Commentaires sur Help, je n’attire que des mecs en couple, je fais quoi ?

9 Mars 2018
156
1 543
1 204
Merci à toutes pour ce débat, vraiment. Voir des opinions différentes exprimées dans le calme et le respect de l'autre, c'est aussi rare que précieux. (Même sur le forum.)

Je me permets de sortir de mon sous-marin un instant parce que comme nombre de mes vdd, j'ai été interpellée par l'idée que participer à un adultère pourrait être considéré comme un service rendu à la femme trompée. En bonne monogame, j'ai tiqué, mais un cas concret m'a permis d'y réfléchir sous un autre angle.

Une femme, dont j'ai soigné la fille. Elle semble toujours être en train de courir, pour gérer ses deux filles, son travail, la maison. Et qu'il faut récupérer l'une après le boulot, et qu'il faut amener l'autre quelque part, et qu'il faut préparer le repas en rentrant... Quand je me permets de demander si le père ne pourrait pas participer, elle lève les yeux au ciel d'un air résigné. On en parle un peu, le temps de constater qu'à priori, Madame gère 80% du foyer. La seule amélioration de la discussion sera que le papa gardera enfin la seconde pendant que je m'occupe de l'aînée avec sa mère. Et moi là dedans, je me suis dit "si c'est vraiment comme ça semble l'être, qu'est-ce qu'elle s'emmerde avec un mec pareil?".
Arrive la question : si son mec la trompait et que ça provoquait une rupture, est-ce que ce serait vraiment un mal pour elle ?

Et là, je crois que je comprends le propos de @Gryffondor . (Rectifie-moi si je me trompe :fleur:) Quand un homme cumule déjà beaucoup de défauts, infidèle n'est, selon les points de vue, qu'un défaut de plus au milieu du carnage. Il est évident qu'une tromperie peut avoir de lourdes répercussions sur la personne trompée, il n'est pas question de le nier, mais oui, je comprends l'idée que parfois, ça pourrait presque rendre service. Dans le sens où la découverte d'une tromperie est bien plus souvent considérée comme une raison valable de rupture que l'exploitation de la femme par son conjoint.

On prend en contre-exemple des couples saints où la rupture de confiance est vécue - à raison- comme une violence. Mais si on se base sur les chiffres, les couples égalitaires ne sont pas majoritaires et la situation de la femme mentionnée est plutôt fréquente. Que son mec la trompe ou non, est-ce que ça change tant que ça l'équation ? Si ce n'est une potentielle prise de conscience de la part de sa conjointe ? Parce qu'à priori, la seule violence dans ce couple, c'est que l'un baille aux corneilles pendant que l'autre gère la quasi totalité du foyer. Il est probablement charmant mis à part ça. N'empêche que c'est une forme de domination quand même... non ? Alors est-ce qu'il vaut mieux attendre une prise de conscience ou bien qu'elle soit provoquée ? La question se pose.

Évidemment c'est du cas part cas. Encore une fois, on ne peut pas non plus négliger les conséquences d'une tromperie et je suis d'accord avec @Kaeloolagrenouille, le mensonge et le non-choix qui accompagnent en général un adultère sont difficiles à tolérer. Ceci dit je crois que cette nuance mérite réflexion.

C'est un peu brouillon, j'espère avoir réussi à m'exprimer. Et désolée de revenir en arrière dans un débat qui a déjà évolué depuis, mais ça me paraissait intéressant de m'attarder un instant dessus.

Je repars en sous-marin.
 
Dernière édition :
16 Janvier 2022
393
5 565
504
29
Laver les slips de quelqu'un, je le fais pour la personne, pour le soulager d'une tâche chiante ; relationner avec une personne, je le fais pour moi, parce que je prends du plaisir à interagir avec cette personne. Maintenant si on me prouve que quelqu'une sur Terre prend du plaisir à laver les slips de quelqu'un d'autre, j'accepte cette analogie.
En effet, j'entends bien que tu fais les choses pour toi, mais le résultat dans le réel, c'est quand même que le mec se fait plaisir aussi dans son mensonge et dans sa tromperie.
Personnellement je serais d'accord avec le message auquel tu réponds : la fille qui lave les slips d'un gros con, toi qui participe à la tromperie... Factuellement, c'est toutes les deux lui faciliter la belle vie !
J'ai été dans les deux cas : la meuf qui participe aux adultères en mettant les œillères sur les conséquences pour les autres, et la meuf en couple avec un débile qui aurait trempé le biscuit partout dans le département si ça lui avait été permis.
Aujourd'hui, après avoir côtoyé la lie de l'humanité via ces relations, j'ai décidé de les choisir en fonction de si le mec montre un total respect pour les autres, grâce à une (je l'espère) bonne mise à jour de mon radar à connards. J'ai donc décidé que la participation à des adultères serait finie à tout jamais, pour mon bien et celui des autres meufs, et pour arrêter de cautionner un truc dans lequel les cons s'en sortent sans encombres...
Je suis aussi dans un couple exclusif hétéro dans lequel je sens souvent peser les rôles genrés mais dans lequel je suis protégée et respectée. J'ai conscience des risques mais je fais de mon mieux pour m'en prévenir, notamment financièrement. Et je suis prête à affronter une nouvelle déception.
Je préfère en tout cas cette configuration à celle que je vivais avant !
 

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
4 163
55 273
6 414
Je relationne avec ces hommes sur du court terme, sans rien attendre d'eux parce que je sais qu'ils ne sont pas fiables. Donc juste je passe un bon moment avec quelqu'un qui me plait et basta, je n'y laisserais pas de plumes.
Ben oui mais ma question, c'est comment ils peuvent te plaire sachant de base que ce sont des personnes malhonnête.
De nouveau, l'honnêteté étant une de mes valeurs phares, ça me dépasse un peu.
Sans parler effectivement du fait que permettre à un énième mec de profiter de ses privilèges pour agir comme un gros con, ça me couperait aussi l'envie

Dans ton discours, je sens quand même transparaitre un sentiment qu'on retrouve chez pas mal de femmes qui sortent avec des hommes en couple, à savoir l'idée que elles, elles ne se feront pas avoir. Elles, elles sont plus malignes .
Et ça va souvent de paire avec "moi je suis + jeune et plus désirable que bonbonne" '(terme que tu as employé), une manière de satisfaire leur égo qui participe de l'attraction pour les hommes en couple.
Et qui n'est qu'une manifestation de la tendance patriarcale à dresser les femmes les unes contre les autres.

Ton argument sur le fait que les conséquences de la tromperie sont potentiellement plus dévastatrices dans un couple hétéro et quand la tromperie vient du mec est très intéressant.
J'aurais instinctivement tendance à le penser exact mais je serai curieuse d'avoir des stats. Les couples LGBT ne sont pas exempts de violence conjugales non plus, ni de domination économique.
En gros je me demande si les mécanismes que tu décris sont seulement liés au patriarcat ou le sont au modèle du couple monogame, hétéro ou non
 

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
4 163
55 273
6 414
@Gryffondor J'ai une question complémentaire, un peu personnelle
Si ton mec allié te trompait un jour (puisque selon les règles mises en place, ça peut arriver même dans les couples poly), est-ce que tu considérerais que toi, tu es une vraie victime contrairement aux copines des mecs avec qui te relationnent ? Que toi, tu ne mérite pas ce qu'il t'arrive.
Ou est-ce que tu n'attends aucune fidélité d'aucune sorte, donc tu ne pourras jamais être dans la position de la femme trompée ?
 
6 Mars 2015
192
2 555
3 004
28
J'interviens parce qu'il y a un point que j'aimerais nuancer. On dirait ici qu'il y a une binarité entre femmes en couple équilibré avec des mecs "déconstruits" et femmes en couple aliénant avec des gros cons.

J'estime par exemple être dans un entre-deux. Mon couple n'est pas parfait dans la mesure où une part importante de la charge affective et de la charge mentale repose sur moi. En revanche il y a un équilibre des tâches plutôt satisfaisant, mon mec n'est pas du tout un incapable et il sait gérer un foyer. Il est juste à la ramasse quand il s'agit de planifier des repas, et a des soucis de communication et de démonstration affective assez typiques des hommes de la trentaine.

J'ai bien (trop) conscience de tous les schémas sur lesquels notre couple s'est bâti, et j'ai dû faire preuve d'énormément de patience et de pédagogie pour qu'on arrive où on en est actuellement. Donc encore une fois, j'ai dû fournir un assez gros travail d'éducation, même si je sais que ce n'est pas censé être mon rôle. Mais voilà, j'ai beau être féministe, je suis avec quelqu'un de doux, qui m'aime et que j'aime, je ne peux pas tout abandonner parce qu'on n'est pas dans un équilibre parfait.

Maintenant je suis satisfaite de la situation, il y a forcément toujours des petits couacs au quotidien et j'ai du mal à renoncer à mon besoin de contrôle permanent, mais je me sens heureuse globalement. Bon je précise que mon mec a toujours été respectueux et plutôt convaincu par les arguments féministes, je ne démarrais pas avec un connard misogyne mais plutôt avec quelqu'un qui aime se laisser porter et qui a des vraies difficultés de planification et d'organisation, sans se rendre compte au départ de toute la charge mentale qu'il me laissait porter.

Nous ne sommes pas juste "bobonne" qui nous résignons à un couple hétéronormé, nous sommes aussi des femmes qui certes ne sortons pas du schéma traditionnel mais qui ne nous privons pas pour essayer de faire bouger le cadre existant. Peut-être que c'est être faible de ne pas réussir à quitter quelqu'un au moindre signe de déséquilibre, mais c'est un choix pas totalement absurde de décider de se battre pour rééquilibrer les choses. Je ne sais pas si c'est illusoire, dans mon cas même s'il y a encore des résidus de vieux schémas patriarcaux, il y a tout de même eu de nombreux changements positifs.
 

Gryffondor

Queer, nation du Feu, France Inter, iel / elle
15 Mars 2022
36
203
79
@Issunn C'était un argument volontairement provoquant, mais le but est justement de soulever ce genre de question.
"Dans le sens où la découverte d'une tromperie est bien plus souvent considérée comme une raison valable de rupture que l'exploitation de la femme par son conjoint" C'est hyper hyper intéressant comme réflexion ! C'est vrai que l'accomplissement perpétuel du travail domestique non rémunéré n'est jamais présenté comme une raison suffisante pour partir. Il faut toujours quelque chose d'autre, qui vient se rajouter à ça, pour qu'on considère l'argument valable. Je n'avais jamais réfléchi à ça sous cet angle-là, merci de ta participation sous-marine :)

@alice-louve Pareil, point de vue méga intéressant, merci de cet apport !
 
  • Big up !
Réactions : alice-louve

Gryffondor

Queer, nation du Feu, France Inter, iel / elle
15 Mars 2022
36
203
79
@Maadge Je trouve ta posture très intéressante, avec à la fois ce côté "je ne participerai plus à quelque chose que je ne cautionne pas", et à la fois "je sais que le couple hétéro est un risque mais je décide de le prendre parce que je peux y trouver mon bonheur". Ce dernier point est partagé par beaucoup de meufs je pense, notamment hétérosexuelles strictes, qui ne vont pas non plus renoncer à toute relation amoureuse à vie juste pour ne pas prendre le risque de tomber dans un schéma douloureux.
Ce qui rejoint @lazaretto, en fait on navigue toute sur ce spectre qui va du mâle pas masculiniste au mâle ultra-masculiniste, avec l'idée qu'on va progressivement construire le relation dans un certain sens plutôt qu'un autre. Je n'y vois aucune faiblesse, j'y vois juste une façon différente de combattre le patriarcat, toi de l'intérieur et moi de la périphérie (je dirais pas "extérieur" vu que je relationne quand même avec des hommes), mais avec les mêmes objectifs à long terme :)
Je précise que quand j'utilise le terme "bobonne", c'est avec beaucoup de mépris pour les mecs qui perçoivent leur compagne comme ça, pas pour les compagnes concernées. C'est ma façon de résumer "femme cishétéro coincée dans une relation de domination sur tous les plans".
 

Gryffondor

Queer, nation du Feu, France Inter, iel / elle
15 Mars 2022
36
203
79
@Kettricken Je suis très très sapiosexuelle, donc je vais être séduite par des gens qui réfléchissent d'une certaine façon, qui ont tel regard sur les choses. Je peux passer une excellente soirée avec quelqu'un.e dont je ne partage pas du tout les idées, juste parce que j'aime la façon dont iel les expose, les conçoit, les argumente. Donc notamment des gens dont les valeurs morales sont très loin des miennes (coucou les Serpentard.es !), ce qui n'est pas un frein pour une amourette mais qui en serait un absolu si j'étais dans l'idée de construire une relation long terme. Pour moi c'est la même chose qu'une relation amicale : tu peux avoir une connivence de fou avec tel.le ami.e, tout en étant en profond désaccord sur plein de trucs. Selon les désaccords ça te bloquera à un certain stade de l'amitié mais pas avant.

Concernant ma réaction si mon compagnon me trompait, ce qui est effectivement possible dans le sens où il me cacherait une relation par exemple, je le prendrais très très mal ! La question du "mérite" n'existe pas dans ma conception des choses, dans la vie on a ce qu'on a, point. Je ne pense pas que quiconque "mérite" une bonne ou une mauvaise relation, y a un mélange des efforts que tu fais et de la chance que t'as ou pas. Même le terme de "victime" me parait absurde, on est victime d'un crime ou d'un accident de la route, une rupture de confiance c'est pas la même chose que se faire planter un couteau dans le bide.
Je mettrais immédiatement fin à la relation, même si ce serait très douloureux, parce que si tu me mens c'est que la confiance que je t'accorde n'a pas la même valeur à tes yeux qu'aux miens. L'aspect sexuel ou amoureux je m'en fiche, et la personne concernée aussi, ce n'est pas mon problème. Le problème c'est qu'on a établi des droits et des devoirs ensemble dans notre relation de couple, qu'on partait sur une transparence totale qui est une composante nécessaire pour qu'on se fasse confiance, et que tu as choisi de cacher des trucs alors que ce n'était pas ce qu'on avait convenu. Je ne compte pas rester dans une relation qui ne me correspond pas, ton amour tombé du camion tu peux te le garder, je préfère redevenir célibataire.

Et pour le coup, tu parlais du fait que quelqu'un de malhonnête ne peut pas être attirant à tes yeux, moi c'est plutôt quelqu'un.e que je trouve stupide. Et là, en termes de stupidité, cacher une relation que t'avais parfaitement le droit d'avoir si tu m'en parlais, franchement... C'est archi con !
 

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
4 163
55 273
6 414
La question du "mérite" n'existe pas dans ma conception des choses, dans la vie on a ce qu'on a, point
Pourtant, c'est que je ressens très fort dans tes précédents messages : que les femmes qui restent dans des relations qui semblent trop hétéronormées "méritent" de se faire tromper. Qu'il ne faut pas qu'elles se plaignent.
Alors tu ne le dis pas comme ça, tu dis qu'elles ne devraient pas être surprises (ce avec quoi je suis en désaccord), mais je trouve que ça ressemble fort à "ah ben en même temps, fallait pas rester dans cette relation". Alors que dans ces relations aussi, on se fait confiance et on se promet de se dire la vérité.


Je trouve ta posture très intéressante, avec à la fois ce côté "je ne participerai plus à quelque chose que je ne cautionne pas", et à la fois "je sais que le couple hétéro est un risque mais je décide de le prendre parce que je peux y trouver mon bonheur".
Je ne suis pas sure de bien comprendre cette phrase : essayes-tu de pointer ce que tu perçois comme une contradiction dans le discours de @Maadge ? Parce que perso, je ne vois aucune contraction : elle est prête à prendre un risque (le couple étant par définition risqué selon moi. Même le sexe. Et ne parlons pas du fait d'avoir des enfants), pas à participer à une action et un système qu'elle ne cautionne pas moralement.
Si pour toi il y a contradiction (ce dont je ne suis pas sure), c'est parce que pour toi, le couple hétéro monogame est questionnable moralement (si je te suis bien). Mais c'est pas le cas de tout le monde, même parmi les féministes
 

Gryffondor

Queer, nation du Feu, France Inter, iel / elle
15 Mars 2022
36
203
79
@Lorna. C'est ton droit le plus strict de me considérer comme la pire des raclures, et j'apprécie même sincèrement le fait que tu aies modéré tes mots alors que tu penses clairement mille fois pire ;)

Oui mon éthique correspond pile poile à mon fonctionnement sexuel et romantique, et comme tu le fais si bien remarquer, ce n'est pas par hasard. Donc soit je suis un génie de l'argumentation tortueuse qui aime se prélasser dans la dissonnance cognitive, soit mon éthique guide réellement mes actes. On ne partage pas la même éthique, c'est tout !
Après la réalité des faits, c'est que mon éthique personnelle me met moins en position de subir l'exploitation domestique et les violences économiques. Donc effectivement je ne comprends pas bien pourquoi d'autres s'infligent une éthique personnelle qui les dessert sur tous les plans.

Pour revenir au coeur du sujet, participer à une adultère est pour moi un méfait négligeable, et j'emploie le terme "méfait" parce que le monde entier crie bien haut et fort que c'en est un. Déso pas déso je considère que ce n'est pas à moi de forcer les autres à respecter leur propre système de valeurs.

Pour finir, "pour le cul" n'est visiblement pas une raison valable pour toi. Il se trouve que pour moi oui, parce que d'une part j'aime bien prendre du plaisir sexuel, d'autre part ça s'accompagne d'une dimension amoureuse qui m'apporte de la joie. Déso pas déso aussi.
 
  • Big up !
Réactions : if_then_else

Gryffondor

Queer, nation du Feu, France Inter, iel / elle
15 Mars 2022
36
203
79
@Kettricken Alors je regrette d'avoir dit les choses de cette manière si c'est ça qui s'en dégage. Tu as parfaitement raison sur le fait que les femmes qui sont dans un modèle hétéronormé ne méritent pas d'être trompées. Et en vérité elles ont parfaitement le droit d'être surprises aussi, j'ai tort de dire qu'elles ne devraient pas s'étonner, c'est disproportionné. Je ne sais pas bien comment formuler ça en fait, tu sais c'est comme quand quelqu'un.e veut absolument boire ce shooter de tequila, alors que ça se voit qu'iel est déjà bien pompette, et toi t'es là "T'es sûr.e que tu veux faire ça ? Parce que ça risque d'être le verre de trop". La personne le boit quand même et 30min vomit partout et t'es à deux doigts de la mettre en PLS. Bah tu vois ce sentiment à la fois d'irritation de "putain mais c'était sûr que c'était une mauvaise idée" et de compassion de "rolala comment tu dois être trop mal dans ton corps maintenant...". C'est comme ça que ça me fait sentir.
Et pas que pour le fait d'être trompée d'ailleurs, mais aussi pour toutes les formes de dominations qu'elles vont subir sous tes yeux.

Concernant @Maadge, je ne pointais pas du tout la contradiction, j'approuvais au contraire cet aveu :fleur: Le fait de nager entre deux eaux est effectivement notre point commun à toutes (et je m'inclus dedans).
 
  • Big up !
Réactions : Kettricken

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes