Commentaires sur Regret maternel : elle renonce à ses droits parentaux sur sa fille de 3 ans

28 Avril 2021
6
31
74
Que doivent-ils faire ? Manifester ? Ca ne fera pas avancer la science plus vite.
Malheureusement, la seule possibilité à grande échelle est la mise au point d'une pilule dont la contraception est réversible, ce qui est malheureusement pour eux beaucoup plus dur que pour les femmes, mais cela semble être en bonne voie.
La contraception thermique existe déjà et est réversible. Si ça intéresse des gens, vous pouvez allez voir les strip #lecoeurdeszobssurmatin paru sur la page Instagram de Matin. Perso, ça m'a appris plein de choses :)
Et je suis convaincue que si plus de mecs s'intéressaient au sujet, en parlaient entre eux, en parlaient à leur urologue, ça ferait bouger les choses ! (D'ailleurs, combien de mecs ont déjà vu un urologue pour parler contraception via combien de femmes ont déjà parlé contraception avec une SF ou gynéco ? Intéressant non ?)
 
27 Juin 2016
899
6 655
1 964
30
@Aelianaaa L'accouchement sous X, pour rappel, n'a pas été mis en place "pour permettre aux femmes accidentellement enceintes de continuer leur vie avec le moins d'impact possible", ni pour "la liberté sexuelle des femmes", mais uniquement parce que c'est la meilleure solution qui a été trouvée pour éviter les abandons et infanticides...

Je suis d'accord, en théorie, que la parentalité ne devrait être imposée à personne. Malheureusement, en pratique, je ne vois pas comment le faire sans ouvrir la porte à toutes sortes d'abus;
On fait signer un contrat à chaque couple précisant en amont ce qu'ils ont prévu de faire en cas de grossesse accidentelle ? Il y aura toujours inégalité puisque la personne enceinte peut changer d'avis, l'autre non (sauf si on compte forcer les femmes à avorter/ne pas avorter selon ce qui est dans le contrat, j'espère que personne n'y pense hein)
On permet aux pères de se dédouaner à 100% de l'enfant avant la naissance ? Il y aura toujours inégalité, on ne peut pas se défiler après un certain temps une fois enceinte, et puis qui dit que l'enfant n'était pas planifié par les deux, avec le père qui finalement change d'avis alors que sa compagne n'a plus le choix....
Et ça vaut aussi pour le sens inverse ! Y'en a aussi, des hommes qui voudraient pouvoir forcer leur compagne à ne pas avorter, comment on atteint l'égalité là ? On laisse voix égale aux deux géniteurs, sans regard pour la personne qui devra subir ou la grossesse ou l'intervention ?

Comme l'ont dit d'autre au dessus, on est sur un sujet pour lequel la biologie fait que l'égalité stricte n'est pas possible, en tout cas avec les méthodes scientifiques actuelles :dunno:
 
15 Août 2017
534
4 012
1 264
23
@Aelianaaa Sur le papier, oui, c!est injuste.
Après, dans la vie de tous les jours, les pères totalement absents, inconnus etc. c'est bien assez courant.
Pour ma part, je pars du principe que du moment, où tu as des relations sexuelles, tu prends en compte que tu peux devenir père. Si tu n'es pas prêt, tu prends les précautions nécessaires.
Après, je pense qu'on pourrait faire une exception pour les géniteurs qui parviennent à prouver qu'on leur a fait sciemment un enfant dans le dos. Mais c'est une minorité absolue...
 
25 Janvier 2014
64
821
2 934
Je pense personnellement qu'un homme qui fuit sa paternité n'est pas mieux vu qu'une femme qui va chercher une pilule du lendemain, loin de là même. J'ajouterais même qu'une adolescente qui avorte suite à un accident sera mieux vue que celle qui garde son enfant, la société considérant la décision d'avorter comme plus mature. Alors même que les commentaires relatifs à l'affaire de l'article reprochent à cet adolescent d'avoir laissé tomber son enfant.
Dans ton monde peut être, mais pas Guyane où je vis. Une ado qui garde est mieux vue que celle qui le garde. Tous les gyneco de Cayenne ont signé la clause de conscience, quelque sages femmes pratiquent l'avortement, mais c'est extrêmement compliqué. Les hommes sont dédouanés de leur devoir par contre. Ici bcp de femmes seules, les mecs ont reconnu leur gamin mais ne sont pas là ou très peu et les femmes sont fatalistes. Par contre elles se retrouvent contraintes d'arrêter leurs études, de changer de vie, de se sacrifier. Alors non comparer mettre une capote avec avorter n'est pas judicieux, c'est affligeant et ça montre une méconnaissance du territoire français en dehors de la métropole.
 
M

Membre supprimé 363057

Guest
Dans ton monde peut être, mais pas Guyane où je vis. Une ado qui garde est mieux vue que celle qui le garde. Tous les gyneco de Cayenne ont signé la clause de conscience, quelque sages femmes pratiquent l'avortement, mais c'est extrêmement compliqué. Les hommes sont dédouanés de leur devoir par contre. Ici bcp de femmes seules, les mecs ont reconnu leur gamin mais ne sont pas là ou très peu et les femmes sont fatalistes. Par contre elles se retrouvent contraintes d'arrêter leurs études, de changer de vie, de se sacrifier. Alors non comparer mettre une capote avec avorter n'est pas judicieux, c'est affligeant et ça montre une méconnaissance du territoire français en dehors de la métropole.

Effectivement, la Guyane, c'est autre chose, déjà me semble-t-il que la religion est plus présente qu'en métropole, et il n'y a pas de secret, le frein numéro 1 à l'IVG sont les religions. Je parle bien évidemment de la métropole, en tout cas dans ma classe sociale, moyenne - , faire un enfant avant d'avoir fini ses études et/ou être insérée dans la vie professionnelle est plutôt très mal vu. Pour exemple ma sœur, il y a de ça une quinzaine d'années, elle avait 19 ans, lorsqu'elle était allée voir un médecin pour annoncer sa grossesse, celui-ci lui avait directement posé la question "on avorte quand ?", comme si c'était naturel à cet âge là. Donc effectivement, je ne connais pas la situation guyanaise, si ce n'est que c'est pas la joie de manière générale, mais parallèlement les points que tu évoques s'appliquent peu en métropole.
 
  • Big up !
Réactions : Oldie

KittyKiller

Vieux chat.
21 Juin 2008
5 431
26 636
5 934
Paris
@Aelianaaa la différence principale entre la possibilité de refuser la paternité et le droit d'avorter, c'est que ce dernier ne se limite pas à un refus de maternité. Le droit à l'avortement, c'est avant tout considérer que le corps de la femme lui appartient, et protéger cette intégrité. C'est pouvoir dire "mon corps, mon choix", mon choix de ne pas le faire subir une grossesse non désirée pendant 9 mois et ses conséquences durant les mois suivants, mon choix de ne pas l'exposer aux périls qu'elle implique (je laisse les professionnel(le)s me corriger, mais il me semble que tout le monde peut avoir une grossesse à risque, sans parler des maladies plus ou moins graves qui peuvent se développer à cette occasion (ma mère a souffert toute sa vie des suites de complications dues à sa grossesse) ou de la mortalité en couche (environ 1 pour 10 000 en France, ce qui est certes peu mais loin d'être négligeable)), aux transformations qu'elle cause (et qui sont loin de se limiter à des variations morphologiques). Il s'agit des droits de la femme et non de l'enfant à (potentiellement) naître, qui à ce stade est un embryon et non une personne juridique.
Un enfant se fait à deux, ça n'arrive pas par l'opération du saint-esprit, le père est autant responsable que la mère dans la fécondation - conserver la possibilité de refuser la paternité comme il est possible pour une mère de renoncer à ses droits parentaux, oui pourquoi pas, en revanche il ne serait que juste que les pères faisant ce choix soient soumis aux mêmes jugements sociaux que les mères, ce qui est loin d'être le cas aujourd'hui. Le mythe de la femme sournoise qui fait un enfant dans le dos à un mec pour garder la main sur lui, ça doit certainement exister, mais ça a bon dos, et c'est surtout un bon moyen pour les mecs de rejeter toute responsabilité après avoir tiré leur coup. Un enfant, ça se fait à deux, mais il n'y a que la mère qui en subit les conséquences physiques - ça, c'est un donné biologique, et c'est là que le droit à l'avortement est incomparable à un refus de reconnaissance ou un abandon des droits parentaux - et, en pratique, elle se retrouve plus souvent seule que le père à en subir les conséquences sur sa vie après la naissance - ça, c'est une réalité sociale, sur laquelle on peut agir.
 
11 Novembre 2007
637
3 156
5 074
Merci @Loupiote_ :) ! Je venais également parler de la contraception thermique qui fonctionne très bien.
La complexité ou l'inconfort du préservatif sont une fausse excuse. Ne nous voilons pas la face, si les hommes cis ne veulent pas prendre en charge la contraception c'est juste qu'ils ont pas envie de s'emmerder avec ça...A partir du moment ou il existe des dispositifs pour qu'ils puissent contrôler leur capacité reproductive, je ne vois pas pas pourquoi ils pourraient se soustraire à leurs responsabilités.
 
M

Membre supprimé 363057

Guest
@KittyKiller Comme je l'ai dit, ne parlons pas de l'avortement, rapprochons cela de l'accouchement sous X. Car l'idée n'est pas de comparer contraception et avortement. L'idée est de dire qu'il existe deux verrous de sécurité pour les femmes en cas de fécondation donc au delà de la contraception. Cela pour refuser la maternité. Bien évidemment les hommes ne peuvent pas porter un enfant, donc la comparaison avec l'avortement est en ce sens inopérante, c'est un fait.

Pareil cet argument un enfant se fait à deux, j'ai du mal. Tout récemment, le Japon vient d'autoriser au mari le droit de prononcer son accord/désaccord sur l'avortement de leur femme. Et tous les soutiens à cette mesure évoquent bien entendu, "un enfant se fait à deux". D'autant qu'il y a maintenant la PMA pour les femmes seules contre lesquelles le même argument est évoqué.

Merci @Loupiote_ :) ! Je venais également parler de la contraception thermique qui fonctionne très bien.
La complexité ou l'inconfort du préservatif sont une fausse excuse. Ne nous voilons pas la face, si les hommes cis ne veulent pas prendre en charge la contraception c'est juste qu'ils ont pas envie de s'emmerder avec ça...A partir du moment ou il existe des dispositifs pour qu'ils puissent contrôler leur capacité reproductive, je ne vois pas pas pourquoi ils pourraient se soustraire à leurs responsabilités.

Le hasard du calendrier fait que vient à l'instant de tomber le droit universel à l'avortement aux Etats Unis. Et je vois déjà poindre l'argument que tu évoques par les "pro vie" à tout bout de champ, fallait se protéger, fallait faire attention, la pilule, les préservatifs, les stérilets existent, c'est pas à l'enfant de payer pour l'irresponsabilité des mères... et ça me donne juste envie de vomir. Donc non, je ne peux pas utiliser cet argument contre les hommes, c'est pas possible, je peux pas ...

Je veux tout simplement qu'hommes et femmes maitrisent leur parentalité, qu'ils le fassent quand ils se sentent prêts. Avec bien sûr le monopole décisionnel pour la femme s'agissant de tout ce qui touche à la grossesse.
 
M

Membre supprimé 363057

Guest
@Whynaute

Bien sur, je suis parfaitement d'accord, en cas d'interdiction de l'avortement, cela serait parfaitement injuste d'autoriser seulement l'homme à pouvoir refuser la parentalité.
Je ne sais pas où tu as pu comprendre ça dans mon propos ?
Ce qui motive ma vision des choses est avant tout une égale liberté dans le choix ou non de devenir parent. Et ce que je met en exergue, c'est que tous les arguments que l'on m'oppose sur ce sujet, sont des arguments anti ivg, ce que je ne peux pas cautionner, encore moins aujourd'hui, ou ce droit est bafoué dans une grande démocratie et que tous ces arguments vont refaire surface en masse contre les femmes.
 
  • Big up !
Réactions : Whynaute
M

Membre supprimé 363057

Guest
@Whynaute

Pas de problème, je comprends.

Pour illustrer ce que je disais hier, ça n'aura décidemment pas tardé.
Sous la réaction de caroline de Haas vis à vis de la suppression de l'IVG universel aux US, première réponse, un mec qui dit, "c'est pas grave, il y a la contraception."


Quand je lis ça, c'est impossible pour moi de réutiliser cet argument tellement ça me peine.
 
  • Big up !
Réactions : Oldie
11 Novembre 2007
637
3 156
5 074
@Aelianaaa
Désolée, je reviens avec un peu de retard sur ce que tu disais au sujet de l'argument de la contraception masculine et je t'avoue que je ne suis pas bien sûre de comprendre ton raisonnement car il me semble plutôt que les personnes activement anti IVG sont généralement pas super favorable à la contraception :hesite: .
D'ailleurs, puisque tu citais ce qui se passe aux US en ce moment (ce qui est vraiment terrifiant et déprimant au passage), on voit bien que la prochaine cible des anti IVG aux US c'est la contraception (y compris d'urgence) donc je ne vois pas tellement ce genre de personne mobiliser l'argument de la contraception masculine. Au contraire, on voit fleurir des posts plus ou moins sarcastiques sur les réseaux sociaux des personnes de l'autre camp, pro choice donc, qui disent que si les hommes cis sont si préoccupés que ça par l'IVG ils ont qu'à avant tout prendre en charge la contraception...

De toute façon, comme à la base tu disais en gros que tu ne te voyais pas imposer cet argument aux hommes cis car ils n'ont pas autant de contrôle que nous sur leur choix d'être parent ou non, c'est de plus en plus faux puisqu'il existe ajd des méthodes fiables, très accessibles et quasi sans contrindications ou effets secondaires.
Donc quand même bien même ces arguments seraient détournés par des anti IVG pas très éclairés, cela n'enlève rien au fait que les hommes cis peuvent maintenant efficacement contrôler leur désir ou non de parentalité.
Ajd il s'agit plutôt d'une volonté de s'intéresser au sujet et de partager la charge de la contraception qu'une absence de possibilité.
 
4 Juillet 2018
242
3 827
804
@Arrrum Je suis tout à fait d'accord avec l'idée générale de ton post, mais un des problèmes actuels de la contraception masculine (en dehors du préservatif je veux dire, que je considère plutôt comme une méthode commune aux deux partenaires puisqu'il faut y penser et s'en charger pendant le rapport), c'est qu'elle n'est pas si accessible que ça, non ? Là où je te rejoins c'est que c'est aux hommes de réclamer et d'agir pour sa démocratisation. Mais je ne sais pas si c'est si simple aujourd'hui pour un homme cis de se procurer ou même de s'informer sur la contraception masculine (je ne dis pas que c'est impossible ni que ce n'est pas de leur responsabilité hein). Je me trompe peut-être, mais je ne pense pas que le corps médical, mais aussi le système éducatif, les campagnes de santé publique, etc. communiquent autant sur la contraception masculine que sur la contraception féminine. Je pense qu'il y a plein de mecs qui ne savent même pas que ça existe.

J'ai trouvé cette discussion très intéressante en tout cas, merci à toutes !
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes