Commentaires sur Qui est Irène Grosjean, la naturopathe controversée qui agite médecins et Doctolib

Eryl

Ermite misanthrope
3 Juin 2021
79
835
144
35
@haleyo Je me sens un peu visée là. Et si c’était le cas, j’aurai préféré être mentionnée pour le coup.

Donc désolée que l’un des arguments (enfin perso, je voyais plutôt ça comme une explication) que j’ai avancé t’énerve, même si je suis d’accord avec ce que tu dis quand tu expliques que ce sentiment vient du manque de médecins et de professionnels de santé, et là dessus, je te rejoins totalement.

@Glov' Mmmh peut être :hesite:
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
Dernière édition :
21 Avril 2012
309
3 642
4 804
@Eryl
J'ai dû être maladroite : je n'ai mentionné personne exprès pour signifier que ce n'était pas les personnes qui disaient ça qui m'énervaient mais bien l'argument/la logique/ l'explication parce qu'elle découle d'une situation qui me met en colère. Désolée du coup si ma réflexion te semblait spécifiquement adressée, ce n'était vraiment pas mon objectif.
 
30 Janvier 2009
4 751
15 866
5 944
33
Lille
@haleyo Je te plussoie, râler sans recul critique sur la situation (de manière générale, je ne parle pas du tout des commentaires de ce topic) sur le fait que les médecins ne prennent plus le temps et donc aller voir ailleurs pour pouvoir parler, c'est se planter de problème.
Le problème est: il n'y a pas assez de professionnels de santé, toutes catégories confondues. Les médecins dans leur grande majorité ne font pas des consultations de 10min par appât du gain ou par dédain/manque d'intérêt.
Ils le font d'une manière très mathématique: si je prends 10min par patient, je peux soigner 48 personnes par jour. Si je prends 1/2 heure par patient je n'en soigne que 16.
Vu que j'ai 40 personnes différentes par jour qui appellent mon secrétariat tous les jours pour avoir un médecin traitant, si je n'en prends que 16, c'est 30 que je laisse sur le carreau.

C'est une vraie question d'éthique que vivent les professionnels de santé: vaut-il mieux soigner bien 16 personnes et laisser 30 sur le carreau en errance ou en soigner (mal car peu de temps) 48...
Perso je n'ai pas la réponse. Du point de vue de la santé au travail il vaut mieux en soigner 16 impeccablement et avoir la satisfaction du travail bien fait. Mais c'est le secrétariat qui en pâtit en devant dire non aux gens à longueur de journée...

Par contre dans les solutions, il y a les infirmiers spécialisés. Il est tout à fait possible d'envisager la création de centre de soin où on voit l'infirmier avant la consultation pour faire l'anamnèse, puis la consultation avec le médecin pour confirmer le diagnostic et de nouveau retour devant l'infirmier qui cette fois-ci expliquera le bien fondé du traitement, la posologie, les effets indésirables courants, etc
Bon par contre il faut que les patients s'y fassent, de ce que j'ai entendu comme retour c'est que les patients accordent moins de crédit si c'est l'infirmier qui le dit que si c'est le médecin... Et puis il va falloir les former et leur laisser le champs libre. Du dernier téléphone sonne sur la question, le problème vient aussi des vieux médecins qui ne veulent pas lâcher le moindre centimètre à d'autres professions, alors qu'ils sont débordés et comme c'est plutôt des vieux au niveau ministériel ou des conseils de l'ordre, rien ne bouge vraiment.

@Eryl Tu as raison sur que tout le monde ne connaît pas "le bon sens" et qu'avoir des personnes pour l'expliquer c'est pas mal. Mais ce que j'aimerais c'est que ce soit fait au sein du cabinet médical. Qu'avant chaque rendez-vous chez le dentiste on voit l'assistante pour qu'elle regarde la qualité du brossage et qu'elle le recadre, qu'elle réexplique la formation des caries et des problèmes de gencives, qu'avant chaque rendez-vous chez son médecin on passe devant l'infirmière pour reparler des problèmes d'addiction, de nutrition, de qualité du sommeil, de stress au travail. Avec pourquoi pas des séances d'éducation à l'autohypnose, à la sophrologie et soyons fous! un psychologue au sein de l'unité pour recevoir les patients chez qui le problème n'est pas que constitutionnel mais aussi psychologique.
Mais le tout avec des professionnels de santé qui sont soumis à des institutions, à un cadre législatif spécifique et à une responsabilité et qui exercent en groupe pour éviter les effets gourous et les explications à la mord moi le noeud.
 
Dernière édition :
9 Mars 2018
71
800
744
Ton programme @Gringo fait rêver ! C'est où pour signer ?

C'est le moment où je me souviens de la chance que l'on a dans mon domaine, puisqu'on arrive encore à fonctionner sur des séances qui nous laissent le temps de discuter. Combiné au fait que l'on voit la plupart du temps les patients plusieurs fois par semaine, ça laisse l'opportunité de parler de choses liées à la pathologie, mais également d'autres choses. (Et ça peut paraître bête, mais papoter de tout et de rien avec son patient permet de détendre la relation avec le soignant. Ce qui peut aider quelqu'un à s'ouvrir davantage, surtout lorsque la personne craint le jugement des blouses blanches.)
Et cerise sur le gâteau, on n'emploie rien qui ne soit connoté "médical" dans l'inconscient collectif. Ce qui rassure les réticents à l'usage des médicaments. Bref, on a de la chance, pour le moment ça tient à peu près debout, croisons les doigts pour que ça dure !

Autrement l'essentiel a été dit, je suis complètement d'accord pour dire que le coeur du problème, c'est l'état du secteur médical. Les patients qui se tournent vers ces médecines alternatives ne sont que les victimes collatérales d'un système à l'agonie. C'est bien triste. Mais surtout révoltant.
 
23 Décembre 2012
5 149
57 138
6 794
20anspasses.wordpress.com
Tout ça m’inquiète un peu. J’ai testé des trucs un peu alternatifs parce que je suis convaincue qu’il y a des trucs qu’on n’explique pas encore et j’avais pas mal échangé avec des Chinois de Hong Kong qui avaient le choix entre médecine chinoise et médecine occidentale et privilégiaient la médecine chinoise. Or de ce que j’ai compris, la médecine chinoise n’est pas trop “prouvée” scientifiquement. Donc je me suis dit que peut-être que dans certains cas, la méthode scientifique loupe des trucs car elle n’a pas été créée avec telle ou telle méthode en tête.
Bref, je me disais qu’il y avait sûrement des trucs qui marchaient sans qu’on puisse le prouver et que de toute façon, vu que je vais régulièrement chez le médecin et que je n’ai pas de problèmes particuliers, pourquoi pas tenter des trucs alternatifs pour voir de temps en temps. J’y crois toujours un peu car j’ai eu des expériences assez intéressantes mais jamais je ne remplacerais de vrais soins par une pratique alternative et jamais je n’accepterais un truc qui me parait dangereux. Cependant, le Covid et les anti-vax m’ont fait beaucoup me questionner sur le fait que peut-être que ma démarche sans risque réel pour moi alimentait peut-être un système dangereux et je ne sais plus trop quoi penser de tout ça.
Le truc qui m’inquiète beaucoup c’est que ma cousine quitte son job et pour sa reconversion soutenue par Pôle Emploi se lance dans une formation relativement longue (presque 2 ans) pour devenir naturopathe. Avant le Covid j’aurais pensé “pourquoi pas si c’est son truc” mais maintenant je m’inquiète un peu de la voie qu’elle prend. Ça ne sort pas de nulle part, ça fait plusieurs années qu’elle a adopté un mode de vie hyper écologique, éloigné le plus possible des pratiques capitalistes et que progressivement ça l’a amenée vers des pratiques de vie alternatives (vie communautaire, produits ménagers faits maison, etc.) mais aussi des echanges autour de croyances un peu magiques. Du coup, je ne savais pas trop quoi lui dire quand elle m’a annoncé son projet. Clairement, ça lui correspond mais comment s’en réjouir?
J’ai aussi une amie qui est coach de vie et aide des gens qui vont mal à trouver des solutions à leurs problèmes qui sont quand même assez psychologiques. C’est une personne géniale vraiment douée pour aider les autres mais j’ai l’impression qu’elle se forme surtout avec des bouquins et des conférences de développement personnel. Ses études n’ont rien à voir avec de la psycho et parfois quand je l’écoute expliquer des grands concepts théoriques sur la personnalité et le mode de fonctionnement des gens alors qu’elle n’a probablement pas vraiment lu de littérature scientifique, je suis un peu mal à l’aise. Ses clients ont l’air ravis mais à quel point son job est-il éthique?
Bref, je ne sais plus trop quoi penser de tout ça…
 
16 Janvier 2022
266
3 832
204
28
@MorganeGirly
Marrant je parlais hier à une de mes collègues psychologues qui disait que ses cinq ans d'études ne lui suffisaient pas pour accompagner des personnes en thérapie. Qu'elle ne se sentirait pas éthique d'accueillir par exemple une personne dépressive si elle ne s'était pas reformée spécifiquement. Alors qu'elle a un master quand même. Voilà par exemple une piste pour réfléchir à "l'éthique". Comment est-ce que je peux accompagner au mieux une personne en souffrance ? Comment lui donner le meilleur traitement/soin/accompagnement... ? Pour moi la théorie est un pilier fondamental, et jamais je ne pourrais m'endormir sur mes deux oreilles en encaissant de l'argent sans me donner à fond sur l'aspect théorique. Et de manière solide : les meilleures études, les meilleures recherches... En conscience des limites de tout ça hein.
Après ton amie coach voilà, les gens qui vont la voir savent qu'elle est coach. C'est ce qu'il faut espérer, que les gens prennent ces rendez-vous en conscience des choses. C'est souvent bancal, parce que par exemple je vois des praticiens en médecine alternative dire qu'il ne se substituent pas à la médecine, mais en même temps donner des avis diagnostiques. L'un ne va pas avec l'autre en fait. Si tu vas jusqu'au bout du "je ne suis pas médecin/psychologue...", tu ne te prononces pas sur le terrain médical ou psychologique.

Enfin je vais aborder une longue réflexion mais qui a été importante pour moi.
Je travaille beaucoup en lien avec des psychiatres, j'ai moi-même consulté personnellement, et puis j'adore le domaine de la psychiatrie, ça me passionne. Donc j'ai côtoyé pleiiiiin de psychiatres. Il y en a que j'ai vraiment détestés, qui m'ont mal accueillie en tant que patiente, par exemple. Mais il y en a que j'admire énormément, notamment de par leur bagage théorique.
Un de mes collègues éloignés, par exemple, s'est spécialisé dans plusieurs domaines comme le TDAH, la bipolarité, ou l'anorexie. Quand il décrit un patient, il est capable d'aller si finement dans la synthèse de ses idées que c'est très percutant, vraiment aidant. Il peut recommander plein de bilans complémentaires, orienter vers des pistes intéressantes. Et si la personne était autiste ? Et si elle avait un déficit attentionnel ? Et comme il ne travaille pas tout seul, il a tout une équipe de psychologues, paramedicaux... Bref, un groupe qui fait vraiment un bon travail très fin.
L'autre exemple que je voulais donner, c'est celui de ma psychiatre, qui a été avec ma psychologue l'une des professionnelles les plus aidantes que j'ai pu rencontrer. J'ai pris rendez-vous avec elle à un moment d'énorme détresse. À notre première rencontre, elle m'a dressé une analyse complète de ce qu'elle pensait que j'avais, de manière très précise et très vulgarisée. Du style "vous n'êtes pas dépressive car vous n'avez pas tous les signes, rassurez-vous, mais je vous retrouve plutôt dans l'anxiété", "l'anxiété c'est tel, tel, tel symptômes, et je peux vous proposer tel traitement si vous le voulez", "vous avez beaucoup d'éléments de votre enfance et adolescence qui peuvent expliquer la construction de vos fragilités, comme ça, ça, et ça...". Et toutes ces explications avec une énorme prise en compte de mes craintes, mes désirs, un souci de bien m'orienter ensuite vers les bons professionnels...
En même temps que ma quête personnelle de soin, une autre amie est allée voir une praticienne obscure (dont j'ai déjà parlé ailleurs). Mon amie a aussi des signes en faveur de troubles psychologiques importants. Elle va voir des tas de gens qui lui proposent des tas de trucs qui selon moi aggravent ses troubles. Les naturopathes qui par exemple conseillent pléthore de dogmes hallucinants sur la nourriture à des gens qui ont clairement des troubles alimentaires... Ça me hérisse très fortement. Et c'est le cas de ma pote. Bref, elle me parle de son rendez-vous avec sa nouvelle praticienne, pleine de joie d'avoir trouvé des solutions. Et elle m'explique qu'avec elle elle a réfléchi aux émotions prédominantes chez elle, et qu'elle s'est rendu compte qu'elle avait très souvent peur.
Voilà.
Et je me suis dit beh ouais, en fait qu'est-ce que sa praticienne peut lui offrir de plus comme analyse ? Ma pote je pense qu'elle fait des dépressions chroniques, qu'elle a eu des phases de quasi anorexie, elle aurait bien besoin aussi de traiter son stress. On imagine ce que ma super psychiatre aurait pu lui dire ? Ou une psychologue compétente ? Et au lieu de ça, elle sait qu'elle a souvent peur de la part de quelqu'un qui ne maîtrise sûrement même pas bien le fonctionnement émotionnel humain. Yahou.

Mais de là découlent plein d'interrogations, du droit des gens à s'orienter où ils le veulent même là où c'est nul, au droit des gens de s'installer n'importe où en tant que n'importe quoi, à l'information sur la santé, à la considération de la médecine ou des psychologues ou des paramédicaux, à l'organisation du système de santé...
Parce que par exemple, ma super psychiatre, je l'ai eue par piston. Parce qu'un jour je suis allée au travail en pleine angoisse, qu'une collègue s'est beaucoup inquiétée pour moi et qu'elle m'a conseillé une maman de l'école de son fils qui est psychiatre. Mais sinon, ma psychiatre, elle ne prend plus de nouveaux patients dans son cabinet libéral. Et puis mon super collègue psychiatre, il travaille dans un service qui fonctionne en flux tendu total vu que l'effectif de personnel est explosé. Donc autant dire que pour avoir accès à lui, il faut s'y prendre bien ou être au fond du sceau... Et puis les bons professionnels, ils sont difficiles à trouver ! Il y a plein de médecins qui sont désagréables, qui font peur... Mention spéciale à la psychiatre qui a un sabre sur son bureau et qui m'a donné envie de fuir la profession pendant des années. Enfin voilà, dans cet exemple précis que j'ai pris de la santé mentale, des tas d'éléments dans le système seraient à revoir, et des idées ont déjà été données au-dessus. Et je pense que cette réorganisation serait salutaire pour tous les patients, pour qu'ils aillent vers les meilleurs soins possibles tout en prenant en compte leurs craintes éventuelles envers le système de soin conventionnel.

En fait ce qui m'énerve aussi, c'est que les personnes qui partent d'un constat intéressant sur ce qu'est le système préfèrent le fuir, jusqu'à même fuir la rationalité, plutôt que d'y rester et d'encourager les gens à y rester et à réclamer plus. Tu veux te reformer et aider les gens ? Il y a tellement de beaux métiers que plus personne ne veut faire... Et puis il y a tellement de notions passionnantes et dehors de la magie ou du complotisme ! Franchement ils sont où les gens qui aiment les domaines comme le bio, les modes de vie alternatifs, mais qui aiment aussi la science et la pensée matérialiste ? Ça reste toujours possible ou pas ? Je suis la seule restante sur Terre ? C'est sûrement du pur jugement désagréable, j'en suis désolée, mais je suis tellement déçue quand je commence à discuter avec quelqu'un de choses supers intéressantes mais que ce quelqu'un finit toujours par être anti-vaxx et me conseille un bilan ayurvédique. Je trouve que ça prend une ampleur folle, je le constate comme vous depuis le covid.
 
30 Janvier 2009
4 751
15 866
5 944
33
Lille
@MorganeGirly Je me permets de te répondre sur tes premiers paragraphes: si on n'a pas réussi à prouver que telle médecine traditionnelle ne fonctionne pas plus qu'un effet placébo, ce n'est pas parce qu'on n'a pas compris un mode de fonctionnement qui nous échappe. C'est parce qu'elle ne fonctionne pas (en tout cas pas plus qu'un effet placébo).
Vie de carabin explique bien ceci

Ce qui est bien avec la médecine à l'occidentale c'est qu'on a des statistiques et des prévisions possibles. Si on dit qu'un traitement est efficace à quasi 100%, c'est que ça va être efficace sur tout le monde et qu'on garde la possibilité d'un individu dont l'organisme disfonctionnerait complètement et sur qui ça ne fonctionnera pas. Si c'est 5 % c'est que pour le moment on n'a pas mieux et qu'on fait avec les moyens du bord.
Il est possible que sur certaines pathologies, l'effet placébo ait des résultats bien plus probants qu'un médicament (parce que le médicament n'est pas efficace, si c'est le cas il ne sera plus remboursé).

Le problème des médecines traditionnelles c'est que comme elles ne sont pas plus efficace qu'un placébo, c'est jouer au loto que de les utiliser. Ptetre que ça va marcher, ptetre pas, ça va dépendre, mais rien ne sera prédictible.
Le fait que d'autres utilisent la méthode n'ai pas un gage de fiabilité. La médecine chinoise doit être inscrite dans la manière de vivre des chinois, dans leur façon d'appréhender le monde, dans la façon de se nourrir et dans leurs habitudes de vie. Démêler ce qui relève de l'habitude, de la tradition, de la croyance et de l'efficacité c'est compliqué.

Mais sinon pour moi quand on a un souci, d'abord aller voir son professionnel de santé, prendre les médicaments de première intention, s'ils ne marchent pas faire les examens complémentaires pour voir s'il n'y a pas plus grave. Si tout va bien au niveau des organes alors aller chercher du côté du stress (donc psychologue, sophro, hypnose). Si ça ne fonctionne toujours pas, pourquoi pas aller du côté de l'effet placébo et de la pensée magique avec de la médecine chinoise, naturopathie etc mais en conservant son esprit critique et en ne payant pas un truc dont l'explication n'est pas la bonne.
Par exemple, les bains de pieds avec un courant électrique dans de l'eau salée qui permettraient de faire partir les toxines du corps. Il en résulte une boue marron dégueu présentée comme les toxines évacuées. Ben non c'est juste l'électrolyse de l'eau salée qui fait cette boue. Avec ou sans pieds dedans, ça a le même résultat.
Ca c'est du charlatanisme.
Si votre naturopathe vous le propose, que vous lui dîtes qu'elle s'est fait avoir par le commercial qui lui a vendu ça, car ça ne sert à rien, preuve à l'appui et qu'elle arrête de le proposer, c'est que votre naturopathe ne veut pas juste vous vendre des trucs inutiles pour vider votre portemonnaie, elle a l'air honnête. Si elle ne vous écoute pas et refuse l'explication et continue de le proposer, c'est que son éthique est nulle et qu'elle n'est pas dans du soin.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes