Commentaires sur Mon meilleur pote est accusé d'agression sexuelle, et ça me fout un sacré coup

29 Octobre 2021
378
2 422
204
Je trouve douteux le raisonnement qui permet de passer de cette introduction (soulignement ajouté) :
Je ne sais pas du tout ce qui s’est passé ce soir-là
à cette conclusion (soulignement ajouté) :
S’il voulait bien se remettre en question, ton pote pourrait considérer cette agression comme le point de départ d’une réflexion personnelle et systémique sur son comportement.
Personnellement, je ne te critiquerai jamais pour ne pas avoir osé ouvrir ta bouche ou lourder le pote agresseur, puisque le responsable de cette agression ce n’est pas toi, c’est lui.
Est-ce que ça vaut le coup de rester dans un groupe qui condamne les agressées et protège un agresseur ?
Si la "démonstration" repose sur le seul "argument" statistique (ci-après), ça ouvre un champ des possibles qui me rend assez perplexe.
Statistiquement, il est donc très probable que ta copine ait bien été agressée par ton pote.
 
9 Décembre 2014
273
1 668
3 014
31
Merci @Belllinda je suis aussi un peu gênée par le parti pris qui est de considérer cette personne fatalement comme un agresseur au vu de son... sexe! Si on peut rappeler les statistiques, exprimer la nécessité de prendre en compte et d'entendre le témoignage de la personne qui s'est senti agressée, ça ne peut pas faire seul poids dans une condamnation... ou alors arrêtons les tribunaux et jugeons aux statistiques...
 
25 Mars 2021
134
2 184
204
43
La partie qui m'a le plus dérangée, c'est le "si mon pote a déconné, je veux bien prendre mes distances".
Je veux dire, pourquoi il faudrait nécessairement prendre des distances? Si on dit que tous les hommes sont potentiellement des agresseurs, ça voudrait dire qu'il faut couper les ponts avec tous les hommes? Est-ce que la meilleure manière de faire bouger les choses, ça ne serait pas de rester proche avec lui, et engager une discussion (subtilement) sur le féminisme, le patriarcat, les comportements potentiellement problématiques? (sachant qu'il a l'air de considérer qu'il n'y a rien de problématique, et que sa pote, si, soit il y a de la mauvaise foi quelque part, soit ils n'ont honnêtement pas la même conception de ce qui est problématique, et ça peut être l'occasion de faire un peu de sensibilisation)
Dans ce cas, je trouve vraiment dommage que pour une raison qui lui est totalement étrangère, la Madz soit prise dans un "ultimatum" à choisir un camp, et tourner le dos à un de ses deux amis.
 
25 Février 2014
3 721
31 267
4 074
Nantes
J’ai envie de croire la fille, mais mon pote m’assure qu’il n’a rien fait d’autre que flirter avec elle en club alors qu’il était ivre et qu’elle s’est monté la tête, car elle était bourrée aussi.

BON BAAAAH :dunno:
Franchement, je m'imagine flirter bourré avec quelqu'un , croire que c'est consenti des 2 côtés. Si le lendemain j'apprends que la personne considère que je l'ai agressé sexuellement, je vais me sentir teeeelllement mal de pas avoir capté que je mettais l'autre mal à l'aise et je vais vouloir m'excuser. Pas aller croire que l'autre s'est monté la tête, alors qu'il y a eu flirt donc les actes sont posés quoi.
Jtrouve ça ouf cette capacité des gens à remettre en question comment l'autre s'est senti dans un échange??
Moi ce qui me ferait m'éloigner de mon pote ou pas , c'est surtout la réaction post soirée, s'il est désolé d'avoir mal interprétés ou s'il considère que la meuf est folle ...
 
M

Membre supprimé 364647

Guest
Je suis mal à l'aise quand on considère que par défaut, la parole d'une femme prévaut sur celle d'un homme. Des menteurs, il y en a sans distinction de sexe et j'en ai vu/entendu des deux côtés. De même qu'il y a des agresseurs qui sont des hommes, il y a aussi des agresseuses. J'ai déjà vu des femmes profiter largement sous couvert de sexisme la majeur partie du temps ("c'est un homme donc il va être forcément content", "mais ça va c'est bon enfant", "je rigole avec lui", et j'en passe), mais ça je trouve qu'on en parle souvent beaucoup moins justement à cause de statistiques. Mon meilleur pote a lui-même déjà été victime d'une agression par une femme pendant qu'il travaillait.

Dans ce cas précis, s'ils étaient tous les deux ivres, jusqu'où ça a dérapé ? C'était juste des gestes déplacés et insistants ou une agression sexuelle ? Parce que je ne qualifierai pas une agression sexuelle par des gestes déplacés et insistants ! Vu comme ça je serais beaucoup plus tenté de croire la version du meilleur pote : tous les deux ivres, ça n'aide pas.
 

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
3 684
49 361
5 664
Typiquement la situation de merde dans laquelle j'espère ne jamais être.
Mais si j'y suis un jour, je suis mille fois d'accord avec @Margay : ça me poserait vachement soucis que mon pote balaie les accusations d'un revers de la main sans se tracasser d'avoir peut-être fait du tort dans le vouloir.
Ca arrive une incompréhension, surtout quand l'alcool s'en mêle. Mais dire "nope, elle ment, tout était consensuel" sans avoir un moment de "merde attends, elle l'a mal vécu", je trouve que ça dénote d'un profond manque d'empathie qui me ferait m'interroger sur mon pote.
Soit c'est vraiment une incompréhension et il devrait aller présenter ses excuses et explications, ou au moins tirer la chose au clair avec la fille. Soit c'est pire que là ça devient compliqué de se positionner en tant qu'amie
 
12 Octobre 2014
2 392
12 443
3 864
être ivre = absence de consentement
après, je suis d'accord que les statistiques ne sont pas un argument à charge dans une situation individuelle. Elles sont surtout là pour indiquer l'ampleur d'un phénomène dans une société. Il faudrait vraiment juger réellement le truc, avec témoignages etc...
Condamner un homme sur des statistiques.... ça me fait penser aux racisés condamnés sur le même principe... l'état de droit, c'est pas ça.

après, effectivement, rejeter en bloc (même si c'est humain), ça peut effectivement mettre une alerte. Les deux seuls cas de fausses accusations (avérées, je préfère préciser) envers des hommes que j'ai connus, les deux se demandaient vraiment s'ils avaient fait quelque chose de mal et cherchaient constamment dans leurs souvenirs, l'accusation les avait fait terriblement douter, et cette histoire qui leur était arrivée est restée dans leur tête pendant des années...

ps : juste sur ce point : "les chiffres sont formels, les femmes ne mentent pas." ==> Ecrit comme ça c'est faux (il aurait fallu écrire "mentent rarement" pour respecter la réalité statistique). Le chiffre de fausses accusations tournent officiellement autour de 5% si mes souvenirs sont bons (d'ailleurs quelques sources auraient été bienvenues)
 
12 Septembre 2018
575
7 045
1 064
27
@Mentalofresh Un peu choquée de lire un message comme le tien sur un un forum féministe j'avoue.

Déjà je vois pas trop l'intérêt de rappeler qu'il y a des femmes agresseuses, c'est juste pas le sujet ? C'est couramment utilisé pour détourner le sujet dès qu'on parle d'agressions d'hommes envers des femmes.

Ensuite, oui y a des femmes qui mentent au sujet des agressions (qui sont, statistiquement, des grosses exceptions) mais là elle rien a gagné à mentir à ce sujet ? Ca serait bien qu'on arrête de partir du principe que les femmes mentent, mais visiblement la présomption d'innocence c'est que pour les hommes, les femmes elles elles mentent direct.
Enfin, des gestes déplacés et insistants, pour moi, clairement, c'est une façon de parler d'agression sexuelle en les minimisant et les dédramatisant. On touche pas une femme (ou une personne) sans son consentement. Si il lui a 'juste' touché les fesses ou les seins sans son accord, c'est une agression sexuelle. Si il a passé son bras autour d'elle et ignorait les signaux qu'elle lui envoyait c'est certes pas une agression sexuelle, mais c'est un comportement plus que limite.

Et le fait qu'ils aient été tous les deux ivres ne changent rien. Si tu n'es pas capable de ne pas être '''lourd''' quand tu bois, eh bien tu bois seul chez toi ou tu ne bois pas en public. .
 

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
3 684
49 361
5 664
Ça me fait penser que je me demande qu'elle serait la réponse si la question c'était : mon fils est accusé d'avoir agressé la fille d'un de mes ami".
LA question qui m'angoisse profondément. D'où le fait que je sois un tantinet reloue avec mon fils de 4 ans sur le consentement et "le corps des autres leur appartient" et "les bisous/calins ça doit faire plaisir au deux, si l'autre veut pas ou si toi tu veux pas, pas de bisous/calins". Et d'appliquer ça avec nous : il nous touche pas si on veut pas.

J'imagine que ça dépend de son âge mais on aurait certainement une conversation sérieuse entre quatres yeux.
Avec mon point de vue qui est que si on est coupable de ça, la seule chose à faire est de présenter des excuses sincères et d'accepter une éventuelle sentence. Et de travailler sur soi pour comprendre comment on en est arrivé là
 
M

Membre supprimé 364647

Guest
@Witch'Daughter Ce qui me choque, c'est cette manie de considérer que les hommes sont des agresseurs par défauts et que si on dit pas exactement ça, on est considéré comme féministe entre guillemet. Il n'y a pas un guide du féminisme, un fil rouge ou que sais-je, et nous avons le droit d'avoir des points de vue différents sur une même question. Quand je me suis inscrite ici, j'ai lu attentivement le règlement, les conditions et tout ce que j'ai pu, et je n'ai pas vu écrit que c'est un forum féministe pour commencer, ni qu'il faille absolument rejoindre un courant de pensée "unique" pour ne pas choquer les participantes de ce forum : je met participantes, au féminin puisque par contre, il était clairement indiqué que ce forum est en non-mixité, sous-entendu que ce n'est normalement pas accessible pour les hommes.

Ensuite, je tenais à rappeler que les choses ne sont jamais aussi simple et manichéenne que homme = agresseur et femme = victime, et que je trouve déplorable de le faire sous prétexte sous couvert de statistiques. Ce n'est pas parce qu'il y aurait plus de chance qu'une femme soit la victime que cela annule toute possibilité qu'elle mente. Ce genre d'histoires et d'affaires est toujours à prendre avec des pincettes. Se dire que le meilleur pote est un agresseur parce que "allmen" ou que sa réaction n'est pas la bonne donc surement coupable du coup, c'est ça qui me choque.

Enfin, et comme tu le dis, peut-être qu'il a mis son bras autour de ses épaules sans réaliser qu'elle était mal à l'aise. Ce n'est quand même pas une agression sexuelle. Je serais particulièrement dérangée qu'on se permette de dire que ça l'est, parce que ça retire le sens des mots. Une agression sexuelle n'est pas un geste déplacé. Si on appelle un geste déplacé une agression sexuelle, c'est qu'il y a un problème, et un énorme.
 

Esmé.

Féminazgul
24 Septembre 2014
20 835
244 695
5 354
Pour moi, il peut y avoir agression (voire viol) sans intention d'agresser. Je pense pas que beaucoup de gens se disent "tiens, et si j'agressais cette personne... :hesite:" Je pense qu'on vit dans une sociéte où le consentement est mal enseigné, mal compris, et je pense qu'on peut mal interpréter des signes, croire que l'autre kiffe autant que nous et en fait non. Sans compter qu'il y a toute une part de sidération qui entre en jeux, de peur des conséquences si on dit non, de peur d'être relou.e ou méchant.e, de péter l'ambiance, bref, y a plein de moments où le consentement est une zone grise et floue dans laquelle on évolue comme on peut.

Par contre, au moment où une personne me dit qu'elle a été agressée, je la crois. Je me pose pas la question, parce que c'est un choix militant de ma part. Et on discute de ce qu'elle veut en faire, comment elle veut agir, comment je peux l'accompagner au mieux. Et l'agresseur.se doit se remettre en cause. Y a pas de notion de "je savais pas". Ille a eu un comportement blessant envers une autre personne, ille doit se poser la question de comment c'est arrivé, comment "réparer" son action, et comment faire en sorte que ça n'arrive plus.

Nier le vécu, le ressenti de l'autre ne montre qu'un manque d'empathie, de considération et de respect. On peut mal agir sans le vouloir, ça ne veut pas dire que nos actions n'ont pas de conséquences.

Ici, que le meilleur pote soit un agresseur ou pas, je ne sais pas. Par contre, qu'il le veuille ou non, il a agressé une jeune femme (oui, vu son témoignage à lui, j'avoue que je prends vite parti... :lunette:), et doit agir en conséquence. C'est à dire reconnaitre les faits, demander à la jeune fille comment il peut lui apporter réparation, et faire en sorte de ne pas recommencer. La personne qui témoigne peut l'accompagner dans cette démarche, si elle le souhaite, mais les actions ont des conséquences. Etre féministe ou allié.e, c'est pas uniquement quand c'est facile et de loin. C'est aussi quand ça tape bien trop près de chez nous et qu'on se retrouve dans des situations merdiques.
Y a pas de responsabilité de black-lister la personne. Par contre, bah on sait qu'on entretien une relation avec quelqu'un qui participe à des opressions systémiques, et ne se remet pas en cause suite à une accusation d'agression. A chacun.e de voir comment ille se sent par rapport à ça.

Et je passe sur les potes qui blâment la victime, parce que clairement, ça pue le boys club et ça m'énerve fort. :goth:
 
Dernière édition :

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes