Commentaires sur Tiphaine, 4 475 € par mois : « Je vois une psy pour parler d’argent »

2 Juin 2021
246
3 531
204
Est-ce qu'on peut juste arrêter de dire "place dans les cryptomonnaies" ? Personne utiliserait l'expression "placer son argent au PMU", pourtant c'est exactement la même chose, en pire. L'utilisation de ce terme sans avertissement est dangereux.

Il faut que ce genre d'articles fassent de la prévention aussi, je ne vais pas critiquer la madz, c'est son argent, mais il faudrait peut-être éviter que d'autres lisent en disant "ah ouais smart de mettre un peu dans les cryptos, moi aussi je devrais m'y mettre, j'en ai entendu parler, ça peut rapporter gros".

(On ne vas pas parler de l'impact environnemental désastreux des cryptomonnaies 1 transaction en Bitcoin c'est ~1 500 kWh, soit l'équivalent de ce que consomme en électricité une personne seule en 1 an ! (oui il y a des cryptos moins énergivores, mais quand on contribue à l'écosytème, indirectement on augmente toujours les transactions en Bitcoin))
 

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
3 671
49 266
5 664
Je rejoins certaines de mes VDD : je ne comprends pas comment font certains pour ne pas se sentir riche.
Ok @L'Oeil de la Lune on est forcément influencé par notre entourage. Mais à un moment, on peut aussi just admettre les faits, non ? Elle connait les chiffres, elle sait qu'elle est classée parmi la population riche mais non en fait, elle ne le "ressens" pas ?
Je vais pas lui jeter la pierre car son rapport à l'argent est complexe et je comprends totalement que son histoire l'ait marquée.
Mais c'est quasi systématiquement le cas avec les personnes qui sont aisées/riches.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
Oui, ok, il ya toujours plus riche. Oui il y a différentes formes de richesse. Mais à un moment, il faut savoir regarder les faits en face

@Chat-au-Chocolat partir une fois en vacances par an, et acheter un bien, pour moi c'est être à l'aise, voir aisé. Partir 3 fois par an et investir dans des cryptos, c'est être aisés voir riche.
Ce que tu décris, perso, je considère pas que c'est la base (en tous cas pas celle dont j'aurais besoin pour me sentir bien) mais le début du luxe.

Je m'interrge sue le rapport richesse et empreinte carbone. C'était un argument de la FI aux dernières élections : payez mieux les gens et l'empreinte carbone de la France diminuera. Car ils rénoveront leur logement, acheteront des voitures moins polluantes voir des vélos électriques...
Je me demande à quel point c'est vrai. Et à quel point c'est corrélé avec un niveau de vraie richesse ou juste d'aisance
 
22 Novembre 2005
463
2 955
4 814
@Chat-au-Chocolat Elle est riche par rapport à la moyenne et la médiane nationale, pas seulement par rapport à une femme de ménage au smic.

Tu as peut être dû mal avec le terme riche, on peut utiliser le terme "aisé" si tu veux, mais pour moi, ça permet juste d'invalider et d'invibiliser les écarts entre classes sociales. Dans ce cas, on ne devrait plus utiliser le mot "pauvre", mais je n'ai pas l'impression que ce terme pose un quelconque soucis paradoxalement (je ne te vise pas particulièrement, je pense que pas mal de gens ont un problème avec le terme "riche").
Pour moi ce n'est pas un nivellement par le bas d'utiliser ces termes. Ça permet de prendre conscience des différentes situations socio économique, checker ses/les privilèges.
Certes il y a différent niveau dans la classe des riches, tout comme dans la classe moyenne (classe moyenne inférieure, sup), mais ça joue quand même dans cette catégorie.

J'avoue que je ne comprends pas trop, dans certains milieux féministes ( libérauxen général), pourquoi ça ne pose aucun problème de parler de privilèges liés au genre, mais quand on parle de ceux inhérentes aux classes sociales, ça passe beaucoup moins bien et cela est beaucoup plus remis en question (par exemple, dire que la mad n'est pas vraiment riche car elle mène pas la "grande vie") Alors que pour moi, c'est quand même le même principe. Avoir conscience et questionner les différents statuts et leurs privilèges.


Je suis d'accord avec toi, que tout le monde devrait pouvoir partir en vacances et acheter son logement. (pour ce qui est d'investir, je suis pas OK avec ça, mais c'est une autre histoire). Mais ce n'est pas le cas.
Dire que cela est réservé à une partie de la population n'est pas un nivellement par le bas, c'est juste une constation.
 

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
3 671
49 266
5 664
@L'Oeil de la Lune comme je disais : je ne lui jette pas la pierre.
Mais je ne comprends pas ce truc très répandu (je ne parlais pas que d'elle) de dire "non mais je ne me sens pas riche".
Personnellement, je sais que je suis aisée et je le ressens telle quelle ALORS QUE dans le même temps, je suis aussi très angoissée par l'argent.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Je ne comprends pas non plus ce truc de "oui si elle perdait son travail, ça serait pas la même". Oui ben pareil pour la personne qui travaille à la caisse du supermarché.
Ok il y a des gens dont la richesse vient aussi ou que du patrimoine. Et ok c'est encore plus confortable pour eux.
Comme je disais, il y a plein de façons différentes d'être riches et de niveaux de richesse. Mais ça n'empêche pas d'être riche quand on gagne plus que 90% de la population, non ?
 
23 Février 2008
3 070
18 385
5 694
" [...] j’ai loué une maison un week-end pour mes 30 ans (1 200€)."
On voit tout de suite que cette personne n'est pas riche :troll:.
Edit: Moi pour mes 30 ans je me suis payé un méga soin en institut pour 90€ et c'était déjà "une petite folie".

Je trouve ça limite indécent quand on gagne plus que 90% de la population ... .
 
Dernière édition :
20 Octobre 2017
2 063
36 531
2 064
Partir 3 fois par an et investir dans des cryptos, c'est être aisés voir riche.
Ce que tu décris, perso, je considère pas que c'est la base (en tous cas pas celle dont j'aurais besoin pour me sentir bien) mais le début du luxe.

Justement, c'est complexe car la "base" dépend de chaque personne. Ma base n'est probablement pas la même que la tienne, et la tienne sera différente de ta voisine. Donc où placer le curseur ?
Après pour ce qui est des cryptos, tu peux investir 5 ou 10 euros dedans donc rien à voir avec la richesse :lunette: pareil pour l'investissement en général, même si c'est clairement un réflexe de personnes aisées.

@Arpège Oui, le terme "aisé" me paraît largement plus approprié. Si tu qualifies cette personne de riche, pour moi tu la mets dans le même panier qu'un millionnaire qui peut s'acheter des apparts de 150m2 à Paris et/ou ne pas s'inquiéter pour son avenir (par exemple), alors que les situations sont totalement différentes. Il y a de grandes nuances, que le terme de "riche" ne permet pas d'exprimer.

Et je ne comprends pas ta remarque sur les "difficultés" de certaines féministes à évoquer les privilèges de classe. Personne ici ne nie qu'il existe des privilèges. Le sens de mon message, c'était plutôt qu'il faut réintroduire de la nuance dans des discours très "c'est tout blanc ou tout noir". Un salaire de 4000 balles par mois, ce n'est pas du tout la même chose en fonction de ta situation familiale (célib ou en couple), de la ville où tu vis, de tes charges, etc. Même si oui, de facto, ça te place dans la catégorie des classes aisées.
 
9 Mars 2018
71
800
744
Et oui, plus on est aisé, plus on a tendance à côtoyer des gens aisés même si je ne serai pas aussi catégorique que toi sur la rareté du brassage social. Il est très rare dans les extrêmes, je ne suis pas sure que cette donnée soit aussi marquée entre le 11e et 90e percentile.

Mais... Et après? On zappe toute nuance liée au background et à l'environnement, comme si ça n'avait aucun impact sur les besoins et la perception qu'on en a?
Alors pour le coup, je ne considère pas que dire "j'ai de la chance" suffise. Pas dans ce contexte précis. Je ne sais pas, être conscient de ses privilèges et tout faire pour les accroître me semble un poil contradictoire. Il a déjà été souligné que l'argent n'a rien de magique et que la fructification décrite dans le témoignage implique une forme d'exploitation. Je n'ai pas trop le temps de structurer ma pensée, alors possible que je revienne sur mon propos plus tard. Ceci dit, là maintenant tout de suite, ça me semble léger comme prise de conscience. (Bon sang de petits pois, j'avais dit ne pas vouloir faire le procès de cette Mad et je sens que je le fais quand même :erf:)

Pour ce qui est de la mixité sociale, je manque de données à ce sujet, je ne pourrais donc pas argumenter au-delà de mon ressenti personnel, ce qui est somme toute assez léger. C'est donc un constat très relatif, mais il me semble que le temps passant et les amitiés de jeunesse (plus propices à la mixité sociale) s'amenuisant, on construit un cercle social proche du sien, que ce soit à travers le travail, les activités ou les enfants. En toute logique, si j'habite dans un quartier huppé, je vais rencontrer davantage de gens de mon niveau social. Ça reste ceci dit du spéculatif, je n'ai rien de plus pour appuyer mon propos.

Par contre je ne suis pas sûre de comprendre la suite de ton message :hesite: Il n'a jamais été question d'invalider un ressenti lié au passif et à l'environnement social. Juste de ramener les choses au domaine du factuel. Les nouveaux riches ne sont pas moins riches parce qu'ils ont un background populaire. C'est plus facile de taper sur eux parce qu'ils sont souvent plus outranciers que les anciens riches, plus éduqués à la discrétion (et pas par politesse ou décence), mais je n'ai pas l'impression que quique ce soit le fasse ici.
 

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
3 671
49 266
5 664
@Chat-au-Chocolat clairement, il y a une perception personnelle.
Et puis il y a une forme de réalité économique et écologique. Je pense pas que ça soit souhaitable que tout le monde ait les moyens de prendre 3 fois par an l'avion.
Après on peut partir 3 fois par an en camping. Et là on ne parle ni de richesse ni d'empreinte carbone. Mais j'imagine que c'est pas ce dont on parle ici ?
Et les gens investissent rarement 5-10 euros.
Mais bon, je crois que on ne tombera pas d'accord.
Je pense que si on arrivait déjà à la base dont je parle (que la majorité des gens ait la possibilité d'acheter un bien immobilier, de le rénover, de partir 1 fois en vacances par an, et de bien mangé sans que ça soit un stress...) ça serait déjà énorme. La majeure partie des gens en est loin, faut le réaliser

Et ça n'ira pas en s'arrangeant.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 

Anechka

Fiodorophage
28 Janvier 2021
331
4 450
304
Quand je lis le témoignage, Tiphaine dit bien que sa situation est aisée mais qu'elle ne se sent pas riche car si elle avait un accident de parcours, elle serait dans le besoin.
Je suis pas complètement d'accord avec ça. Déjà, en cas d'accident de parcours, Tiphaine serait toujours bien plus à l'abri qu'une personne au smic ayant également un accident de parcours. Mais même sans comparer, elle explique disposer d'épargne : livret A, plan d'épargne entreprise, argent placé dans les cryptomonnaies, compte épargne retraite. Et bien entendu, son logement, même s'il n'est pas fini de rembourser. Donc je ne sais pas à quel accident de parcours tu penses mais à priori elle dispose d'un matelas financier. Par ailleurs Tiphaine travaille en France, où le droit du travail et la sécurité sociale permettent quand même de ne pas se retrouver à la rue du jour au lendemain en cas de problème. D'autant que, je crois pas qu'il en soit fait mention dans le témoignage, mais il y a fort à parier qu'elle souscrive à une mutuelle complémentaire intéressante. Et même si l'accident rencontré n'était pas pallié par ces différents dispositifs, reste qu'elle dispose probablement d'un réseau professionnel conséquent (je veux dire, sûrement plus corporatiste et aidant que celui d'un.e caissier.re ou d'un.e agent.e de ménage, pour reprendre les exemples cités plus haut), d'une culture financière qu'on ne lui enlèvera pas... Bref, tout bien pesé, en cas de coup dur Tiphaine me semble toujours bien plus à l'abri que la plupart des 90% des salarié.es gagnant moins. Par contre je suis tout à fait d'accord que dans les 10% au-dessus d'elle il y a des situations encore bien plus confortable !
 
2 Juin 2021
246
3 531
204
@Chat-au-Chocolat Mais si on raisonne comme ça "j'ai ma base" (par exemple millionaire qui peut s'acheter un grand appartement parisien), ce/cette millionaire pourra très bien dire "ah je suis pas riche, ok j'ai un grand appartement, c'est pas non plus un château et je n'ai pas d'avion privé ou de yacht et je n'ai qu'une seule résidence secondaire".

On peut toujours déplacer le curseur et arriver jusqu'à Elon Musk si on continue comme ça. C'est pour ça que l'approche statistique pour définir "riche" possède bien plus de sens qu'une approche sociétale. 4 000€+ net par mois en région parisienne pour une personne seule c'est être riche. Ce n'est pas un débat, juste une statistique.

Bien entendu qu'il y a une grande nuance entre les 10%, 1% et 0.1% et 0.001% des plus riches. Mais il est commun maintenant d'utiliser le terme "super riche" pour la pointe de la pyramide. On est pas moins riche à 4 000€/mois qu'avant, c'est juste qu'au dessus il y a des super riches.

Un exemple plus parlant et facile à utiliser pour pour séparer le haut de la pyramide c'est les déplacements en avion : une personne "riche" comme la madz voyagera au mieux en classe affaire (c'est la catégorie que je dirais la plus "basse" parmi les riches). Au dessus on aura celleux qui voyagent en première classe (billets dans les 3 000~10 000 euros pour un long courrier). Encore au dessus les personnes qui voyagent en avion privé, mais en location (50 000~150 000 euros pour un long vol). Là on rentre dans la catégorie super riche. Et enfin celleux qui voyagent avec leur propre avion privé / ont leur propre équipage etc (là on parle en millions d'euros).
 

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
3 671
49 266
5 664
Mais à un moment, je ne comprends pas le débat. J'ai l'impression qu'on est en train de couper les cheveux en 4 pour dire que "oui mais même quelqu'un* qui gagne plus que 90% de la population, s'il n'a pas du patrimoine et des liquidités et ne voyage pas 4 fois par an en business class, peut-on vraiiiiiiment dire qu'elle est riche ?"
L'échelle que je vois passer la plupart du temps c'est
  • pauvreté
  • classe populaire
  • aisé
  • riche
On peut s'amuser à faire des sous-catégories dans la classe riche, je pense même que ça peut être utile dans plein de cas. Mais ça ne change rien au fait que la classe "riche" existe.
Est-ce que c'est vraiment un soucis de se dire riche ?
Est-ce que le soucis, c'est pas plutôt de mieux répartir les richesses ?

*pas Tiphaine, une fois encore je n'ai aucun reproche à lui faire et suis même en empathie avec son angoisse financière décorélée de la situation réelle. J'ai beau être dans une situation financière très aisée (selon les dernières stats, je suis aps dans la richesse mais je suis dans le haut de la classe aisée si je dis pas de bêtise), j'ai toujours l'angoisse de finir à la rue
 
25 Décembre 2016
738
8 107
1 964
24
Grenoble
J'ai du mal avec le fait que la madz qui témoigne ne se considère pas comme riche.

C'est pas parce qu'on n'a plus beaucoup d'argent sur son compte à la fin du mois qu'on n'est pas riche. C'est sûr que oui, quand on part en voyage régulièrement, quand on achète un appartement, ou qu'on fait des travaux pour le toit de son écurie (@Kettricken :cretin: ) ou que sais-je encore, à la fin il reste pas forcément beaucoup. Quand on dépense son argent au bout d'un moment y en a plus, et quand on en a beaucoup on peut trouver plein de façons de le dépenser. Mais la question, c'est ce qu'on peut se permettre de faire avec son argent, ce à quoi notre niveau de richesse nous donne accès.
On peut prendre l'exemple de la propriété; chez les 25% de jeunes ménages les plus pauvres, le taux de propriétaires a diminué sur les 40 dernières années; pour les ménages qui parviennent à devenir propriétaires, y a un écart de 30% sur la valeur moyenne des biens acquis par les ménages modestes et les ménages aisés; et de manière générale le volume de valeur immobilière acquis par les plus modestes est 5 fois plus faible qu'il y a 40 ans.
Donc oui, acheter dans une ville chère ça laisse moins d'argent pour autre chose; mais en fait y a une partie de la population qui ne peut pas acheter dans ces villes chères, et qui ne peut pas acheter tout court. De manière générale, parmi les dépenses de cette madz y en a une partie non négligeable qui sont des choses qui ne sont pas envisageables par les ménages modestes. Peu importe ce qu'on considère individuellement comme "la base" pour vivre; y a des gens pour qui cette base est de facto énormément réduite, indépendamment du niveau de confort qu'ils voudraient avoir.

Alors oui c'est relatif, oui elle est peut être entourée de gens plus riches qu'elle, mais ça ne retire rien au fait que statistiquement par rapport à la répartition du niveau de vie en France, elle est dans le haut du panier. On pourrait aussi parler du fait qu'elle a des placements, qui du coup lui permettent d'avoir encore plus de richesse que son salaire de base, et ça non lié à son propre travail mais issu de celui d'autrui. Je trouve ça très bien qu'elle consulte une psy pour parler de son rapport à l'argent; je pense que c'est effectivement nécessaire parce qu'elle a l'air d'avoir une vision un peu parcellaire de ce que c'est que d'être riche en France.

ça ne veut pas dire non plus qu'il faut se flageller hein; mais comme ça a été dit plus haut, réfléchir à d'où vient son argent, qu'en effet il pousse pas dans les arbres et que c'est le produit du travail d'autres gens dans le cas des placements, les privilèges que ça nous donne et ce qu'on devrait en faire, ça serait un bon début.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes