Commentaires sur Vélib' : La Mairie de Paris a-t-elle validé une campagne publicitaire anti-avortement ? On vous explique

2 Juin 2021
518
7 002
554
Ça se voit d’ailleurs au niveau du vote : en 2022, au second tour, Macron a recueilli 85% des suffrages, contre 15% pour le Pen. Alors je déteste le bonhomme de tout mon cœur, hein, mais à l’époque c’était un peu présenté comme un duel « le camp progressiste contre les fachos ». Donc oui, je pense vraiment que faire une campagne comme celle là à Paris ne sert à rien, dans le sens où ça ne parlera qu’à des gens déjà convaincus. Je sais pas, je vois pas comment il suffit de voir un autocollant (même pas explicite) sur un vélo pour se dire: oh là là mais oui c’est vrai ça, l’IVG c’est très très mal !

Pas trop d'accord avec l'analyse politique, à Paris les bourgeois.e.s fachos vont préférer voter Macron que Le Pen. Non pas que Le Pen fasse dans le social, mais protéger ses intérêts financiers ça passe avant toute idéologie chez les bourgeois.e.s, et je parle pas de ce que les gens appellent "bobos" mais des vrais bourgeois.e.s (les personnes avec plusieurs millions de patrimoine et qui n'ont pas vraiment besoin de travailler pour vivre). Le Pen c'est toujours un grand risque d'instabilité et ça, on peut être homophobe et raciste, si on est riche on va préférer voter Macron. Maintenir ses privilèges c'est bien plus important que tout le reste. Même les non-bourgeois.e.s mais qui gagnent (très) bien leur vie vont préférer un Macron à Le Pen. Les chiffres le montrent aussi à l'échelle nationale. Le vote Macron c'est un vote de personnes aisées, c'est pas un vote progressiste, mais alors pas du tout. L'immigration sert aussi le patronat, donc voter Le Pen c'est se tirer une balle dans le pied pour les possédant.e.s.

Il faut pas oublier aussi l'hypocrisie. Les bourgeois.e.s sont assez éduqué.e.s pour cacher correctement leur homophobie / racisme en public mais iels n'en pensent pas moins. Là où des personnes de milieux populaires / moins éduquées feront moins attention. La LGBTQ-phobie c'est pas juste les insultes et la violence physique qu'on voit directement.

Paris a l'air plus ouvert simplement car c'est une question mathématique. Dans un village de 500 habitant.e.s tu vas avoir combien de personnes LGBTQ ? Quelques unes tout au plus. Dans une ville (+ aglo proche) avec des millions d'habitant.e.s tu en auras des dizaines de millers donc c'est ce qui permet de se rassembler, de créer des communautés / des quartiers plus LGBTQ-friendly, chose que tu ne peux pas faire en province dans un village. Déjà qu'avoir un seul bar c'est difficile, alors tu vas pas avoir ton petit bar LGBTQ dans ton bled. C'est beaucoup plus difficile de s'organiser en communauté quand dans un rayon de 10km tu comptes plus de vaches que de personnes LGBTQ.

---

Pour en revenir au sujet plus précisément je pense aussi que tu te trompes sur l'impact d'une telle campagne. Il a été prouvée que prêcher à des converti.e.s c'est toujours utile en Marketing.

Déjà ça permet de relancer un débat qui ne devrait même pas avoir lieu (on ne devrait même pas contester l'IVG ni même discuter de sa légalité, ouvrir la discussion c'est déjà une défaite). Il y a des femmes qui se questionnent, oui même à Paris et même si c'est pas la majorité, ça permet toujours de lentement mais surement faire glisser des personnes du côté "pro-life". On a vu une personne au début de ce sujet parler de groupes "pro-avortement" c'est pas la seule personne qui pense ça.

Ensuite une campagne à Paris n'affecte pas que Paris, on est plus en 1990, les réseaux sociaux existent. Ce qu'il se passe à Paris affecte les personnes en dehors et peut donner des idées à d'autres groupes pour répéter ce genre d'actions dans d'autres villes en France. Il ne faut pas longtemps pour que de fil en aiguille on se retrouve avec ce qu'il se passe aux USA... Les "pro-life" ce n'est plus juste une minorité ultra-religieuse.
 
Dernière édition :

Aesma

Poutou Partout, Le Pen Nulle Part
23 Janvier 2014
8 376
38 416
5 904
Je pense qu'il faut juste arreter de considerer la vie "sacree". La vie n'est pas sacree, c'est un fait qui est la, c'est tout. Un mic mac de physique et chimie qui fait qu'il y a une Terre, et des gens. Et si il y a des gens qui n'existeront pas, ou n'existent plus, ce n'est pas un drame, les vies, il y en a, pas eu et a eu des pletores.
Je ne sais pas trop où tu voulais en venir par là mais la formulation me semble maladroite. Les droits humains sont sacrés, il faut à tout prix les défendre et cela passe par plusieurs points pour moi : défendre le droit à l'IVG, à l'euthanasie, s'opposer à la peine de mort (le maitre mot reliant ces 3 trucs étant le consentement). La mort fait partie de la vie mais c'est pas du tout la même chose de mourir d'un cancer à 9 ou 90 ans, dans un cas ça me semble "+ dramatique" que dans l'autre (dtf on va tous mourir). Dans le cas d'un foetus il me parait logique que le bien-être et la volonté de la personne gestante soient supérieur·es à ceux du foetus, sans cette personne il n'y aurait juste pas de foetus en fait. Donc le seuil de viabilité vraiment je m'en fous, la seule chose qui compte à mes yeux c'est la personne autour de l'embryon, du foetus, c'est elle qui compte. Son choix.

Je sais pas, je vois pas comment il suffit de voir un autocollant (même pas explicite) sur un vélo pour se dire: oh là là mais oui c’est vrai ça, l’IVG c’est très très mal !
Je m'interroge sur le message, au final j'ai + l'impression que le message est tourné de façon à faire culpabiliser les personnes qui auraient avorté que juste pour convaincre Monsieur Tout le Monde que l'IVG c'est pas bien. Le choix des vélibs n'est sûrement pas anodins, c'est un moyen de transport utilisé par les personnes plutôt jeunes, souvent catégorisé "bobo" donc vraiment ça m'interroge. Le message reste assez opaque, on peut le lire sans s'arrêter dessus, c'est au final + les dessins, la tonalité et le nom des survivants qui amène à se dire que oui c'est de la propagande anti-IVG (pour vivre à Paris il y a des pochoirs sur le trottoir qui sont beaucoup + limpides que ce message-ci, d'ailleurs il y en a eu durant la marche du 25 novembre contre les violences sexistes et sexuelles ce qui me parait dingue)
 
26 Février 2015
85
457
3 714
Je suis assez d'accord avec ce que dis @Mayushi (que ces campagnes n'ont rien d'anodin) et d'ailleurs je pense qu'elles nous influencent à tou(te)s, moi compris, sans que nous nous en rendions compte.
Il n'y a qu'à voir le glissement du vocabulaire que l'on emploie : le terme "pro-life" est quasi unanimement repris par les participant(e)s de cette discussion. Or, c'est leur slogan, choisi soigneusement pour insinuer puis insidieusement transformer en argument communément admis qu'ils "défendent la vie" (ce qui peut sembler honorable).
Pourtant ce n'est pas la vie leur sujet (j'ai pu constater que beaucoup de personnes très "pro-vie" ne le sont plus autant lorsque l'on parle de toutes catégories de population à laquelle ils ne s'identifient pas : migrants, trans, homo, gestantes que l'on peut sacrifier au nom de "la vie" etc).
Pour ces groupes (edit : anti-ivg), c'est une victoire.
 
30 Septembre 2019
701
2 567
844
28
j'ai vu sur kombini une femme témoigné qu'elle avais mis son enfant a l'adoption car elle ne se sentait pas l'âme d'une mère (et justement elle a expliquer avoir été forcé)et bien y avait des commentaire hyper violent envers elle donc les contre-vie (oui c'est comme ça qu'il faut les appeller déso mais appellons un chat un chat ils sont contre la vie des femmes)qui disent "non mais elle peut le mettre a l'adoption" "certaines serai ravis d'avoir des enfants" sont juste des gros hypocrites
 
14 Décembre 2015
53
300
2 914
Je pense qu'il faut juste arreter de considerer la vie "sacree". La vie n'est pas sacree, c'est un fait qui est la, c'est tout. Un mic mac de physique et chimie qui fait qu'il y a une Terre, et des gens. Et si il y a des gens qui n'existeront pas, ou n'existent plus, ce n'est pas un drame, les vies, il y en a, pas eu et a eu des pletores.
Si la vie était sacrée on laisserait pas des gens à la rue, on reverrait les politiques sur la drogue, la pollution, la violence contre les femme, les trans, ou encore la guerre. Dire qu'elle est sacrée c'est juste une manière comme une autre de garder le contrôle sur une partie de la population.
 
M

Membre supprimé 367503

Guest
Je suis toujours aussi outré de savoir que des gens puissent encore critiquer le choix de certaines mères de placer leur enfant à l'adoption. C'est pourtant à mon sens un geste d'amour et pour pas mal de mères, c'est certainement la meilleure décision qu'elles puissent prendre pour leur enfant.
 
14 Décembre 2015
53
300
2 914
Je suis toujours aussi outré de savoir que des gens puissent encore critiquer le choix de certaines mères de placer leur enfant à l'adoption. C'est pourtant à mon sens un geste d'amour et pour pas mal de mères, c'est certainement la meilleure décision qu'elles puissent prendre pour leur enfant.
Honnêtement, ça doit être tellement dur. Pendant 9 mois que tu le veuilles ou non tu entretiens une relation avec et tu fais le choix de le confier. Que tu aies été une mère catastrophique ou pas d'ailleurs (il y a plein de mauvais parents), avoir le courage de prendre une décision comme ça, je trouve que ça demande de la force.
 
M

Membre supprimé 367503

Guest
@miniro C'est pour ça que je vois ça comme un grand geste d'amour. Reconnaitre qu'on ne pourra pas s'en occuper (pas que par soucis financiers mais certaines n'arrivent pas à aimer leur enfant) et le confier à l'adoption, c'est pas facile mais c'est généralement pour le mieux dans ce genre de cas. C'est prendre en compte le bien-être de l'enfant.
 

Aesma

Poutou Partout, Le Pen Nulle Part
23 Janvier 2014
8 376
38 416
5 904
Alors euh oui, l'adoption c'est très bien mais je ne vois pas trop ce que vient foutre cette apologie alors qu'on parle d'IVG.

Que des gens qui prétendent défendre la vie et l'amour universel pensent au fond que l'adoption c'est mal parce que les liens du sang seraient supérieurs ça craint et ça prouve toute leur hypocrisie (faire famille n'est certainement pas partager le même sang et leurs gosses LGBTQI+ l'ont bien compris en se cassant/se faisant virer et en trouvant leur famille choisie)

MAIS l'adoption n'est pas une solution magique, n'est pas mieux, préférable à l'IVG. On peur aussi mettre son gosse à l'adoption parce qu'on a pas d'amour pour ellui ou avorter parce que justement on a de l'empathie pour ellui. Et en fait qu'on ressente de l'amour ou de la haine en avortant ou en mettant à l'adoption osef. Ce sont deux choix légitimes.
 
14 Décembre 2015
53
300
2 914
Alors euh oui, l'adoption c'est très bien mais je ne vois pas trop ce que vient foutre cette apologie alors qu'on parle d'IVG.

Que des gens qui prétendent défendre la vie et l'amour universel pensent au fond que l'adoption c'est mal parce que les liens du sang seraient supérieurs ça craint et ça prouve toute leur hypocrisie (faire famille n'est certainement pas partager le même sang et leurs gosses LGBTQI+ l'ont bien compris en se cassant/se faisant virer et en trouvant leur famille choisie)

MAIS l'adoption n'est pas une solution magique, n'est pas mieux, préférable à l'IVG. On peur aussi mettre son gosse à l'adoption parce qu'on a pas d'amour pour ellui ou avorter parce que justement on a de l'empathie pour ellui. Et en fait qu'on ressente de l'amour ou de la haine en avortant ou en mettant à l'adoption osef. Ce sont deux choix légitimes.
ça découle de plusieurs sujets ayant été abordés dans le fil
- l'abolition de la date limite d'interruption de grossesse
dernièrement sur Konbini il y avait le témoignage d'une femme qui voulait avorter et qui n'as pas pu car sa mère a fait pression sur elle, elle racontait qu'elle a fini par donner l'enfant à l'adoption.
- des pros-life qui scandent que l'enfant peut être adoptés
dans les faits celles qui abandonnent se font harcelées/insultées pour l'avoir fait, comme la femme sur Konbini.

Alors que ça demande bcp de courage.

Il n'y a jamais de bons choix pour les pros-life. Juste un ta gueule souffre et gère le môme toute seule.
edit : Désolée pour l'orthographe déplorable aujourd'hui mais mes monstres refusent de ne laisser 5 minutes en paix.
 
14 Décembre 2015
53
300
2 914
@miniro
Ce ne sont pas des pro lifes mais des anti-ivg. Il faut faire attention à bien les nommer parce que sinon, ça fait de nous les anti-vies alors que c'est tout l'inverse :fleur: Il n'y a qu'à penser à l'article sur la petite de 10 ans violée et la punition que subit la médecin qui l'a avortée.
J'ai surtout oublié les "" encadrant le terme, j'oublie parfois que personne ne m'entends sur un forum. Je suis tout à fait avec toi là dessus, je tâcherai de faire plus attention à l'écrit !
 
5 Août 2021
699
5 925
554
32
Je me fiais énormément au seuil de viabilité au début de mes considérations sur l'IVG, j'ai depuis changé d'avis.
Après dans mon message je parlais des deux derniers mois de grossesse. Soit de bébé considérés comme prématurés à la naissance (sans être grand préma), voir même de bébé à terme (de 37 à 40 semaines).

C'est des bébés capables de respirer seuls, de se nourrir. Ils peuvent vivre hors de la grossesse. On est bien loin du seuil de "viabilité" (qui est situé entre 23 et 25 semaines) et encore plus loin du délai actuel de 14 semaines pour l'IVG en France.

C'est un stade où l'avortement me semble inutile:
- empêcher une grossesse? On n'est déjà à la fin, la grossesse s'est déjà déroulée.
- ne pas vivre un accouchement? A ce stade l'accouchement est inévitable (même les bébés morts in utero il faut les accoucher). Un bébé de 2kilos ou plus, il va pas disparaitre tout seul.

Là on en est loin niveau droit mais si un jour la question se pose de l'IVG en fin de grossesse, on devra bien considérer qu'une "interruption volontaire de grossesse" peut se faire sans provoquer la mort du bébé. On peut interrompre la grossesse ET laisser le bébé vivre à 35 semaines. Alors qu'à 8 semaines c'est impossible.

Les femmes qui font un déni total ça existe aussi. Et on leur laisse pas un délai de réflexion après coup pour décider si le bébé doit vivre ou mourir.

Je pense, lorsqu'il est à stade où il peut vivre hors grossesse, je vois vraiment le bébé comme un individu à part entière. Et j'imagine pas les droits fondamentaux d'individus être soumis aux desideratum d'autres personnes.

Hors motivations médicales (IMG, euthanasie), on ne discute de l’intérêt d'un autre individu à être en vie. Ce n'est pas pour moi "sacraliser" la vie. Mais poser une limite pour que chacun puissent avoir ses droits respectés.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes