Commentaires sur Ma copine est vegan et refuse que je mette de la viande dans le frigo !

30 Septembre 2021
1 576
10 003
1 144
34
Je pense qu'on est d'accord pour dire que le problème est avant tout un problème de communication dans le couple (comme beaucoup de problèmes traités par la daronne).

En fait, je crois que ce que la daronne a voulu dire, c'est que c'est aussi une question d'échelle de valeur.
Tout à l'heure, une Madz (désolée, il y a déjà beaucoup de pages) parlait du parallèle avec la déco et le fait qu'il était nécessaire de faire des compromis. Pour continuer dans ce parallèle (et peut-être que je m'engage sur une pente un peu foireuse), c'est comme si l'un des membres du couple voulait afficher un Picasso au mur alors que l'autre refuse, pas parce qu'il n'aime pas mais à cause du côté très glauque de la vie de Picasso (violences envers les femmes et sans doute envers ses enfants). On est davantage sur une question d'éthique que sur une question pratique. Je me trompe peut-être, mais je pense (et peut-être que la Daronne aussi) qu'un frigo dédié à la viande ne règlerait pas le problème, parce que ça va plus loin que ça.
 
9 Décembre 2014
327
2 500
3 814
33
Franchement à la lecture des derniers articles "chères Daronne" je ne m'y retrouve pas... Quel est le but de ces articles : donner des conseils qui fonctionnent? aider à évoluer sur des sujets? Ou taper sur un bouc émissaire choisi?

Quelqu'un a dit "oulala un débat entre végan et Omnivore ça va surement bien se passer" dans les commentaires. En effet, lancé comme ça ça ne le fera jamais selon moi... Je vois pas trop comment on avance en disant à quelqu'un qui fait visiblement déjà des efforts "tu dois changer tes habitudes parce qu'elle a raison" comment ça va lui donner envie de faire encore plus d'efforts et l'aider à avancer.

Effectivement le plus logique si c'est impossible pour la personne végan/végé (je sais plus quel est le régime alimentaire exacte) d'avoir de la viande dans son frigo et que la seconde personne n'est pas prête à changer totalement son alimentation de discuter de ça avant d'emménager ensemble. Mais ça n'a pas été le cas visiblement. A priori quand tu veux vivre avec quelqu'un il va falloir faire des compromis, donc là pour pas que le couple se sépare parce que ça va devenir trop pour l'un ou pour l'autre, l'idée c'est plus que l'un et l'autre fasse un pas. En plus au quotidien comme les repas seront pris ensemble, il est à croire qu'avec le temps la consommation de viande deviendra nulle ou anecdotique (en cuisinant tu fais souvent pour que ça plaise à tous).

Par ailleurs, je reste dans l'idée que parfois ce qui te demande le plus d'effort n'est pas le plus efficace. par exemple si on parle juste de ton bilan carbone (et pas de la valeur éthique de la consommation de viande, car là le débat n'est pas tranché par les scientifiques. La seule chose prouvée est l'impact écologique de ton régime alimentaire, pas sa valeur éthique), l'impact que tu as à passer d'un régime carné à un régime végétarien est bien plus grand en pourcentage que celui de végé à végan qui demande beaucoup plus d'efforts (dans la société actuelle en tout cas), et donc une fois que tu as adopté un régime plus bas en produit carné, si tu veux avoir un impact plus important, il vaut mieux convaincre des gens autour de toi de diminuer leur consommation de viande que d'être "parfait" dans ton alimentation.
Bref à vouloir imposer la perfection, on finit par perdre la plupart des gens en chemin et finalement c'est moins productif. Ainsi, ici, j'aurais tendance à penser que la personne végé est trop exigeante pour que ça tienne, et qu'à force d'imposer finalement le risque c'est que ce soit contre-productif (voir la rupture, ce qu'on ne souhaite pas).

Alors oui, on peut partir du principe que la raison veut que le régime végan soit mieux donc la personne ne doit plus consommer de la viande (ou uniquement à l'extérieure, ce qui selon moi pose aussi la question de quelle viande vaut-il mieux consommer si on consomme de la viande?), mais dans la pratique ça risque de juste amener moins de personne à revoir leur régime alimentaire car la contrainte sera vécue comme trop forte et ce ne sera pas suivi de progrès. Quand les personnes montrent des signes de bonnes volontés, l'idée c'est pas non plus de leur en demander trop d'un coup je pense
 
M

Membre supprimé 364791

Guest
@Matilda Verdebois
de la façon dont tu le formules, on pourrait croire que ce serait naturel qu'amanda cède le pas vu qu'il s'agit d'ethique sauf que refuser ne serait pas un défaut d'éthique, tout simplement parce que l'éthique n'est pas une et indivisible et que la définition de l'éthique passe par le débat (voir les masters d'éthique ^^)

De toute façon, ce qui compte n'est pas de dire à l'une ou l'autre de céder ou de céder nous même à nos projections mais bien d'aider Amanda à amorcer une vraie discussion avec sa chérie.
On ne lui a pas trop donné de conseil sur ça :hesite:
 
25 Janvier 2019
4
113
679
30
Étant végéarienne je comprends le point de vue de la personne végan. Cependant si l'auteure a vraiment l'habitude de manger de la viande très régulièrement ça me paraît compliqué qu'il n'y en ait pas dans son frigo... Les habitudes alimentaires sont très dures à changer. De mon expérience l'auteure finira peut-être par ne plus avoir de viande dans son frigo mais pas tout de suite, elle n'est pas prête... A part les systèmes D pour camoufler la viande dans le frigo pendant un certain temps je ne vois pas trop.
Après si l'auteure s'insurge juste pour le principe de ne pas pouvoir mettre de viande dans le frigo alors que de base elle s'en fou c'est qu'elle n'a rien compris aux valeurs de sa copine...
 
30 Septembre 2021
1 576
10 003
1 144
34
@Léonne. En fait, c'est assez compliqué. De mon côté, je ne suis pas végé, je ne dis pas que la copine d'Amanda a raison et qu'Amanda a tort. Ce que j'essaie de dire, mais peut-être que je l'exprime mal, c'est que je pense que le mode de vie vegan est un aspect majeur pour la copine, et je ne pense pas qu'elle changera d'avis là-dessus. Mon propos, c'est d'aider Amanda à comprendre quel peut être l'état d'esprit de sa copine avant d'en discuter. Pour moi, quelqu'un de vegan a poussé la logique à fond en refusant totalement l'exploitation animale. On va bien plus loin qu'un végétarisme pour raisons écologiques. C'est bien pour ça que je pense que le compromis n'est pas possible pour sa copine.

Et malheureusement, je n'y vois pas trop de solution. Très sincèrement, je ne vois pas comment la copine d'Amanda pourrait céder.
Donc on en revient à ce qui a été dit précédemment, soit Amanda cède et ne consomme de la viande qu'à l'extérieur, soit elles repartent dans des appartements séparés.
Je pense aussi qu'à terme, si elles restent ensemble, l'alimentation carnée d'Amanda va drastiquement baisser. Un moyen de l'aider à changer ses habitudes alimentaires serait de laisser sa copine cuisiner seule dans un premier temps, afin qu'Amanda s'habitue et réalise qu'il est possible de cuisiner vegan sans trop de contraintes.

Pour moi, Amanda n'a pas tort en tout cas, ce n'est pas ce que je veux dire.
 
M

Membre supprimé 364791

Guest
@Matilda Verdebois
Je comprends bien mais pourquoi ne pas s'interroger sur l'importance de sa propre éthique pour Amanda par exemple? C'est pour ça que je disais que tu ne semblais prendre en compte que l'éthique de son amoureuse (je dis "tu" mais ce n'est pas une attaque, je trouve intéressant de parler d'ethique)
 
  • Big up !
Réactions : Léona B.
30 Septembre 2021
1 576
10 003
1 144
34
@Léonne. tu veux dire par exemple, pourquoi il est si important pour Amanda de pouvoir stocker de la viande dans son frigo ? Ou en tout cas de pouvoir en manger chez elle ?

J'ai tendance à penser que c'est plus "facile" de céder sur ce point dans le sens d'Amanda que dans l'autre. Après, c'est facile à dire pour moi, je ne suis pas à sa place.
Je me dis aussi que si sa copine est antispéciste, elles ont quand même dû en discuter de temps en temps.
 
M

Membre supprimé 364647

Guest
mais dans la pratique ça risque de juste amener moins de personne à revoir leur régime alimentaire car la contrainte sera vécue comme trop forte et ce ne sera pas suivi de progrès. Quand les personnes montrent des signes de bonnes volontés, l'idée c'est pas non plus de leur en demander trop d'un coup je pense

Tu le développes mieux que moi et je voudrais rebondir pour vraiment souligner que oui, la contrainte sera ultra contre-productive. Si je prends mon propre exemple, j'ai mangé de la viande environ toute ma vie. Je ne peux pas changer ça du jour au lendemain. Quand j'ai voulu arrêter de consommer des animaux, si j'avais tout coupé d'un coup, j'aurais déjà abandonné à l'heure qu'il est. Je sais pourtant que ne serait-ce qu'écologiquement, c'est un bon choix mais au quotidien, ce n'est pas si évident parce qu'il y a des habitudes bien ancrées. Je vais peut-être choquer, mais la viande c'est bon. J'aimais le goût de la viande rouge et c'est probablement pour ça que je n'arrive pas à manger des steak végétaux : ce n'est pas du tout comparable à ce que j'ai longtemps connu. J'ai donc besoin de prendre mes repères sans viande, parce qu'on ne s'en rends pas forcément compte quand on est omni, mais de la viande il y en a partout. Donc j'ai besoin de revoir la façon dont je fait mes repas, de retrouver des plats "doudou" qui me feront du bien, des plats de la flemme, bref, littéralement toute mon alimentation. Ce qui m'aide le plus, c'est de pouvoir savoir que j'ai la possibilité de craquer, de pouvoir acheter un steak même si ce ne serait qu'une fois ou deux dans la semaine, bref, de ne pas être contrainte. Le fait que ce soit mon choix est le plus important.

Et la contrainte est bien la problématique soulevé dans la lettre. Certes, je pense que la discussion sur le frigo aurait vraiment dû être faite avant de s'installer ensemble. Maintenant, ce que déplore Amanda c'est qu'elle ressent ce régime vegan comme imposé alors qu'elle fait déjà des efforts. Rien ne dit qu'elle veut continuer de manger de la viande jusqu'à la fin de sa vie, mais elle a besoin en revanche de pouvoir rester un minimum libre de ses choix ce qui est normal. La forcer à ne plus consommer de viande chez elle, ça ne va que créer des frustrations. Je ne dis pas non plus que sa copine a tort, je considère que les torts sont partagés dès l'instant où ça n'a pas été discuté avant. Mais très clairement, la situation actuelle les emmène plutôt dans le mur.
 
10 Juin 2014
5 462
28 658
4 864
Housse
On parle de consentement et d'imposition du régime alimentaire que dans un sens visiblement. L'omnivore a toujours le droit d'imposer son régime alimentaire, ça c'est normal. (et ça, je peux vous le dire que la viande, on nous le fout déjà devant les yeux en permanence, si ça c'est pas de la propagande)
Pourtant, me semble qu'il faut quand même respecter les valeurs de chacun, non ?
Y en a un dans l'histoire que, s'il n'est pas respecté, est confronté à quelques choses qui l'attriste et le dégoûte tous les jours et pas l'autre, non ?
Vous pensez que vous réagiriez pareil si c'était une personne musulmane qui ne voulait pas de porc chez elle ? Moi j'en doute...

Le véganisme cristallise tellement de culpabilité inconsciente chez les omnivores qu'ils ont l'impression d'être agressé juste par leur simple existence et qu'ils ne respectent aucune de leur valeur.
 
29 Août 2019
426
3 954
794
41
Réponse de la daronne gonflée de condescendance et de 'bien pensance'
Le seul pb, c'est qu'il en ont pas discuté avant, et si aucun des deux ne veut s'adapter, c'est un point de rupture. Et ça ne regarde que ce couple, alors le cours sur le thème 'en fait c'est elle qui a raison d'être vegan de toute façon t'a qu'à en prendre de la graine..." n'importe quoi. Tentative de culpabiliser la personne qui mange de la viande, comme si ça allait encourager à quoi que ce soit un changement, et surtout comme si il n'y avait qu'une vérité, tous les autres modes de vie c'est le diable. On ne sait pas si la personne mange bcp de viande, on ne sait pas quels sont ses moyens, bref on ne sait rien, mais qu'est ce qu'on juge !!!

La personne qui est vegan a le droit de ne pas vouloir de viande dans son frigo.
L'autre a le droit de vouloir manger ce qu'elle veut chez elle également.
Il faut en discuter calmement et voir qui est prêt à faire une concession, peut-être que c'est l'autre qui fera une concession sur un autre sujet ? il y a des solutions.
 

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
4 163
55 300
6 414
On parle de consentement et d'imposition du régime alimentaire que dans un sens visiblement. L'omnivore a toujours le droit d'imposer son régime alimentaire, ça c'est normal.
Ben non ? L'autrice ne veut pas changer le régime alimentaire de sa copine :dunno:
Après oui effectivement, elle veut mettre de la viande dans le frigo commun et j'entends que ça puisse être difficile pour sa copine. Mais l'autrice n'est pas culpabilisée par le fait d'être omnivore, elle ne demande pas à sa copine de ne plus l'être ou de faire semblant de ne plus l'être, elle veut juste conserver son régime alimentaire tel qu'il était jusque là
 
M

Membre supprimé 364647

Guest
Vous pensez que vous réagiriez pareil si c'était une personne musulmane qui ne voulait pas de porc chez elle ? Moi j'en doute...

Ma réponse ne bougerait pas d'un iota dans ton exemple. Déjà parce que je ne comprendrais toujours pas qu'on s'installe ensemble sans avoir eu de conversations sur les régimes alimentaires de chacun, et ensuite parce qu'encore une fois, quand on est habitué à manger quelque chose, ça ne se change pas du jour au lendemain. Les limites de chacun sur le sujet, sur qui est prêt à faire des concessions ou non, ben ça se discute vraiment avant. Si la personne musulmane dit d'entrée de jeu qu'elle ne peut pas accepter la moindre trace de porc chez elle ou que l'autre personne ne peut pas accepter de s'en passer, c'est d'office clair et net que c'est voué à l'échec.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes