Commentaires sur Regret maternel : elle renonce à ses droits parentaux sur sa fille de 3 ans

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
3 671
49 234
5 664
Autrement dit : je prendrais pitié des mecs sur ce sujet quand leur revendication première sera d'avoir des moyens de contraception masculine efficaces et variés, et pas la possibilité d'abandonner les enfants
 
M

Membre supprimé 363057

Guest
@Aelianaaa tu ne peux te résoudre à dire aux hommes de prendre en charge leur contraception ?
Franchement, j'entendrais tes arguments si les hommes étaient responsables et prenaient en charge leur contraception. Et surtout s'ils REALISAIENT qu'un rapport sexuel n'est jamasi dénué de risque de procréation (enfin bon, on s'entend).
C'est pas le cas.
Donc premier point : on les responsabilise

La différence avec les arguments rétrogrades dont tu parles : les femmes sont responsabilisées. Rappelons que 75% des IVG concernent des grossesses qui ont eu lieu MALGRE une contraception

Je suis d'accord avec la lourdeur de se voir imposer une filiation. C'est tout sauf anodin et j'aurais de la compassion envers un mec responsable de sa contraception à qui ça arrive. Mais si on décide que la compassion s'étend à leur donner la possibilité de ne pas reconnaitre l'enfant ... déjà quid des droits de l'enfant ?
Et puis surtout : c'est déjà tellement facile pour les mecs de démissionner de leurs responsabiltiés
Ils ne prennent PAS leur responsabilités de pères : ils veulent pas de capote, ils paient pas les pensions alimentaires, ils s'occupent de rien même quand ils vivent sous le même toit que l'enfant (je parle ici statistiquement)
Alors quoi, on leur facilite encore la vie ? C'est quoi le projet ? Que tout retombe définitivement sur les femmes et qu'on laisse les hommes libres d'avoir des relations sexuelles sans conséquences ?

Pilule et Stérilet sont efficaces à 99%, donc si 75% des avortements ont lieu malgré une contraception, c'est que celle-ci n'a pas été faite correctement, et je suis la première à oublier, cependant, je suis sereine car si par mégarde, accident il y a, je peux maitriser la situation.

Donc ce double standard me dérange. Et ça me pose encore plus problème car avec la vague anti IVG qui déferle actuellement sur le monde, en particulier aux USA, j'entends la même chose chez les anti ivg, en mode, si la femme ne prend pas sa contraception correctement, elle n'a qu'à s'en prendre à elle même, pas à la vie qui est en elle. Et ça me fait péter un câble.

Donc en farouche partisane de l'égalité, je ne peux pas me résoudre à penser comme ça, je ne peux pas attendre de quelqu'un qu'il subisse ce que je ne voudrais pas que l'on me fasse.
Bon après, je sais que mon point de vue est minoritaire, c'est comme ça.
Le seul bémol que je perçois à la paternité sous x, c'est que j'ai peur que trop de pères se désengagent, j'avais entendu à ce sujet un psy qui disait que la paternité était mentalement souvent imposée aux hommes qui y sont au début, en particulier pendant la grossesse, réfractaires, puis changent d'avis.
 
  • Big up !
Réactions : Endless
M

Membre supprimé 363057

Guest
@Aelianaaa Pourquoi tu remplaces contraception par avortement et pas par "contraception féminine" ?:dunno:
Mettre un préservatif ou avorter ce n'est pas comparable.
Alors que mettre un préservatif masculin ou mettre un préservatif féminin c'est comparable.
On peut le faire, comme dans mon message au dessus, si les femmes ne prennent pas leur contraception correctement, qui sont efficaces à 99%, elle n'ont qu'à s'en prendre à elles même, pas à la vie qui est en elle. Argument anti ivg nauséabond qui ne me pose pas non moins de problèmes quand il est appliqué aux hommes.
 
  • Big up !
Réactions : LovelyLexy

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
3 671
49 234
5 664
Pilule et Stérilet sont efficaces à 99%
99% en théorie, moins en situation réelle . A cause des gastros, des médicaments incompatibles etc. Je préfère le rappeler.

Le double standard est inévitable quand on parle de parentalité : dans les couples hétéros, y pas d'égalité. La femme porte l'enfant. Certaines estiment que c'est une chance, d'autre une malédiction, mais c'est comme ça. Elles subissent tout les changements et les contraintes liés à cet état de grossesse.
De la même manière, on ne peut pas comparer GPA et PMA pour les couples de femmes parce que la réalité des corps entre en jeu.
Les personnes AFAB portent les enfants, c'est comme ça. Ca va avec des avantages comme des inconvénients

D'un point de vue politique, il me semble tout à fait contre productif de défendre le droit à l'avortement en .... permettant aux mecs de se désengager de la responsabilité de la procréation.
Ce que tu dis est théoriquement +/- logique (comparaison n'est aps raison)
Mais politiquement, le message est : laissez-nous faire ce qu'on veut de vos corps et promis, on ne vous embête plus avec les questions de responsabilités liés aux enfants.
Ca dit : les enfants sont le problème des femmes
 
M

Membre supprimé 363057

Guest
D'un point de vue politique, il me semble tout à fait contre productif de défendre le droit à l'avortement en .... permettant aux mecs de se désengager de la responsabilité de la procréation.
Ce que tu dis est théoriquement +/- logique (comparaison n'est aps raison)
Mais politiquement, le message est : laissez-nous faire ce qu'on veut de vos corps et promis, on ne vous embête plus avec les questions de responsabilités liés aux enfants.
Ca dit : les enfants sont le problème des femmes

Je ne pense pas justement. L'accès à la contraception, l'avortement et l'accouchement sous x ont été destinés à libérer les femmes, qu'elles maitrisent de A à Z leur sexualité. Et notamment différencier sexualité et procréation. Permettre aux hommes d'en faire de même serait selon moi tout simplement une juste égalité et donc tout à fait logique.
Si l'on ne peut pas comparer l'avortement car les hommes ne portent pas l'enfant, très bien. Comparons à l'accouchement sous X alors.
Enfin pour revenir au cas d'espèce, tu imagines, tu as 16 ans, tu prévois de faire des études et éventuellement de fonder une famille plus tard, ou bien tu es childfree, mais par mégarde tu oublies la pilule, puis par déni ou encore mégarde, le délai pour avorter est dépassé. Et là, imaginons que l'accouchement sous X n'existe pas et que l'on te dise, tu avais qu'à faire plus attention avec la contraception et les délais d'avortement, maintenant, soit responsable et occupe toi de ton enfant, quitte à faire une croix sur l'avenir que tu avais souhaité.
Tu imagines la violence ?

Car oui, la déresponsabilisation des femmes quand il y a eu l'IVG on l'a entendue aussi ...
 

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
3 671
49 234
5 664
Enfin pour revenir au cas d'espèce, tu imagines, tu as 16 ans, tu prévois de faire des études et éventuellement de fonder une famille plus tard, ou bien tu es childfree, mais par mégarde tu oublies la pilule, puis par déni ou encore mégarde, le délai pour avorter est dépassé. Et là, imaginons que l'accouchement sous X n'existe pas et que l'on te dise, tu avais qu'à faire plus attention avec la contraception et les délais d'avortement, maintenant, soit responsable et occupe toi de ton enfant, quitte à faire une croix sur l'avenir que tu avais souhaité.
Tu imagines la violence ?
Faut arrêter de croire que l'accouchement sous X est la solution miracle. Il peut être très difficile voir impossible à choisir même si l'enfant n'est pas désiré.
Parfois, dans ce genre de cas, les deux solutions sont affreuses et la femme doit choisir la moins destructrice.
Et oui, des filles dans ce cas, il y en a des CENTAINES. Des centaines de filles qui n'ont pas pu, pas voulu avorter ou accoucher sous X et dont la vie est bouleversée. Tu en parles comme si ça existait pas.
Plein de jeunes filles ont des enfants qu'elles ne souhaitaient pas et qu'elles n'abandonnent pas sou X car ça serait trop destructeur pour elle, en partie à cause de la responsabilisation que la société fait peser sur les femmes en matière de contraception.

Ce qui me ramènes à mon point principal : tu pars du principe que les hommes et les femmes sont au même point dans la responsabilité face à la contraception.
Ca n'est factuellement pas le cas.
Y a pas de comparaison possible par ce que actuellement : les femmes sont responsabilisées par rapport aux possibiltiés de conception lors des rapports sexuels, les mecs non
Et ce que je dis depuis le début c'est que : j'accepterai tes arguments le jour où les mecs prendront leur contraception sérieusement en charge

J'ai l'impression que ça commence, je vois des mecs testés les slips chauffant etc... C'est peut-être des cas isolés, j'espère surtout que c'est le début d'un mouvement.
Si c'est le cas, on pourra discuter

Mais une fois encore : on ne peut pas en matière de contraception arriver à une égalité parfaite. C'est physiquement impossible. Chaque "sexe" ses problématiques et ses avantages propres
 
M

Membre supprimé 293787

Guest
L'accès à la contraception, l'avortement et l'accouchement sous x ont été destinés à libérer les femmes, qu'elles maitrisent de A à Z leur sexualité.
Un des problèmes de ton argumentation c’est que tu sembles considérer que cette libération est atteinte et que les personnes dotées d’utérus en profitent. Or, dans la pratique, ça n’est pas du tout le cas.
Dans la pratique, la majorité des personnes n’est pas encore parfaitement informées des moyens de contraception adaptés à leur mode de vie. Dans la pratique, la pilule continue d’être distribuée comme des bonbons, notamment aux plus jeunes. Dans la pratique, des praticiens refusent encore de poser des DIU à des nullipares. Dans la pratique, on reçoit des commentaires ou des regards pleins de jugements en allant acheter une pilule du lendemain. Dans la pratique, des médecins jugent et informent mal des patientes venues avorter pour leur faire regretter de ne pas avoir su fermer les cuisses comme elles auraient dû. Dans la pratique, la stérilisation volontaire est un parcours du combattant, en particulier pour les personnes à utérus. Dans la pratique, on rejette encore toute la responsabilité d’une grossesse sur la personne qui tombe enceinte et pas du tout sur son partenaire.
On est encore loin d’une maîtrise parfaite de nos corps et de nos sexualités. Très très loin. Comme le dit @Kettricken il n’y a aucune discussion et aucun parallèle entre les différents vécus qui ne sera possible tant que de telles disparités existeront.
 
M

Membre supprimé 363057

Guest
Faut arrêter de croire que l'accouchement sous X est la solution miracle. Il peut être très difficile voir impossible à choisir même si l'enfant n'est pas désiré.
Parfois, dans ce genre de cas, les deux solutions sont affreuses et la femme doit choisir la moins destructrice.
Et oui, des filles dans ce cas, il y en a des CENTAINES. Des centaines de filles qui n'ont pas pu, pas voulu avorter ou accoucher sous X et dont la vie est bouleversée. Tu en parles comme si ça existait pas.
Plein de jeunes filles ont des enfants qu'elles ne souhaitaient pas et qu'elles n'abandonnent pas sou X car ça serait trop destructeur pour elle, en partie à cause de la responsabilisation que la société fait peser sur les femmes en matière de contraception.

Ce qui me ramènes à mon point principal : tu pars du principe que les hommes et les femmes sont au même point dans la responsabilité face à la contraception.
Ca n'est factuellement pas le cas.
Y a pas de comparaison possible par ce que actuellement : les femmes sont responsabilisées par rapport aux possibiltiés de conception lors des rapports sexuels, les mecs non
Et ce que je dis depuis le début c'est que : j'accepterai tes arguments le jour où les mecs prendront leur contraception sérieusement en charge

J'ai l'impression que ça commence, je vois des mecs testés les slips chauffant etc... C'est peut-être des cas isolés, j'espère surtout que c'est le début d'un mouvement.
Si c'est le cas, on pourra discuter

Mais une fois encore : on ne peut pas en matière de contraception arriver à une égalité parfaite. C'est physiquement impossible. Chaque "sexe" ses problématiques et ses avantages propres

Bien sûr, l'avortement est quelque chose de difficile et l'accouchement sous x quelque chose d'encore bien pire ! Mais nous avons le CHOIX, c'est ça qui est primordial, avant la grossesse, pendant et après nous avons toujours le choix, nous gardons la maitrise de nos vies.
Quant à la contraception, la découverte de mécanismes efficaces a été faite par chance relativement tôt pour les femmes, et je n'ai pas souvenir qu'en France, les femmes se soient particulièrement battues ni pour leur découverte, ni pour la légalisation, contrairement à l'IVG, et heureusement j'ai envie de dire.

Bref, on tourne un peu en rond, on a échangé nos arguments dans le respect et c'est le principal.
 

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
3 671
49 234
5 664
@Aelianaaa j'ai l'impression que tu passes à côté du coeur de mon message qui est que les mecs ne se battent pas spécialement pour avoir une maitrise de leur fertilité.
Plus pour le droit d'avoir des relations sexuelles sans prise de tête et sans conséquence. Et que ça, j'ai pas envie de le leur accorder parce que ça voudrait dire que tout retombera encore plus sur les femmes

Comme tu dis, je pense qu'on ne tombera pas d'accord mais au moins chacune a pu expliquer son point de vue
 
M

Membre supprimé 363057

Guest
Un des problèmes de ton argumentation c’est que tu sembles considérer que cette libération est atteinte et que les personnes dotées d’utérus en profitent. Or, dans la pratique, ça n’est pas du tout le cas.
Dans la pratique, la majorité des personnes n’est pas encore parfaitement informées des moyens de contraception adaptés à leur mode de vie. Dans la pratique, la pilule continue d’être distribuée comme des bonbons, notamment aux plus jeunes. Dans la pratique, des praticiens refusent encore de poser des DIU à des nullipares. Dans la pratique, on reçoit des commentaires ou des regards pleins de jugements en allant acheter une pilule du lendemain. Dans la pratique, des médecins jugent et informent mal des patientes venues avorter pour leur faire regretter de ne pas avoir su fermer les cuisses comme elles auraient dû. Dans la pratique, la stérilisation volontaire est un parcours du combattant, en particulier pour les personnes à utérus. Dans la pratique, on rejette encore toute la responsabilité d’une grossesse sur la personne qui tombe enceinte et pas du tout sur son partenaire.
On est encore loin d’une maîtrise parfaite de nos corps et de nos sexualités. Très très loin. Comme le dit @Kettricken il n’y a aucune discussion et aucun parallèle entre les différents vécus qui ne sera possible tant que de telles disparités existeront.

Je pense personnellement qu'un homme qui fuit sa paternité n'est pas mieux vu qu'une femme qui va chercher une pilule du lendemain, loin de là même. J'ajouterais même qu'une adolescente qui avorte suite à un accident sera mieux vue que celle qui garde son enfant, la société considérant la décision d'avorter comme plus mature. Alors même que les commentaires relatifs à l'affaire de l'article reprochent à cet adolescent d'avoir laissé tomber son enfant.
 
M

Membre supprimé 363057

Guest
@Aelianaaa j'ai l'impression que tu passes à côté du coeur de mon message qui est que les mecs ne se battent pas spécialement pour avoir une maitrise de leur fertilité.
Plus pour le droit d'avoir des relations sexuelles sans prise de tête et sans conséquence. Et que ça, j'ai pas envie de le leur accorder parce que ça voudrait dire que tout retombera encore plus sur les femmes

Comme tu dis, je pense qu'on ne tombera pas d'accord mais au moins chacune a pu expliquer son point de vue

Que doivent-ils faire ? Manifester ? Ca ne fera pas avancer la science plus vite.
Malheureusement, la seule possibilité à grande échelle est la mise au point d'une pilule dont la contraception est réversible, ce qui est malheureusement pour eux beaucoup plus dur que pour les femmes, mais cela semble être en bonne voie.
Je propose donc que nous reprenions le débat une fois qu'elle sera sur le marché !! :d
 
  • Big up !
Réactions : Kettricken

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes