Commentaires sur « Minable » : Après une chronique jugée sexiste, la réponse cinglante de Polska à « Quotidien » et Yann Barthès

20 Octobre 2017
2 292
40 727
2 564
Ouais faut pas exagérer non plus... Dans ce cas-là on ne peut plus rire des influenceuses sous prétexte que c'est du sexisme ? Ce n'est pas du tout la première fois que ce chroniqueur brocarde le milieu de l'influence (c'est le principe de sa chronique, et il faut dire qu'il y a de la matière), et je ne l'ai jamais vu faire preuve de sexisme. Sinon je ne regarderai pas.

Sur cette séquence en particulier, les meufs vont en manif avec un giga décolleté (c'est apparemment leur marque de fabrique) avec le slogan "les formes contre la réforme", bon bah elles s'attendent à ce qu'on retienne quoi de leur intervention ? On va oser me dire qu'elles auraient voulu passer inaperçues ? Evidemment que c'est la première chose qu'on va retenir. C'est fait POUR en même temps. Et c'est terrible parce que j'ai l'impression de tenir le discours d'un vieux con de droite mais en vrai, il faut arrêter de croire que tout ce que font les femmes est génial et pertinent parce que ce sont des femmes, ou que la critique cynique s'apparente nécessairement à du sexisme quand elle vise des femmes. Franchement ce n'est pas un truc dont on peut accuser Quotidien, qui est l'une des émissions les plus progressistes en France. Et enfin, on peut oser dire que beaucoup d'influenceuses et d'influenceurs (cette chronique là en particulier cible autant les uns que les autres) produisent de la merde, et que c'est inquiétant que tant d'enfants et d'ados s'abrutissent devant des contenus aussi abyssalement vides qu'inutiles. Ce monde-là n'a certainement pas que du négatif, mais il est globalement toxique.

Puis bon, s'indigner de subir du sexisme en faisant de l'âgisme ("le grand âge" de Yann Barthès, lol :lol:), c'est assez savoureux.
 
18 Janvier 2012
4 348
27 470
5 744
Je suis aussi un peu mitigée, car le slogan des deux jeunes influenceuses comme le placement des drapeaux (en plein sur les seins) permettait de les faire se remarquer spécifiquement pour ça. Que ça soit pas subtile de la part de Quotidien, je suis d'accord mais elles étaient là pour se montrer sur les réseaux et faire parler et ça a l'air d'être leur marque de fabrique:dunno:
 

Ifri

Ne pas citer en capslock
9 Octobre 2018
199
2 319
1 204
Ce qui interpelle, c'est qu'ils se concentrent sur leurs seins plutôt que sur le message qu'elles veulent faire passer ce qui en dit beaucoup sur ce qu'ils pensent des femmes et de leur corps. C'est pas parce-que t'es influenceuse et que ton business, c'est ton corps que tu ne peux pas avoir d'opinion politique valable et que tu ne peux pas utiliser ton fonds de commerce pour en parler.

A croire qu'il faut choisir entre ton corps ou tes idées mais tu peux pas avoir les deux. C'est un peu ce qui est reproché aux femen (à un autre degré, cela s'entend), montrer leurs seins décrédibiliserait leur message alors qu'elles utilisent précisément leur corps comme un outil politique, parce-qu'elles savent pertinemment que ça fera parler. Alors oui, on peut dire que ça se fait au détriment de leur message, qu'au final, on retient d'elles qu'elles montrent leurs seins, c'est vrai. Mais encore une fois, c'est révélateur du sexisme qui est profondément ancré dans nos sociétés. Le corps des femmes n'a pas sa place dans l'espace public et lorsqu'il est présent, il ne leur appartient pas, c'est un objet qui est quasi-systématiquement sexualisé. En tant que femme, si tu veux être prise au sérieux, il faut cacher ton corps, il faut que tu caches ton genre. Il y a qu'à voir le nombre de femmes politiques victimes de slut-shaming ou qu'on renvoie à leur tenue ou leur style.

On est d'accord que ce milieu est toxique mais là, elles étaient pas là pour vendre des produits de merde, elles manifestaient.

Et puis bon, ça se concentre sur des meufs aux gros seins avec des pancartes mais par contre, les violences policières, :silenced:.
 
25 Novembre 2022
63
916
144
Je déteste Quotidien. Tellement que je pourrais écrire un article beaucoup trop long pour Madmoizelle expliquant en large et en travers combien cette émission m’insupporte. Le plus drôle étant que parfois, je la regarde. :troll: Je m’auto-troll.

« Bienvenu, voici le ciel de Paris ! » Mais qu’est-ce qu’on s’en cogne de la météo à Paris. Soit on y vit et on lève la tête, soit on n’y vit pas, ce qui ne semble pas être une possibilité pour les producteurs et animateurs.
« La culture est l’héritage de la noblesse du monde. » Je ne connais pas le contexte de cette phrase de Malraux mais l’avoir choisie en tout cas montre bien le classisme crasse de l’émission.
Ils pourraient faire des trucs intelligents mais la plupart du temps, ils se contentent de se MOQUER comme des collégiens. Non, vous n’êtes pas cools. Vous n’avez plus 13 ans.

Enfin bref, j’ai vu la chronique qui, en temps normal, se limite à pointer du doigt avec leur humour sans émettre la moindre analyse. Il n’y a vraiment que quand le gars se focalisait sur l’utilisation des RS par les Ukrainiens au début de la guerre que c’était interessant. Et je n’aime pas passer pour une vielle conne aigrie mais je trouve aussi hypocrite de la part des influenceuses de crier au sexisme alors que leur slogan, l’angle de la caméra et la position des drapeaux est clairement là pour mettre leurs seins en avant. Bravo à elles d’être allées manifester, rien n’empêche de le montrer (faut absolument être discret et modeste pour être sincère dans sa démarche ? Non, je ne crois pas), elles s’adressent peut-être à un public moins alerte sur le sujet des réformes, etc. Mais Polska, je t’en prie, il aurait plus intelligent de dire « Oui, j’ai mis un décolleté profond, il n’empêche que je manifestais et il aurait plus pertinent de votre part de parler aussi de ça plutôt que de finir sur un commentaire que vous jugez drôle » . Et oui, d’accord avec @Chat-au-Chocolat, elle-même se permet une remarque sur l’âge de Yann Barthès.

Mon commentaire ne sert à rien. J’ai l’impression de regarder un combat de chats de gouttière éborgnés et plein de puces et de juger lequel à le plus tort.

Édit : les chats à moitié crevés, ce sont l’émission et les influenceuses, pas vous, hein !
 
Dernière édition :
20 Octobre 2017
2 292
40 727
2 564
@Ifri Si ça avait été un autre contexte j'aurais été d'accord avec le fond de ton message, mais là on parle de deux meufs dont le fond de commerce est littéralement de montrer leurs seins :dunno: Tu veux qu'on se concentre sur quoi d'autre, franchement ? Surtout qu'elles ne produisent aucun discours, elles se filment juste dans une manif, c'est un contenu comme un autre quoi. J'avais déjà entendu parler de ces deux meufs avant ça (l'histoire du resto qui les avait refusées pour tenue non appropriée), et je ne pense pas qu'elles soient extrêmement politisées :lol: Elles font de l'audience, c'est tout. C'est un peu facile de crier au sexisme dès que la moindre critique est émise.

D'ailleurs, ça pose une question philosophique et féministe intéressante : peut-on vraiment s'indigner que les gens nous réduisent à notre corps quand notre fond de commerce repose intégralement sur l'objectification de soi ? Vous avez 2 heures :lunette:

Et j'ose quand même espérer que si deux influenceurs s'étaient filmés dans une manif avec des shorts moule bite ultra-moulants, la chronique aurait été de la même teneur.
 
25 Décembre 2016
888
10 387
3 064
25
Grenoble
Je ne connais pas spécialement ce que fait cette influenceuse, mais j'ai vu passer un de ses Tiktok, en plus de celui qui a été mis dans l'article; et quand même on peut pas dire qu'elle a pas réfléchi au pourquoi de cette manif, qu'elle y allait que pour l'image. Elle sait très bien les critiques qu'elle va se prendre, que quoi qu'elle fasse elle est perdante; et elle y va quand même.
Et même d'ailleurs si c'était qu'une question d'image; bah en fait oui son métier c'est influenceuse. Alors maintenant on va aussi râler même quand pour une fois ils utilisent leur influence pour autre chose que nous refiler du thé détox ? Y a plein de critiques qui reviennent régulièrement sur le fait que les créateurs de contenus sur internet prennent de moins en moins de risque pour faire du contenu politisé ou même juste donner leur avis; et là y en a qui parlent, qui pourraient ramener du soutien aux mouvements sociaux, qui permettraient d'utiliser leur influence pour quelque chose qui vaut vraiment le coup et qui va à l'encontre de ce que font les politiques sur internet (parce que t'inquiète eux ils se privent pas de faire des discours vides juste pour avoir l'air vaguement cool hein), et on fait la fine bouche ? Sérieusement ?

Et oui ce genre de chronique c'est du mépris de classe. La critique qui consiste à montrer ces femmes comme des écervelées qui ont pas vraiment compris l'enjeu des manifs, qui sont là que pour se faire voir, comme si ça pouvait pas les toucher ni elle ni leur entourage, comme si elles étaient pas légitimes à donner leur avis parce qu'elles pouvaient pas avoir réfléchi deux secondes à ce qui se passe; ça relève du caniveau.
On peut pas se plaindre que les gens se désintéressent de la politique et après les prendre de haut parce que la façon dont eux ils envisagent l'engagement politique nous convient pas, parce que c'est pas assez intellectuel ou éloquent et qu'ils citent pas Bourdieu toutes les 3 phrases. Chacun vit différemment l'impact de la vie politique du pays dans son quotidien, de façon intime; que ce soit aller chercher un dentiste pour ses gamins à des kilomètres parce qu'y a plus assez de cabinets près de chez soi, ou s'inquiéter de voir sa mère nounou travailler deux ans de plus à se baisser pour porter les petits. Tout le monde vient à la politique de façon différente, et oui quand on arrive on est pas forcément super éduqué à la question, on comprend pas tous les tenants et les aboutissants. Mais il faut qu'en face y ait des gens pour accueillir, pour expliquer, pour discuter; si on se met à cracher sur les gens qui auraient les mêmes intérêts que nous à se battre, ben faut peut-être pas s'étonner qu'on se ramasse la gueule.

Et particulièrement en tant que femmes; on passe notre temps à être privées de parole, à nous censurer nous-même tellement on a intégré qu'on était pas assez/trop, à jamais se sentir assez légitimes pour s'exprimer sur des choses importantes. Et ça parfois même au sein des mouvements militants. Même si on peut discuter des méthodes, de la forme; on devrait avoir assez mangé de mépris pour savoir que la condescendance ça aide en rien à faire avancer les choses.

Je suis pas en train de dire que le business de ces influenceuses est immaculé; sûrement qu'il y a plein de choses à en dire. Mais ce que fait Quotidien c'est même pas une analyse nuancée. Ils se foutent de la gueule de meufs supposément superficielles dans une chronique vide du moindre travail de fond; c'est pas un peu l'hôpital qui se fout de la charité non ?
 

Faol

Help, it's again
3 Novembre 2011
2 280
19 384
5 694
@Ifri (Petit hors-sujet (je suis assez mitigée sur l'affaire dont parle l'article, même si clairement la chronique ne vole pas haut et a tendance à m'agacer plus qu'autre chose ; et que j'ai trouvé le slogan des influenceuses drôle et plutôt bien pensé :yawn: ), mais Quotidien parle à toutes ses émissions, depuis quelques jours, des violences policières dans les manifestations. Si tu voulais dire dans cette chronique-là en particulier, my bad, mais par contre pour le reste de l'émission ils en parlent et pas qu'un peu.)
 
Dernière édition :
7 Janvier 2019
1 168
11 179
2 054
33
@Cocoa. je te rejoins : c'est difficile de ne s'intéresser qu'au métier et à l'angle choisi par ces femmes alors qu'elles ont décidé de s'impliquer dans une lutte qui nous concerne tou.te.s et de le faire savoir (et potentiellement d'influencer en la faveur du mouvement social actuel). J'entends qu'il est difficile de ne pas parler de leur angle de communication quand la chronique parle de communication et que ça revient donc à parler d'influence et d'utilisation du corps.

Mais je trouve qu'il y a presque une tentative d'invalidation de leur contribution alors qu'au contraire : elles touchent un public peut-être pas ciblé par les communications institutionnelles, politiques, associatives (ou un public commun aux deux sphères hein, j'imagine qu'il n'y a pas une distinction si nette). Que l'on parle de l'aspect cocasse de leur approche, soit, ok (bien que le sujet soit un peu éculé, il pourrait être fouillé sous l'angle proposé par @Chat-au-Chocolat - si j'ai bien compris - genre 'peut-on utiliser son corps et les stéréotypes physiques de genre et de canons de beauté et reprocher ensuite qu'on en parle ou qu'on le critique/déplore?' - mais ne pas féliciter la participation à une plus grande diversité de profils dans une manifestation populaire contre une réforme oppressante et qui nous concerne tous, tourner en dérision leur participation, la communication qu'elles ont choisi alors même qu'elle élargit potentiellement la cible etc. je trouve que c'est dommage, c'est un peu classiste et c'est surtout passé à côté de l'aspect quand même carrément positif et singulier de leur démarche (parce que les 'influenceurs' les plus connus et réputés, on les attend encore pour utiliser leur notoriété à la sensibilisation d'un public plus large, ah non, pardon, ils sont occupés à signer des tribunes qu'ils ne lisent pas pour défendre uniquement leur propre intérêt).

Je trouve quand même la chronique, plutôt classiste.
 
25 Novembre 2022
63
916
144
Ce que je retiens surtout de tous les commentaires, c’est le consensus sur le mépris de classe violent de cette émission. Énorme big up à toutes et tous !
 
  • Big up !
Réactions : Griffith
7 Décembre 2013
358
2 082
4 814
Si je me souviens bien, Madmoizelle avait déjà parler d'une meuf d'Onlyfans qui donnait des photos en échange de dons lors des incendies en Australie. C'est un exemple parmi tant d'autres mais disons qu'on a déjà vu ce genre de chose.

Et même dans les manifs, il n'est pas rare de se retrouver avec des slogans qui tourne autour de l'acte sexuel. Ce que je veux dire, c'est qu'en dehors du classisme, je trouve étonnant que ce genre de manifestation suscite encore une forme d'indignation tant elles sont devenue banale. Disons que c'est plus ça qui me choque en vrai. :shifty:

Parce que des femmes à poil ou sexy dans les manifs on en voit tout le temps... et tout le monde s'en fou... du coup c'est inefficace :shifty: Si j'entends parler de ces femmes, c'est parce que Quotidien en a parlé, non ? Y a vraiment des gens qui parlent d'elles ?

Je suis d'accord pour le classisme de Quotidien mais pour la démarche de ces femmes, j'ai l'impression qu'on monte en épingle un truc un peu bidon en vrai... :shifty:
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes