Commentaires sur Mon collègue a menti sur son CV, je le balance ou pas ?

2 Octobre 2020
429
2 196
504
39
@Pipistrelle. Être exigeant envers moi même oui mais surtout ne pas mentir c'est bien.
Et les jugements de valeurs non merci ! Tu ne me connais pas et tu ne sais pas le pourquoi du comment.

Tu galères à trouver un boulot ? Non c'est normal tu mens sur tes compétences... Peut être sur autre chose. Ce n'est pas dans mes valeurs.

Quand on ne sait pas la vie des gens, on ne juge pas. Merci.

La maladie, le handicap invisible tu connais ?...
 

J_Serpentine

Allez, ouste, va away petit bird !
17 Décembre 2015
5 849
41 267
4 084
32
Je sais que tu l’entendais comme ça @MorganeGirly et je maintiens mon propos.
Au passage, tu nous parles d’une boîte bienveillante mais une hiérarchie qui conseille de s’approprier un projet mené avec des collaborateurs et de les « effacer » pour mettre la lumière sur soi, ça m’inspire tout sauf la bienveillance :ninja:

C’est marrant qu’en venant juste rétablir que tout le monde ne s’amuse pas à gonfler son CV (au hasard, parce qu’on est pas à l’aise avec le mensonge, qu’on serait incapable de jouer la comédie en entretien, de faire des pirouettes pour justifier nos belles lignes ou juste que ça nous génère du stress :dunno: Ou encore que ce n’est pas dans nos valeurs), qu’on nous saute dessus en mode « c’est parce t’as pas besoin, toi !!! » (@pikalovescoke).
Genre, j’ai pas connu le chômage long et le RSA:yawn:
Ma remarque ne jugeais personne (j’ai bien dit que c’était ok pour celleux qui le font, et c’est le cas, je m’en fiche de comment chacun se débrouille pour avoir un poste) et je me prends un jugement en retour :lunette:
J’ai encore le droit de choisir comment vivre mon chômage long, il me semble.

Être honnête ne signifie pas amoindrir ce que j’ai fait, je suis capable de tirer le meilleur de mes expériences et d’y accoler les bons mots. Moi aussi, je les ai eu les supers conseils de « comment construire un CV » :cretin:
De toute façon, dans la plupart des RH en France, on nous réclame tous les papiers possibles (diplômes, certificat du niveau d’anglais, contrats etc…), donc les cursus pas terminés vendus comme tels se voient vite (à moins de falsifier et c’est encore un autre niveau).

Allez un petit exemple perso juste pour conclure en rigolant un peu : à mon dernier entretien, le RH et le directeur de département m’ont demandé si ça me posait problème les imprévus parce qu’ils en ont souvent, avec énormément de pression des ministères, et comment je gérais le stress face à ça.
Dans un cours de « comment gérer un entretien ? », on dirait de faire style « aucun problème, j’adore le challenge ! Puis je fais de la sophrologie le midi :drama: ». Dans la réalité, j’ai poussé un énoooorme soupir qui les a fait marrer et j’ai ajouté qu’en toute honnêteté, je n’aimais pas ça mais que je faisais avec :yawn: Ce qui est vrai et j’ai étayé de mes expériences passées où il y avait toujours des foutus imprévus de dernière minute ultra stressants, comment je les avais gérés et comment j’anticipais au max pour réduire ma dose de stress pour les fois suivantes.
On m’a dit « ça, au moins, c’est honnête :lunette: » et je suis présentement sur ce poste :cretin:

Bref, faites comme vous le voulez pour vos candidatures, faites comme vous pouvez aussi, mais il n’y a pas de généralités dans les approches.
 
15 Janvier 2018
3 581
53 675
3 314
27
J'ai toujours joué la carte de l'honnêteté pendant mes entretiens et dans mes CV, et ça m'a toujours été utile. Très récemment j'ai fais un entretien pour un boulot dans un gros réseau. On m'a demandé "Vous sentez-vous capable de mener tel type d'atelier ?" j'ai répondu que honnêtement ce type d'atelier ce n'était pas du tout ma tasse de thé. Je n'ai pas été prise pour ce poste parce qu'il cherchait quelqu'un pour spécifiquement ce type d'atelier. Mais ils ont appréciés d'autres éléments de mon profil, ainsi que ma transparence, et m'ont rappelé quelques semaines plus tard pour me proposer un poste qui me convenait parfaitement. L'honnêteté a payé, j'aurai été très mal si on m'avait prise pour une tâche que je ne sais pas faire (et pour laquelle je n'ai aucune envie de me former), et eux ce serait très vite aperçu de la supercherie.

J'entends parfaitement que dans des situations très tendues ou dans certains secteurs il faille mentir pour pouvoir subvenir à ses besoins, mais n'en faisons pas une génralité pour autant. On a toujours le choix de nos stratégies, et perso je préfère rester honnête, pas parce que j'ai une grande noblesse ou quoi que ce soit, mais juste parce que l'idée de faire un taff que je ne maîtrise pas me terrifie. Je préfère me voir refuser un poste parce qu'il n'est pas fait pour moi, qu'il ne me correspond pas et que j'y serai mal, plutôt que d'être prise, de faire du mauvais travail et donc de mal me faire voir par les personnes qui m'ont fait confiance.

Et évidemment qu'on enjolive un peu les choses par moment, ou qu'on peut faire preuve d'assurance alors qu'on a pas non plus exécuté dix milles fois une tâche, mais bon pour moi ça c'est pas du mensonge, pas comme le collègue dont parle le témoignage qui pour le coup a vraiment menti. Maintenant dans les commentaires au-dessus, ce qu'on remarque c'est que les gens qui ont menti se sont finalement avéré compétent sur leur poste, ou se sont formés au fil de l'eau et n'ont pas été des poids pour leur collège, et c'est ça la différence avec le collègue du témoignage. Dans le cas de figure où le mensonge entraîne des complications pour les autres employés, et pénalise tous le monde, je trouve ça pas terrible.
 

Faol

Help, it's again
3 Novembre 2011
2 265
19 190
5 694
@J_Serpentine Merci pour ton message, j'avoue que la discussion me met un peu mal à l'aise ! J'ai toujours refusé de mentir sur mon CV, même si on me l'a conseillé plusieurs fois, je ne suis pas à l'aise avec ça et je perdrais mes moyens en entretien, et puis, je sais valoriser des expériences pas jojos ou au contraire justifier que je vise "plus bas" que mon diplôme sans avoir à mentir !
Et aussi, le conseil "d'en vouloir à la hiérarchie, pas à son collègue, et si le travail n'est pas fait tant pis c'est leur problème", ben, ce n'est pas aussi facile que ça ! C'est super en théorie, et je suis plutôt aussi pour partir du principe que le collègue est de bonne foi et que ce n'est pas grave si les missions prennent du retard, mais... ça, c'est la théorie. Dans la pratique, il existe des collègues fainéants et/ou incompétents, une hiérarchie qui s'en fout ou fait les choses à moitié et des personnes qui n'arrivent pas à lâcher prise et à se dire tant pis. J'en ai eu l'exemple avec ma copine, qui s'est retrouvée en duo avec le PIRE des boulets (est-ce qu'il le faisait exprès ? Je ne sais pas, on ne le saura jamais, mais le résultat était là) et d'autres collègues pas vraiment de bonne volonté et qui avaient tendance à délaisser les tâches qu'ils n'avaient pas envie de faire. Eh bien elle a en a parlé gentiment à ses collègues, en a parlé à la hiérarchie, a pris énormément sur elle, mais elle ne supportait tout simplement pas que le travail ne soit pas fait, parce qu'en plus elle travaillait dans un lieu public donc si le travail n'était pas fait ou mal fait, les usagers le voyaient et s'en plaignaient. Quand elle essayait de conseiller ses collègues, elle était vue comme autoritaire et on lui a dit que ce n'était pas sa place, que s'il y avait un souci il fallait le remonter à la hiérarchie et qu'eux en parleraient à ses collègues, mais si elle faisait ça, ben... elle était vue comme une balance. Du coup elle a fini par ne plus rien dire et faire des tâches supplémentaires. Ses supérieurs le savaient bien, ont vaguement râlé, sans plus. Et j'essayais de lui dire de lâcher un peu prise, que ce n'était pas grave si certains trucs n'étaient pas faits ou mal faits, mais elle n'y arrivait pas. Alors oui c'est quelque chose sur lequel elle doit travailler, parce qu'elle est très exigeante avec elle-même et son travail et que ça lui ferait du bien d'apprendre à lâcher du lest, mais toujours est-il que le problème ne venait pas que de là, mais aussi de ses collègues et de sa hiérarchie.
Bref, tout ce pavé pour dire que je pense qu'on aimerait tou.te.s réussir à ne faire que son boulot sans se préoccuper du reste et de laisser sa hiérarchie gérer les problèmes (à raison, hein), mais ce n'est malheureusement pas toujours si simple, ni parfois même possible !
 
10 Juin 2014
5 462
28 658
4 864
Housse
Je crois qu'on a juste pas les mêmes expériences du monde du travail.

Quand même des postes que n'importe qui un peu dégourdi saurait faire vous refusent pour "manque d'expérience" ou même pour "vous avez un master dans un domaine complètement sans rapport pour ce job niveau sortie de lycée donc vous êtes surqualifiée", avec un trou de 3 ans dans votre CV pcq personne voulait de vous, vous enjolivez un peu la réalité pour en sortir.

Toute manière, on va pas se mentir: les boîtes font pareil et mentent H24 sur les fiches de poste, sur les avantages octroyés. Si on se bat pas tout le temps pour garder nos droits, ils nous la mettent à l'envers.

A un moment, faut jouer avec les mêmes armes que l'adversaire. Le monde du travail est un monde de mensonge et d'hypocrisie de tout côté, ce sont les codes. (d'ailleurs sur certains aspects, c'est même totalement légale et conseillé: comme si votre potentiel futur employeur vous demande si vous voulez des enfants).
 
23 Décembre 2012
5 295
59 206
6 794
20anspasses.wordpress.com
Au passage, tu nous parles d’une boîte bienveillante mais une hiérarchie qui conseille de s’approprier un projet mené avec des collaborateurs et de les « effacer » pour mettre la lumière sur soi, ça m’inspire tout sauf la bienveillance :ninja:
Alors je n’ai pas dit que ma boîte elle-même était bienveillante :cretin: J’ai longtemps travaillé sur un poste très en lien avec le droit des salariés, les rapports de force entre entreprises et salariés, et les atteintes au droit du travail donc clairement ma vision du Monde du travail rejoint en partie celle de @pikalovescoke :cretin: Aucun employeur n’est de notre côté, même notre patron trop sympà, ils feront toujours passer l’entreprise avant notre intérêt. Mais parfois (voire même souvent dans les entreprise pas trop toxiques), ils voient bien que nos intérêts s’alignent. Entre autre, encourager un environnement où on est bienveillant entre nous, c’est dans l’intérêt de l’entreprise. Mais je ne considère pas qu’une entreprise peut être bienveillante en elle-même!
Quant à ce que je décrivais, je répète que je travaille dans une très grande entreprise, donc se mettre en lumière en entretien ne volera jamais la vedette aux autres dans les faits, tout simplement parce que normalement, on passe des entretiens avec des gens qui sont neutres (on ne travaille pas ensemble, ce sera absolument jamais notre manager actuel par exemple) puisqu’il y a assez de monde pour ça, donc soit ils n’ont jamais entendu parler de nous, soit ils ne savent pas de quel projet on parle et n’iront pas vérifier les détails, et dans tous les cas, ils ne savent pas qui sont nos collègues qui étaient sur le projet avec et ne seront pas responsables de leur avancement. Le seul cas où ça pourrait poser problème, c’est si on est plusieurs à passer le même entretien et qu’on raconte la même histoire à la même personne qui reconnaît le projet dont on parle, mais franchement c’est pas si fréquent vu que les gens qui recoivent en entretien sont nombreux, et puis si ça arrive, au pire ils comprendront bien ce qu’on est train de faire et le traiteront comme un récit d’entretien, pas un fait diminuant les autres personnes qu’ils ont reconnus dans le récit.
Et je dis pas que c’est bien forcément, ça m’a gavé les premières fois où je me suis ramassée car je comprenais pas le style d’entretiens, je trouve que ca marche bien globalement vu les gens qui ont été sélectionnés dans mon équipe et sont très bons, mais ça favorise aussi certaines personnalités et on peut du coup se retrouver avec des gens doués pour brasser de l’air ce qui est très relou, mais juste ce que je disais c’est que c’est un style répandu, donc l’honnêteté absolue et pure est loin d’être toujours vue comme acquise et attendue dans le monde du travail - c’est tout ce que je disais par cette petite phrase sur tout le monde ment plus ou moins, et peut-être même son boss.
Car bien sûr qu’être honnête m’a servi parfois et d’autres fois pas du tout (big up à la recruteuse qui m’a demandé de lui dire un défaut et quand je lui ai dit un truc très soft m’a engueulée car c’était un défaut), et j’imagine bien que certains sont très honnêtes, bravo les amis, soyez libres d’être vous-mêmes, je dis pas l’inverse ! Seulement bon, je pense quand même qu’on peut un peut généraliser sur le fait que c’est une pratique courante dans le sens où je l’entendais, et qu’on ne sait donc pas comment ce sera perçu par un tiers (encore une fois l’ampleur du mensonge et sa nature est très vague dans le témoignage donc je ne sais pas vraiment à quoi la MadZ se réfère).
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes