corrélé à la libido.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Je trouve que ta relation a l'air super cool, et je suis contente pour toi. Mais elle n'a pas plus d'avantages dans l'absolu, et elle n'est pas plus féministe. Elle te convient et c'est déjà génial.
 
Dernière édition :
24 Août 2013
1 348
16 789
5 674
@Gryffondor, je suis d'accord avec @Destiel Mok´ :
Tu peux être féministe et faire des choix qui ne le sont pas. Coucher avec des mecs en couple, ce n'est pas féministe, ça ne veut pas dire que tu ne l'es pas mais que cet acte en particulier ne l'est pas. Je ne sais pas si tu saisis la nuance. En tout cas, pour moi l'un empêche pas l'autre, tu n'as pas à être irréprochable dans ton féminisme pour l'être, simplement je ne considère pas que le fait que tu couches avec des hommes en couple comme faisant parti de ton engagement féministe mais comme un truc non-féministe que tu fais pour des raisons qui te sont propres. Ça ne remets pas en cause ton féminisme mais ça ne le renforce pas non plus.

Après pour donner un avis plus personnel sur la question du couple, je pense que chacun pourrait (et je dirais presque devrais mais liberté de choix tout ça, tout ça) trouver LE modèle qui lui convient. Il y en a plein de différents, qu'on peut construire à deux. Quelque part, tu sembles avoir construit ton couple en réaction avec le modèle normatif, je comprends la démarche, si le résultat te convient c'est parfait vraiment mais pour moi par exemple créer un modèle opposé c'est encore me limiter et agir en fonction du modèle dominant (dans l'opposition certes).
Dans mon couple actuel, on a très peu communiqué en amont (ce qui en général est une mauvaise idée), les choses se sont fait naturellement avec une organisation où il s'occupe de la majorité des choses à faire à la maison et où je ramène le plus d'argent. Ça nous a paru logique, il travaille dans un domaine artistique donc sa paye est moins fiable que la mienne. Du coup, il fait en sorte d'alléger au max ma charge quotidienne pour compenser. Ça nous convient parce que je déteste le ménage, je préfère largement un compagnon qui accepte de faire plus de ménage à un compagnon qui rapporte plus de sous et lui a dû mal avec les contraintes d'un travail classique mais apprécie s'occuper de la maison. Et c'est comme ça pour tout, on fait en fonction des préférences de chacun tout en restant souples et s'adaptant en fonction des situations.
Pour la monogamie, on a fait ce choix parce que pour l'instant, on le ressent comme ça mais si ça change on en discutera. Personnellement je sortais de 3 ans de relation ouverte, avec lui j'ai pas eu envie de plus, j'ai suivi mon ressenti. J'aurai forcé la relation ouverte, ça ne m'aurait pas convenu parce que ce n'était pas ce dont j'avais envie avec lui.

Et c'est vraiment ça pour moi le couple, c'est discuter en fonction des ressentis et besoins de chacun pour trouver le modèle qui nous convient à tout les deux, et comme on est pas des entités figés tout peut être renégocié, on en parlera simplement. On ne cherche ni à se conformer à un modèle, ni à s'en éloigner, simplement à trouver ce qui nous convient à nous. À partir de là quelque soit le modèle choisi, ça n'a pas d'importance, ce qui compte c'est qu'au jour le jour on s'y retrouve tout les deux à 100%. Et c'est le seul conseil que je me permettrais de donner : trouver le modèle qui vous convient en tant que couple, ils sont tous valables du moment qu'il convient au deux personnes du couple. Ma sœur par exemple vit totalement le modèle standard, elle adore se dévouer à son mari, s'occuper de tout pour lui et s'est mise en télétravail au max pour pouvoir s'occuper de tout ça et être sa supporter numéro 1 au quotidien. Perso, sa vie c'est mon cauchermar mais ça la rends heureuse et je n'ai pas à juger ça. C'est son choix et s'il s'avère que Mr l'a trompé, je ne penserais pas qu'elle aurait dû s'y attendre, je serais simplement triste pour elle. Ce ne serait pas son modèle de couple le problème mais le fait que son mari ne l'a pas respecté. À un moment faut pas retourner la situation, les mecs qui profitent de ce modèle pour ensuite mettre des coups de canifs dans le contrat, c'est eux qui trahissent quelque chose, c'est eux qui se montrent peu fiable et égoïste, ce n'est certainement pas la faute de leur partenaire qui aurait dû partir du principe que s'il voulait un modèle "tradi" ça venait forcément avec de la tromperie. Déjà parce que ce n'est pas forcément vrai et ensuite parce que c'est les dédouaner eux. Ils ont voulu le modèle tradi et dans le modèle tradi on ne trompe pas. S'ils ne respectent pas leur propre modèle, c'est eux qui agissent mal, pas leur femme. Et elles n'ont certainement pas à se cupabiliser d'aimer ce modèle s'il leur convient, ni à se dire que c'est normal qu'il finisse par les tromper. Ça ne fait pas partie du modèle en fait, ce sont des mecs qui trahissent le modèle qu'ils ont dit vouloir, en mentant et trichant. Du coup je vois pas pourquoi les meufs devraient pas s'étonner. Le mec ment et triche justement pour qu'elle ne découvre rien. Enfin je sais pas, c'est pas leur faute à elle si le mec est pas fiable. Et ça nous arrive à tous de se faire avoir par un.e bon.ne menteur.euse/manipulateur.trice. C'est humain, pas spécifique à ce modèle de couple.
 
7 Septembre 2011
5 839
73 855
6 644
Paris
@MaryJAnna Je suis tellement d'accord avec toi. Ça rejoint ce qu'une madz avait répondu en début de commentaire, comme quoi les femmes ne devaient pas s'étonner que les hommes des sites de rencontre soient mariés malgré leur statut célibataire et que en gros c'était à elle de mener l'enquête.
Et je ne suis pas d'accord, parce que en plus, ça nous renvoie au rôle de celle qui doit prendre la charge. Comme d'habitude. Et je n'ai pas envie de devoir penser pour deux, alors que je ne connais pas le deuxième.
 
10 Septembre 2023
11
221
29
Moi je trouve ça très vrai quand @Gryffondor dit qu'un homme qui ne trompe pas parceque les femmes refusent de coucher avec lui par soririté, ce n'est pas un homme fidèle.

Je pense vraiment pas que Gryffondor soit une horrible tentatrice qui jubile à l'idée de faire fauter les hommes. Ce qu'elle dit à mon sens, c'est que les femmes n'ont pas a être garantes de la fidélité des hommes d'autrui. Quand elle se fait draguer par un mec en couple, ce n'est pas de sa responsabilité à elle de le stopper ( en sachant qu'elle est disponible de son côté, et qu'une relation sexuelle avec un mec lui apporterait satisfaction ) mais c'est la sienne à lui seul.

Il y a une énorme différence entre se laisser draguer par un mec qui n'en a rien à foutre de tromper sa meuf, et aller débaucher un mec en couple à qui l'idée de tromper ne serait jamais venue.

Je comprends aussi quand vous dites que s'il n'y avait pas de femmes pour coucher avec des mecs en couple, il n'y aurait plus de tromperie. Mais encore une fois, c'est déresponsabiliser les hommes, et coller à la femme la charge de la fidélité du mec. Enfin c'est gros quand même.... Je vous trouve dures avec elle, franchement je trouve pas ça déconnant ce qu'elle dit.

Après je me fais un peu l'avocat du diable parceque perso je ne pourrais jamais etre interessée par un mec en couple qui me drague, servir de sex toy à un mec qui n'a aucune noblesse, ça me fait vraiment pas fretiller la minette.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes