Commentaires sur Que sait-on vraiment de l’affaire des enfants placés qui émeut les réseaux sociaux ?

9 Mars 2014
4 004
33 373
4 674
lutinreveurblog.wordpress.com
N'empêche que c'est le procureur si j'ai bien compris qui a ordonné le placement.
Parce qu'habituellement, le procureur fait un signalement au juge des enfants et normalement, c'est le juge des enfants qui convoqué et décide des mesures à mettre en place.
C'est quand même rare que le procureur ordonne directement un placement sans passer par le juge des enfants.

Je pense qu'il vaut mieux avoir d'autres éléments avant de se faire un avis.sicnest une erreur ou un préjugé, ça serait horrible par contre.
 
21 Mai 2015
208
3 756
2 994
@Destiel Mok´

Je ne m'exprime pas vraiment sur le placement (effectivement on ne sait pas ce qui se passait dans cette famille) mais sur la manière dont est considéré l'accouchement à domicile dans les médias et même dans les commentaires de cet articles comme si les femmes qui faisaient ce CHOIX étaient des irresponsables et que de fait leurs gamins étaient en danger parce qu'elles ne les aiment pas assez pour aller se faire charcuter à l’hôpital (d'ailleurs beaucoup de post partum sont aggravés parce que des femmes ont subi des accouchements traumatisants). Et vu le bordel pour trouver une sage-femme à son compte qui a réussi à se payer l'assurance exorbitante qu'on leur demande pour accompagner ce genre d'accouchement certaines se résolvent à gérer ça toutes seules dans leur coin (il faut être à une certaine distance des hopitaux, que la sage-femme qu'on a réussi à dégotter soit dispo à ce moment là...). Encore une fois on différencie les riches qui peuvent se permettre se s(offrir le luxe d'être bien traitée et les autres où c'est soit hôpital soit système D.

C'est encore un choix et la société n'a pas à avoir de regard sur cette question pour moi. Les examens médicaux liés à la grossesse sont quand même assez invasifs mine de rien et manquent souvent de délicatesse (quand on fait rentrer l'interne pour te refaire un toucher vaginal inutile du coup et qu'on laisse trois personnes mettre la main dans ton vagin sans ton accord réel (il y a une grosse pression, c'est dur de dire non et refuser un examen médial fait de nous des mauvaises mères apparemment) pour moi c'est de l'abus et hors de question qu'on me refasse ça au moment où je serai le plus vulnérable, j'ai très mal vécu mon suivi de grossesse durant lequel je ne me suis pas sentie respectée ou écoutée par le corps médical, j'aime moyen qu'on refasse deux fois un geste invasif pour laisser l'interne s'entrainer "faut bien qu'il apprenne" (mais c'est un ressenti qui m'est propre) . Même le truc pour le diabète gestationnel avec des récits de malaises de vomissements, il n'y a que les femmes qu'on peut rendre volontairement malades pour voir ce que ça fait (perso j'ai refusé de le faire et mon médecin m'a limite menacée pour que j'accepte).

Donc que des assos féministes s'emparent de cette question c'est bien. J'en ai marre d'entendre des récits d'accouchement cauchemardesques relativisés parce qu'après tout "bébé va bien c'est l'essentiel".

Non l'essentiel c'est aussi de respecter les mères comme des êtres humains sensibles et dotés de droits qui ne doivent pas être suspensibles sous prétexte qu'elles sont enceintes . En gros on a un grand principe "le corps des femmes, leur choix" et puis dès qu'elles tombent enceintes ce principe disparait. Je ne suis pas d'accord. Juste de base l'accouchement est dans les fondement du patriarcat "tu accoucheras dans la douleur", et aujourd'hui encore les grands médecins qui te disent que ça va ça fait pas si mal un épisio et des cicatrices de césariennes ce sont des mecs qui ont rarement ce genre d'expérience... Et maintenant la société te dit où accoucher, comment et quels examens médicaux invasifs je le rappelle c'est pas pareil de se faire examiner le doigts et d'aller percer la poche des eaux à la main ou des compressions utérines sans te prévenir de ce qu'il se passe. Ça arrive. Tous les jours. C'est arrivé à notre ex-ministre de l’égalité homme/femme d'ailleurs (sans qu'elle ne trouve nécessaire de poser la quetion sur la table néanmoins).
Donc non les femmes qui ont peur de ça et de maltraitances gynécos ne sont pas des dangereuses hippies new age qui refusent la médecine et refuseront de vacciner leur gosse. J'hallucine de lire ça.


Et oui les familles atypiques ne sont pas à l'abri d'un contrôle ou d'une dénonciation des voisins qui trouvent ta façon d'éduquer chelou (juste il y a 10 ans, un parent qui aurait soutenu un enfant transgenre dans sa transition aurait pu être qualifié de maltraitant et c'est encore le cas dans l'opinion de certaines personnes). Il y a des focntionnaires ouverts d'esprits qui se diront qu'être atypiques n'est pas une tare et d'autres plus zélés qui partiront du principe que c'est de la maltraitance de faire de ses enfants des marginaux volontairement.
 
Dernière édition :
13 Janvier 2011
4 350
39 760
5 664
Quand à l'ANA, ça reste une pratique extrême qui peut donc témoigner d'une simple défiance mais qui peut aussi témoigner d'un refus de tout ce qui serait médical, et donc des traitements nécessaires pour les enfants, ou encore de croyances dangereuses, par exemple.
Perso j'ai tout de suite penser à cette possibilité en lisant les tweets indignés :ninja: Bien sûr ce n'est pas à généraliser mais le "tout naturel", parfois dans le sillage des mouvements new age, est dans certains cas une des portes d'entrées vers des mouvances sectaires dangereuses pour la santé (en terme d'alimentation, de refus de soin, de "thérapies naturelles" dangereuses, etc).

Ca ne veut évidemment pas du tout dire que c'est quelque chose de ce type, mais vu que le type de mesure mise en place est plutôt rare (placement sans droit de visite), ça incite à la prudence face à ce qu'on lit sur les réseaux sociaux...
 
Dernière édition :
25 Janvier 2014
64
840
2 934
Je ne connais rien à l'affaire donc je n'ai pas d'avis. Mais je suis tjr méfiante de la parole des parents quand elle est aussi "démonstrative". En tant que prof je me suis souvent pris la tête avec des parents qui hurlaient leur haine de l'école, à quel point on détruisait leur enfant, avant de découvrir que tt ça n'était qu' apparence et que l'enfant était en fait bien mal traité chez lui. J'ai souvenir d'un gamin surtout. La mère passait son temps à nous envoyer des mails pour nous insulter, nous accuser de la dérive de son fils. Même fils qui venait tous les soirs taper à la porte d'un collègue pour être nourri, à 12 ans.... bref restons réservés et mesurés.
 
7 Septembre 2011
5 838
73 849
6 644
Paris
@megann31 pour info j’ai accouché à la maison volontairement de mon deuxième. Donc tu vois globalement je suis d’accord avec toi. Je ne me considère absolument pas comme hippie ou new age. Je vis simplement dans un pays où la pratique est démocratisée même si pas majoritaire et où l’accès à la péri est au contraire marginal. Et comme ma grossesse se passait bien et que mon premier accouchement c’était déroulé sans encombres mais avait été très douloureux et froid à l’hôpital, ca me semblait plus confortable à la maison. Si c’était à refaire je referais tout pareil et je trouverais ça trop cool que l’AAD soit démocratisé en France, car selon moi c’est une bien chouette façon de mettre un bébé au monde et je me suis sentie en sécurité tout du long.
Mais l’AAD n’est pas l’ANA. Même si je suis personnellement favorable au fait que les gens puissent choisir l’ANA quitte à en assumer les conséquences, chacun fait ce qu’il veut.

Je dis juste que dans notre société où cette pratique est ultra marginale, elle peut en dire long sur celui qui saute le pas. Choisir de s’extraire entièrement de tout un système et d’en extraire entièrement un enfant ça peut révéler plus que l’envie qu’on nous foute la paix. Ça n’est pas nécessairement le cas mais on ne peut pas faire comme si ce choix était toujours uniquement contextuel et séparé d’un état d’esprit plus général.
 
Dernière édition :
M

Membre supprimé 332225

Guest
@Destiel Mok´

Je ne m'exprime pas vraiment sur le placement (effectivement on ne sait pas ce qui se passait dans cette famille) mais sur la manière dont est considéré l'accouchement à domicile dans les médias et même dans les commentaires de cet articles comme si les femmes qui faisaient ce CHOIX étaient des irresponsables et que de fait leurs gamins étaient en danger parce qu'elles ne les aiment pas assez pour aller se faire charcuter à l’hôpital (d'ailleurs beaucoup de post partum sont aggravés parce que des femmes ont subi des accouchements traumatisants). Et vu le bordel pour trouver une sage-femme à son compte qui a réussi à se payer l'assurance exorbitante qu'on leur demande pour accompagner ce genre d'accouchement certaines se résolvent à gérer ça toutes seules dans leur coin (il faut être à une certaine distance des hopitaux, que la sage-femme qu'on a réussi à dégotter soit dispo à ce moment là...). Encore une fois on différencie les riches qui peuvent se permettre se s(offrir le luxe d'être bien traitée et les autres où c'est soit hôpital soit système D.

C'est encore un choix et la société n'a pas à avoir de regard sur cette question pour moi. Les examens médicaux liés à la grossesse sont quand même assez invasifs mine de rien et manquent souvent de délicatesse (quand on fait rentrer l'interne pour te refaire un toucher vaginal inutile du coup et qu'on laisse trois personnes mettre la main dans ton vagin sans ton accord réel (il y a une grosse pression c'est dur de dire non et refuser un examen médial fait de ous des mauvaises mères apparemment) pour moi c'est de l'abus et hors de question qu'on me fasse ça. Même le truc pour le diabète gestationnel avec des récits de malaises de vomissements, il n'y a que les femmes qu'on peut rendre volontairement malades pour voir ce que ça fait (perso j'ai refusé de le faire et mon médecin m'a limite menacée pour que j'accepte).
Donc que des assos féministes s'emparent de cette question c'est bien. J'en ai marre d'entendre des récits d'accouchement cauchemardesques relativisés parce qu'après tout "bébé va bien c'est l'essentiel".

Non l'essentiel c'est aussi de respecter les mères comme des êtres humains sensibles et dotés de droits qui ne doivent pas être suspensibles sous prétexte qu'elles sont enceintes . En gros on a un grand principe "le corps des femmes, leur choix" et puis dès qu'elles tombent enceintes ce principe disparait. Je ne suis pas d'accord. Juste de base l'accouchement est dans les fondement du patriarcat "tu accoucheras dans la douleur", et aujourd'hui encore les grands médecins qui te disent que ça va ça fait pas si mal un épisio et des cicatrices de césariennes ce sont des mecs qui ont rarement ce genre d'expérience... Et maintenant la société te dit où accoucher, comment et quels examens médicaux invasifs je le rappelle c'est pas pareil de se faire examiner le doigts et d'aller percer la poche des eaux à la main ou des compressions utérines sans te prévenir de ce qu'il se passe. Ça arrive. Tous les jours. C'est arrivé à notre ex-ministre de l’égalité homme/femme d'ailleurs (sans qu'elle ne trouve nécessaire de poser la quetion sur la table néanmoins).
Donc non les femmes qui ont peur de ça et de maltraitances gynécos ne sont pas des dangereuses hippies new age qui refusent la médecine et refuseront de vacciner leur gosse. J'hallucine de lire ça.


Et oui les familles atypiques ne sont pas à l'abri d'un contrôle ou d'une dénonciation des voisins qui trouvent ta façon d'éduquer chelou (juste il y a 10 ans, un parent qui aurait soutenu un enfant transgenre dans sa transition aurait pu être qualifié de maltraitant et c'est encore le cas dans l'opinion de certaines personnes). Il y a des focntionnaires ouverts d'esprits qui se diront qu'être atypiques n'est pas une tare et d'autres plus zélés qui partiront du principe que c'est de la maltraitance de faire de ses enfants des marginaux volontairement.
Je plussoie ce que tu dis sur la façon dont les mères sont traitées durant la grossesse et l'accouchement, notamment sur le test du diabète gestationnel.
Tu parles bien du truc infâme qu'on nous oblige à boire jusqu'au malaise, assorti de 3 prises de sang ?
J'y ai eu droit avec mon premier obstétricien, mais pas pour ma deuxième grossesse avec sage-femmes (j'aurais de toute façon refusé).
Je n'avais pourtant aucun facteur de risque, mais le type a cru bon de me faire boire ce truc dégueu au lieu de simplement attendre les prises de sang mensuelles.

Au-delà de la question de savoir s'il y a eu maltraitance sur enfants ou non, les femmes sont particulièrement malmenées lors de ces périodes sensibles qui incombent à la maternité. Et celles qui affirment leurs choix sont mal vues.
 
20 Avril 2015
4 565
43 996
3 874
D'après ce qui est écrit dans l'article, les circonstances de la naissance sont stipulés en premier dans l'ordonnance de placement.
"
Pourtant, c’est bien l’accouchement qui est cité en premier dans l’Ordonnance de placement provisoire citée par Checknews, auxquelles s’ajoutent d’autres observations concernant la santé du bébé, mais aussi de sa sœur de 2 ans :


« Lou X (1) est née le 03/06/2022 à domicile dans des conditions précaires ; qu’elle n’a pas fait l’objet d’un suivi de PMI ; qu’elle a pris seulement 10 grammes depuis sa naissance ; que les rencontres à domicile avec la PMI sont mises en échec par les parents ; que l’état de santé de Nausicaa X est inquiétant, qu’elle se trouve en état de dénutrition apparent ; que la mère, Noémie X refuse de se faire examiner et qu’un projet de départ dans l’est de la France pour une durée de quinze jours a été émis et qu’aucun suivi PMI ne peut être mis en place. »
Le suivi PMI n'est pas obligatoire, pas plus qu'il n'est obligatoire pour une femme qui vient d'accoucher de se laisser examiner.
Elle aurait pris 10 gr depuis sa naissance selon quelle mesure puisqu'elle n'a pas eu de suivi?

J'ai quand même l'impression que ce qui est reproché à cette famille, c'est avant tout se sortir des sentiers battus. On ne peut pas ignorer qu'il est encore difficile pour une femme d'accoucher à domicile et que la menace de se voir retirer la garde de leurs enfants n'est pas rare. https://ricochets.cc/L-Etat-francai...-a-domicile-jusqu-a-enlever-les-nouveaux.html
 
21 Mai 2015
208
3 756
2 994
@Sophie L Oui le truc à l'orange.
J'avais accompagné ma belle-soeur à l'époque, elle avait fait un malaise alors qu'elle n'était pas diabétique. J'avais pris une gorgée c'était immonde.
Les médecins lui avaient mis la pression pour qu'elle boive le truc en entier.
Aucun facteur de risque non plus ici, ni moi ni dans ma famille ni même chez mon mec et à l'époque je n'étais pas encore grosse. "Au cas où, on sait jamais vous devez le faire".
Bah non si t'as pas une raison légitime de m'infliger ça je dis non et je dois rien du tout en fait . De toutes manières si j’avais fait du diabète au cours de ma grossesse on s'en serait rendu compte, prise de sang tous les deux mois pour ma part.
 
25 Juin 2015
406
2 738
3 074
36
Au vu de l'état de santé de notre système de protection de l'enfance je doute fort qu'on est placé ces enfants à cause de l'accouchement à domicile... Quand je vois le nombre de signalement pour fait de violence grave qui ne sont pas traités faute de temps et de moyen humain ça serait quand même bien étrange...

Et j'ai accouché à l'hôpital, ça a sauvé la vie de mon enfant alors que je n'avais pas de grossesse à risque. Faite ce que vous voulez, mais ne venez pas culpabiliser celles qui font le choix du médical... Toute ma grossesse on m'a reproché de ne pas vouloir de physio, y compris par le corps médical... Ça serait bien que le respect se fasse dans les deux sens.
(et non la mort ne fait pas parti de la naissance... Ce n'est pas un risque qu'on prend comme ça...)
 
30 Septembre 2021
1 576
10 002
644
34
@Maud Kennedy l'accouchement non assisté est cité en premier parmi d'autres faits. De mon point de vue, ça ne veut pas dire que c'est l'argument principal.
Et même si le suivi PMI n'est pas obligatoire, certaines visites et certificats le sont. Là, par exemple, en naissant à domicile et sans assistance, ça veut dire qu'il n'y a pas de carnet de santé pour l'enfant, qui sert à faciliter le suivi.

Perso, même si je trouve absolument terrible de placer un enfant de 7 jours (je n'ose pas imaginer le traumatisme des enfants et la détresse émotionnelle des parents), je me méfie comme d'autres Madz de la version des parents. D'un certain côté, je trouve aussi rassurant que l'ASE ait choisi de préserver le secret médical concernant les enfants.

Sinon, concernant le débat sur l'accouchement à domicile et le tout naturel, je suis très partagée. Il ne faut pas oublier le nombre de femmes mortes en couches, et le bébé avec, à l'époque où l'accouchement se faisait principalement sans assistance. Et même comme ça, il était souvent fait avec assistance, les sages-femmes existent depuis longtemps.

Je trouve qu'il y a un juste milieu à trouver. Il me semble qu'il y a de plus en plus de SF ouvertes à des accouchements physios, qui vont aussi écouter et respecter les mères dans leur envie de ne pas subir trop d'examens. A défaut d'accouchement à domicile (car pas assez de SF assurées pour), les maisons de naissance me semblent aussi être un bon compromis.

Après, mes expériences d'accouchement, dans des maters de niveau 3, sont bonnes et je ne connais personne autour de moi qui ai mal vécu son accouchement à cause de la médicalisation. En revanche, j'en connais deux qui souhaitaient un accouchement physio, mais pour qui ça a été plus médicalisé que prévu car problème avec le bébé, sans qu'elles ne vivent mal cette médicalisation. Donc je ne suis pas forcément la mieux placée pour parler de ça.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes