Commentaires sur Que coûte réellement à une femme le fait d’être mère ?...

28 Août 2020
219
1 564
504
Quand on parle d'aide, ce n'est pas uniquement de l'argent. C'est aussi une autre organisation et ça passe par exemple par un monde du travail plus flexible comme dit @Chat-au-Chocolat
Qu'on arrête de nous tirer la tronche au boulot quand on demande un temps partiel par exemple.
Qu'on admette même qu'on peut être investie dans son travail et pourtant ne pas vouloir y passer 40h semaine. Finalement c'est le droit à un équilibre de vie.
Sans parler d'argent actuellement le sentiment que j'ai c'est de devoir faire un choix: soit je m'occupe de ma famille soit de mon travail mais je ne peux pas faire les deux de manière considérée (du point de vue de l'entourage)
Je sais pas si ma pensée est claire? J'essaie de transcrire les ressenties/discussions des mamans autour de moi. Personne ne s'est jamais plainte d'argent ou du manque d'aide à ce niveau. Par contre d'avoir l'impression de se couper en 12 oui :)
 
22 Juin 2018
377
3 082
1 224
39
Y'a quand même une différence de conception entre accepter de "contribuer au pot commun" pour des services que tout un chacun peut potentiellement utiliser ou des aides en cas "d'accident de la vie" qu'on ne peut prévoir/qu'on ne choisit pas et "contribuer au pot commun" pour inciter les français à pondre de futurs consommateurs/travailleurs/etc.

Financer par l'impôt les hôpitaux ou le chômage c'est pas pareil que financer Machine et Machin qui ont envie de pouponner.
Un gosse n'est pas "un accident de la vie", ça se prévoit, c'est un choix. Si c'est si contraignant d'avoir un enfant, n'en faite pas, on n'en a pas besoin en fait (la Terre n'a pas besoin de l'humain). Si vous voulez un gosse parce que... vous voulez un gosse, assumez votre choix.
 
28 Août 2020
219
1 564
504
@Arsinoée Du coup on finance l'hôpital mais pas les maternités? On laisse les femmes mourir en couche "parce que c'est leur choix"?
Et j'espère que tu ne fumes pas non plus parce que avec cette logique, les cancers du poumons pour tabagisme bah ils se débrouillent. Tout le monde le sait que c'est dangereux.. Pareil pour les problèmes de santé liés à l'alcool et les gens perdus en montagne qui sont partis en tong mais qu'on va quand même chercher en hélico. On les laisse mourir? Si je pousse encore plus loin dans le "assume ton choix", ceux qui traversent la méditerranée en bateau, on les laisse couler? bah oui, ils ont choisis le risque en connaissance de cause.
Ce genre de logique c'est plus que limite et souvent on se rend compte qu'on est plus dépendants des autres qu'on veut bien le croire. Je ne suis pas sûre que ceux qui appellent le plus fort pour le "chacun pour soi" soient ceux qui en profitent le plus si c'était vraiment appliqué...
 
23 Décembre 2012
5 318
59 562
6 794
20anspasses.wordpress.com
Je comprends pas la logique anti-aides pour les familles. Je ne vois pas trop en quoi les célibataires payent beaucoup d'impôts en fait comparé à des familles avec enfants (comparé à des couples sans enfants, ça peut se discuter, et encore ça dépend des situations). Perso, quand je gagnais peu en tant que célibataire, je payais tout simplement pas d'impôts. Quand j'avais les moyens de payer des impôts, j'en payais à hauteur de mes moyens et je n'ai jamais eu l'impression d'être étranglée par la fiscalité en tant que célibataire sans enfant (je ne vis actuellement pas en France, d'où le fait que je parle au passé en me référant à l'époque où je travaillais en France). Franchement, ça m'aurait clairement coûté bien plus cher d'avoir un gosse même avec une demi-part/part d'impôt comptée en plus que d'être célibataire sans part.

Et puis cette idée générale du choix ça me laisse toujours hyper perplexe.
- Genre si une femme a fait le choix d'avoir des enfants et qu'elle se rend finalement compte que c'est beaucoup plus lourd financièrement qu'elle avait anticipé, tant pis pour cette gourdasse, elle avait qu'à mieux se renseigner, elle payera plein pot pour les 25 ans à venir voire au-delà? Ce n'est pas ma vision de la société que d'obliger les gens à "expier" leurs erreurs en les regardant s'enfoncer dans les difficultés financières et les pertes de carrière. Payer 100 ou même 300 euros d'impôt supplémentaires par an avec un revenu qui me permet de payer 100 ou 300 euros de plus (parce qu'avec le barème progressif, c'est pas sur les gens au SMIC que ce genre d'imppôts pèse) pour que des femmes qui galèrent parce qu'elles ont décidé d'avoir des enfants malgré une situation financière pas au niveau galèrent moins, je vois vraiment pas le souci.
- Et même si on considère que les parents n'ont qu'à s'en prendre à eux-mêmes, en quoi c'est normal de faire peser le choix des parents sur des enfants qui n'ont pour le coup pas choisi de naître? Parce que le bien-être des parents et leur aisance financière, ça va impacter directement les enfants. Rien que pour les gosses qui n'ont rien demandé, je trouve ça normal de payer pour aider des parents "qui ne le méritent pas" ou "n'auraient qu'à dû prévoir".

Enfin je trouve cette logique vraiment très bizarre, c'est la même que celle qui conduit à ne pas vouloir verser d'aides sociales à des gens qui auraient fait des études d'arts ou d'assistantes sociales plutôt que de commerce et d'ingénieur car "ils ont choisi ces études qui mènent à un métier peu rémunérateur", ou de refuser la construction de logements sociaux dans des villes très chères comme Paris car "vivre à Paris est un choix".

Dans tous les cas, pour moi c'est le bien-être de l'enfant qui est supérieur à tout car c'est notre responsabilité d'adultes de nous assurer que les personnes vulnérables de notre société soient protégées, et donc nous assurer que les enfants ne manquent de rien et vivent entourés de gens qui bénéficient d'un minimum de sécurité émotionnelle et financière, ça me parait être la base. Si une femme et son coinjoint doivent stresser pour toutes sortes de considération de carrière, de gardes et d'argent, alors que d'autres n'ont pas ce problème, on crée clairement des inégalités entre les enfants et donc on perpétue les inégalités entre futurs adultes, et perso ce n'est pas ce que je veux pour notre société.
 
21 Janvier 2023
32
260
109
Ma compréhension du poids des aides à la parentalité n'est pas la même que la votre, certes on paie la sécu alors qu'on aura peut-être jamais de maladie grave, on paie les routes alors qu'on a pas de voiture mais tout le monde à été enfant, les aides sont versées pour l'entretien des enfants et pour améliorer leurs conditions de vie. Les célibataires ont donc aussi vu leurs conditions de vie enfant s'améliorer grâce aux allocations, qu'ils fassent de même pour d'autres me paraît logique...
Je plussoie les arguments de ma VDD, et par ailleurs, le taux de pauvreté chez les familles monoparentales est d'environ 40%, celui des personnes célibataires d'environ 15% ... Je pense que les célibataires paient plus d'impôts parce qu'ils en ont les moyens.
Peut-être y aurait-il moins de mères célibataires pauvres si les employeurs pouvaient s'adapter à leurs contraintes de vie privée ?
 
9 Mars 2019
160
1 089
1 204
43
Y'a quand même une différence de conception entre accepter de "contribuer au pot commun" pour des services que tout un chacun peut potentiellement utiliser ou des aides en cas "d'accident de la vie" qu'on ne peut prévoir/qu'on ne choisit pas et "contribuer au pot commun" pour inciter les français à pondre de futurs consommateurs/travailleurs/etc.

Financer par l'impôt les hôpitaux ou le chômage c'est pas pareil que financer Machine et Machin qui ont envie de pouponner.
Un gosse n'est pas "un accident de la vie", ça se prévoit, c'est un choix. Si c'est si contraignant d'avoir un enfant, n'en faite pas, on n'en a pas besoin en fait (la Terre n'a pas besoin de l'humain). Si vous voulez un gosse parce que... vous voulez un gosse, assumez votre choix.
Alors déjà, très pragmatiquement, ce sont ces futurs enfants qui cotiseront pour ta retraite (si le système par répartition existe encore). Mais surtout, ces enfants seront également tes futurs médecins, aides-soignants, agriculteurs, conseillers, avocates, éboueurs... Bref, dans trente ans, tu auras besoin d'eux pour continuer à vivre... Ça ne veut pas dire qu'il FAUT faire des gosses, pas du tout, c'est un choix qui relève de chacun, mais ton raisonnement ne tient pas même pour ce qui te concerne toi puisque tu auras besoin de plus jeunes que toi à un moment donné...
 

Ariel du Pays Imaginaire

I'm like you, Tom. I'm different.
27 Avril 2021
533
4 875
354
Alsace
@Ariel du Pays Imaginaire Mais c'est déjà le cas en fait, on vit dans une société ultra-nataliste qui regorge d'aides en tous genres pour les parents :ko: Tu voudrais quoi de plus ? Aider, oui, mais on ne peut pas non plus prendre entièrement en charge ce qui relève à la fin d'un choix individuel
On ne vit pas dans la même société alors :yawn: Ce que je voudrais de plus? La liste est longue!! Déjà des congés parentaux mieux rémunérés et équitables, + de places en crèches et chez assistants-es maternels-les et + de recrutement de personnel mieux considéré, mieux payé et bien formé, pas que en crèche d'ailleurs c'est valable dans tous les domaines de l'enfance (et globalement du soin à autrui), des aménagements de carrière facilités pour que TOUS les parents puissent passer en temps partiel si iels veulent (et pas seulement les mamans merci), + de prévention et d'accompagnement pour les enfants souffrants de handicaps ou ayant des besoins spécifiques, la PMA pour toustes, une meilleure prévention de tous les soucis liés à la grossesse et au post-partum, un accompagnement bienveillant à la parentalité et à l'allaitement (VRAIMENT bienveillant pas juste un mot creux pour faire joli), des campagnes à la fois pour le don et la conservation d'ovocytes et de spermes, libérer la parole encore et toujours sur la parentalité jusqu'à ce que ça rentre dans la tête de gens que la parentalité peut à la fois être merveilleuse et très complexe et que la pire chose à dire à un parent en souffrance c'est "un enfant c'est un choix individuel donc démerde toi". Franchement les bras m'en tombent de lire ce genre de propos toxiques même ici. Heureusement je vois que ça fait réagir mes VDD ! Alors que sur madz en plus on en a des articles comme quoi la moitié des grossesses dans le monde ne sont pas voulues donc vive le choix individuel :troll:
Et même quand c'est un choix ça ne veut pas dire qu'on peut prévoir la suite et que ça va être simple.
 
7 Janvier 2019
1 158
11 050
2 054
33
J’ai un enfant et je ne perçois pas d’aide au sens d’allocation de la CAF par exemple (et je vois pas pourquoi j’en percevrais).
Le principe de solidarité, dans une société, il m’est fondamental. Si je cotise et paie des impôts, c’est avant tout pour aider au mieux les plus vulnérables.
Des personnes qui touchent le chômage le temps de se reconvertir vont bénéficier de mes cotisations. Des personnes qui veulent une départementale et le raccordement a l’électricité qui dessert la maison isolée qu’ils ont choisi d’acheter vont bénéficier de mes impôts. Les étudiants qui décident de faire des études avec peu de débouchés et longues plutôt que des études qui me seront utiles ou rapporteront ensuite financièrement vont bénéficier de mes impôts.
Et… c’est ok :dunno: Moi ça me va de contribuer à ce modèle. Je l’ai fait pendant 15 ans avant d’avoir un enfant d’ailleurs (on ne naît pas parents qui ne paie plus d’impôts et reçoivent une TONNE d’aides financières par mois qui incitent à ne plus s’arrêter de faire des enfants tant c’est la bonne affaire).

J’aimerais effectivement que mes impôts soient mieux utilisés : plutôt que de payer des dîners avec le roi d’Angleterre, qu’on ait une vraie politique de prise en charge de nos vieux dans des conditions décentes. Plutôt que de financer des cabinets d’études à la mords-moi-le-noeud, on pourrait investir dans l’éducation et les services publics en REP ou dans les quartiers délaissés ou encore qu’on mette fin aux déserts médicaux. (Bon j’aimerais que les types qui font 5 km de bagnole pour aller chercher leur pain ne bénéficient pas de mes impôts pour payer leur essence mais eh on décide pas de tout).

Et puis cette histoire d’impôts c’est une question de point de vue : si ça se trouve, j’utilise les impôts de personne avec mon petit caprice de faire un bébé, juste tous les impôts que j’ai payés depuis 15 ans, que j’ai prêtés aux autres et qu’on me rend maintenant.

(J’espère que les parents de multiples, d’enfants malades ou non valides, les parents devenus handi ou les femmes ayant subi de fortes dommages physiques après l’accouchement sont prêts à faire un mea culpa sur leur totale irresponsabilité dans leur projet de parentalité).
 
10 Février 2023
866
6 924
454
Ayant grandi avec les allocations familiales (ma mère était solo et au chômage), j'étais bien contente d'avoir eu accès à des aides, d'avoir pu aller à l'école, me faire soigner !

aujourd'hui sans enfants, je travaille depuis 12 ans, je peux dire que je "rembourse" ce qu'on ma donné?!!

et même si je n'ai pas d'enfants un jour (pas par choix), les enfants des autres cotiseront pour ma retraite si j'y ai droit plus tard, ils seront des futurs médecins, aides soignants, etc... donc finalement c'est donnant donnant si je puis dire!!!

de plus, on paie les impôts selon notre revenu, donc on peut être célibataire et ne pas payer d'impôts si on à un revenu modeste!!!

La France n'a pas peut être pas la meilleure répartition des richesses, mais je pense qu'il y a pire!!!

Perso ce système "d'entraide" me convient parfaitement ! j'ai été aidée étant enfant, aujourd'hui à mon tour de cotiser, et puis à l'heure actuelle mon conjoint et moi on est bien financièrement, si on a un enfant on pourrait l'élever correctement, mais on est pas à l'abri d'un accident de la vie, voire du décès d'un des parents, et je serai bien contente que mon enfant ne soit pas laissé sur le carreau, de plus il n'aura pas demandé à venir au monde!!
 
9 Mars 2019
160
1 089
1 204
43
Cette approche libertarienne qui promeut de ne payer que pour ce qu'on utilise est vraiment basée sur une idée erronée de la vie humaine : comme si nous étions des individus totalement indépendants les uns des autres, alors que non, pas du tout, aucun homme n'est une île, comme disait le poète anglais, nous sommes tous interconnectés et avons besoin des autres pour vivre (et des autres espèces vivantes aussi, mais c'est un autre sujet).
 
2 Septembre 2015
383
2 129
3 004
36
Je viens mettre mon grain de sel...
Je suis totalement d'accord avec une société solidaire, avec impôts et redistribution en fonction des besoins, à aucun moment je ne remets ça en cause (et je trouve d'ailleurs que ces dernières années je paye de moins en moins d'impôts et ça m'inquiète...)

Peut être que je me trompe, mais je pense que ce que voulait pointer @Nefertii , c'était qu'en France, les célibataires sont déjà souvent très défavorisés par rapport aux couples et que rajouter une charge supplémentaire d'impôts pour une politique encore plus nataliste ne serait peut être pas juste... (sachant qu'il y a surement d'autres possibilités...coucou l'évasion fiscale :hello: )
Après, je rejoins l'idée que d'avoir des structures pour la garde des enfants, que le monde du travail s'adapte (et non l'inverse) et autres mesures pour permettre à toutes et tous de vivre sereinement la parentalité serait une véritable avancée !
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes